Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 1175 - le dernier en 1227



Mariage d'Henri III de Limbourg avec Sophie de Sarrebruck

Henri III de Limbourg épouse en 1175 Sophie de Sarrebruck (1150-1221), fille de Simon Ier de Sarrebruck, Comte de Sarrebruck, et de Mathilde de Carinthie de Spanheim. Leurs enfants sont :



Mort de Roupen III d'Arménie

Léon II d'Arménie Prince des Montagnes roupénide

Roupen III d'Arménie se fait moine, cédant le pouvoir à Léon II d'Arménie, son frère.

Roupen III d'Arménie meurt le 3 février 1187.

Léon II d'Arménie devient Prince des Montagnes roupénide en 1187.

Léon II d'Arménie demande l'intronisation royale au pape Célestin III.


Henri VI le Sévère (Codex Manesse, vers 1300)

Voyage de Henri VI le Sévère en Italie

Henri VI le Sévère Empereur germanique

En janvier 1191, Henri VI le Sévère se rend en Italie

Le 14 avril 1191, le pape Célestin III couronne Henri VI le Sévère empereur du Saint-Empire romain germanique.

Conrad II de Souabe est présent à Rome pour la couronnement de Henri VI le Sévère, son frère.


Célestin III Pape

Mort de Clément III Pape

Célestin III Pape

Clément III meurt à Rome le 27 mars 1191.

Clément III a fait bâtir le monastère de Saint-Laurent-hors-les-murs, et restaurer le palais du Latran.

Giacinto di Pietro di Bobone, né à Rome, Cardinal Hyacinthe (diacre du titre de Sainte-Marie), est élu pape à 85 ans le 21 mars 1191, sous le nom de Célestin III et consacré le 14 avril 1191.



Honorius III Trésorier de l'Église catholique

Sous Célestin III, Honorius III reste le trésorier de l'Église catholique.



Indépendance de l'Église écossaise

Le règne de Guillaume Ier d'Écosse est marqué par la lutte de l'Église écossaise pour obtenir son indépendance par rapport à l'archevêché d'York que le pape Célestin III confirme en 1192.



Lothaire de Hochstaden Prince-évêque de Liège

Adalbéron de Louvain à Rome

Adalbéron de Louvain Diacre cardinal

Mort d'Adalbéron de Louvain

Excommunication de Lothaire de Hochstaden

Le 13 janvier 1192, à la Diète de Worms, Henri VI le Sévère saisit un comité composé de 10 évêques et de 3 abbés.

Ce comité décide que, le siège étant clairement en litige, il revient à Henri VI le Sévère de nommer un évêque.

Henri VI le Sévère nomme Prince-évêque de Liège Lothar ou Lothaire de Hochstaden ou von Hochstaden, prévôt de Bonn, un membre de sa famille.

Albert de Rethel refuse avec indignation un règlement financier offert par Henri VI le Sévère;

La majorité des électeurs de Liège acceptent la décision impériale à cause de la menace de Henri VI le Sévère.

Adalbéron de Louvain se rend à Rome où il arrive le 5 avril 1192.

Le pape Célestin III l'accueille, entend son cas et le présente à la curie romaine;

Certains cardinaux recommandent la prudence, mais la majorité appuie la demande d'Adalbéron de Louvain.

Célestin III accepte la décision et, dans le palais du Latran, confirme l'élection d'Adalbéron de Louvain après la Pentecôte 1192.

Adalbéron de Louvain est ordonné Diacre cardinal par le pape Celestine III à Rome le 30 mai 1192.

Adalbéron de Louvain quitte Rome.

Le 31 juillet 1192, Adalbéron de Louvain se trouve dans l'abbaye de Lobbes, dans le Brabant.

Adalbéron de Louvain se rend au monastère de Nivelles.

Adalbéron de Louvain se rend dans l'une des forteresses de Henri III de Limbourg, son oncle,.

En août ou début septembre, Henri III de Limbourg accompagne Adalbéron de Louvain à Reims.

Celestine III écrit à :

Adalbéron de Louvain est ordonné prêtre le samedi 19 septembre 1192 à Reims par le cardinal Guillaume-aux-Blanches-Mains, archevêque de Reims.

Le 20 septembre 1192, Adalbéron de Louvain reçoit la consécration épiscopale du même archevêque.

Par crainte d'Henri VI le Sévère, Adolf Ier von Altena, Évêque de Cologne ne veut pas le faire.

Adalbéron de Louvain célèbre son premier mas le 21 septembre dans la cathédrale de Reims.

Adalbéron de Louvain reste à Reims les 2 mois suivants;

Henri VI le Sévère envoie des émissaires à Reims.

En octobre 1192, 3 chevaliers allemands arrivent à Reims.

Ils font connaissance avec Adalbéron de Louvain et gagnent sa confiance.

Ils persuadent Adalbéron de Louvain de faire une promenade à cheval avec eux hors des murs de la ville.

Le 24 ou le 26 novembre 1192, alors qu'il se rend à l'abbaye de Saint-Rémi, les 3 chevaliers attaquent Adalbéron de Louvain avec leurs épées, le frappent à la tête, lui brisant le crâne.

Adalbéron de Louvain est inhumé en la cathédrale de Reims.

Adalbéron de Louvain sera fait saint de l'Église catholique.

Lothaire de Hochstaden est excommunié et l'empereur Henri VI le Sévère doit faire pénitence.



Mariage de Philippe II Auguste avec Ingeburge de Danemark

Interdit sur le royaume de France

Divorce de Philippe II Auguste avec Ingeburge de Danemark

Philippe II Auguste est veuf d'Isabelle de Hainaut.

Philippe II Auguste épouse en la cathédrale Notre-Dame d'Amiens le 14 août 1193 Ingeburge de Danemark.

À cause du désintérêt inexpliqué que lui porte soudain Philippe II Auguste au lendemain de sa nuit de noces, Ingeburge de Danemark est envoyée à l'abbaye de Saint-Maur puis au prieuré Beaurepaire de Somain, dépendant de l'abbaye de Cysoing.

Elle restera captive 7 ans.

Philippe II Auguste refuse de lui reconnaître sa place de reine.

Pour défendre l'annulation du mariage, Philippe II Auguste souhaite faire valoir un lien de parenté prohibé par l'Église.

Ils divorcent dès le 5 novembre 1193.

Canut VI de Danemark consacrera toute son énergie et son temps à tenter d'obtenir la libération d'Ingeburge de Danemark, sa sœur, en plaidant sa cause auprès du Pape.

Célestin III jette l'interdit sur le royaume de France en 1193.



Excommunication d'Henri VI le Sévère

Léopold V d'Autriche Excommunié

Célestin III excommunie Henri VI le Sévère en 1194, parce qu'il retient prisonnier Richard Cœur de Lion.

Léopold V d'Autriche est excommunié et puni de l'interdit par le pape Célestin III.

Cependant, cette décision n'a apparemment jamais été publiée.



Illégalité de l'annulation du mariage de Philippe II Auguste avec Ingeburge de Danemark

Le pape Célestin III déclare l'annulation du mariage de Philippe II Auguste avec Ingeburge de Danemark illégale le 13 mars 1195.



Amaury Ier de Lusignan Roi de Chypre

Amaury Ier de Lusignan se tourne vers le pape Célestin III et l'empereur Henri VI le Sévère pour clarifier son titre.

Henri VI le Sévère le fait roi de Chypre en octobre 1195.



Reconnaissance de l'ordre des Floriens

Les Constitutions de l'ordre des Floriens sont approuvées par le pape Célestin III en 1196.



Mariage de Philippe II Auguste avec Agnès de Méranie

Philippe II Auguste passe outre à la décision de Célestin III.

Philippe II Auguste épouse le 1er juin ou le 14 août 1196 Agnès de Méranie.

Leurs enfants sont :



Frédéric II de Hohenstaufen Roi des Romains

Révolte en Sicile

Henri VI le Sévère finit par obtenir gain de cause et faire élire son fils Frédéric II de Hohenstaufen Roi des Romains en 1196, mais au moment où il se prépare à partir en croisade, une révolte éclate en Sicile, peut-être fomentée par sa femme Constance de Hauteville et le pape Célestin III.

Les révoltés sont matés.



Condamnation du divorce de Philippe II Auguste

Célestin III condamne le divorce de Philippe II Auguste et annule la décision du synode de Compiègne en 1196.


Innocent III Pape Innocent III Pape

Mort de Célestin III Pape

Innocent III Pape

Célestin III meurt le 8 janvier 1198. Il est inhumé dans la basilique Saint-Jean-de-Latran.

Il reste de lui 17 lettres dans les Epistolae Romanorum Pontificum de Pierre Coustant.

Giovanni Lotario est élu pape le 8 janvier 1198 sous le nom de Innocent III.

À noter qu'un antipape porte aussi le nom d'Innocent III.



Fondation de l'ordre des chevaliers Teutoniques

L'ordre des chevaliers Teutoniques est fondé en 1198, réservé à la noblesse allemande. Célestin III approuva la création de cet Ordre dont le rôle le plus important est de défendre les pèlerins en Terre Sainte.


Le Pape Grégoire IX -manuscrit du XIIIe siècle

Mort d'Honorius III

Grégoire IX Pape

Honorius III meurt à Rome le 18 mars 1227 sans avoir vu ses projets de croisade menés à bien.

Honorius III accorde des privilèges aux Universités de Paris et de Bologne, les deux plus grands centres d'études à cette époque. Il ordonne dans sa bulle Super specula Domini de soutenir des étudiants en théologie dans chaque diocèse.

Les plus importants des écrits de cet ancien Trésorier de l'Église pour les historiens sont le "Liber censuum Romanæ ecclesiæ", qui donne une liste de tous les revenus et propriétés du Saint-Siège, toutes les donations, les privilèges et les contrats avec les villes et les souverains.

Le registre est commencé sous Clément III et achevé en 1192 sous Célestin III. Le manuscrit original est toujours au Vatican (Vaticanus, 8486).

Honoré écrivit aussi une vie de Célestin III, une vie de Grégoire VII, un Ordo Romanus, qui décrit le cérémonial et les rites pour diverses occasions et 34 sermons.

Ugolino di Conti devient Pape en 1227 sous le nom de Grégoire IX.

Grégoire IX reprend les théories théocratiques d'Innocent III, justifiant par la fausse donation de Constantin:


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !