Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1861 - le dernier en 1943


Ferdinand Ier de Bulgarie avec Clémentine d'Orléans sa mère en 1866

Naissance de Ferdinand Ier de Bulgarie

Ferdinand Ier de Bulgarie naît au palais Coburg de Vienne en Autriche le 26 février 1861, fils de Auguste de Saxe-Cobourg-Kohary (1818-1881) et de Clémentine d'Orléans (1817-1907).

Clémentine d'Orléans, sa mère, a 43 ans lorsqu'elle le met au monde, et il naît plus d'une décennie après ses frères et sœurs.

Insatisfaite de Boris III de Bulgarie et de Kirill de Bulgarie, ses deux fils aînés, Clémentine d'Orléans reporte tout son amour sur son benjamin.

Ferdinand Ier de Bulgarie s'avère un enfant doué : malgré une éducation peu stricte, son intelligence et sa capacité de travail lui permettent de maîtriser à un jeune âge 5 langues (allemand, anglais, français, hongrois et italien).

Sa curiosité le porte vers les sciences naturelles, notamment l'ornithologie, l'entomologie et la botanique, autant de disciplines auxquels il s'adonne avec le plus grand sérieux.

L'histoire suscite également son intérêt, et il prend très tôt conscience qu'il est issu de prestigieuses dynasties : Bourbon par sa mère, Cobourg et Kohary par son père.

En revanche, la gymnastique et l'équitation ne le passionnent guère.



Mariage de Ferdinand Ier de Bulgarie avec Marie-Louise de Bourbon-Parme

Au terme de plusieurs échecs, Ferdinand Ier de Bulgarie doit se rabattre sur une dynastie moins influente, celle de Marie-Louise de Bourbon-Parme.

Robert Ier de Parme impose comme condition au mariage l'abrogation de la clause de la constitution bulgare imposant que l'héritier du trône soit baptisé dans la foi orthodoxe.

Cette décision très impopulaire est néanmoins ratifiée par l'Assemblée.

Ferdinand Ier de Bulgarie épouse à la Villa Borbone delle Pianore à Parme le 20 avril 1893 Marie-Louise de Bourbon-Parme, fille de Robert Ier de Parme et de Marie Pia des Grâces de Bourbon-Siciles. Leurs enfants sont :



Naissance de Boris III de Bulgarie

Boris Klement Robert Maria Pie Louis Stanislav Ksavie Sakskoburggotski ou Boris III de Bulgarie, prince de Tarnovo, naît le 30 janvier 1894, fils de Ferdinand Ier de Bulgarie et de Marie-Louise de Bourbon-Parme.

À 5 heures et 18 minutes du matin, Ferdinand Ier de Bulgarie et Marie-Louise de Bourbon-Parme annoncent la naissance par101 coups de canon



Conversion de Boris III de Bulgarie au rite orthodoxe

Ferdinand Ier de Bulgarie a reçu le baptême catholique.

Ferdinand Ier de Bulgarie songe sérieusement à convertir Boris III de Bulgarie à l'orthodoxie.

Un baptême dans cette religion lui permettrait de se rapprocher davantage de son peuple mais également d'Alexandre III de Russie qui refuse de le reconnaître.

L'Europe catholique est sous le choc en apprenant la nouvelle.

Le pape Léon XIII menace le prince des Bulgares d'excommunication.

François-Joseph Ier d'Autriche et Marie-Louise de Bourbon-Parme s'oppose catégoriquement à cette conversion.

Ferdinand Ier de Bulgarie hésite mais la raison d'État l'emporte.

Le 15 février 1896, Boris III de Bulgarie est converti au rite orthodoxe

le tsar Nicolas II de Russie devient son parrain.

Ferdinand Ier de Bulgarie est alors excommunié.

Marie-Louise de Bourbon-Parme, outrée et honteuse, décide de partir quelque temps avec Kirill de Bulgarie leur second fils, baptisé catholique.


Boris III de Bulgarie - environ cinq ans

Naissance de Nadège de Bulgarie

Mort de Marie-Louise de Bourbon-Parme

Nadejda ou Nadège de Bulgarie naît le 30 janvier 1899, fille de Ferdinand Ier de Bulgarie et de Marie-Louise de Bourbon-Parme.

Marie-Louise de Bourbon-Parme meurt le 31 janvier 1899 en couches.

L'éducation de Boris III de Bulgarie est alors confiée à Clémentine d'Orléans, sa grand-mère.



Mort de Clémentine d'Orléans

Clémentine d'Orléans meurt le 16 février 1907.

Ferdinand Ier de Bulgarie décide alors de prendre en main l'éducation de Boris III de Bulgarie.

Ferdinand Ier de Bulgarie :

exige une instruction des plus strictes.

Boris III de Bulgarie étudie avec ferveur toutes les disciplines enseignées dans les écoles bulgares et apprend en complément le français et l'allemand qu'il maîtrise avec une grande aisance

Boris III de Bulgarie apprendra par la suite, l'italien, l'anglais et même l'albanais.

De nombreux officiers viennent au palais pour parfaire son éducation militaire.

Ferdinand Ier de Bulgarie initie Boris III de Bulgarie surtout aux sciences de la nature.

Pris de passion, Boris III de Bulgarie ne cessera de les étudier tout au long de sa vie, devenant un véritable expert.

Ferdinand Ier de Bulgarie lui transmet également sa passion pour la mécanique et, tout particulièrement, celle des locomotives.


Boris III de Bulgarie

Abdication de Ferdinand Ier de Bulgarie

Boris III de Bulgarie tsar des Bulgares

Ferdinand Ier de Bulgarie, venant d'entraîner la Bulgarie dans le camp des vaincus de la Première Guerre mondiale, abdique en 1918

Ferdinand Ier de Bulgarie laisse prématurément le trône de Bulgarie à Boris III de Bulgarie, son fils aîné.



Naissance de Siméon II de Bulgarie

Simeon Borissov Sakskoburggotski ou Siméon II de Bulgarie ou Siméon de Saxe-Cobourg-Gotha naît le 16 juin 1937 à Sofia, fils de Boris III de Bulgarie (1894-1943) et de Jeanne de Savoie (1907-2000).



Adhésion de la Bulgarie au Pacte tripartite

En 1941 l'armée allemande, stationnée à la frontière bulgare, contraint Boris III de Bulgarie à adhérer au Pacte tripartite.

Malgré cette alliance officielle, Boris III de Bulgarie refuse toujours de participer militairement au conflit et, partageant le sentiment populaire, refuse de déporter les juifs bulgares.



Mort de Boris III de Bulgarie

Siméon II de Bulgarie Roi des Bulgares

Deux semaines après une entrevue avec Adolf Hitler, Boris III de Bulgarie meurt à Sofia le 28 août 1943 de façon inopinée et mystérieuse.

Siméon II de Bulgarie, son fils, devient Roi des Bulgares avec le titre de Tsar de 1943 à 1946.

La régence est dévolue à Cyrille de Bulgarie (1895-1945), son oncle paternel, prince de Preslav, qui devient dès lors son héritier.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !