Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



4 événements affichés, le premier en 641 - le dernier en 1263



Fondation de l'abbaye Saint-Jean-Baptiste de Laon

Salaberge, fille de Gondoin d'Alsace et de Saratrude, est disciple de saint Eustase de Luxeuil, deuxième abbé de Luxeuil.

Veuve, Salaberge se retire à Laon.

En 641, Salaberge fonde, hors les murs au sud de la ville de Laon, un monastère de femmes qu'elle dote elle-même et qu'elle dédie à saint Jean-Baptiste.

Il regroupe bientôt 300 moniales.

Salaberge en fait ensuite un monastère double dont elle est la première abbesse.

Le scriptorium sera très riche et comptera plus de 300 livres, il servira de base aux premiers enseignements de ce qui deviendra l'école de Laon.

La deuxième abbesse sera sainte Astrude, fille de Salaberge et de saint Blandin.



Blandin Duc d'Auvergne

Blandin est Duc d'Auvergne jusqu'en 765.



Mort de Rozala d'Italie

Rozala d'Italie meurt à Compiègne le 26 janvier 1003 ou le 7 février 1003.

Elle est inhumée dans la chapelle Saint-Laurent de l'abbaye Saint-Pierre-au-Mont-Blandin à Gand.


Pierre II de Savoie

Mort de Boniface de Savoie

Pierre II de Savoie Comte de Savoie, d'Aoste et de Maurienne

Boniface de Savoie combat une révolte des bourgeois piémontais.

Boniface de Savoie est capturé et meurt à Turin en juin 1263.

Il ne s'est pas marié.

La coutume savoyarde fait hériter Pierre II de Savoie en tant que plus proche parent bien que :

Pierre II de Savoie devient 12e Comte de Savoie, d'Aoste et de Maurienne.

Pierre II de Savoie châtie les révoltés piémontais qui ont tué son neveu et organise ses États en s'inspirant de ce qu'il a vu en France et en Angleterre :

Pierre II de Savoie fait également refaire les fortifications de plusieurs places fortes dont Montmélian et fait construire plusieurs châteaux dont le château de Bonneville.

Pierre II de Savoie est aussi un grand connaisseur et un grand défenseur de la poésie occitane et reçu en Savoie de nombreux poètes occitans.

Pierre II de Savoie promeut aussi les romans occitans en vers.

Sa nièce Éléonore de Piémont (1250-1296), compose un roman en occitan intitulé "Blandin de Cornouailles et Guillot ardit de Miramar".


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !