Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



74 événements affichés, le premier en 555 - le dernier en 1789



Naissance de Carloman de Landen

Carloman de Landen naît à Landenne en 555, fils de Charles V de Hesbaye (515-558) et d'Itta de Hainaut (née vers 520)



Répudiation de Walrade de Lombardie par Clotaire Ier

Mariage de Garibald Ier de Bavière avec Walrade de Lombardie

Garibald Ier de Bavière Duc de Bavière

Mais les évêques forcent Clotaire Ier à répudier Walrade de Lombardie.

Clotaire Ier la marie à Garibald Ier à un de ses fidèles et garde les biens qu'elle lui a apportés de Théodebald d'Austrasie.

C'est la première mention faite par l'histoire d'une rupture de mariage royal imposée par les évêques.

Garivald ou Garibald Ier de Bavière, Duc de Bavière, un prince bajuvare, épouse en 556 Walrade de Lombardie. Leurs enfants sont :

Clotaire Ier donne à Garibald Ier le duché de Bavière.

Tout en gardant une apparente soumission face au pouvoir royal mérovingien, Garibald se comporte rapidement en souverain indépendant.



Mariage de Carloman de Landen avec Gertrude de Bavière

Carloman de Landen épouse en 580 Gertrude de Bavière, fille de Garibald Ier de Bavière (vers 540-593), Duc de Bavière, et de Waldrade de Lombardie (531-572). Leur enfant est :



Naissance de Pépin Ier de Landen

Pépin Ier de Landen dit le Vieux, naît à Landen dans le Brabant en 580 ou 585, fils de Carloman de Landen et de Gertrude de Bavière.



Carloman de Landen Maire du Palais d'Austrasie

Carloman de Landen devient Maire du Palais d'Austrasie en 595.



Mariage de Carloman de Landen avec Amalgerge de Thuringe

Carloman de Landen épouse Amalgerge de Thuringe. Leur enfant est :



Mort de Carloman de Landen

Carloman de Landen meurt en Austrasie en 615.



Naissance d'Amalberthe de Hesbaye

Marie ou Amalberthe de Hesbaye ou d'Hasbais naît vers 620, fille de Carloman d'Hesbaye ou d'Austrasie ou d'Hasbais (547-615) et d'Amalaberge de Thüringe (535-610).



Mariage de Charles Martel avec Chrodtrude de Trèves

Charles Martel épouse en 714 Chrodtrude de Trèves, fille de Liévin de Poitiers et de Willigarde de Haspengau. Leurs enfants sont :



Naissance de Carloman de France

Karloman ou Carloman de France naît vers 715, fils de Charles Martel et de Chrodtrude de Trèves.



Mariage de Pépin III Le Bref avec Berthe Au Grand Pied

Pépin III Le Bref épouse en 740 ou vers 744 ou 749 Berthe Au Grand Pied. Leurs enfants sont :



Mort de Charles Martel

Pépin III le Bref Maire du palais de Neustrie

Carloman de France Maire du palais d'Austrasie

Mort de Théodebald de Francie

Griffon Comte de Vexin

Mariage d'Odilon de Bavière avec Hiltrude de France

Charles Martel, avant de mourir, partage le Regnum Francorum entre ses deux fils légitimes de sa première femme Rotrude :

Charles Martel meurt au palais de Verberie à Quierzy-sur-Oise en Picardie, le 22 octobre 741.

Il est inhumé dans la basilique de Saint-Denis.

Les deux fils de Charles Martel, Carloman de France et Pépin III le Bref, héritent ensemble de la charge de maire du palais.

Carloman de France et Pépin III le Bref se partagent alors le pouvoir du royaume franc, et dirigent le pays à deux. Ils luttent tout d'abord pour ramener la stabilité aux frontières.

Théodebald de Francie meurt en 741 probablement assassiné par ses cousins, Carloman et Pépin III le Bref.

Griffon devient Comte de Vexin en 741.

Swanahilde de Bavière et Griffon, réclame sa part de l'héritage.

Hiltrude de France profite des troubles pour quitter le royaume des Francs et se réfugier en Bavière.

Odilon de Bavière épouse Hiltrude de France. Leur enfant est :

Carloman de France et Pépin III le Bref, frères d'Hiltrude de France, s'opposent à ce mariage.

Odilon de Bavière, Hunald Ier de Gascogne et Griffon conteste le partage du royaume franc et forment une coalition de mécontents contre Carloman de France et Pépin III le Bref.



Concile germanique

Réforme ecclésiastique

Concile en Austrasie

À partir du concile germanique de 742, les sièges épiscopaux francs sont trop souvent aux mains des laïcs.

Carloman de France est le protecteur de Boniface de Mayence.

Sous son impulsion, il entame une ambitieuse réforme ecclésiastique tendant à moraliser les mœurs des clercs et à faire respecter les biens d'Église. Cette réforme met en place une hiérarchie au sein du clergé franc, à la tête de laquelle on trouve l'évêque Boniface comme dirigeant des différents évêques répartis dans les villes du royaume.

Carloman de France organise dans ce but un concile en Austrasie de 742 à 743.



Prise de Loches et de Bourges

En 742, les fils de Charles Martel, Carloman de France et Pépin III le Bref livrent bataille contre Hunald Ier de Gascogne, Duc d'Aquitaine. Ils envahissent l'Aquitaine et occupent Bourges, Loches et s'arrêtent au Vieux-Poitiers.


Childéric III l'Insensé

Childéric III l'Insensé Roi des Francs

En 743, le clergé et plusieurs peuples, que Pépin III le Bref tient en soumission, mettent en cause sa légitimité.

Pépin, sort Childéric III l'Insensé, fils de Chilpéric III, du monastère où il est enfermé et lui permet d'occuper le trône dont Charles Martel l'a spolié.

Carloman de France et Pépin III le Bref pensent sans doute ainsi affermir leur autorité. En réalité, c'est toujours Pépin III le Bref qui gouverne.

Childéric III l'Insensé est le dernier Roi mérovingien.

Childéric III est surnommé l'Insensé, soit qu'il le soit en effet, soit qu'on ait voulu le faire croire au peuple.



Don de Fulda

En 744, Carloman de France accorde à Boniface de Mayence le territoire de Fulda près de Cassel en Allemagne.



Soumission d'Odilon de Bavière

En 744, Odilon de Bavière ne peut pas empêcher Carloman de France d'atteindre l'Inn et doit se soumettre.

Carloman de France lui laisse la Bavière, mais obtient la cession du Nordgau.



Abdication de d'Hunald Ier de Gascogne Duc d'Aquitaine

Waïfre de Gascogne Duc d'Aquitaine.

Mort d'Hatton de Gascogne

En 745, Pépin III le Bref et Carloman de France les deux frères obligent Hunald Ier de Gascogne à abdiquer.

Hunald Ier de Gascogne crève les yeux, son frère Hatton, coupable d'être resté fidèle à Pépin III le Bref et Carloman de France.

Hunald Ier de Gascogne se retire au monastère de l'île de Ré.

Waïfre de Gascogne, son fils, lui succède et devient Duc d'Aquitaine et reprend la lutte.

Hatton de Gascogne meurt après 745.



Naissance de Rotrude d'Austrasie de Morvois

Rotrude d'Austrasie de Morvois naît en 745, fille de Carloman de France.



Mariage de Didier de Lombardie avec Ansa

Didier de Lombardie épouse en 745 Ansa de Lombardie. Leurs enfants sont :



Retraite de Carloman de France

Pépin III le Bref Maire du palais d'Austrasie

En 747, las de tant de combats, très influencé par Boniface de Mayence, Carloman de France renonce au pouvoir. Il abandonne à Pépin III le Bref, son frère, Ses provinces;

Il fait un passage à la cour du pape Zacharie, où il demande la cléricature.

Il prend sa retraite et se fait moine à l'abbaye du Mont-Cassin OU Monte-Cassino. Il cède la mairie d'Austrasie à Pépin III le Bref qui reste seul maître.



Fondation de l'abbaye de Fulda

L'abbaye de Fulda est fondée en 747 par Sturm, un disciple de Boniface de Mayence qui s'y implique beaucoup.

Fulda est non loin de la mission de Fritzlar créée par Boniface de Mayence.

Richement dotée par Carloman, l'abbaye de Fulda adopte la règle bénédictine que Sturm rapporte du Mont-Cassin.



Naissance de Carloman Ier de Francie

Carloman Ier de Francie naît à Aix-la-Chapelle en 751, fils de Pépin III le Bref et de Berthe Au Grand Pied.



Mort de Carloman de France

Drogon écarté du pouvoir

Carloman de France, frère de Pépin III le Bref, meurt à Vienne en Dauphiné le 17 juillet 754. Il est inhumé au Mont-Cassin.

Drogon, fils de Carloman, est très vite écarté du pouvoir par son oncle Pépin III le Bref.

Boniface de Mayence a été un des initiateurs de la renaissance carolingienne. Il a taché de réformer l'église et de lui donner un nouveau souffle, dans une époque ou la religion risque de se faire l'instrument de ceux qui détiennent le pouvoir.



Sacre pontifical

Le 27 ou le 28 juillet 754, le pape gagne l'abbaye de Saint-Denis, au nord de Paris, que 1 000 liens affectifs rattachent à Pépin III le Bref et à sa famille.

Étienne II y sacre Pépin III le Bref avec éclat et lui confère les titres de roi des Francs et de Patrice des Romains ("Patricius Romanorum").

Les fils et héritiers de Pépin III le Bref : Carloman et Charles (le futur Charlemagne), sont aussi sacrés par la même occasion, ce qui légitime la future lignée carolingienne.

Leur mère, Berthe Au Grand Pied, est bénie par le souverain pontife.

Le pape, par cet acte, établit un lien entre l'onction faite aux rois de l'Ancien Testament et celle des rois de la nouvelle dynastie. Pendant le millénaire qui va suivre, tous les souverains de France vont se réclamer de cette cérémonie pour se faire sacrer à leur avènement. La légitimité des rois des Francs est désormais de droit divin et ne dépend plus exclusivement des seigneurs francs, électeurs de leur roi. Le principe de cette royauté de droit divin va durer en France sans interruption pendant 1 100 ans.

En confirmant la royauté de Pépin III sur les Francs et en lui conférant lui-même l'onction, le pape prend ses distances avec l'empereur byzantin. C'est le début d'un long conflit entre la papauté et l'empereur byzantin et le patriarcat de Constantinople. Le Saint-Siège s'en remet désormais pour sa sécurité aux souverains francs. C'est le début d'une longue collaboration, bien que souvent orageuse, avec les Carolingiens et leurs lointains héritiers du Saint Empire romain germanique.

Pépin III le Bref se voit obligé, pour satisfaire le pape Étienne II de rompre l'alliance qui le liait aux Lombards.

L'envoi d'une délégation auprès des Lombards, le 14 octobre 754, ne suffit pas à calmer leurs revendications.



Mort de Pépin III le Bref

Charlemagne Roi de France

Carloman Ier de Francie Roi de France

Pépin III le Bref meurt à 53 ans, le 14 ou le 24 septembre 768, à Saint-Denis après avoir partagé le royaume, suivant la vieille coutume franque. Il est enterré à l'abbatiale de Saint-Denis.

Le royaume est partagé entre les fils de Pépin III le Bref et de Berthe Au Grand Pied:

Carloman Ier de Francie est couronné Roi d'Austrasie le 5 octobre 768 à Soissons. Il est roi de Bourgogne, Provence, Septimanie et Alsace

Charlemagne est couronné Roi de France le 9 octobre 768 à Noyon sous le nom de Charles Ier.

La capitale de Charles est fixée à Noyon, celle de son cadet à Soissons, à quelques kilomètres de distance !

Malgré cette proximité, les relations entre les deux frères sont tendues.

Charles, plus actif que son frère, supporte mal de n'avoir reçu que la part la plus pauvre de ce royaume immense qui s'étend de part et d'autre du Rhin.



Mariage de Carloman Ier de Francie avec Gerberge de Lombardie

Carloman Ier de Francie épouse en 768 Gerberge de Lombardie, fille de Didier de Lombardie, dit de Nassau, Roi des Lombards, et d'Ansa. Leur enfant est :


Formation de l'Empire Carolingien

Soumission de l'Aquitaine, du Languedoc et de la Gascogne

Guillaume Ier le Grand Duc d'Aquitaine

Guillaume Ier le Grand est un des meilleurs lieutenants de Charlemagne lorsqu'il conquiert l'aquitaine.

Guillaume Ier le Grand devient Duc d'Aquitaine.

Hunald II, fils de Waïfre, tente de soulever l'Aquitaine contre Charlemagne, et Loup II de Gascogne lui donne refuge en 769.

Carloman Ier de Francie refuse à Charlemagne son aide pour soumettre les Aquitains. Qu'à cela ne tienne, Charles règle leur compte aux Aquitains et par la même occasion s'empare de la Gascogne, au sud de la Garonne.

Loup II est obligé par Charlemagne de lui livrer le fugitif.

Charlemagne bâtit la forteresse de Franciacum (Fronsac vers l'embouchure de la Dordogne).

Tassilon III de Bavière n'aide pas Charlemagne dans sa lutte contre les Aquitains. Tassilon obtient du pape que son fils, Théodon, reçoive l'onction royale.



Naissance de Cunégonde d'Austrasie

Guibourg ou Witberge ou Withburge ou Cunégonde d'Austrasie naît en 770, fille de Carloman Ier de Francie et Gerberge de Lombardie.



Répudiation d'Hilmitrude

Mariage de Charlemagne avec Désirée de Lombardie

Le contrat de mariage de Charlemagne et d'Hilmitrude est annulé en 770, sous la pression de Berthe Au Grand Pied.

Pour étendre encore son royaume et son pouvoir, Didier de Lombardie, Roi des Lombards, désire :

Didier de Lombardie espère avoir en Charlemagne un allié sûr.

Le pape Étienne III, craignant pour son état pontifical, prie Charlemagne de ne pas s'unir à Désirée et Carloman Ier de Francie à Gerberge de Lombardie. Mais Charlemagne accepte l'union.

Charlemagne épouse le 25 décembre 770 à Mayence Désirée de Lombardie, fille de Didier de Lombardie et d'Ansa.



Mariage de Gérard Ier de Paris avec Rotrude d'Austrasie de Morvois

Gérard Ier de Paris épouse en 770 Rotrude d'Austrasie de Morvois, fille de Carloman de France. Leurs enfants sont :



Prise de Rome par Didier de Lombardie

Répudiation de Désirée de Lombardie par Charlemagne

Mariage de Charlemagne avec Hildegarde de Souabe

En 771, Didier de Lombardie marche vers Rome et pénètre la ville. Étienne III implore alors Charlemagne.

Désirée de Lombardie est répudiée en 771 sous la pression du pape. Charlemagne fait ainsi comprendre à Didier de Lombardie qu'il le condamne.

Charlemagne épouse à Aix-la-Chapelle en 771 Hildegarde de Souabe. Leurs enfants sont :



Mort de Carloman Ier de Francie

Charlemagne Roi des Francs

Carloman Ier de Francie meurt inopinément à 20 ans le 4 décembre 771 à Samoussy dans l'Aisne. Il enterré à l'abbatiale de Saint-Denis.

Charlemagne, son frère aîné, déshérité les enfants de Carloman. L'épouse de Carloman et ses 2 fils fuient en Lombardie, afin de ne pas être massacrés par Charlemagne, qui ne désire pas partager son nouveau royaume.

Charles met la main sur l'ensemble des possessions paternelles. Il peut régner désormais sans partage sur le royaume. C'est le début d'une ascension irrésistible.



Un organisateur

Charles restaure un semblant d'administration dans l'Occident européen ravagé par les guerres intestines.

Le roi des Francs Charles n'est pas encore devenu Charlemagne (une déformation du latin Carolus Magnus, Charles le Grand en français).

Le règne personnel de Charles Ier, très long (42 ans), est une suite incessante de guerres contre:

Il combat pour consolider ses possessions et faire progresser la foi chrétienne.



Naissance de Pépin Ier d'Italie

Carloman qui prendra ensuite le nom de Pépin Ier d'Italie, naît en 773 ou en en 777, fils de Charlemagne et d'Hildegarde de Souabe.


Expansion de l'empire franc Couronne de Fer des rois lombards

Prise de Pavie

Charlemagne Roi des Lombards

En mars ou juin 774, après un très long siège, Charlemagne entre dans Pavie, près de Milan, la capitale des Rois lombards.

Le roi des Francs refuse de traiter avec Didier de Lombardie qu'il dépose.

Didier de Lombardie est enfermé en France, au monastère de Corbie. Gerberge, veuve de Carloman, et ses fils sont également enfermés.

Charlemagne ceint la couronne de fer des rois lombards, prenant dès lors le titre de "roi des Francs et des Lombards", étape décisive dans la restauration de l'empire d'Occident.

La "Couronne de Fer" des rois lombards est incrustée d'émaux et son cercle intérieur en fer a été, soi-disant, fabriqué à partir d'un des clous de la vraie croix.

Tassilon III de Bavière n'intervient pas pour prêter assistance aux Lombards lorsque Charlemagne met fin au règne de son beau-père. Toutefois, l'événement doit renforcer Tassilon dans sa défiance envers Charlemagne.



Pépin Ier d'Italie Roi d'Italie

Adalhard précepteur de Pépin Ier d'Italie

Le 15 avril 781, le pape Adrien Ier baptise Carloman, un des fils de Charlemagne, et lui attribue le prénom de Pépin.

Il le sacre roi d'Italie. Carloman devient ainsi Pépin Ier d'Italie.

Le peuple italien pense en avoir fini avec l'oppression des Francs.

Mais Charlemagne laisse un conseiller, Adalhard, à la cour de son fils.

Adalhard est officiellement le précepteur de Pépin Ier d'Italie mais officieusement le régent du royaume.

Ainsi, Charlemagne est toujours roi des Lombards et dirige encore l'Italie, en associant son fils à ses décisions.



Mariage de Guillaume Ier de Gellone avec Cunégonde d'Austrasie

Guillaume Ier de Gellone épouse vers 786 Cunégonde d'Austrasie, fille de Carloman Ier de Francie, Roi de Bourgogne, Provence, Septimanie et Austrasie, et de Gerberge de Lombardie. Leurs enfants sont :



Tentative de conquête de Venise par les Francs

Entre 809 et 810, Pépin Ier d'Italie (Carloman) cherche en vain à soumettre Venise



Mort de Carloman ou Pépin Ier d'Italie

En 810, à la suite d'une délicate négociation entre l'empire franc, prêt à annexer les terres lagunaires, et Byzance qui tient à les garder, Venise obtient de rester dans l'empire byzantin, ce qui lui permet de continuer à bénéficier de la protection (heureusement lointaine) et des avantages commerciaux offerts par Byzance, et de consolider sa situation exceptionnelle de pont entre l'Orient et l'Occident.

En 810, le siège du pouvoir de Venise passe de l'île de Malamocco à Rialto sur les îles Réaltines qui allaient constituer Venise.

En même temps que ce transfert, Angelo Partecipazio nomme 3 procurateurs chargés de bonifier la lagune.

Carloman meurt à son retour à Milan le 8 juillet 810.

Son royaume est dès lors incorporé dans l'empire carolingien.



Mariage de Louis II le Germanique avec Emma de Bavière

Louis II le Germanique Roi de Bavière

Louis II le Germanique épouse en 827 Emma de Bavière, fille de Welf Ier de Bavière et d'Heilwige de Saxe. Leurs enfants sont :

Louis II le Germanique devient Roi de Bavière en 827.



Naissance de Carloman Ier de Bavière

Carloman Ier de Bavière naît en 828 ou en 830, fils de Louis II le Germanique et d'Emma de Bavière.



Mariage de Charles II le Chauve avec Ermentrude d'Orléans

Couronnement d'Ermentrude d'Orléans

Adalard de Fézansac incite Charles II le Chauve à épouser la fille de sa sœur Engeltrude de Fézensac.

Charles II le Chauve épouse au Palais de Quierzy ou à à Crécy-en-Ponthieu ou Crécy sur Oise le 13 décembre 842 Ermentrude d'Orléans, fille d'Eudes Ier d'Orléans et d'Engeltrude de Fézensac.

Leurs enfants sont :

Ermentrude d'Orléans est couronnée à Saint-Médard de Soissons.



Enfants de Théodoric de Vergy

Mariage de Bivin de Vienne avec Richilde d'Arles de Bourgogne

Théodoric de Vergy ou d'Ardennes est le conseiller du roi Charles II le Chauve, le Chambellan de Louis II le Bègue, il est tuteur de Louis III de France et de Carloman II de France.

Il aurait eu pour enfants :

Les historiens sont d'accord sur le fait que Richard le justicier, Boson V de Provence et Richilde d'Ardennes soient frères et sœurs.

Mais ils divergent sur leurs parents.

Bivin de Vienne épouse en 844 Richilde d'Arles de Bourgogne.

Leurs enfants sont :



Naissance de Carloman

Carloman naît en 849, fils de Charles II le Chauve et d'Ermentrude d'Orléans. Il est destiné dès l'enfance à la vie religieuse.



Mariage de Carloman Ier de Bavière avec Leusinde

Carloman Ier de Bavière épouse vers 850 Liutswind ou Leusinde, fille du comte Ernest. Leur enfant est :



Naissance d'Arnulf de Carinthie

Arnoul ou Arnoulf ou Arnulf de Carinthie naît vers 850, fils de Carloman Ier de Bavière et de Leusinde.



Liaison de Lothaire Ier avec Doda

Lothaire Ier a une liaison avec Doda. Leur enfant est :



Révolte de Carloman Ier de Bavière

Adalard le Sénéchal Marquis de la Marche normande

Révolte des rorgonides

Compromis en 861, lors de la révolte de Carloman Ier de Bavière contre Louis II le Germanique, son père, Adalard de Fézansac s'enfuit de Germanie avec ses parents Udo, Bérenger et l'abbé Waldo pour se réfugier à la cour de Charles II le Chauve.

Charles II le Chauve donne à Adalard de Fézansac et à ses cousins la marche de Neustrie, avec la mission de la défendre contre les Normands.

La nomination d'Adalard de Fézansac et de ses cousins comme Marquis de la marche normande est perçue par Rorgon II du Maine, Ragenold d'Herbauges et Gauzfrid du Maine, son frère, comme une menace pour leur puissance. Ils se révoltent et s'allient à Salomon de Bretagne.



Mariage de Louis II le Bègue avec Ansgarde d'Hiémois

Louis II le Bègue épouse secrètement en 862 Ansgarde d'Hiémois. Leurs enfants sont :

Louis II le Bègue a 16 ans, Ansgarde a 20 ans de plus que lui.



Liaison de Charles III le Gros

Charles III le Gros a une liaison. Leurs enfants sont :



Naissance de Carloman II de France

Carloman II de France naît en 866 ou 867, fils de Louis II le Bègue et d'Ansgarde d'Hiémois.



Révolte de Carloman contre Charles II le Chauve

Carloman prisonnier

Carloman se révolte en 869 contre son père qui le fait enfermer à Senlis.



Libération de Carloman

Désertion de Carloman

Siège de Vienne

Charles II le Chauve Roi de Bourgogne

Sur ordre du pape Adrien II, Charles II le Chauve libère Carloman, son fils, et l'oblige à le suivre lors de son expédition contre Girard II de Paris en 870.

Carloman abandonne alors son père et, avec une armée de soldats déserteurs, met à sac les régions autour de Reims jusqu'en Belgique.

Charles II le Chauve avec l'appui des archevêques de Lyon et de Vienne, assiège en décembre 870 les armées de Girard II de Paris placées sous le commandement de sa femme Berthe de Tours.

La ville résiste pendant plusieurs mois, mais les troupes royales dévastant la campagne, Girard II de Paris accourt et demande une capitulation honorable.

Girard II de Paris cède Vienne à Charles II le Chauve qui est couronné Roi de Bourgogne à Vienne le 24 décembre 870.

Il incorpore le Lyonnais et le Viennois dans son royaume.

De leur côté, Girard II de Paris et sa femme se retirent à Avignon (où sur leurs terres de Vézelay, les deux hypothèses sont défendues par les historiens) qui avait été leur ancien fief.



Carloman à nouveau prisonnier

Charles II le Chauve réussit à faire prisonnier Carloman et, par l'intermédiaire d'Hincmar, l'archevêque de Reims, demande l'excommunication de son fils.

La sentence d'excommunication est approuvée par une grande majorité d'évêques.

Adrien II prend le parti de Carloman mais doit finalement céder devant l'hostilité des évêques de France.



Aveuglement de Carloman

Exil de Carloman

Carloman Abbé d'Echternach

En 873, Charles II le Chauve ordonne l'aveuglement de son fils et son incarcération à Corbie.

Carloman réussit à se réfugier chez son oncle Louis II le Germanique qui le fait abbé d'Echternach.



Mort de Carloman

Carloman meurt en 876.



Mort de Louis II le Germanique

Louis III le Jeune Roi de Francie orientale

Carloman Ier de Bavière Roi de Bavière

Charles III le Gros Roi d'Alamannie

Louis II le Germanique meurt à Francfort-sur-le-Main le 28 août 876, âgé de 70 ans.

Il est inhumé au de Lorsch.

Il est inhumé dans le cloître du monastère de Lörsch en Hesse.

Louis II le Germanique montre beaucoup de modération, de courage et de talent à gouverner et sait :

Ses fils s'étant révoltés contre lui, il se souvient qu'il s'est lui-même révolté contre son père, et les ramène à l'obéissance sans employer la rigueur.

Des héritiers de Charlemagne, il était le seul capable de contenir les factions, de se former un grand parti, tant par la douceur et la fermeté de son caractère que par les grâces de sa personne et l'enjouement de son humeur.

En 876, les trois fils de Louis II le Germanique se partagent la Germanie, qui forme alors un immense royaume, puisque, outre l'ancienne France au delà du Rhin, elle comprend la Saxe, la Thuringe, la Bavière, la Pannonie, le pays des Grisons, la Lorraine et quelques provinces en deçà du Rhin.


Louis II le Bègue Louis II le Bègue - Grandes Chroniques de France - Bibliothèque Nationale Paris Louis II le Bègue

Mort de Charles II le Chauve

Louis II le Bègue ou le Fainéant Roi de Francie occidentale

Sacre de Louis II le Bègue

Théodebert Comte de Meaux

Carloman Ier Roi d'Italie

Charles II le Chauve doit rentrer.

Il meurt à Avrieux, près de Modane, dans la vallée de Maurienne, avant d'être revenu le 6 octobre 877.

Il est enterré au monastère de Nantus.

Hincmar est son exécuteur testamentaire.

Sous son règne, la brillante culture carolingienne connut son apogée notamment grâce à ses largesses.

Prince raffiné et cultivé, il fit de sa cour le plus grand centre culturel de l'époque notamment avec Jean Scot Erigène qui y vécut et enseigna de 845 à 867.

Un nombre très important d'écrits date de cette période.

Il ne faut donc pas trop s'empresser de juger ce règne comme le début de la décadence.

Bien au contraire, la puissance carolingienne dura jusqu'à sa mort.

Les 5 enfants de Charles II le Chauve et Richilde sont morts en bas âge.

Les insurgés sont amenés a priori à refuser la couronne à Louis II le Bègue, qu'une santé faible et l'embarras qu'il a de s'exprimer rendent peu redoutable aux factieux.

Comme Louis II le Bègue n'est pas son fils, et que Richilde, veuve de Charles II le Chauve, a le plus vif désir de voir le duc Boson V de Provence, son frère, s'élever jusqu'à la souveraineté, elle se range du coté des mécontents, dans l'espoir que les divisions qui s'annonce servent l'ambition de son frère.

Louis II le Bègue, apprenant à la fois la mort de son père et les dangers qui menace le trône, part d'Orreville, maison de plaisance entre Arras et Amiens, distribue les places et les trésors de son père en faveur de ceux qu'il rencontre, et prodigue l'argent et les grâces pour se faire des partisans.

Cette conduite devient le premier grief qu'allèguent contre lui les seigneurs, convaincus qu'il ne peut rien accorder sans leur consentement.

En effet, depuis l'usurpation de Pépin III le Bref la couronne était devenue élective, et le sacre était regardé comme une condition nécessaire du pouvoir royal.

Louis, non reconnu par les seigneurs, non sacré par les évêques, n'est rien.

Ainsi la France est deux mois dans l'incertitude.

L'impératrice Richilde, s'aperçoit que les mécontents ne la flattent que pour l'éloigner du roi.

Craignant d'avancer la ruine de Boson V de Provence en se pressant trop de l'élever, Richilde montre le testament par lequel Charles II le Chauve appelle son fils Louis à lui succéder.

Richilde lui remit l'épée de Charlemagne, la couronne, le sceptre, le manteau royal.

Ces signes du pouvoir ayant rapproché de lui les esprits divisés, Louis II le Bègue est sacré à Compiègne par Hincmar, Archevêque de Reims, le 8 décembre 877.

Hincmar garde toute son influence.

Théodebert, frère d'Anscharic Évêque de Paris, succède à Louis II le Bègue comme Comte de Meaux en 877.

Carloman Ier de Bavière hérite et devient Roi d'Italie en 877.



Fiançailles de Carloman II de France et d'Engelberge de Provence

Le 11 septembre 878, Carloman II de France est fiancé à Engelberge de Provence, fille en très bas-âge de Boson V de Provence et d'Ermengarde d'Italie.


Louis III et Carloman II - peint vers1837 par Charles Auguste Guillaume Henri François Louis de Steuben - Musée national du château et des Trianons à Versailles

Mort de Louis II le Bègue

Louis III de France Roi de Francie occidentale

Carloman II de France Roi de Francie occidentale

Naissance de Charles III le Simple

Alors qu'il prépare une expédition punitive contre les comtes de Poitiers et du Mans, Louis II le Bègue, malade, meurt à Compiègne le 10 ou 11 avril 879.

Il est inhumé le 14 avril dans l'église Notre-Dame de Paris.

De nombreuses concessions ont été faites par Louis II le Bègue aux grands seigneurs.

Son règne est l'époque où s'établissent beaucoup de seigneuries, de duchés et de comtés.

Les seigneurs démembrent la France pour ajouter à leurs domaines, et les plus puissants ou les plus habiles se créent des royaumes.

A la mort de Louis II le Bègue :

Charles III de France, dit le Simple, naît, après la mort de son père, le 17 septembre 879, fils de Louis II le Bègue et d'Adelaïde de Frioul.

Le simple ne signifie pas sot, mais honnête.

Cette naissance d'un enfant mâle remet en cause l'héritage des fils d'Ansgarde d'Hiémois.

Louis III de France et Carloman II de France sont couronnés simultanément en septembre 879 au monastère de Ferrières-en-Gâtinais et règnent ensemble :

Louis III le Jeune veut s'emparer du trône de France, sous prétexte que les deux fils de Louis II le Bègue n'étant pas légitimes, n'y ont aucun droit.

Ramnulf II de Poitou prête serment au nouveau souverain du sud de la Loire, Carloman II de France.

Le mariage d'Adélaïde de Frioul est attaqué par Ansgarde d'Hiémois de Bourgogne et ses deux fils, qui n'hésitent pas à l'accuser d'adultère.


Victoire de Louis III et Carloman II sur les Vikings en 879 - Par Jean Fouquet -XVe s.

Deuxième invasion Viking en France

Pillage de Saint Benoît sur Loire

Victoire sur les Vikings

A partir de 879, arrêtés dans leur expansion en Grande-Bretagne, les Danois donnent l'assaut aux territoires francs.

Les Normands incendient le monastère de Saint-Benoît-sur-Loire en 879.

Louis III de France et Carloman II de France vainquent les Vikings arrivés jusque sur la Vienne le 30 novembre 879.



Louis III le Jeune Duc de Bavière

Atteint de paralysie en 879, Carloman Ier de Bavière est déposé en faveur de son frère Louis III le Jeune.

En 879, Louis III le Jeune annexe la Bavière.


Royaume franc après le Traité de Ribemont

Traité de Ribemont

Louis III le Jeune envahit la Lorraine française qu'il se fait céder par le traité de Ribemont, et pénètre dans la Champagne.

Repoussé avec perte, il reprend en désordre la route de la Saxe.

Louis III le Jeune laisse à Louis III de France et Carloman II de France la couronne de Francia occidentalis après le traité de Ribemont, en 880, où Louis III de France occidentale cède à Louis III le jeune, roi de Germanie la moitié de Lorraine.

Baudouin II de Flandre, Comte de Flandre, reprend son indépendance vers 880, suivi du Duc de Bourgogne.



Campagne contre Boson V de Provence

Bernard Plantevelue Comte de Mâcon

Maison Bosonides

Richard le Justicier Duc de Bourgogne

Richard le Justicier Comte Autun

Siège de Vienne

Charles III le Gros Roi d'Italie

Le couronnement de Boson V de Provence a pour effet de resserrer les liens entre les rois carolingiens.

Charles III le Gros et Louis III le Jeune rejoignent dans la lutte leurs cousins Louis III de France et Carloman II de France.

Louis III de France, Carloman II de France et Louis III Le Jeune se rencontrent en juin 880, à Gondreville en Moselle et se mettent d'accord pour lutter contre Boson V de Provence.

Richard le Justicier, défend Autun en 880, pour le compte de son frère.

Mais il préfère traiter avec les rois carolingiens.

Sincèrement et loyalement dévoué au roi Louis III de France, Richard le Justicier mène alors la guerre contre son propre frère Boson V de Provence.

Richard le Justicier le bât près de la Saône, met garnison dans Mâcon au nom des rois Louis III de France et Carloman II de France, et donne le gouvernement de cette ville à Bernard Plantevelue.

Fin 880, la Haute Bourgogne, Autun, Besançon, Chalon, Mâcon et Lyon échappe à Boson pour revenir sous l'autorité des rois carolingiens.

Richard le Justicier reçoit le duché de Louis III de France.

Il est premier duc de Bourgogne.

Les Annales Vedastini rapportent que Théobald d'Arles fils d'Hucbert d'Arles est gravement blessé par Heinricus à la bataille contre Bosonem tyrannum, le tyran Boson V de Provence, en 880.

Avec Hugues le bâtard, il est alors pourchassé par les troupes loyalistes et doit se réfugier en Provence.

Les rois se retrouvent tous ensembles devant Vienne.

Richard le Justicier assiège Vienne.

La ville résiste.

Boson V de Provence a divisé ses forces, il laisse la ville sous le commandement d'Ermengarde, sa femme, et emmène le reste de ses troupes dans les montagnes.

Charles III le Gros quitte le siège et se rend en Italie, pour recueillir la couronne d'Italie.

Louis et Carloman voyant qu'ils ne peuvent pas prendre Vienne, se retirent en novembre 880.



Mort de Carloman Ier de Bavière

Réunion de la Bavière à la Germanie

Arnulf de Carinthie Duc de Carinthie Margrave de Carinthie

Carloman Ier de Bavière, Roi de Bavière est malade.

Louis III le Jeune se rend en toute hâte près de lui, pour le détourner de choisir pour son successeur Arnulf, son fils naturel.

Carloman Ier de Bavière meurt à Oettingen ou Ötting en Bavière le 29 septembre 880 ou en 882.

Il est inhumé au monastère d'Oettingen qu'il a fait construire.

Louis III le Jeune réunit le royaume de Bavière à ses États.

Louis III le Jeune cède la Carinthie et la marche de Pannonie à Arnulf de Carinthie qui devient Duc ou Margrave de Carinthie.



Mort de Louis III le Jeune

Charles III le Gros Roi de Francie orientale

Louis III le Jeune meurt de chagrin le 20 février 882, sans enfant mâle, à Francfort, où il s'est rendu pour lever de nouvelles troupes.

Il est inhumé près de son frère Carloman Ier de Bavière, dans l'abbaye de Lorsch ou Lauresheim.

Carloman Ier de Bavière et Louis III le Jeune, ses frères, étant mort sans descendance mâle, Charles III le Gros hérite de la Germanie et la Francia orientalis et réunit ainsi tous les territoires de Louis II le Germanique, son père.



Nouveau siège de Vienne

Mort de Louis III de France

Défaite de Boson V de Provence

Boson V de Provence Roi de Provence

Carloman II de France Roi de Francie occidentale

La guerre reprend en août 882 contre Boson V de Provence.

Les troupes Carloman II de France entament à nouveau le siège de Vienne.

Au cours d'une aventure amoureuse, Louis III de France se serait fracassé le crâne contre le linteau d'une porte trop basse alors qu'il poursuivait à cheval la fille d'un certain Germund.

Son corps est inhumé le 5 août 882 à Saint-Denis.

Sans héritier, il laisse son frère Carloman II de France seul roi.

Carloman II de France lève le camp devant Vienne pour recueillir la succession.

Les troupes impériales de Charles III le Gros se présentent devant la ville de Vienne et réussissent à s'en emparer.

La ville est pillée et incendiée.

Richard le Justicier, prend sous sa protection :

et les emmène à Autun, alors que Boson se réfugie en Provence.

On pense que Charles III le Gros reconnaît Boson V de Provence comme Roi de Provence sous la simple condition d'hommage.

Car à la mort de Boson il était encore qualifié de roi.

C'est de là que viennent les prétentions de souveraineté des empereurs germaniques sur la couronne de Provence.

Cette suzeraineté sera constamment contestée durant 3 siècles et demi par les véritables administrateurs de la province : les Comtes de Provence...

Carloman II de France restaure l'unité de la Francia occidentalis.

Carloman II de France lutte contre Hugues le Bâtard, fils de Lothaire II de Lotharingie, qui revendique le royaume de son père.



Raoul de Frioul Comte d'Artois et de Ternois

En 883, Carloman II de France donne l'Artois et le Ternois à Raoul de Frioul.



Reconstruction de l'église Sainte-Croix d'Orléans

Carloman II et Arnulph reconstruisent l'église Sainte-Croix d'Orléans en 883.



Tribut payé aux Normands d'Amiens par Carloman II de France

Carloman II de France en 884 se résout à acheter quelques mois de tranquillité en versant un tribut aux Normands d'Amiens.


Carloman blessé à mort dans la forêt de Bézu - 1821 par Jean-Charles-Joseph Rémond -Musée du Louvre

Mort de Carloman II de France Roi de Francie occidentale

Charles III le Gros Roi de Francie occidentale

Carloman II de France meurt le 6 ou le 12 décembre 884.

Il est involontairement blessé par un des vassaux au cours d'une partie de chasse dans la forêt d'Ivelines (l'actuelle forêt de Lyons en France entre Rouen et Gournay-en-Bray).

Il est inhumé à Saint-Denis.

II n'a pas d'héritier.

Le successeur en titre est normalement Charles III le Simple, demi-frère de Carloman II de France, fils posthume de Louis II le Bègue, âgé de 5 ans, placé sous la garde de Ramnulf II de Poitou.

Au terme d'un long et difficile procès, Adélaïde de Frioul finit par l'emporter et son fils Charles III le Simple est reconnu comme enfant légitime et seul héritier de la couronne de France.

Les Grands du royaume, ayant à leur tête Hugues l'Abbé, l'écartent cependant du trône car il est trop jeune et choisissent Charles III le Gros, empereur d'Occident en titre, afin d'assurer la régence de la "Francia Occidentalis" pendant la minorité de Charles III le Simple.



Mariage de Louis IV d'Outremer avec Gerberge de Saxe

Gerberge de de Saxe est veuve de Gislebert II de Hainaut, Duc de Lotharingie.

Louis IV d'Outremer épouse en 939 Gerberge de Saxe, fille d'Henri Ier l'Oiseleur et de Mathilde de Reingelheim. Leurs enfants sont :



Aimar-Charles-Marie de Nicolaï Membre de l'Académie française

Aimar-Charles-Marie de Nicolaï est un magistrat français, conseiller du roi en tous ses conseils, premier président de la Chambre des comptes, Chancelier et garde des sceaux de l'Ordre du Saint-Esprit.

Aimar-Charles-Marie de Nicolaï est élu membre de l'Académie française le 9 mars 1789. Il remplace le marquis de Chastellux et est reçu par Claude-Carloman de Rulhière.

Dans son discours de réception, il fait l'éloge de Louis XVI et suscite les murmures du public.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !