Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



8 événements affichés, le premier en 1105 - le dernier en 1141



Marche sur Prague de Svatopluk Ier de Bohême

Furieux contre Borivoj II de Bohême, Svatopluk Ier de Bohême prend la tête des opposants bohémiens et cherche à entraîner Coloman Arpad contre Borivoj II de Bohême.

En 1105, Svatopluk Ier de Bohême essaie de marcher sur Prague, sans succès.


Henri IV de Franconie à gauche remet les régalia à Henri V de Franconie - Chronique de Ekkehard von Aura-, après 1106

Diète de Mayence

Déposition de Henri IV de Franconie

Henri Ier de Limbourg ne se montre pas forcément reconnaissant vis-à-vis d'Henri IV de Franconie, car il hésite à prendre parti et change de camp lors des querelles qui opposent l'empereur Henri IV de Franconie à Henri V de Franconie, son fils.

Henri Ier de Limbourg finit cependant par se rallier définitivement à Henri IV de Franconie.

Borivoj II de Bohême reste, avec Léopold III de Babenberg, aux côtés de l'Empereur Henri IV de Franconie.

Thierry II d'Alsace prend ses distances avec le pouvoir impérial, ne voulant pas intervenir dans le conflit entre Henri IV de Franconie et Henri V de Franconie.

Berhold II de Zähringen est un des proches alliés d'Henri V de Franconie.

Henri V de Franconie contraint Henri IV de Franconie, son père, à abdiquer en sa faveur, bénéficiant pour ce faire de l'appui du pape Pascal II.

En 1105, Henri IV de Franconie est déposé à la diète de Mayence et peut fuir par la Bohême.



Différend entre Coloman Arpad et Almos Arpad

En 1108, Borivoj II de Bohême, allié à Boleslas III Bouche-Torse, mène une attaque pour reprendre la Bohême par la force.

À ce moment, Henri V de Franconie intervient dans le différend qui oppose Coloman Arpad et Almos Arpad, son frère. Svatopluk Ier de Bohême, allié à Henri V de ranconie, combat alors en Hongrie.

Le contingent tchèque commandé par Svatopluk Ier de Bohême est rappelé en Bohême pour chasser les troupes de Borivoj II de Bohême.

Les Allemands ne parviennent pas à s'emparer de Presbourg et Coloman Arpad peut ravager la Moravie qui appartient à Svatopluk Ier de Bohême.

L'échec germanique en Hongrie étant en partie lié à la diversion polonaise, Henri V de Franconie veut se venger et envahit la Pologne.


Pierre tombale de Svatopluk Ier de Bohême et de Venceslas Heinrich d'Olomouc son fils Vladislav Ier de Bohême

Siège de Glogow

Mort de Svatopluk Ier de Bohême

Borivoj II de Bohême Duc de Bohême

Vladislav Ier de Bohême Duc de Bohême

Depuis son exil en Bohême, Zbigniew et ses alliés tchèques continuent d'attaquer les villes frontalières polonaises.

En 1109, Henri V de Franconie, lance une offensive contre la Silésie sous le prétexte de rétablir le pouvoir de Zbigniew.

Les troupes impériales doivent faire face à la forte résistance des défenseurs de Bytom Odrzanski, Glogów, et Wroclaw.

Mutina, chef de la famille des Vršovice, appuie le parti de Borivoj II de Bohême.

Svatopluk Ier de Bohême fait décapiter Mutina et fait exterminer la famille des Vršovice.

Les troupes impériales sont finalement vaincues à la bataille de Glogów le 14 août 1109.

Svatopluk Ier de Bohême meurt le 14 ou le 21 septembre 1109 assassiné sous la tente de l'empereur lors du siège de Glogów par un membre survivant de la famille des Vršovice.

Il est inhumé dans la cathédrale d'Olomouc.

Boleslas III Bouche-Torse aide Borivoj II de Bohême à monter sur le trône de Bohême devenu vacant.

Borivoj II de Bohême est rapidement renversé et exilé par son frère Vladislav Ier de Bohême.

Boleslas III Bouche-Torse essaie alors de placer Sobeslav Ier de Bohême, le jeune frère de Borivoj II de Bohême, sur le trône de Bohême.

Othon II de Moravie tente en vain de succéder à Svatopluk Ier de Bohême en Bohême, mais il est vaincu et dépossédé d'Olomouc par Vladislav Ier de Bohême.

Vladislav Ier de Bohême devient duc de Bohême à son tour de 1109 à 1117.



Borivoj II de Bohême à nouveau Duc de Bohême

En 1117 Vladislav Ier de Bohême accepte de se réconcilier avec son frère Borivoj II de Bohême, son frère, et de partager avec lui le duché.



Exil en Hongrie de Borivoj II de Bohême

Vladislav Ier de Bohême Duc de Bohême

En 1120, à la suite à une nouvelle querelle avec Vladislav Ier de Bohême, Borivoj II de Bohême se retire en Hongrie.

Vladislav Ier de Bohême redevient duc de Bohême de 1120 à 1125.



Mort de Borivoj II de Bohême

Borivoj II de Bohême meurt en Hongrie le 2 février 1124.



Révolte des dynastes de Moravie contre Vladislav II de Bohême

En 1141, Vladislav II de Bohême se heurte à une révolte des chefs locaux :

et à l'autorité des nobles de Bohême menés par Nacerat.

Les membres de cette opposition sont excommuniés par Jindrich Zdik, Évêque d'Olomouc (1126-1150), qui, du coup, est chassé de son diocèse.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !