Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



33 événements affichés, le premier en 1080 - le dernier en 1210



Mariage de Ladislas Ier Herman avec Judith de Bohême

En 1080, Przeclawa est répudiée.

Pour célébrer l'alliance entre la Pologne et la Bohême, Ladislas Ier Herman épouse en 1080 ou 1082 Judith de Bohême, fille de Vratislav II de Bohême et d'Adélaïde Arpad. Leur enfant est :



Mariage de Sviatopolk II de Kiev

Sviatopolk II de Kiev épouse une princesse de Bohême de la dynastie des Premyslides. Leurs enfants sont :



Naissance de Boleslas III Bouche-Torse

Après six ans de mariage, la duchesse Judith donne naissance à un fils.

Boleslaw ou Boleslas III Bouche-Torse ou Krzywousty naît à Cracovie le 20 août 1085 ou 1086, fils de Ladislas Ier Herman et de Judith de Bohême.

Il appartient à la dynastie des Piasts.

Avec un fils légitime pour héritier, les positions de Mieszko Boleslawowic et de Zbigniew sont remises en causes.

Le premier est forcé d'accepter la situation.

Zbigniew quant à lui, poursuit ses études sous la tutelle de Maria Dobronega de Kiev, sa grand-mère paternelle, avec l'intention d'entrer dans la carrière ecclésiastique.

Trop jeune pour être ordonné prêtre, Zbigniew est nommé chanoine de Cracovie.



Prise de pouvoir de Sieciech

Se présentant comme le premier gardien du jeune prince Boleslas III Bouche-Torse, Sieciech obtient le soutien de la duchesse Judith de Bohême dans ses plans pour s'emparer du pouvoir dans le pays.

En l'absence d'un pouvoir fort, Sieciech occupe les plus hautes fonctions militaires dans le pays.

Sieciech favorise ses partisans à la cour.

Devenu le véritable dirigeant du pays, Sieciech fait battre sa propre monnaie.

En 1090, avec l'aide des forces polonaises placées sous son commandement, Sieciech, Comte palatin, prend le contrôle de la Poméranie de Gdansk.

Les grandes villes sont occupées par des troupes polonaises, les autres sont incendiées.



Sieciech écarté

Partage du territoire

En 1097, les magnats, partisans des Piasts, qui s'opposent à Sieciech obligent Ladislas Ier Herman à confirmer la légitimité de Zbigniew. Sieciech est écarté.

Les magnats obligent Ladislas Ier Herman à confirmer la légitimité de son fils aîné et à partager son territoire avec ses deux fils :


Boleslas III Bouche-Torse Zbigniew Partage du duché de Pologne en 1102 - En vert les Possessions de Zbigniew – en rouge celles de Boleslas III Bouche-Torse

Mort de Ladislas Ier Herman

Boleslas III Bouche-Torse Duc de Pologne

Ladislas Ier Herman meurt à Plock le 4 juin 1102, sans avoir décidé lequel de ses deux fils sera son successeur.

Le 4 juin 1102, Ladislas Ier Herman meurt sans avoir décidé lequel de ses deux fils doit lui succéder.

Zbigniew et Boleslas III Bouche-Torse entrent en compétition pour prendre l'ascendant l'un sur l'autre.

Boleslas III Bouche-Torse devient Duc de Pologne en 1102.

Boleslas III Bouche-Torse hérite du titre de princeps et continue, comme son père, de résider à Plock.

Il commence à préparer une guerre pour récupérer la Poméranie.

Zbigniew est soutenu par Borivoj II de Bohême et son cousin Svatopluk Ier de Bohême le fils d'Othon Ier de Moravie, duc d'Olomouc.

Mais Borivoj II de Bohême, gagné par l'argent de Boleslas III Bouche-Torse, ne tarde pas à retirer son soutien à Zbigniew.



Mariage de Boleslas avec Zbyslava de Kiev

Boleslas III Bouche-Torse épouse le 15 novembre 1102 ou en 1103 Zbyslava de Kiev, fille de Sviatopolk II de Kiev. Leurs enfants sont :

Zbyslava de Kiev est la sœur d'Iaroslav de Volhynie, faisant ainsi une précieuse alliance en cas de conflit avec son frère.

Ce mariage de Boleslas III Bouche-Torse scelle son alliance avec la Rus' de Kiev.

Zbigniew voit dans cette union une attaque dirigée contre lui.

Zbigniew fait une alliance avec les Poméraniens et avec les Tchèques, se rapprochant ainsi du Saint-Empire.

Il tente de convaincre les Poméraniens et Borivoj II de Bohême d'attaquer Boleslas III Bouche-Torse, simultanément sur les deux fronts.

En réponse, Boleslas III Bouche-Torse dernier ravage la frontière de Poméranie.

Ses expéditions lui apporte un butin précieux et met fin à l'alliance de Zbigniew avec les Poméraniens.



Naissance de Ladislas II de Pologne

Wladislaw ou Ladislas II de Pologne dit le Banni ou en polonais Wladyslaw II Wygnaniec naît à Cracovie en 1105, fils de Boleslas III Bouche-Torse et de Zbyslawa ou Zbyslava Rurikide de Kiev (vers 1083-vers 1108).



Accord entre Zbigniew et Boleslas III Bouche-Torse

En 1105, Zbigniew conclu un accord avec Boleslas III Bouche-Torse par lequel tous deux s'engagent à ne pas faire d'alliances séparées et à se porter assistance.



Prise des territoires de Zbigniew par Boleslas III Bouche-Torse

En 1106, avec l'aide de ses alliés de Kiev et de Hongrie, Boleslas III Bouche-Torse attaque le territoire de Zbigniew.

Les forces combinées prennent sans problèmes Kalisz, Gniezno, Spycimierz et Leczyca et occupent la moitié des domaines du frère aîné.

Boleslas III Bouche-Torse s'empare même de Marcin Ier l'archevêque de Gniezno, allié de Zbigniew.

Grâce à la médiation de Baldwin, archevêque de Cracovie , Zbigniew reconnait officiellement Boleslas III Bouche-Torse comme son suzerain, Duc de toute la Pologne.

Il lui abandonne également tous ses territoires à l'exception de la Mazovie, qu'il conserve à titre de fief.



Différend entre Coloman Arpad et Almos Arpad

En 1108, Borivoj II de Bohême, allié à Boleslas III Bouche-Torse, mène une attaque pour reprendre la Bohême par la force.

À ce moment, Henri V de Franconie intervient dans le différend qui oppose Coloman Arpad et Almos Arpad, son frère. Svatopluk Ier de Bohême, allié à Henri V de ranconie, combat alors en Hongrie.

Le contingent tchèque commandé par Svatopluk Ier de Bohême est rappelé en Bohême pour chasser les troupes de Borivoj II de Bohême.

Les Allemands ne parviennent pas à s'emparer de Presbourg et Coloman Arpad peut ravager la Moravie qui appartient à Svatopluk Ier de Bohême.

L'échec germanique en Hongrie étant en partie lié à la diversion polonaise, Henri V de Franconie veut se venger et envahit la Pologne.



Exil de Zbigniew

Zbigniew n'accepte pas la suzeraineté de Boleslas III Bouche-Torse.

Zbigniew refuse par exemple d'incendier la forteresse de Kurów et de fournir des militaires dans une campagne contre les Poméraniens durant l'hiver de 1107 à 1108.

Boleslas III Bouche-Torse ne lui pardonne pas et lance une campagne pour se débarrasser de Zbigniew qui est vite obligé de se rendre.

Zbigniew est banni du pays et trouve d'abord refuge en Poméranie, puis en Hongrie et à la cour d'Henri V de Franconie.


Pierre tombale de Svatopluk Ier de Bohême et de Venceslas Heinrich d'Olomouc son fils Vladislav Ier de Bohême

Siège de Glogow

Mort de Svatopluk Ier de Bohême

Borivoj II de Bohême Duc de Bohême

Vladislav Ier de Bohême Duc de Bohême

Depuis son exil en Bohême, Zbigniew et ses alliés tchèques continuent d'attaquer les villes frontalières polonaises.

En 1109, Henri V de Franconie, lance une offensive contre la Silésie sous le prétexte de rétablir le pouvoir de Zbigniew.

Les troupes impériales doivent faire face à la forte résistance des défenseurs de Bytom Odrzanski, Glogów, et Wroclaw.

Mutina, chef de la famille des Vršovice, appuie le parti de Borivoj II de Bohême.

Svatopluk Ier de Bohême fait décapiter Mutina et fait exterminer la famille des Vršovice.

Les troupes impériales sont finalement vaincues à la bataille de Glogów le 14 août 1109.

Svatopluk Ier de Bohême meurt le 14 ou le 21 septembre 1109 assassiné sous la tente de l'empereur lors du siège de Glogów par un membre survivant de la famille des Vršovice.

Il est inhumé dans la cathédrale d'Olomouc.

Boleslas III Bouche-Torse aide Borivoj II de Bohême à monter sur le trône de Bohême devenu vacant.

Borivoj II de Bohême est rapidement renversé et exilé par son frère Vladislav Ier de Bohême.

Boleslas III Bouche-Torse essaie alors de placer Sobeslav Ier de Bohême, le jeune frère de Borivoj II de Bohême, sur le trône de Bohême.

Othon II de Moravie tente en vain de succéder à Svatopluk Ier de Bohême en Bohême, mais il est vaincu et dépossédé d'Olomouc par Vladislav Ier de Bohême.

Vladislav Ier de Bohême devient duc de Bohême à son tour de 1109 à 1117.



Boleslas III Bouche-Torse excommunié

En 1111, un traité est conclu entre la Pologne et la Bohême : chaque signataire accepte de ne pas encourager chez lui un prétendant à la couronne du pays voisin.

Vladislav Ier de Bohême est attaqué Sobeslav Ier de Bohême réfugié en Pologne.

Sobeslav Ier de Bohême se rend Vladislav Ier de Bohême.

Boleslas III Bouche-Torse obtient que Zbigniew soit renvoyé en Pologne.

Selon Gallus Anonymus, il est d'abord bien traité, mais son arrogance provoque la colère de Boleslas III Bouche-Torse qui l'accuse de trahison et lui fait crever les yeux.

Cosmas de Prague prétend au contraire que le châtiment est prévu à l'avance.

Toujours selon Gallus Anonymus, après repentance, Zbigniew aurait obtenu le pardon de Boleslas III Bouche-Torse.

Pour ce crime, Boleslas III Bouche-Torse est excommunié par l'archevêque de Gniezno, Marcin Ier, qui rest un fervent partisan de Zbigniew.



Warcislaw Ier de Poméranie Duc de Poméranie occidentale

Warcislaw Ier de Poméranie, en allemand Wartislaw, devient le premier souverain historique de Poméranie occidentale.

Warcislaw Ier de Poméranie a sa capitale à Kamien Pomorski.

Warcislaw Ier de Poméranie rend un hommage de vassalité à Boleslas III Bouche-Torse de Pologne vers 1122.

Warcislaw Ier de Poméranie s'est sans doute converti au christianisme à Mersebourg.

Pendant son règne, Warcislaw Ier de Poméranie réorganise son État en s'inspirant du modèle polonais.

Warcislaw Ier de Poméranie agrandit son territoire aux dépens des Lutici.



Mort de Zbigniew

Zbigniew meurt le 8 juillet 1113.

Toutefois, une notice nécrologique du monastère bénédictin de Lubin donne un indice intéressant :

Le 8 juillet 1113, est enregistrée la mort d'un moine de l'abbaye de Tyniec, au nom de frère Zbigniew.

Quelques historiens semblent s'accorder pour dire qu'il pourrait bien s'agir du frère de Boleslas III Bouche-Torse.



Mariage de Boleslas III Bouche-Torse avec Salomé von Berg

Boleslas III Bouche-Torse est veuf de Zbyslava de Kiev.

Boleslas III Bouche-Torse épouse en 1115 Salomé von Berg. Leurs enfants sont :

Par l'intermédiaire de l'évêque Othon de Bamberg, Salomé von Berg est faite duchesse de Pologne.



Naissance de Richiza de Pologne

Ryksa ou Rixa ou Richiza de Pologne Piast naît le 19 avril 1116, fille de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé de Berg-Schalkingen (vers 1095-1144).



Mariage d'Albert Ier de Brandebourg avec Sophie de Winzenburg

Albert Ier de Brandebourg épouse vers 1124 Sophie de Winzenburg. Leurs enfants sont :



Naissance de Mieszko III le Vieux

Mieszko III le Vieux en polonais Mieszko III Stary naît vers 1126, fils de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé von Berg.

Il appartient à la dynastie des Piasts.



Mariage de Magnus Ier de Suède avec Richiza de Pologne

Magnus Ier de Suède épouse en 1127 ou 1129 Richiza de Pologne, fille de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé de Berg-Schalkingen. Leurs enfants sont :



Naissance d'Henri de Sandomierz

Henri de Sandomierz naît en 1127, fils de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé von Berg.



Naissance de Judith Piast

Judith Piast naît en 1132, fille de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé von Berg.



Lothaire II de Supplinbourg Empereur Germanique

Nouvel exil d'Innocent II

Lothaire II de Supplinbourg devient empereur du Saint Empire Romain Germanique, couronné par Innocent II le 4 juin 1133 au détriment des neveux d'Henri V de Franconie :

Il ne triomphe qu'avec l'appui du pape et de son gendre Henri X le Superbe, Duc de Bavière.

Aussitôt couronné, Lothaire II rebrousse chemin avec son armée. De nouveau chassé de Rome, Innocent II s'installe à Pise

Lothaire II de Supplinbourg oblige Boleslas III Bouche-Torse à lui prêter hommage pour la Poméranie.



Naissance d'Agnieszka de Pologne

Agnieszka de Pologne naît en 1137, fille de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé von Berg.



Naissance de Casimir II le Juste

Kazimierz ou Casimir II le Juste en polonais Sprawiedliwy naît en 1138, fils de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé von de Berg.

Il appartient à la dynastie des Piasts.


Pologne en 1138 Ladislas II de Pologne par Aleksander Lesser (1814-1884)

Mort de Boleslas III Bouche-Torse

Ladislas II de Pologne Princeps de Pologne et Duc de Silésie

Boleslas IV le Frisé Duc de Mazovie et de Cujavie

Mieszko III le Vieux Duc de Grande-Pologne

Henri de Sandomierz Duc de Sandomierz

Le testament de Boleslas III le Bouche-Torse est rédigé quelques années avant sa mort. Il est inspiré des coutumes de Kiev. Il marque le début du démembrement territorial de la Pologne.

Boleslas III le Bouche-Torse partage son État entre ses 4 fils, chacun recevant un duché héréditaire :

L'aîné, Ladislas II de Pologne, devient le princeps (ou senior). À ce titre, il gouverne également :

C'est Ladislas II de Pologne qui :

Boleslas III le Bouche-Torse meurt le 28 octobre 1138.

Pour Salomé von Berg, ses enfants sont lésés par ce testament.

Casimir II le Juste, qui n'était pas né lors de la rédaction du testament, ne reçoit rien.

Henri de Sandomierz et Casimir II le Juste se retrouvent à la charge de leur mère qui ne reçoit que le petit territoire de Leczyca, territoire qui doit retourner dans les biens de Ladislas II de Pologne à la mort de Salomé von Berg.



Mariage de Sverker Ier de Suède avec Richiza de Pologne

Richiza de Pologne est veuve de Vladimir de Novgorod

Sverker Ier de Suède épouse en 1144 ou 1145 Richiza de Pologne, fille de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé de Berg-Schalkingen. Leur enfant est :

Richiza de Pologne est réputée pour sa beauté exceptionnelle.



Mort de Salomé von Berg

Salomé von Berg meurt à Leczyca le 27 juillet 1144.

Elle est inhumée à la cathédrale de Plock, à côté de Boleslas III Bouche-Torse, son mari.



Mariage d'Othon Ier de Brandebourg avec Judith Piast

Othon Ier de Brandebourg épouse en 1147 Judith Piast, fille de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé von Berg. Leurs enfants sont :



Mariage de Mstislav II de Kiev avec Agnieszka de Pologne

Mstislav II de Kiev épouse en 1151 Agnieszka de Pologne, fille de Boleslas III Bouche-Torse et de Salomé von Berg. Leurs enfants sont :



Mort de Boleslas Ier le Long

Henri Ier le Barbu Duc de Silésie

Mieszko IV Jambes Mêlées Duc d'Opole

Boleslas Ier le Long meurt e 7 ou le 8 décembre 1201.

Henri Ier le Barbu, son fils, lui succède en Silésie.

Mieszko IV Jambes Mêlées devient également Duc d'Opole.

Mieszko IV Jambes Mêlées revendique le trône de Cracovie en vertu du testament de Boleslas III Bouche-Torse selon lequel l'aîné des représentants mâles de la dynastie Piast doit être le princeps (ou senior) et à ce titre occuper le trône de Cracovie.



Synode de Borzykowa

Confirmation des privilèges obtenus par l'Église à Leczyca

Mieszko IV Jambes Mêlées Duc de Cracovie et princeps ou senior

Un synode se tient à Borzykowa en même temps qu'une assemblée des ducs polonais le 9 juin 1210.

Henryk Kietlicz, archevêque de Gniezno, arrive à faire confirmer les nombreux privilèges obtenus par l'Église à Leczyca en 1180.

L'Église obtient le privilège d'immunité ce qui signifie qu'elle pourra avoir ses propres tribunaux.

Tous ces privilèges sont reconnus par Lech Ier le Blanc, Conrad Ier de Mazovie et Ladislas Odonic.

Mieszko IV Jambes Mêlées demande l'application de la volonté de Boleslas III Bouche-Torse, selon laquelle l'aîné des représentants mâles de la dynastie Piast doit être le princeps (ou senior) et à ce titre occuper le trône de Cracovie. Le 9 juin 1210, le pape Innocent III promulgue une bulle demandant à ce que l'on revienne à cette règle de succession.

Ladislas III aux Jambes Grêles soutient Mieszko IV Jambes Mêlées, assez âgé, car espère lui succéder rapidement après sa mort.

En juillet 1210, fort du soutien papal et de celui de Ladislas III aux Jambes Grêles, profitant de l'absence de Lech Ier le Blanc, Mieszko IV Jambes Mêlées s'empare de Cracovie et s'installe sur le trône.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !