Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



24 événements affichés, le premier en 1042 - le dernier en 1081



Naissance de Boleslas II le Généreux

Boleslaw ou Boleslas II le Généreux dit dit The Bold ou (Szczodry) ou le Téméraire (Smialy) ou le Cruel (Okrutny) naît vers 1039 ou en 1042, fils de Casimir Ier le Restaurateur et de Maria Dobronega de Kiev.

Il appartient à la dynastie des Piasts.



Mariage de Casimir Ier le Restaurateur avec Maria Dobronega de Kiev

Mariage d'Iziaslav Ier de Kiev avec Gertrude de Pologne

Casimir Ier le Restaurateur renforce l'alliance entre la Russie kiévienne et le royaume de Pologne afin se mettre à l'abri pendant la reconquête de la Poméranie et de la Mazovie.

Casimir Ier le Restaurateur épouse Maria Dobroniega ou Maria Dobronega de Kiev, fille de Vladimir Ier de Kiev. Leurs enfants sont :

Iziaslav Ier de Kiev épouse en 1043 Gertrude de Pologne. Leurs enfants sont :

Les deux mariages ont lieu le même jour.


Boleslas II le Généreux Boleslas II le Généreux

Mort de Casimir Ier le Restaurateur

Boleslas II le Généreux Duc de Pologne

Casimir Ier le Restaurateur meurt le 28 novembre 1058.

Boleslas II le Généreux, son fils, lui succède sur le trône polonais et devient Duc de Pologne. Ses autres fils deviennent des gouverneurs de province avec une très large autonomie.

La politique de reconquête a été menée avec l'aide de la chevalerie, largement dotée en terres pour les services rendus. Une nouvelle force apparait en Pologne, la noblesse, dont le pouvoir royal devra tenir compte dans le futur.

Boleslas II le Généreux perd la Poméranie qui reprend son indépendance.

Le début de son règne coïncide aussi avec l'apparition des premières pièces de monnaie polonaises.



Intervention de Boleslas II le Généreux en Hongrie

Guillaume IV de Weimar est en grand faveur auprès d'

Agnès d'Aquitaine donne conjointement à Guillaume IV de Weimar et à Eppo de Naumburg, l'évêque, le commandement de l'armée destinée à soutenir André Ier Arpad contre Béla Ier Arpad, son frère duc de Nitra.

De 1060 à 1063, Boleslas II le Généreux intervient en Hongrie pour soutenir Béla Ier Arpad et son fils, qui s'opposent au Saint-Empire.

Lorsque l'armée impériale vaincue se retire Guillaume IV de Weimar et Eppo de Naumburg sont capturés par Géza Ier Arpad devant Mosonmagyaróvár dont les portes restent fermées.

Géza Ier Arpad, impressionné par le courage de Guillaume IV de Weimar convainc Béla Ier Arpad, son père, de le libérer mais aussi de lui accorder Sophine Arpad, sa sœur, comme épouse.



Mort de Spytihnev II de Bohême

Vratislav II de Bohême Prince de Bohême

Conrad Ier de Bohême Duc de Brno

Othon Ier de Moravie Duc d'Olomouc

Spytihnev II de Bohême meurt en 1061.

Vratislav II de Bohême est couronné Prince de Bohême le 28 janvier 1061.

Vratislav II étant un ennemi de Béla Ier Arpad, Boleslas II le Généreux encourage les prétendants à la couronne tchèque et arrête de payer le tribut annuel aux Tchèques.

Othon Ier de Moravie échange le duché de Brno avec celui d'Olomouc.

Othon Ier de Moravie devient Duc d'Olomouc.

Conrad Ier de Bohême devient Duc de Brno.



Siège de Hradec

En été 1061, Boleslas II le Généreux assiège la ville de Hradec (en Moravie) mais il est vaincu et doit battre en retraite.



Mort de Béla Ier Arpad

Béla Ier Arpad meurt le 11 septembre 1063.

Il est inhumé au monastère de Szekszárd à Tolna megye en Hongrie.

Boleslas II le Généreux revient en Hongrie pour soutenir Géza, le fils de Béla, mais il ne peut rien contre l'intervention musclée du Saint-Empire.



Mariage de Boleslas II le Généreux avec Wyszeslawa de Kiev

Boleslas II le Généreux épouse Wyszeslawa de Kiev. Leur enfant est :



Iziaslav Ier de Kiev à nouveau Prince de Kiev

En 1069, une campagne militaire de Boleslas II le Généreux remet Iziaslav Ier de Kiev et son épouse Gertrude de Pologne sur le trône de la Rus' de Kiev.



Naissance de Mieszko Boleslawowic

Mieszko Boleslawowic naît en 1069, fils de Boleslas II le Généreux et de Wyszeslawa de Kiev.



Armistice entre la Pologne et la Bohême

En 1071, Boleslas II le Généreux attaque à nouveau la Bohême.

Henri IV de Franconie demande à arbitrer le conflit à Meissen, mais sa demande est ignorée par Boleslas II le Généreux, les belligérants concluant un armistice sans la médiation du Saint-Empire.



Stanislas Szczepanowski Évêque de Cracovie

Boleslas II le Généreux nomme Stanislas Szczepanowski Évêque de Cracovie en 1072.

Mais Stanislas n'accepte cette charge qu'à la demande explicite du pape Alexandre II.

Stanislas devient un des premiers évêques d'origine polonaise.



Nouvelle attaque contre la Bohême

En 1072, malgré l'armistice, Boleslas II le Généreux lance une nouvelle attaque contre la Bohême et arrête de payer au Saint-Empire un tribut pour la Silésie.


Grégoire VII Pape

Mort d'Alexandre II Pape

Grégoire VII Pape

Alexandre II meurt à Rome le 21 avril 1073.

Alexandre II condamne la simonie et le nicolaïsme.

Hildebrand est élu pape le 22 avril 1073 sous le nom de Grégoire VII.

Il consacré le 29 juin 1073.

Grégoire VII est un opposant à Henri IV de Franconie et donc un allié naturel de la Pologne.

Boleslas II le Généreux applique la Réforme grégorienne dans l'archevêché de Gniezno et entame des négociations pour récupérer la couronne royale.

En août 1073, Henri IV de Franconie déclare la guerre à la Pologne, mais une révolte saxonne l'empêche de mettre ses projets à exécution.



Traité entre la Pologne et la Rus' de Kiev

En 1074, Boleslas II le Généreux lâche Iziaslav Ier de Kiev qui a été chassé par son frère Sviatoslav II de Kiev et signe un traité avec la Rus' de Kiev pour éviter une guerre sur deux fronts.



Recourt à Grégoire VII

En 1075, Iziaslav Ier de Kiev se tourne vers le pape Grégoire VII pour demander le patronicium beati Petri.

Le pape écrit 2 courriers :

Il les admoneste de rendre le trône.

Iaropolk de Volhynie est nommé Petrus dans les lettres.

Cet épisode est relaté dans le psautier de Gertrude qui est offert au pape par Iziaslav Ier de Kiev.

En 1075, Henri IV de Franconie charge Dédon II de Wettin d'assurer la sécurité d' Iziaslav Ier de Kiev qui s'est réfugié en Saxe.


Ernest Ier de Babenberg à Langensalza - Extrait de l'arbre généalogique des Babenberg - abbaye de Klosterneuburg - 1489 - 1492

Bataille de Langensalza

Mort d'Ernest Ier de Babenberg

Léopold II de Babenberg Margrave d'Autriche

En 1075, une nouvelle révolte saxonne, soutenue par Boleslas II le Généreux, oblige Henri IV de Franconie à se retirer de Saxe.

Néanmoins, Henri IV de Franconie écrase la révolte saxonne à Hombourg.

L'insurrection de la haute aristocratie saxonne contre Henri IV de Franconie est écrasée grace à l'intervention de Vratislav II de Bohême lors de la première bataille de Langensalza le 9 juin 1075.

Rodolphe II de Rheinfelden contribue à cette victoire.

Ernest Ier de Babenberg meurt tué lors de cette bataille.

Léopold II de Babenberg devient Margrave d'Autriche.

Egbert II de Misnie est un opposant à Henri IV de Franconie et est privé de son titre de margrave de Misnie.



Offensive de Boleslas II le Généreux et de Vladimir II de Kiev contre Vratislav II de Bohême

En 1076, Boleslas II le Généreux et Vladimir II de Kiev lancent une offensive contre Vratislav II de Bohême, le fidèle vassal d'Henri IV de Franconie, et s'installe à Meissen.



Création d'un évêché à Plock

Le soutien apporté à Grégoire VII de Boleslas II le Généreux lui apportent la reconnaissance de du Pape.

Boleslas II le Généreux obtient la création d'un évêché à Plock dont Marek devient le premier évêque.



Mort de Sviatoslav II de Kiev

Iziaslav Ier de Kiev à nouveau Grand-Prince de la Rus' de Kiev

Sviatoslav II de Kiev meurt en 1076 ou en 1077.

Iziaslav Ier de Kiev et Iaropolk de Volhynie retournent à Kiev.

Vsévolod Ier de Kiev se réconcilie avec Iziaslav Ier de Kiev.

Boleslas II le Généreux intervient dans la Rus' de Kiev.

Tous deux aident Iziaslav Ier de Kiev à reconquérir le trône Prince de Kiev en 1076.

Iaropolk de Volhynie reçoit la principauté de Vychgorod.


Boleslas II le Généreux

Boleslas II le Généreux Roi de Pologne

Grégoire VII permet à Boleslas II le Généreux de se faire couronner Roi de Pologne le 25 décembre 1076.

La couronne envoyée par le pape est le symbole de la renaissance du pays comme membre de la chrétienté occidentale, comme état indépendant et royaume.

Le couronnement de Boleslas II le Généreux est ressenti par le Saint-Empire et par les ennemis de la Pologne comme une insulte.

Suite à ce couronnement, Boleslas II le Généreux devra affronter une sérieuse rébellion.

Les magnats, adversaires d'un pouvoir monarchique fort, s'opposent à lui à cause :



Prise de la Ruthénie rouge

En 1078, sur le chemin du retour de la Rus' de Kiev, Boleslas II le Généreux reprend la Ruthénie rouge.



Boleslas II le Généreux Déposé

Mort de Stanislas Szczepanowski

Ladislas Ier Herman Duc de Pologne

Les opposants, soutenus par le Saint-Empire et la Bohême, commencent à dessiner un complot contre Boleslas II le Généreux qu'ils souhaitent remplacer par Ladislas Ier Herman, son jeune frère.

Ayant eu vent de la conspiration, Boleslas II le Généreux soupçonne Stanislas Szczepanowski, évêque de Cracovie, d'en être l'instigateur

Selon Wincenty Kadlubek, Stanislas Szczepanowski a pris la défense de l'épouse infidèle d'un chevalier qui a accompagné Boleslas II le Généreux dans sa campagne contre la Rus' de Kiev.

Boleslas II le Généreux condamne lourdement cette femme alors que son mari lui pardonne.

Pour avoir osé s'opposer à la justice royale, Boleslas II le Généreux condamne Stanislas Szczepanowski à la peine de mort, de façon à faire un exemple et effrayer ses nombreux opposants.

Stanislas Szczepanowski meurt le 11 avril ou le 8 mai 1079 à Cracovie assassiné alors qu'il célèbre l'eucharistie.

Selon la tradition le lieu du martyre de Stanislas Szczepanowski est l'église Saint-Michel-Archange et Saint-Stanislas de Cracovie, aussi appelé en polonais Skalka.

En 1079, face à l'indignation et à la révolte des nobles et des prélats, Boleslas II le Généreux est excommunié et déposé.

Il abandonne la couronne pour s'enfuir en Hongrie, accompagné de son épouse et de son fils Mieszko.

Ladislas Ier Herman, frère de Boleslas II le Généreux, est installé au pouvoir par les magnats dont il est la marionnette.

Ladislas Ier Herman se contente du titre de Duc de Pologne, reconnaissant au Saint-Empire une certaine suprématie.

Zbigniev ne renonce pas à succéder à son père malgré son illégitimité, car Judith de Bohême, la duchesse, est apparemment stérile.

L'homme qui détient réellement le pouvoir est un certain Sieciech, qui est Comte palatin à la cour de Boleslas II le Généreux, et qui a l'ambition de fonder une nouvelle dynastie qui succéderait aux Piasts.

Ladislas Ier Herman change radicalement la politique menée par son prédécesseur.

Il arrête la Réforme grégorienne ainsi que la politique d'indépendance par rapport au Saint-Empire.

Il dénonce l'alliance avec la Hongrie.

Ladislas Ier Herman installe sa résidence à Plock.


Ladislas Ier Herman - par Jan Matejko (1838-1893)

Mort de Boleslas II le Généreux

Ladislas Ier Herman Duc de Pologne

Boleslas II le Généreux meurt en Hongrie vers 1081, dans des circonstances mystérieuses.

Ladislas Ier Herman, le jeune frère de Boleslas II le Généreux, est installé au pouvoir par les magnats dont il est la marionnette.

Il renonce au titre de roi et reprend le titre de duc.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !