Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



13 événements affichés, le premier en -550 - le dernier en -429



Prise d'Ecbatane

Mariage de Cyrus II avec Amytis II

Cyrus II se lance alors dans la conquête de la Médie. Ecbatane finit par tomber vers 550 avant Jésus-Christ.

Cyrus II épargne Astyage, Roi des Mèdes, qui conserve un train de vie princier.

L'Empire mède passe ainsi entièrement sous le contrôle perse.

On ne connaît pas précisément les campagnes que mène Cyrus dans les années suivant sa victoire sur Astyage.

Selon Ctésias de Cnide et Xénophon, Cyrus II épouse Amytis II, fille d'Astyage, Roi des Mèdes, et d'Aryenis. Leur enfant est :



Mariage de Cyrus II avec Cassandane

Cyrus II épouse Cassandane, fille de Pharnaspès (Sokhrès) et d'Atossa d'Anshan (La fille de Cyrus Ier). Leurs enfants sont :



Mariage de Cyrus II avec Nitètis

Après la conquête de la Palestine, Cyrus II a des vues sur l'Égypte. Conseillé par un mage égyptien, Cyrus II exige du pharaon Amasis qu'il lui envoie une de ses filles. Amasis II envoie Nitètis, une fille d'Apriès, le précédent pharaon.

D'après la tradition égyptienne, Nitètis épouse Cyrus II.et donne naissance à Cambyse II.

D'après la tradition perse, Nitètis épouse Cambyse II.

Enfin, une autre tradition rapporte que Cassandane est la mère de Cambyse II, et que celle-ci est tellement jalouse de Nitètis que Cambyse II, son fils lui jure de la venger.

Cyrus II épouse Nitètis ou Neithiyti, fille du Pharaon Apriès. Leurs enfants sont :


Tombe de Cyrus II le Grand

Mort de Cyrus II

Cambyse II Roi de Perse

À la fin de sa vie, Cyrus II poursuit sa marche vers l'Est et domine tout le pays entre la mer Caspienne et l'Inde.

Bien avant sa mort, Cyrus II désigne Cambyse II, son fils, comme son héritier au détriment de son fils aîné Bardiya Cela entraînera ensuite une certaine rivalité entre les deux frères.

Ecbatane, l'ancienne capitale Mède, reste une des résidences régulières des Grands Rois Achéménides, car elle présente une importance stratégique certaine pour qui veut contrôler l'Asie centrale.

Cyrus II réussit à fonder un empire cohérent par ses conquêtes, mais aussi par la diplomatie, la tolérance en matière religieuse et politique et l'intégration des coutumes de chaque peuple vaincu.

On lui attribue l'institution de l'araméen comme langue administrative officielle et sa diffusion dans tout l'Empire.

Cyrus II meurt en 530 avant Jésus-Christ ou en 529 avant Jésus-Christ.

D'après Hérodote, Cyrus II aurait été tué lors d'une bataille contre Tomyris, Reine des Massagètes.

Pour venger la mort de son fils, celle-ci aurait décapité le cadavre et plongé la tête dans une outre de sang, afin d'assouvir la soif sanguinaire de Cyrus II.

Cambyse II succède à son père à Suse en 529 avant Jésus-Christ ou en 528 avant Jésus-Christ.

Cambyse II fait ramener le corps Cyrus II à Pasargades.

Le tombeau de Pasargades, encore visible aujourd'hui, que Cyrus II aurait fait construire de son vivant serait celui où il repose.

Darius Ier porte le titre aulique de porte-carquois de Cyrus II.

Durant les premières années de son règne, Cambyse II achève la conquête des pays d'outre-Euphrate en s'emparant de la Phénicie et de Chypre.

Ces deux forces maritimes permirent à l'armée perse de se munir d'une flotte très puissante.



Mariage de Cambyse II avec Atossa

Cambyse II épouse Atossa, sa demi-sœur.



Mariage de Cambyse II avec Méroé

Cambyse II épouse Méroé, sa demi-sœur.



Mariage de Cambyse II avec Roxane

Cambyse II épouse Roxane, sa sœur.



Rupture de l'alliance entre Amasis II et Polycrate de Samos

Selon Hérodote, Amasis II voit en Polycrate de Samos un homme à qui la chance sourit trop et lui conseille de jeter au loin l'objet qui lui tient le plus à cœur afin d'éviter un revers de fortune.

Polycrate de Samos suit sa recommandation et part en mer pour se défaire d'une bague incrustée d'une pierre précieuse qui lui est particulièrement chère.

Quelques jours plus tard, un pêcheur prend dans ses filets un grand poisson qu'il considère digne de Polycrate de Samos, son souverain.

Les cuisiniers de Polycrate de Samos préparent le présent et y découvrent l'anneau. Ils l'apportent au tyran.

Quand le récit de l'histoire lui parvient, Amasis II dénonce immédiatement les accords qui le lie à Polycrate de Samos.

Il est plus probable que cette alliance est brisée suite à un accord contre l'Égypte entre Polycrate de Samos et Cambyse II.


Cambyse II tuant Psammétique III

Conquête de l'Égypte

Prise de Gaza

Siège de Péluse

Siège de Memphis

Mort de Psammétique III

Conquêtes de La Libye et de Cyrène

Cambyse II Pharaon

Cambyse II dirige son armée vers l'Égypte en 525 avant Jésus-Christ.

Darius Ier porte alors le titre aulique de Porte-lance de Cambyse II.

Le pays est dans une situation critique. Deux alliés de poids font défaut à Psammétique III :

Cambyse II conquiert Gaza.

Ce territoire sert de tête de pont à toutes les campagnes vers l'Égypte.

L'armée perse traverse le Sinaï avec l'aide des tribus arabes. L'armée égyptienne s'est massée à Péluse, porte d'entrée de l'Égypte.

Après un long siège, les Égyptiens sont obligés de se retirer à Memphis, où ils sont de nouveau assiégés. La ville finit par tomber. Psammétique III est capturé et tué. Cambyse II pénètre en vainqueur dans la capitale.

Cambyse II reprend à son compte les conquêtes en cours de l'Égypte vers la Libye et la Cyrénaïque, et vers l'Éthiopie.

La Libye et Cyrène se soumettent sans combattre, par contre la campagne vers l'Éthiopie est un échec.

Les troupes phéniciennes de l'armée perse refusent de s'attaquer à Carthage, et l'expansion de l'empire perse sous Cambyse II s'arrête là.

Une fois maître du pays, Cambyse II se fait couronner pharaon de la Haute et Basse-Égypte.

La tradition, rapportée principalement par les Grecs, fait de Cambyse II un homme au bord de la folie, tyrannique et cruel. On lui reproche la destruction de nombreux temples et idoles sacrées, le massacre d'une grande partie de l'élite, aussi bien égyptienne que perse, le meurtre du taureau Apis, dont il aurait fait flageller le cadavre…

Les Égyptiens sont particulièrement choqués des débordements et des pillages de l'armée perse, mais il ne semble pas qu'il y a une volonté de destruction systématique des temples.

Des fouilles ont permis de retrouver dans le Sérapéum de Memphis la momie de l'Apis mort pendant le règne de Cambyse. Elle est accompagnée des inscriptions traditionnelles du pharaon perse, indiquant que Cambyse II a participé au culte de l'Apis comme tout autre pharaon. Par ailleurs, la cruauté de certains châtiments sous son règne sont en fait assez typiques des mœurs des souverains perses : le plus connu d'entre eux est le supplice du juge Sisamnès.


Darius Ier- vase grec Darius Ier - 2,36 m de haut - placée à Héliopolis -ensuite ramenée à Suse par Xerxès Ier - musée National d'Iran

Bardiya Smerdis Roi de Perse

Mort de Cambyse II

Mort de Bardiya Smerdis

Darius Ier Roi de Perse

Bardiya est également connu sous les noms grecs de Smerdis, Mergis, Mardos, Tanyoxarkès.

En mars 522 avant Jésus-Christ, Bardiya ou le mage Gaumata, un usurpateur, se soulève en Perse contre Cambyse II, alors que celui-ci est en Égypte.

Selon la tradition, rapportée par Hérodote et tous les auteurs grecs, ainsi que par Darius Ier lui-même, Bardiya est assassiné en secret :

Grâce à une grande ressemblance avec Bardiya, le mage Gaumata (ou son frère) se fait passer pour lui et succède à Cambyse, probablement supporté par l'aristocratie perse.

En 522 avant Jésus-Christ, Cambyse II apprend l'usurpation du trône et rentre en hâte vers la Perse

Cambyse II meurt au début de l'été 522 avant Jésus-Christ d'une gangrène à la suite d'une blessure à la cuisse contractée en Syrie.

Selon Hérodote, Cambyse II serait mort à Ecbatane.

En juillet 522 avant Jésus-Christ, Bardiya ou Gaumata est déclaré Grand Roi de l'empire Perse.

Le règne de Bardiya ou Gaumata mécontente profondément l'aristocratie perse, au point que le général Otanès décide de le renverser.

Le mage Gaumata exécute beaucoup de gens qui auparavant ont connu Bardiya.

Otanès rassemble autour de lui 5 autres conjurés, dont Gobryas qui finit par faire appel à Darius Ier, auquel il est lié par un échange de mariages. Gobryas a épousé une sœur de Darius Ier.

Bardiya ou Gaumata est assassiné le 29 septembre 522 avant Jésus-Christ.

Le coup d'État est présenté par Hérodote comme l'œuvre d'un petit groupe, se glissant discrètement dans le palais et assassinant Bardiya dans son lit.

Darius Ier dans l'inscription de Behistoun dit qu'au dixième jour du mois de Bagayadi, avec un petit nombre d'hommes, il tue Gaumata le Mage et ceux qui étaient ses principaux partisans à Sikayauvati, une place forte en Médie, dans la région de Nisaya.

Il est plus probable que le renversement de Bardiya a fait l'objet de batailles militaires, les insurgés le poursuivant et l'exécutant dans une place forte où il s'était réfugié.

Hérodote écrit que les débats sur la succession de Bardiya tournent autour de 3 options :

Cette discussion semble refléter des considérations du monde Grec de l'époque, et non nécessairement celles des Perses.

Après qu'il a choisi de continuer la monarchie, et comme il n'y a pas d'héritier direct, toujours selon Hérodote, les conjurés se rassemblent à l'aube et décident que le premier dont le cheval hennira devant le soleil levant sera roi. Le palefrenier de Darius Ier fait sentir à son cheval l'odeur d'une jument, ce qui le fait hennir.

Là encore, il est plus probable que Darius Ier a fini par faire l'objet d'un consensus entre les conjurés, après qu'Otanès se soit retiré de la discussion.



Mariage de Darius Ier avec Atossa

Mariage de Darius Ier avec Artystonè

Mariage de Darius Ier avec Parmys

Mariage de Darius Ier avec Phaidimè

Mariage de Darius Ier avec Phratagounè

Pour respecter la coutume, Darius Ier épouse les femmes de son prédécesseur. D'autres mariages ont pour but de renforcer ses liens avec la branche régnante des Achéménides,

Darius Ier épouse Atossa, fille de Cyrus II et de Nitètis, veuve de Cambyse II et de Bardiya. Leurs enfants sont :

Darius Ier épouse Artystonè, fille de Cyrus II. Leurs enfants sont :

Darius Ier épouse Parmys, une petite-fille de Cyrus II. Leur enfant est :

Darius Ier épouse Phaidimè, fille d'Otanès, veuve de Bardiya Smerdis.

Plus tard, Darius Ier épouse Phratagounè, fille de son frère Artanès. Leurs enfants sont :

Darius Ier épouse une des filles de Gobryas, l'un des 7 conjurés, qui lui donne 3 fils dont :

Darius Ier épouse une autre femme. Leurs enfants sont :



Conquête de Samos

Les conquêtes de Darius Ier sont vers l'ouest de l'empire. Elles apparaissent comme un effort de consolidation et de sécurisation des frontières héritées de Cyrus II et Cambyse II, plutôt que comme une volonté d'expansion.

Vers 519 avant Jésus-Christ, le premier territoire conquis par Darius Ier est Samos, qui n'intègre cependant pas l'empire mais est confiée au tyran Syloson, obligé de Darius Ier. C'est la première incursion des Perses dans la mer Égée.


Carte du monde décrit par Hérodote dans son Enquête

Mort d'Hérodote

L'Enquête d'Hérodote

Hérodote suit les colons qui, à l'instigation de Périclès, partent fonder Thourioi, en Grande Grèce.

Hérodote meurt à Thourioi en 429 avant Jésus-Christ ou vers 425 avant Jésus-Christ.

Hérodote est à la fois premier historien, premier journaliste et premier explorateur. C'est également le premier prosateur dont l'œuvre nous soit restée.

L'Enquête se compose de 9 livres, chacun portant le nom d'une muse.

Ce découpage n'est pas le fait d'Hérodote. La première mention en est due à Diodore de Sicile au Ier siècle. C'est probablement au IIe siècle, du fait de grammairiens alexandrins, que l'ouvrage est ainsi sectionné.

L'œuvre mêle éléments ethnographiques et proprement historiques.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !