Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



5 événements affichés, le premier en 155 - le dernier en 222



Naissance de Calixte Ier

Callixte ou Calliste ouCalixte Ier, futur Pape, naît en 155 d'une famille d'esclaves d'origine grecque qui habitait le quartier du Trastevere à Rome. Son nom signifie en grec "le plus beau" (kallistos).



Affranchissement de Calixte Ier

Calixte Ier devient chrétien à l'âge adulte. Il travaille au service d'un haut fonctionnaire de l'empereur Commode, nommé Carpophore, qui était aussi chrétien. Son maître le charge d'administrer ses biens. En relation d'affaires avec la communauté juive de Rome, il fait de mauvaises opérations, s'affole, prend la fuite, est finalement rattrapé et enfermé dans un cachot. Carpophore, qui lui portait beaucoup d'estime, le fait relâcher, pensant qu'il parviendrait à récupérer l'argent perdu. Dans ce but, Calixte pénètre dans la synagogue un jour de sabbat pour réclamer l'argent qu'on lui devait. La communauté juive le met à la porte et le livre au préfet Tuscianus en le dénonçant comme chrétien. Il est condamné aux mines de soufre de Sardaigne. Il travaille donc durant 3 ans à l'extraction du minerai, faisant preuve de dévouement auprès des autres bagnards. La maîtresse de l'empereur de l'époque, Commodus (Commode), connaissait le jeune Calixte, et obtient qu'il soit libéré et affranchi vers 190.

Calixte Ier passe quelques années à Antium au sud-est de Rome en mission pour le pape Victor Ier.



Mort du Pape Victor Ier

Zéphyrin Pape

Calixte Ier archidiacre de Rome

Victor Ier meurt en 199. Il est fait Saint.

C'est à cette époque que le latin supplante le grec dans la liturgie. Victor est le premier pape de langue latine, mais il faudra attendre l'an 230 pour que la messe soit célébrée à Rome en latin et non en grec. Avec Victor Ier commence à s'affirmer la volonté des évêques de Rome d'affirmer un magister moral sur les autres Églises. Il favorise systématiquement les éléments romains au sein de l'Église. Il réussit à organiser de nombreux synodes qui vont parvenir à s'entendre sur le jour de Pâques qui sera célébré un dimanche comme à Rome. Seule la province d'Asie refuse de s'aligner sur la pratique romaine. Il agit en évêque assez intransigeant et refuse le moindre pluralisme de pensée. Il combat aussi avec acharnement les gnostiques.

Zéphyrin devient le 15e Pape en 199. Zéphyrin, dès son élection, appelle Calixte Ier à ses côtés, le faisant son secrétaire personnel ainsi qu'archidiacre de la ville.

Zéphyrin est en butte aux critiques et aux mises en garde d'Hippolyte, prêtre romain, sans doute l'écrivain chrétien le plus prestigieux dans la partie occidentale de l'empire, extrêmement cultivé, intelligent et qui possède auprès des chrétiens de Rome une grande crédibilité. Il reproche en particulier à Zéphyrin l'influence de son archidiacre Calixte "un ambitieux, un cupide, un taré" selon Hippolyte.



Mort du Pape Zéphyrin

Calixte Ier Pape

Hippolyte Antipape

Zéphyrin meurt en 217. Il est fait Saint.

Zéphyrin se révèle peu apte à diriger son Église face aux grands conflits doctrinaux qui l'agitent en ce début de IIIe siècle. Aux montanistes et aux gnostiques s'ajoutent les monarchianistes et les modalistes qui se heurtent sur la Trinité et la part du divin dans le personnage du Christ. Zéphyrin manque totalement de subtilité pour lutter contre ces doctrines et son bagage théologique est semble-t-il assez faible.

Sous le règne de l'empereur Caracalla, Hippolyteest candidat à la succession de Zéphyrin mais se voit préférer Calixte, l'archidiacre de Zéphyrin, qui devient le seizième Pape en 217.

Calixte Ier reconnaît comme valide les unions entre esclaves et patricien(ne)s (hommes ou femmes libres). Hippolyte rejette totalement cette idée. Pour lui il s'agit d'un concubinage pur et simple, totalement inadmissible.

Calixte Ier accepte également le remariage des veufs ainsi que leur entrée éventuelle dans le clergé.

De plus Calixte Ier fait prévaloir l'usage d'absoudre tous les péchés.

Le conflit avec Calixte Ier est aussi un conflit de castes entre un pape de basse extraction et un Hippolyte de plus noble extraction et imbu de sa supériorité intellectuelle.Un groupe de partisans d'Hippolyte l'élit antipape en 217, premier antipape de l'Histoire.


Les catacombes de Saint Calixte

Calixte est le créateur du premier cimetière chrétien qui est construit dans le tuf sur sur la droite de la Via Appia Antica après la petite église du "Quo Vadis?" et qui porte aujourd'hui le nom de "Catacombe de Saint-Calixte".

Les catacombes de Saint Calixte se trouvent parmi les plus grandes et les plus importantes de Rome. Elles naquirent vers la moitié du second siècle et font partie d'un ensemble funéraire qui occupe une aire de 15 hectares de terrain, avec un réseau de galeries long de presque 20 kilomètres, sur différents niveaux, et qui atteignent une profondeur supérieure à 20 mètres.

On y trouve la sépulture de dizaines de martyrs, de seize pontifes et de très nombreux chrétiens.

A la surface l'on peut voir deux petites basiliques avec trois absides, appelées "Tricòre". Dans la basilique oritentale furent probablement enterrés le Pape Saint Zéphirin et le jeune martyr de l'Eucharistie, Saint Tarcisius.

Le cimetière souterrain comprend différentes zones :


Urbain Ier Pape

Mort du Pape Calixte Ier

Urbain Ier Pape

Calixte meurt le 14 octobre 222 dans son quartier du Trastevere, victime d'une émeute dirigée contre les chrétiens. Défenestré, puis jeté dans un puits, recouvert de décombres, il en est retiré par un prêtre une quinzaine de jours après. On l'enterre à la hâte, au pied de l'escalier de la catacombe de Calépode sur la via Aurelia. C'est à ce jour le premier évêque de Rome dont on ait retrouvé la sépulture.

Par la suite, les Papes (jusqu'à Eutychien en 283), furent inhumés dans la chambre funéraire qui leur est réservée dans la "Catacombe de Saint-Calixte", à l'exception de Corneille.

Au IVe siècle, Calixte sera déclaré martyr puis canonisé

Calixte Ier établiti une nouvelle coutume : désormais, trois fois par an, le samedi qui précède les moissons, les vendanges et le commencement de la cueillette des olives, on observe un jeûne afin d'attirer la bénédiction du ciel.

C'est enfin un financier expérimenté, phénomène finalement assez rare à la tête de l'Église romaine, et qui donne à cette dernière une prospérité inégalée jusqu'alors.

Urbain Ier devient évêque de Rome et le 17e Pape en 222.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !