Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



21 événements affichés, le premier en 1125 - le dernier en 1201



Mariage de Ladislas II de Pologne avec Agnès de Babenberg

Ladislas II de Pologne épouse en 1125 Agnès de Babenberg, la fille de Léopold III de Babenberg et d'Agnès de Franconie. Leurs enfants sont :

Ce mariage permet un rapprochement avec les opposants à l'empereur Lothaire II.



Naissance de Boleslas Ier le Long

Boleslas Ier le Long ou en polonais Boleslaw I Wysoki naît en 1127, fils de Ladislas II de Pologne et de Agnès de Babenberg.

Il appartient à la dynastie des Piasts.



Mariage de Boleslas Ier le Long avec Zwienislawa de Kiev

Boleslas Ier le Long épouse en 1142 Zwienislawa de Kiev, fille Vsevolod II Olegovitch. Leurs enfants sont :



Naissance d'Iaroslav d'Opole

Iaroslav d'Opole ou en polonais Jaroslaw Opolski naît entre 1143 et 1160, fils de Boleslas Ier le Long et de de Zwienislawa de Kiev.

Iaroslav d'Opole passe sa jeunesse à la cour de Frédéric Ier Barberousse, à Altenburg, où sa famille s'est réfugiée.


Boleslas IV le Frisé

Siège de Poznan

Boleslas IV le Frisé Princeps de Pologne et Duc de Cracovie

En 1146, Ladislas II de Pologne, la Rus' de Kiev et les Prussiens, lancent une triple attaque contre Boleslas IV le Frisé, Mieszko III le Vieux, Henri de Sandomierz et Casimir II le Juste.

Ladislas II de Pologne poursuit sa campagne jusqu'aux portes de Poznan.

Durant le siège de Poznan, les nouveaux territoires conquis se révoltent et l'archevêque de Gniezno lance un anathème contre Ladislas II de Pologne, ennemi de la paix et allié avec des païens.

Trop présomptueux, Ladislas II de Pologne continue le siège de Poznan mais son armée est mise en déroute par d'importantes forces rebelles et il doit se replier sur Cracovie.

Boleslas IV le Frisé et Mieszko III le Vieux réussissent à chasser Ladislas II de Pologne du pays qui doit s'exiler en Saxe, à la cour de Conrad III de Hohenstaufen.

Boleslas Ier le Long l'accompagne dans son exil.

Mieszko IV Jambes Mêlées, fils de Ladislas II de Pologne, vit avec Agnès de Babenberg, sa mère, à Altenburg.

Boleslas IV le Frisé succède à Ladislas II de Pologne comme princeps de Pologne et Duc de Cracovie.

Boleslas IV partage le territoire de Ladislas II de Pologne entre Mieszko III le Vieux et Henri de Sandomierz.


Voyages de la deuxième croisade

Voyages de la deuxième croisade

Louis VII le Jeune et Conrad III de Hohenstaufen doivent se résigner à prendre le chemin qu'avaient pris avant eux les armées de Godefroy de Bouillon et traverser toute l'Europe, en passant par le Danube, les Balkans et enfin Constantinople.

Hermann III de Bade participe à la deuxième croisade.

Vladislav II de Bohême accompagne, Conrad III de Hohenstaufen à la deuxième croisade mais s'arrête en chemin à Byzance et retourne en passant par Kiev et Cracovie.

Othon III de Moravie accompagne Conrad III de Hohenstaufen.

Geoffroy III de Rancon accompagne Louis VII le Jeune et Aliénor d'Aquitaine lors de cette Croisade.

Guillaume Ier de Thouars accompagne Louis VII le Jeune à cette croisade.

Renaud Ier de Montbéliard s'engage dans la deuxième croisade avec ses fils Renaud II de Bar et Thierry.

Raoul Ier de Coucy et Évrard de Breteuil, son beau-frère, se croisent.

Ebles II de Ventadour et Ebles III de Ventadour, son fils, partent à la seconde Croisade.

Pendant ce temps Bernard de Ventadour déclare sa passion à Alix de Montpellier, épouse d'Ebles III de Ventadour.

Ladislas II de Pologne et Boleslas Ier le Long, son fils, accompagnent Conrad III de Hohenstaufen.



Mariage de Boleslas Ier le Long

Boleslas Ier le Long épouse en 1157 épouse Christine (morte le 21 février 1204 ou 1208), une princesse allemande. Leurs enfants sont :

Les relations d'Iaroslav d'Opole avec Boleslas Ier le Long, son père, commencent à se détériorer après ce remariage.

Suite aux intrigues de sa belle-mère, Boleslas Ier le Long favorise les enfants de ce second mariage.

Boleslas Ier le Long décide que son fils aîné doit rentrer dans les ordres, de cette façon les fils de Christine hériteront de son duché.



Réconciliation apparente d'Adrien IV avec Frédéric Ier Barberousse

Siège de Milan

En 1158, Adrien IV doit expliquer qu'il a voulu parler d'un "bienfait", et non d'un fief.

Les relations s'apaisent, du moins en apparence.

A l'été 1158, Frédéric Ier Barberousse entreprend une expédition conséquente.

Florent III de Hollande est un fidèle vassal de Frédéric Ier Barberousse et l'accompagne lors de cette expédition.

Boleslas Ier le Long accompagne Frédéric Ier Barberousse dans cette campagne italienne.

Vladislav II de Bohême, ferme soutien de Frédéric Ier Barberousse, l'accompagne personnellement.

En 1158, Boleslas IV le Frisé et les ducs polonais annulent le traité alors que Frédéric Ier Barberousse a commencé sa campagne italienne. Ils n'envoient pas de troupes à l'empereur.

Après un mois de siège, Frédéric Ier Barberousse impose des conditions sévères à Milan défaite.

Une seconde couronnement de Vladislav II de Bohême comme Roi de Bohême est célébrée devant Milan le 8 septembre 1158.

En novembre 1158, Frédéric Ier Barberousse réunit à Roncaglia une assemblée de juristes et de représentants des Cités italiennes afin de clarifier la situation des droits régaliens relevant de l'Empereur.

Le Nord et le Centre de la péninsule se sont en effet émancipés de la tutelle impériale depuis le règne de Conrad III de Hohenstaufen.

L'organisation qu'il met en place est loin de rencontrer l'approbation du pape.


Mieszko IV Jambes Mêlées Boleslas Ier le Long

Mieszko IV Jambes Mêlées et Boleslas Ier Le Long Ducs de Silésie

En 1163, sous la menace d'une nouvelle campagne du Saint-Empire, Boleslas IV le Frisé rend la Silésie :

tout en les obligeant à renoncer à tous leurs droits héréditaires et en gardant le contrôle des villes importantes.

Iaroslav d'Opole, fils de Boleslas Ier Le Long, revient en Pologne.



Expulsion de Silésie des troupes de Boleslas IV le Frisé

Dès 1164, Mieszko IV Jambes Mêlées et Boleslas Ier le Long consolident leur pouvoir en Silésie et expulsent les troupes de Boleslas IV le Frisé.

Ils résistent aux tentatives de Boleslas IV le Frisé pour reprendre la Silésie.



Naissance d'Henri Ier le Barbu

Henri Ier le Barbu ou en polonais Henryk I Brodaty naît à Glogów vers 1165 ou 1170, fils de Boleslas Ier le Long et de Christine, une comtesse allemand.

Il appartient à la dynastie Piast.



Conflit entre Mieszko IV Jambes Mêlées et Boleslas Ier le Long

La cohabitation entre Mieszko IV Jambes Mêlées et Boleslas Ier le Long, les deux ducs de Silésie, devient de plus en plus difficile.

Iaroslav d'Opole s'allie à Mieszko IV Jambes Mêlées.

En 1172, Mieszko IV Jambes Mêlées expulse son frère Boleslas Ier Le Long.

Boleslas Ier Le Long se réfugie à Erfurt.



Iaroslav d'Opole Duc d'Opole

En 1173, Frédéric Ier Barberousse joue un rôle de médiateur :

en échange :

Il est probable que Boleslas Ier le Long paie un tribut à l'empereur.



Coloniser de la région de Lubiaz par des Cisterciens allemands

En 1175, Boleslas Ier le Long autorise des Cisterciens allemands à coloniser la région de Lubiaz, sur l'Oder, et les exempte des impôts et charges qu'il peut exiger de ses sujets.


Casimir II le Juste

Révolte de la noblesse de Petite-Pologne contre Mieszko III le Vieux

Casimir II le Juste Duc de Cracovie et de Sandomierz

Odon de Poznan Duc de Poznan et du sud de la Grande-Pologne

Boleslas Ier le Long rêve de succéder à Mieszko III le Vieux le trône de Cracovie.

En 1177, une révolte de la noblesse de Petite-Pologne, soutenue par Boleslas Ier le Long, chasse Mieszko III le Vieux de ce trône.

Boleslas Ier le Long ne réussit pas à monter sur le trône de Cracovie.

Casimir II le Juste devenant princeps à l'appel de la noblesse de Petite-Pologne.

Odon de Poznan se joint à la révolte contre son père qu'il accuse de vouloir favoriser les enfants de son second mariage avec Eudoxia de Kiev.

Casimir II le Juste lui succède et devient Duc de Cracovie et Duc de Sandomierz en 1177.

Odon de Poznan veut obtenir le duché de Grande Pologne par la force.

Casimir II le Juste offre Poznan à Odon de Poznan qui devient Duc de Poznan et Duc du sud de la Grande-Pologne entre 1177 et1179.

Mieszko IV Jambes Mêlées, qui est un partisan de Mieszko III le Vieux renverse Boleslas Ier le Long.

Casimir II le Juste doit intervenir en Silésie pour rétablir le pouvoir de Boleslas Ier le Long.


Pologne durant le règne de Casimir II le Juste

Distribution de terres par Casimir II le Juste

En 1178, pour faire cesser les conflits internes, Casimir II le Juste distribue les terres :

Casimir II le Juste nomme Sambor palatin de Poméranie orientale.



Projet de campagne militaire de l'Empire contre la Pologne

Mieszko III le Vieux continue à vouloir conspirer et à mener une politique diplomatique contre Casimir II le Juste.

Il s'allie avec Boleslas Ier le Long et avec la cour allemande.

En 1184, Frédéric Ier Barberousse donne l'ordre à Henri VI le Sévère, son fils, de mettre sur pied une campagne militaire contre la Pologne afin de soutenir Mieszko III le Vieux.

Casimir II Le Juste retient l'empire en réaffirmant sa vassalité et en faisant sans doute d'autres concessions.



Iaroslav d'Opole Évêque de Wroclaw

En 1198, afin de protéger son duché de la convoitise des autres Piasts, Boleslas Ier le Long s'adresse au pape Innocent III pour lui demander sa protection.

En 1198, Iaroslav d'Opole devient évêque de Wroclaw, sans doute poussé par Boleslas Ier le Long, son père, avec lequel il se serait réconcilié.



Mort de Boleslas Ier le Long

Henri Ier le Barbu Duc de Wroclaw

Boleslas Ier le Long meurt en 1201.

Henri Ier le Barbu, son fils, lui succède et devient Duc de Wroclaw et de Silésie le 8 décembre 1201.



Mort d'Iaroslav d'Opole

Boleslas Ier le Long Duc d'Opole

Iaroslav d'Opole meurt le 22 mars 1201.

Boleslas Ier le Long, son père, récupère le duché d'Opole qu'il réunit à ses terres.



Mort de Boleslas Ier le Long

Henri Ier le Barbu Duc de Silésie

Mieszko IV Jambes Mêlées Duc d'Opole

Boleslas Ier le Long meurt e 7 ou le 8 décembre 1201.

Henri Ier le Barbu, son fils, lui succède en Silésie.

Mieszko IV Jambes Mêlées devient également Duc d'Opole.

Mieszko IV Jambes Mêlées revendique le trône de Cracovie en vertu du testament de Boleslas III Bouche-Torse selon lequel l'aîné des représentants mâles de la dynastie Piast doit être le princeps (ou senior) et à ce titre occuper le trône de Cracovie.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !