Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



20 événements affichés, le premier en 1062 - le dernier en 1141



Mort d'Adélaïde Arpad

Mariage de Vratislav II de Bohême avec Swatana de Pologne

Adélaïde Arpad meurt en 1062.

Vratislav II de Bohême est veuf d'Adélaïde Arpad.

Les relations entre la Bohême et la Pologne se réchauffent.

Vratislav II de Bohême épouse en 1062 ou 1063 Swietoslawa ou Swatawa ou Swatana de Pologne (morte en 1126), fille de Casimir Ier le Restaurateur et de Maria Dobronega de Kiev. Leurs enfants sont :



Naissance de Borivoj II de Bohême

Borzijov ou Borivoj II de Bohême naît vers 1064, fils de Vratislav II de Bohême et de Swatana de Pologne.



Mariage de Léopold II de Babenberg avec Ida de Cham

Léopold II épouse Ida de Cham, fille de Rapoto IV de Cham. Leurs enfants sont :



Henri IV de Franconie en Italie

En 1081, Borivoj II de Bohême prend la tête d'une armée et accompagne l'Empereur Henri IV de Franconie en Italie.



Siège de Rome

Exil de Grégoire VII à Salerne

Clément III à nouveau Antipape

Henri IV de Franconie Empereur germanique

Couronnement d'Henri IV de Franconie

Pillage de Rome

Perte des conquêtes normandes en Grèce

Vœu Godefroy de Bouillon

En mars 1084, Henri IV de Franconie marche sur Rome et en fait le siège de Rome.

Grégoire VII, épouvanté, quitte la ville pour aller se réfugier en lieu sûr, dans la forteresse de Salerne chez les Normands qui occupent l'Italie du sud.

Henri IV de Franconie entre dans Rome.

Godefroy de Bouillon fidèle à Henri IV de Franconie entre dans Rome les armes à la main.

Borivoj II de Bohême entre dans Rome avec une poignée de combattants.

Clément III est de nouveau pape le 24 mars 1084.

Henri IV de Franconie se fait couronner empereur romain germanique par Clément III dans la Basilique Saint-Pierre.

Grégoire VII revient à Rome avec l'armée de son allié normand Robert Guiscard de Hauteville qui marche vers le nord avec 36 000 hommes.

Ce sont quasiment tous des mercenaires sarrasins et musulmans. Dans les grandes entreprises militaires, les Normands, trop peu nombreux, ne forment que les cadres militaires et des corps d'élites.

Robert Guiscard de Hauteville entre dans Rome et force Henri IV de Franconie et Clément III, pris de court, à se retirer.

Clément III redevient archevêque de Ravenne.

Un mouvement de panique gagne les citoyens romains, ce qui provoque 3 jours de mise à sac total de la ville en mai 1084.

Durant ce temps, Bohémond Ier de Hauteville, un temps maître de la Thessalie, perd les conquêtes en Grèce.

Gravement malade peu après l'expédition sur Rome, Godefroy de Bouillon fait vœu, pour réparer ses torts, d'aller défendre les chrétiens en Orient.



Confiscation du duché de Brno à Ulrich Ier de Brno

Le duché de Brno est confisqué à Ulrich Ier de Brno par Bretislav II de Bohême en 1097.

Borivoj II de Bohême est investi du duché de Brno en 1097.



Entrevue de Ratisbonne

Afin d'exclure ses cousins du trône, Bretislav II de Bohême souhaite appliquer au profit de l'aîné de ses demi-frères, Borivoj II de Bohême, le séniorat.

Cette loi de succession instaurée par Bretislav Ier de Bohême prévoit que le prince le plus âgé de la famille régnante devient le souverain de l'état et exerce seul le pouvoir en Bohême alors que les autres princes reçoivent des terres comme fiefs en Moravie.

Lors de l'entrevue de Ratisbonne, le 19 avril 1099, Bretislav II de Bohême réussit à faire reconnaître par Henri IV de Franconie les droits de Borivoj II de Bohême au détriment d'Ulrich Ier de Brno, l'héritier légitime de Conrad Ier de Bohême



Mariage de Borivoj II de Bohême avec Gerberge de Babenberg

Borivoj II de Bohême épouse en 1100 Gerberge de Babenberg, fille de Léopold II de Babenberg et d'Ida de Cham. Parmi leurs enfants citons :


Tombeau de Brestislav II de Bohême

Mort de Bretislav II de Bohême

Borivoj II de Bohême Duc de Bohême

Luitpold de Znojmo Prince de Znojmo

Bretislav II de Bohême meurt le 22 décembre 1100 assassiné par ses adversaires au pavillon de chasse de Zbecno à l'ouest de Prague.

Borivoj II de Bohême succède, à son demi-frère, et devient Duc de Bohême.

Mais Borivoj II de Bohême voit se dresser contre lui Ulrich Ier de Brno, son cousin germain.

Ulrich Ier de Brno récupère le duché de Brno, son fief, et tente de mettre la main sur la Bohême également.

Il s'ensuit une guerre civile dont Henri IV de Franconie ne peut se désintéresser.

Ulrich Ier de Brno pense pouvoir réussir à arracher l'investiture au trône de Bohême en reconnaissant la suzeraineté impériale sur la Moravie, mais Borivoj II de Bohême n'entend nullement renoncer aux droits que l'Empereur lui a reconnus sur la Bohême.

Luitpold de Znojmo re devient Prince de Znojmo en 1100.



Naissance de Luitpold de Moravie

Léopold ou Luitpold de Moravie (tchèque: Lupolt Olomoucký) naît vers 1102, fils de Borivoj II de Bohême et de Gerberge de Babenberg.

Luitpold porte le nom de Léopold II de Babenberg son grand-père.


Boleslas III Bouche-Torse Zbigniew Partage du duché de Pologne en 1102 - En vert les Possessions de Zbigniew – en rouge celles de Boleslas III Bouche-Torse

Mort de Ladislas Ier Herman

Boleslas III Bouche-Torse Duc de Pologne

Ladislas Ier Herman meurt à Plock le 4 juin 1102, sans avoir décidé lequel de ses deux fils sera son successeur.

Le 4 juin 1102, Ladislas Ier Herman meurt sans avoir décidé lequel de ses deux fils doit lui succéder.

Zbigniew et Boleslas III Bouche-Torse entrent en compétition pour prendre l'ascendant l'un sur l'autre.

Boleslas III Bouche-Torse devient Duc de Pologne en 1102.

Boleslas III Bouche-Torse hérite du titre de princeps et continue, comme son père, de résider à Plock.

Il commence à préparer une guerre pour récupérer la Poméranie.

Zbigniew est soutenu par Borivoj II de Bohême et son cousin Svatopluk Ier de Bohême le fils d'Othon Ier de Moravie, duc d'Olomouc.

Mais Borivoj II de Bohême, gagné par l'argent de Boleslas III Bouche-Torse, ne tarde pas à retirer son soutien à Zbigniew.



Mariage de Boleslas avec Zbyslava de Kiev

Boleslas III Bouche-Torse épouse le 15 novembre 1102 ou en 1103 Zbyslava de Kiev, fille de Sviatopolk II de Kiev. Leurs enfants sont :

Zbyslava de Kiev est la sœur d'Iaroslav de Volhynie, faisant ainsi une précieuse alliance en cas de conflit avec son frère.

Ce mariage de Boleslas III Bouche-Torse scelle son alliance avec la Rus' de Kiev.

Zbigniew voit dans cette union une attaque dirigée contre lui.

Zbigniew fait une alliance avec les Poméraniens et avec les Tchèques, se rapprochant ainsi du Saint-Empire.

Il tente de convaincre les Poméraniens et Borivoj II de Bohême d'attaquer Boleslas III Bouche-Torse, simultanément sur les deux fronts.

En réponse, Boleslas III Bouche-Torse dernier ravage la frontière de Poméranie.

Ses expéditions lui apporte un butin précieux et met fin à l'alliance de Zbigniew avec les Poméraniens.



Marche sur Prague de Svatopluk Ier de Bohême

Furieux contre Borivoj II de Bohême, Svatopluk Ier de Bohême prend la tête des opposants bohémiens et cherche à entraîner Coloman Arpad contre Borivoj II de Bohême.

En 1105, Svatopluk Ier de Bohême essaie de marcher sur Prague, sans succès.


Henri IV de Franconie à gauche remet les régalia à Henri V de Franconie - Chronique de Ekkehard von Aura-, après 1106

Diète de Mayence

Déposition de Henri IV de Franconie

Henri Ier de Limbourg ne se montre pas forcément reconnaissant vis-à-vis d'Henri IV de Franconie, car il hésite à prendre parti et change de camp lors des querelles qui opposent l'empereur Henri IV de Franconie à Henri V de Franconie, son fils. Henri Ier de Limbourg finit cependant par se rallier définitivement à Henri IV de Franconie.

Borivoj II de Bohême reste, avec Léopold III de Babenberg, aux côtés de l'Empereur Henri IV de Franconie.

Thierry II d'Alsace prend ses distances avec le pouvoir impérial, ne voulant pas intervenir dans le conflit entre Henri IV de Franconie et Henri V de Franconie.

Henri V de Franconie contraint Henri IV de Franconie, son père, à abdiquer en sa faveur, bénéficiant pour ce faire de l'appui du pape Pascal II.

En 1105, Henri IV de Franconie est déposé à la diète de Mayence et peut fuir par la Bohême.



Différend entre Coloman Arpad et Almos Arpad

En 1108, Borivoj II de Bohême, allié à Boleslas III Bouche-Torse, mène une attaque pour reprendre la Bohême par la force.

À ce moment, Henri V de Franconie intervient dans le différend qui oppose Coloman Arpad et Almos Arpad, son frère. Svatopluk Ier de Bohême, allié à Henri V de ranconie, combat alors en Hongrie.

Le contingent tchèque commandé par Svatopluk Ier de Bohême est rappelé en Bohême pour chasser les troupes de Borivoj II de Bohême.

Les Allemands ne parviennent pas à s'emparer de Presbourg et Coloman Arpad peut ravager la Moravie qui appartient à Svatopluk Ier de Bohême.

L'échec germanique en Hongrie étant en partie lié à la diversion polonaise, Henri V de Franconie veut se venger et envahit la Pologne.


Pierre tombale de Svatopluk Ier de Bohême et de Venceslas Heinrich d'Olomouc son fils Vladislav Ier de Bohême

Siège de Glogow

Mort de Svatopluk Ier de Bohême

Borivoj II de Bohême Duc de Bohême

Vladislav Ier de Bohême Duc de Bohême

Depuis son exil en Bohême, Zbigniew et ses alliés tchèques continuent d'attaquer les villes frontalières polonaises.

En 1109, Henri V de Franconie, lance une offensive contre la Silésie sous le prétexte de rétablir le pouvoir de Zbigniew.

Les troupes impériales doivent faire face à la forte résistance des défenseurs de Bytom Odrzanski, Glogów, et Wroclaw.

Mutina, chef de la famille des Vršovice, appuie le parti de Borivoj II de Bohême.

Svatopluk Ier de Bohême fait décapiter Mutina et fait exterminer la famille des Vršovice.

Les troupes impériales sont finalement vaincues à la bataille de Glogów le 14 août 1109.

Svatopluk Ier de Bohême meurt le 14 ou le 21 septembre 1109 assassiné sous la tente de l'empereur lors du siège de Glogów par un membre survivant de la famille des Vršovice.

Il est inhumé dans la cathédrale d'Olomouc.

Boleslas III Bouche-Torse aide Borivoj II de Bohême à monter sur le trône de Bohême devenu vacant.

Borivoj II de Bohême est rapidement renversé et exilé par son frère Vladislav Ier de Bohême.

Boleslas III Bouche-Torse essaie alors de placer Sobeslav Ier de Bohême, le jeune frère de Borivoj II de Bohême, sur le trône de Bohême.

Othon II de Moravie tente en vain de succéder à Svatopluk Ier de Bohême en Bohême, mais il est vaincu et dépossédé d'Olomouc par Vladislav Ier de Bohême.

Vladislav Ier de Bohême devient duc de Bohême à son tour de 1109 à 1117.



Borivoj II de Bohême à nouveau Duc de Bohême

En 1117 Vladislav Ier de Bohême accepte de se réconcilier avec son frère Borivoj II de Bohême, son frère, et de partager avec lui le duché.



Exil en Hongrie de Borivoj II de Bohême

Vladislav Ier de Bohême Duc de Bohême

En 1120, à la suite à une nouvelle querelle avec Vladislav Ier de Bohême, Borivoj II de Bohême se retire en Hongrie.

Vladislav Ier de Bohême redevient duc de Bohême de 1120 à 1125.



Mort de Borivoj II de Bohême

Borivoj II de Bohême meurt en Hongrie le 2 février 1124.



Révolte des dynastes de Moravie contre Vladislav II de Bohême

En 1141, Vladislav II de Bohême se heurte à une révolte des chefs locaux :

et à l'autorité des nobles de Bohême menés par Nacerat.

Les membres de cette opposition sont excommuniés par Jindrich Zdik, Évêque d'Olomouc (1126-1150), qui, du coup, est chassé de son diocèse.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !