Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



42 événements affichés, le premier en 966 - le dernier en 1025



Mariage de Mieszko Ier de Pologne avec Dubravka de Bohême

Baptème de Mieszko Ier de Pologne

Boleslav Ier de Bohême marie sa seconde fille.

Mieszko Ier de Pologne épouse en 966 Dubravka de Bohême, une chrétienne, fille de Boleslav Ier de Bohême et de Biagota. Leurs enfants sont :

Dubravka sera ensuite appelée Dabrówka.

Mieszko Ier de Pologne fait entrer des clercs lettrés et des prêtres dans sa cour.

Au début 966, Mieszko Ier de Pologne fait un voyage mémorable en Tchéquie, chez Boleslas Ier de Bohême.

De là, Mieszko Ier de Pologne et Boleslas Ier de Bohême, son beau-père, partent pour Ratisbonne.

Mieszko Ier de Pologne s'y fait baptiser le 4 avril 966 selon les rites latins de l'Église romaine, afin d'éviter une conversion forcée par les Allemands et l'incorporation de la Pologne dans le Saint-Empire.

Ce baptême place la Pologne dans la sphère de la culture chrétienne occidentale et latine.

Mieszko Ier de Pologne conquiert aussi la Silésie, la Petite-Pologne, la Poméranie et a placé la Pologne sous la protection de l'Église afin d'écarter la suzeraineté allemande.



Naissance de Boleslas Ier de Pologne

Boleslas Ier de Pologne dit le Vaillant ou le brave en polonais Boleslaw I Chrobry naît en 967, fils de Mieszko Ier de Pologne et de Dubravka de Bohême.

Il appartient à la dynastie Piast.

Pour des raisons inconnues, Miesko Ier de Pologne ne mentionne pas son fils Boleslas Ier de Pologne dans le Dagome Iudex.



Mariage de Géza Arpad avec Sarolt de Transylvanie

Géza Arpad épouse Sarolta de Siebenbuergen, fille de Gyula de Transylvanie, Prince de Transylvanie. Leurs enfants sont :

Ses sœurs épousent l'une, un prince bulgare, l'autre, le.



Paix de Quedlinburg

Othon II Le Roux oblige Mieszko Ier de Pologne et Odo Ier à faire la paix à Quedlinburg.

Mieszko Ier de Pologne doit payer un tribut pour les territoires étendus à l'ouest de la Warta.

Il doit aussi envoyer son fils Boleslas Ier de Pologne en otage à la cour de l'empereur mais il place son fils sous la protection pontificale et dénonce le traité de vassalité, arrêtant de payer un tribut à l'empereur.



Mariage d'Ekkehard Ier de Misnie avec Suanichilde de Saxe

Ekard ou Ekkehard Ier de Misnie (en latin Eggihardus) est issu d'une famille noble de l'est de la Thuringe, il est le fils ainé du Gunther de Merseburg.

Suanichilde de Saxe est veuve de Thietmar Ier de Misnie.

Ekkehard Ier de Misnie épouse Suanichilde de Saxe, fille d'Hermann Ier de Saxe et d'Hildegarde de Westuburg. Leurs enfants sont :



Mariage de Boleslas Ier de Pologne avec Heminilde de Misnie

Boleslas Ier de Pologne épouse en 984 Heminilde de Misnie ou en polonais Henilda, fille de Rikdag, le margrave de Misnie.

Boleslas Ier de Pologne se rapproche des Saxons

Il chasse son épouse peu après.



Mariage de Boleslas Ier de Pologne avec Judith Arpad

Boleslas Ier de Pologne épouse en 986 Judith Arpad, fille de Géza Arpad, Duc de Hongrie, et de Sarolt de Transylvanie. Leur enfant est :

Il la chasse également très vite.



Mariage de Boleslas Ier de Pologne avec Emnilda de Lusace

Boleslas Ier de Pologne épouse en 987 Émnilda de Lusace, la fille de Dobromir de Lusace. Leur enfant est :



Naissance de Mieszko II Lambert

Mieczyslas ou Mieszko II Lambert dit l'Indolent naît vers 990, fils de Boleslas Ier de Pologne et d'Émnilda de Lusace.

Mieszko II Lambert apprend à lire et à écrire.

Mieszko II Lambert connait le latin et le grec. Il a un niveau d'érudition très élevé pour l'époque.


Boleslas Ier de Pologne - par Jan Bogumil Jacobi La Pologne en 992 au début du règne du duc Boleslas Ier de Pologne

Mort de Mieszko Ier de Pologne

Boleslas Ier de Pologne Duc des Polanes

Mieszko Ier de Pologne meurt à Posen le 25 mai 992.

Boleslas Ier de Pologne lui succède à la tête d'un pays d'environ un million d'habitants.

Il s'attache à éliminer ses rivaux et à unifier le pays.

Oda d'Haldensleben essaie d'installer un de ses enfants sur le trône à la place de l'héritier légitime, Boleslas Ier de Pologne.



Expulsion d'Oda d'Haldensleben

En 994, Boleslas Ier de Pologne expulse Oda d'Haldensleben, sa belle-mère, et Mieszko, Swietopelk et Lambert, ses 3 demi-frères.

Boleslas Ier de Pologne fait crever les yeux de leurs partisans.



Guerre du Saint-Empire contre les Abodrites

Souhaitant conserver de bonnes relations avec le Saint-Empire, Boleslas Ier de Pologne soutient Othon III du Saint-Empire dans sa guerre contre les Abodrites en 995.



Mort d'Adalbert de Prague

Boleslas Ier de Pologne possède déjà la Silésie, la Poméranie et la Petite-Pologne.

Boleslas Ier de Pologne veut mener une politique d'expansion en Prusse.

Boleslas Ier de Pologne y envoie plusieurs missionnaires dont Adalbert, l'ancien évêque de Prague, qui part en 997 pour convertir les Prussiens au christianisme.

Le 23 avril 997, près de Truso (Elblag) près de Gdansk, Adalbert est décapité par les païens de la Basse-Vistule et sa tête est empalée.

Selon la légende, Boleslas Ier de Pologne rachète le corps du martyr au prix de son poids en or et le fait ramener à Gniezno pour y être enterré.



Annexion de la Moravie

En 999, Boleslas Ier de Pologne annexe la Moravie.



Naissance d'Otto Boleslawowic

Otto Boleslawowic naît en 1000, fils de Boleslas Ier de Pologne et d'Emnilda de Lusace.

Othon III du Saint-Empire est probablement son parrain.



Congrès de Gniezno

En 1000, avec l'autorisation de Sylvestre II, Boleslas Ier de Pologne ouvre un archidiocèse à Gniezno, relevant de Rome et non des archevêchés d'Allemagne, situés de l'autre côté de l'Oder.

En mars 1000, Othon III du Saint-Empire se rend en pèlerinage à Gniezno et rencontre Boleslas Ier de Pologne.

Otton III du Saint-Empire accepte la création de l'archevêché et proclame Boleslas Ier de Pologne Frater et Cooperator Imperii (Frère et collaborateur de l'Empire), geste qui démontre une relation qui n'est pas celle d'un vassal.

Radzim Gaudenty est nommé archevêque de Gniezno.

Reinbern est né dans la région Hassegau, dans le duché médiéval de Saxe.

Trois évêchés suffragants sont également créées et placés sous l'autorité de l'archevêque de Gniezno.

Reinbern fait démolir les sanctuaires païens.

Reinbern est chassé de Kolobrzeg par un soulèvement des tribus slaves et se réfugie à la cour de Boleslas Ier de Pologne.



Demande d'une couronne royale par Boleslas Ier de Pologne

En 1001, Boleslas Ier de Pologne envoie l'abbé Astryk-Anastazy auprès du pape Sylvestre II afin de lui demander une couronne royale.

Mais celui-ci trahit Boleslas Ier de Pologne au profit d'Étienne Ier de Hongrie qui veut également être couronné roi.



Annexion de la Slovaquie

Pour se protéger de tout danger sur la frontière occidentale, Boleslas Ier de Pologne tente d'unir Polonais, Tchèques et Slovaques pour former un grand État, et faire face ensemble aux invasions.

En 1000 ou en 1001, Boleslas Ier de Pologne annexe la Slovaquie.



Mort d'Othon III du Saint-Empire

Rencontre de Werla

Mort d'Ekkehard Ier de Misnie

Invasion de la Lusace et de la Misnie

Henri II le Saint Roi de Germanie

Épuisé par moins de 22 ans d'une vie particulièrement intense, Othon III du Saint-Empire meurt à Paterno sur le mont Soracte près de Viterbe en Italie le 23 ou le 24 janvier 1002 d'un simple accès de malaria.

Son corps est ramené d'Italie à Aix-la-Chapelle par ses proches dont Othon II de Basse-Lotharingie.

Sa mort met un terme au projet d'un condominium de l'empereur et du pape sur la chrétienté.

Othon III du Saint-Empire ne laisse pas de descendance

Les princes allemands se réunissent à Frohse, inclus dans l'actuelle cité de Schönebeck, pour élire un nouveau roi.

Les deux plus proches parents, Henri II le Saint et Othon de Carinthie, prétendants naturels, rencontrent une forte opposition.

Ezzon de Bonnegau, époux de Mathilde de Germanie, fille d'Othon II le Roux, revendique la couronne impériale, en vain.

Ekkehard Ier de Misnie est le candidat saxon le plus en vue. Une partie de la noblesse lui est opposée. Parmi ses rivaux se trouvent :

En avril 1002, la noblesse saxonne accepte d'organiser une nouvelle réunion dans la résidence royale de Werla.

Ekkehard Ier de Misnie reçoit la mission d'organiser le banquet de clôture de cette assemblée avec Bernard Ier de Saxe et l'évêque Arnulf de Halberstadt.

Ekkehard Ier de Misnie est honoré du titre royal par l'évêque Bernward d'Hildesheim lorsqu'il parvient dans le diocèse d'Hildesheim.

Ekkehard Ier de Misnie meurt à Pöhlde le 30 avril 1002 assassiné par des opposants saxons.

Il est inhumé dans la chapelle du monastère de la montagne du château au sud de Kleinjena près de Naumburg.

À sa mort la région est partagée :

Henri II le Saint bénéficie de l'appui de ses cousines, les sœurs du défunt Othon III du Saint-Empire :

Henri II le Saint est élu à Mayence Roi de Germanie le 7 juin 1002.

Profitant de la lutte pour le pouvoir dans le Saint Empire, Boleslas Ier de Pologne envahit la Lusace et la Misnie.



Mariage d'Hermann Ier de Misnie avec Reglindis de Pologne

Boleslas Ier de Pologne vient de faire la guerre dans la Marche de Misnie et occupe Meissen (Misnie en français vieilli).

Hermann Ier de Misnie épouse en 1002 ou 1003 Reglindis de Pologne, fille de Boleslas Ier de Pologne.

Cela garantit pour un temps la paix extérieure.

Boleslas Ier de Pologne renonce à l'occupation en recevant en échange d'Henri II le Saint la partie orientale de la Marche de Lusace en 1002.

La partie occidentale de cette même marche reste entre les mains de Gero II.

La Marche de Lusace est amputée de la Misnie.

Boleslas Ier de Pologne attribue la Misnie à Gunzelin de Kuckenburg, son beau-frère qui est aussi l'oncle d'Hermann Ier de Misnie.



Attaques Polonaises

Henri II le Saint doit d'abord faire face aux attaques polonaises de Boleslas Ier de Pologne, lesquelles s'éterniseront.



Vladivoj de Bohême Duc de Bohême

Mort de Vladivoj de Bohême

Boleslas Ier de Pologne tente d'imposer son frère comme souverain de Bohême.

Vladivoj de Bohême devient Duc de Bohême en 1003.

Ce prince est réputé être un ivrogne.

Il est le premier monarque tchèque connu à s'être fait octroyer la Bohême en fief par le roi germanique, Henri II le Saint.

Vladivoj de Bohême meurt dès 1003 à force de beuverie.



Jaromir de Bohême Duc de Bohême

Déposition de Jaromir de Bohême

Boleslas Ier de Pologne Duc de Bohême et de Moravie

Jaromir de Bohême succède à son frère Boleslav III de Bohême et est couronné Duc de Bohême en 1003.

En 1003, Boleslas Ier de Pologne se proclame aussi duc de Bohême et de Moravie.

Boleslas Ier de Pologne envoie le moine Antoine à Rome, afin de manœuvrer pour lui obtenir une couronne royale.

Jaromir de Bohême doit payer le soutien royal à son accession au trône par le resserrement des liens entre la Bohême et l'Empire.



Hermann Ier de Misnie Margrave de Haute-Lusace

Boleslas Ier de Pologne uniquement Duc de Moravie

Henri II le Saint entre en campagne en 1004 contre Boleslas Ier de Pologne et parvient à s'emparer de la forteresse de Bautzen, au prix de lourdes pertes.

Hermann Ier de Misnie devient margrave de Haute-Lusace en 1004.

En 1004, Henri II le Saint chasse Boleslas Ier de Pologne de Prague, celui-ci ne conserve plus que la Moravie.



Attaque d'Henri II le Saint contre Boleslas Ier de Pologne

En août 1005, Henri II le Saint lance une attaque à partir de Magdebourg et refoule Boleslas Ier de Pologne et les Polonais jusqu'à Poznan, les privant de toute influence sur la Poméranie occidentale.



Révolte en Lotharingie

Réoccupation de la Lusace

En 1007, Boleslas Ier de Pologne attaque Magdebourg et réoccupe la Lusace pendant qu'Henri II le Saint est occupé par une révolte en Lotharingie.



Alliance de Boleslas Ier de Pologne Vladimir Ier de Kiev contre la Hongrie

En 1007, Boleslas Ier de Pologne conclut une alliance avec Vladimir Ier de Kiev contre la Hongrie.

Hermann Ier de Misnie et Ekkehard II de Misnie prennent les armes en 1007 dans l'armée de l'empereur contre Boleslas Ier de Pologne.



Mariage de Sviatopolk Ier de Kiev

Vladimir Ier de Kiev arrange le mariage de Sviatopolk Ier de Kiev.

Sviatopolk Ier de Kiev épouse en 1009 une des filles de Boleslas Ier de Pologne.

Sa femme vient à Tourov accompagnée de Reinbern, l'évêque de Kolobrzeg.



Révolte en Lotharingie

Prise de Lubusz

En 1012, le Saint-Empire lance une nouvelle offensive contre la Pologne.

Mais Henri II le Saint est rappelé par une nouvelle révolte en Lotharingie, laissant Boleslas Ier de Pologne s'emparer de Lubusz, coupée de l'ouest par une crue de l'Elbe.



Mort de Reinbern

Insatisfait et mécontent de sa situation, Sviatopolk Ier de Kiev, avec l'aide de sa femme et de Reinbern, se met à comploter contre Vladimir Ier de Kiev et se prépare à la guerre, en comptant probablement sur l'appui de Boleslas Ier de Pologne, son beau-père.

Mais Vladimir Ier de Kiev, ayant eu vent du complot, les fait arrêter et les met tous les 3 en prison

Reinbern meurt en 1012.

À sa sortie de prison, Sviatopolk Ier de Kiev est envoyé gouverner loin de Kiev pour l'écarter du pouvoir central, dans la ville de Vychhorod.



Rencontre de Mersebourg

Offensive contre la Rus' de Kiev

Prise de Przemysl et de Belz

Mieszko II Lambert devient est très vite le plus proche collaborateur de son père.

En février 1013, Boleslas Ier de Pologne envoie son fils Mieszko II Lambert négocier la paix entre la Pologne et l'Empire romain germanique avec Henri II le Saint.

À la Pentecôte 1013, lors de la rencontre de Mersebourg, Boleslas Ier de Pologne obtient la Lusace en échange d'un serment d'allégeance à Henri II le Saint qui met fin provisoirement à la guerre entre Polonais et Allemands.

Ayant sécurisé la frontière occidentale de la Pologne, Boleslas Ier de Pologne lance une offensive contre la Rus' de Kiev pour soutenir Sviatopolk Ier de Kiev, avec l'aide des Allemands et des Petchénègues.

Boleslas Ier de Pologne s'empare de Przemysl et de Belz.



Mort de Sweyn Ier de Danemark

Harlad II de Danemark Roi de Danemark

Canut II de Danemark Roi d'Angleterre

Ethelred II le Mal Conseillé à nouveau Roi d'Angleterre

Sweyn Ier de Danemark s'installe à Gainsborough, dans le Lincolnshire où il commence à organiser son nouveau royaume.

Sweyn Ier de Danemark ne vit que 5 semaines après son succès et meurt le 3 février 1014.

Sa dépouille est rapatriée au Danemark.

Il est inhumé à la Cathédrale de Roskilde.

Sweyn Ier de Danemark est le premier monarque danois à avoir fait frapper des pièces de monnaie à son effigie, sous l'inscription "Zven, Rex ad Dener" (Sweyn, Roi des Danois).

Harlad II de Danemark, son fils, devient Roi de Danemark en février 1014.

Canut II de Danemark, un autre fils, est proclamé par sa flotte Roi d'Angleterre sous le nom de Canute Ier d'Angleterre.

Le Witenagemot (conseil des sages) des nobles anglais rappellent au pouvoir le roi destitué Ethelred II le Mal Conseillé.

Ethelred II le Mal Conseillé réfugié en Normandie auprès de son beau-frère Richard II l'Irascible regagne l'Angleterre.

Canut II de Danemark restitue le royaume à Ethelred II le Mal Conseillé et retourne au Danemark en avril 1014.

En 1014, Boleslas Ier de Pologne reçoit Canute II de Danemark, accompagné de Sigrid la Hautaine, sa mère, et lui donne 300 cavaliers pour l'aider à reconquérir l'Angleterre.



Mieszko II Lambert Prisonnier

En 1014, à la demande de Boleslas Ier de Pologne, son père, Mieszko II Lambert se rend en Bohême pour y effectuer un travail subversif.

Mieszko II Lambert est arrêté et ne sera rendu à son père que contre le paiement d'une rançon.


Couronnement d'Henri II le Saint – Sacramentaire - Bibliothèque d'État de Bavière - Clm4456, f.11

Henri II le Saint Empereur germanique

En 1014, Boleslas Ier de Pologne refuse de se joindre à Henri II le Saint pour marcher contre les Romains.

Couronné empereur à Rome le 16 février 1014 par le pape Benoît VIII, Henri II le Saint intervient comme ses prédécesseurs, dans les affaires de l'Église.



Mort de Gero II

Henri II le Saint repart en guerre contre Boleslas Ier de Pologne., mais Hermann Ier de Misnie n'y prend pas part.

Gero II meurt le 1er septembre 1015 tué au cours d'une bataille contre les Polonais

Il est inhumé dans le monastère qui a été fondé par sa famille à Nienburg.

Il laisse un fils, Thietmar, qui lui succéde.



Victoire de Boleslas Ier de Pologne sur une coalition de l'Empire avec les Tchèques et la Rus de Kiev

En 1017 Boleslas Ier de Pologne est vainqueur d'une coalition de l'Empire avec les Tchèques et la Rus de Kiev.



Paix de Bautzen

Hermann Ier de Misnie conclut le traité de Bautzen, ou en polonais Budziszyn.

Cette paix est signé le 30 janvier 1018 entre Henri II le Saint et Boleslas Ier de Pologne et met un terme à quinze années de guerre entre la Pologne et le Saint-Empire.

Les attaques polonaises de Boleslas Ier de Pologne cessent après cette paix.

Boleslas Ier de Pologne :

Henri II le Saint :



Sviatopolk Ier de Kiev Grand-prince du Rus' de Kiev

En 1018, Boleslas Ier de Pologne met sur pied une nouvelle expédition militaire contre Kiev pour soutenir Sviatopolk Ier de Kiev, son gendre, dans la guerre de succession qui l'oppose à Yaroslav Ier de Kiev.

Boleslas Ier de Pologne est victorieux.

La frontière est établie sur le Bug.

La Ruthénie rouge, qui avait été perdue par Mieszko Ier de Pologne, son père, et la région de Przemysl sont annexées.

Le 14 août 1018, Sviatopolk Ier de Kiev redevient Grand-prince de la Rus' de Kiev.

Deux sœurs de Yaroslav Ier de Kiev sont emmenées en captivité en Pologne.

Boleslas Ier de Pologne envoie une Proclamation d'une paix triomphante et amicale à Henri II le Saint et à Basile II le Bulgaroctone, par laquelle il exprime clairement son objectif de maintenir l'Europe orientale en dehors de toute autorité.



Mariage de Boleslas Ier de Pologne avec Oda de Meissen

Boleslas Ier de Pologne épouse en 1018 Oda de Meissen, fille d'Eckard Ier de Meissen et de Suanhilde.



Mariage d'Otton II de Souabe

Otton II de Souabe épouse en 1020 :

Leurs enfants sont :


Boleslas Ier de Pologne - par Jan Matejko (1838-1893)

Boleslas Ier de Pologne Roi de Pologne

Le 18 avril 1025, le dimanche de Pâques, Boleslas Ier de Pologne est couronné roi par Hipolit, l'archevêque de Gniezno, sans l'approbation de Conrad II le Salique et sans attendre l'autorisation du pape.

Ce couronnement symbolise l'indépendance du pays et confirme sa position de puissance en Europe.

Boleslas Ier est le premier souverain polonais à être couronné Roi.


Mieszko II Lambert Mieszko II Lambert

Mort de Boleslas Ier de Pologne

Mieszko II Lambert Roi de Pologne

Boleslas Ier de Pologne meurt le 17 juin 1025.

Il est inhumé dans la cathédrale de Poznan.

Selon la coutume slave, un père doit diviser son héritage entre tous ses fils. Cependant, parce que la Pologne est devenue un royaume, le pays ne peut pas être divisé.

Selon la volonté de Boleslas Ier de Pologne, Mieszko II Lambert lui succède et devient Roi de Pologne.

Le 25 décembre 1025, Mieszko II Lambert est couronné par Hipolit.

Bezprym et Otto Boleslawowic, ses frères déshérités, se trouvent un allié en la personne de Conrad II le Salique qui a des problèmes avec la Bourgogne, la Lotharingie et la Hongrie (des alliés de Mieszko II Lambert) au sujet de la succession en Bavière.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !