Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



16 événements affichés, le premier en 1310 - le dernier en 1459


Mariage de Jean Ier de Luxembourg avec Élisabeth de Bohême

Mariage de Jean Ier de Luxembourg avec Élisabeth de Bohême

Jean Ier de Luxembourg Roi de Bohême

Jean Ier de Luxembourg Roi titulaire de Pologne

Jean Ier de Luxembourg Comte de Luxembourg

Jean Ier de Luxembourg épouse à Speyer le 31 août 1310 Élisabeth de Bohême, fille de Venceslas II de Bohême et de Judith de Habsbourg. Leurs enfants sont :

Jean Ier Luxembourg devient par ce mariage Roi de Bohême et, à ce titre, prince-électeur du Saint-empire.

Jean Ier de Luxembourg devient aussi Roi titulaire de Pologne et récupère bientôt la Moravie et la Silésie.

Henri de Görtz doit quitter la Bohême le 9 décembre 1310.

Élizabeth Ryksa rejoint le camp des opposants à Jean Ier de Luxembourg. Parce que :


Jeanne de Bourgogne

Mariage de Philippe VI de Valois avec Jeanne de Bourgogne

Dix ans après la promesse de mariage, Philippe VI de Valois épouse à Fontainebleau à fin juillet 1313 Jeanne de Bourgogne. Leurs enfants sont :

Jeanne de Bourgogne est propriétaire du domaine de Fontainebleau.

Philippe VI de Valois y fera des séjours fréquents.



Naissance de Bonne de Luxembourg

Jutta ou Bona ou Bonne de Luxembourg ou de Bohême naît en 1315, fille de Jean Ier de Luxembourg, Comte de Luxembourg, et d'Élisabeth de Bohême.



Mariage de Jean II le Bon avec Bonne de Luxembourg

Très lié aux Valois et à la cour de France, Jean Ier de Luxembourg donne sa fille en mariage au fils de Philippe VI de Valois.

En janvier 1332, le contrat de mariage entre Jean II le Bon et Bonne de Luxembourg est signé à Fontainebleau.

Jean II le Bon épouse à Melun le 28 juillet 1332 Bonne de Luxembourg. Leurs enfants sont :

Bonne de Luxembourg est la sœur aînée de l'Empereur Charles Ier de Luxembourg



Naissance de Charles V le Sage

Charles V le Sage naît à Vincennes le 21 janvier 1337 ou 1338, fils de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg. Il est baptisé à l'église de Montreuil.



Naissance de Jean Ier de Berry

Jean de France ou Jean Ier de Berry, dit le Magnifique, naît au château de Vincennes le 30 novembre 1340, fils de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg.



Naissance de Philippe II le Hardi

Philippe de France, dit le Hardi, naît à Pontoise le 17 janvier 1342, fils du Roi de France Jean le Bon et de Bonne de Luxembourg.



Naissance de Marie de France

Marie de France naît le 12 septembre 1344, fille de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg.



Naissance d'Isabelle de France de Valois

Isabelle de France de Valois naît à Vincennes le 1er ou le 11 octobre 1348, fille de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg.



Mort de Bonne de Luxembourg

Bonne de Luxembourg meurt le 11 septembre 1349 à l'abbaye de Maubuisson.



Mariage de Jean II le Bon avec Jeanne Ire d'Auvergne

Jean II le Bon Comte d'Auvergne et de Boulogne

Jean II le Bon est veuf de Bonne de Luxembourg.

Jeanne Ire d'Auvergne est veuve de Philippe de Bourgogne.

Jean II le Bon épouse à Nanterre le 19 février 1350 Jeanne Ire d'Auvergne.

Leurs enfants sont :

Jean II le Bon devient Comte d'Auvergne et de Boulogne.



Mort de Raoul II de Brienne

Rattachement du Comté de Guînes au domaine royal

Jean d'Artois Comté d'Eu

En automne 1350, Raoul II de Brienne, prisonnier en Angleterre, est autorisé à rentrer en France afin qu'il puisse réunir la somme de 60 000 écus d'or pour payer sa rançon.

Le domaine Raoul II de Brienne a façade maritime à l'ouest et est partagé entre plusieurs royaumes : France, Angleterre et Irlande.

Le transport maritime est, à l'époque, plus performant que le transport terrestre.

La manche constitue une intense zone d'échange.

Les seigneurs dont les possessions sont dans le bassin de la Seine peuvent facilement commercer avec Paris.

Les autres seigneurs ayant des possessions sur la façade maritime ouest, dont Raoul II de Brienne, ont économiquement intérêt à soutenir l'Angleterre.

Aussitôt son arrivée à Paris, de mauvaises langues prétendent que le connétable aurait été libéré parce qu'il aurait rendu hommage à Édouard III d'Angleterre en lui cédant sa forteresse de Guînes, place forte sur le détroit du Pas-de-Calais.

Il semble qu'il ait négocié sa libération contre l'engagement de reconnaitre Édouard III comme Roi de France et que le Jean II le Bon en ai eu connaissance par l'interception de courriers à destination du souverain anglais.

Jean II le Bon ne souhaite pas que cela s'ébruite car cela remettrait en avant les problèmes de droits d'Édouard III d'Angleterre à la couronne.

Jean II le Bon fait arrêter Raoul II de Brienne et enfermer dans un cachot du Louvre le 6 novembre 1350.

Le 19 novembre 1350, Raoul II de Brienne est emmené devant l'hôtel de Nesle où, sans avoir eu de procès, il meurt décapité.

Son corps est porté aux Augustins, et enterré hors des murs du cloître.

Ses biens sont confisqués.

Le château de Jarnac et la cinquième partie des revenus des terres de Jarnac et de Châteauneuf sont confisquées et deviennent la propriété du roi de France.

On trouve encore de nos jours l'île du Quint, appellation ayant pour origine la confiscation faite par Jean II le Bon.

Jean II le Bon rattache le comté de Guînes au domaine royal et donne le comté d'Eu à Jean d'Artois, fils de Robert III.

Personne ne connaîtra jamais les vrais raisons de cette exécution.

L'opacité sur les raisons de cette exécution laisse place aux rumeurs: il se dit que le connétable a été exécuté parce qu'il entretenait une liaison avec feu la reine Bonne de Luxembourg, ce qui permettrait de discréditer les futurs Valois en instituant un doute sur leur hérédité et donc leur légitimité.

L'émotion est vive, Raoul de Brienne a de nombreux soutiens qui se rangent alors dans le camp de Charles II le Mauvais :

Au lendemain du meurtre de Raoul II de Brienne, Charles II le Mauvais écrit au duc de Lancastre : Tous les Nobles de Normandie sont passées avec moi à mort à vie.



Mariage de Charles II le Mauvais avec Jeanne de France

Charles II le Mauvais espère une hypothétique restauration de ses droits éventuels à la couronne de France à laquelle sa mère avait pourtant renoncé en 1328, avant sa naissance, et intrigue dans ce but.

Charles II le Mauvais épouse à Viviers-en-Brie 12 février 1352 Jeanne de France, fille de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg. Leurs enfants sont :

La dot de Jeanne est de 100 000 écus.

Jean II le Bon doit recourir à une mutation monétaire pour la réunir.

Jean II le Bon mène une vie de cour dispendieuse et doit faire face à la jalousie de certains féodaux, en particulier de Charles II le Mauvais, son gendre.

Jean II le Bon envenime l'hostilité de ce dernier par d'inutiles spoliations.



Mariage de Jean-Galéas Ier Visconti avec Isabelle de France de Valois

Jean-Galéas Ier Visconti Comte de Vertus

Galéas II Visconti se lie avec la famille royale française en organisant le mariage de son fils.

Jean-Galéas Ier Visconti épouse en juin 1360 Isabelle de France de Valois, fille de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg. Leurs enfants sont :

Jean Galéas Ier Visconti devient Comte de Vertus en Champagne, titre créé par Jean II le Bon et apporté en dot par Isabelle de France.



Mariage de Robert Ier de Bar avec Marie de France

Robert Ier de Bar épouse en 1364 Marie de France, fille de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg.

Leurs enfants sont :



Charles VII de France Duc de Luxembourg

Ne pouvant faire valoir leurs droits sur le Luxembourg, Anne de Habsbourg et Guillaume III de Saxe les cèdent à Charles VII de France, descendant de Bonne de Luxembourg.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !