Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



22 événements affichés, le premier en 786 - le dernier en 863



Mariage de Guillaume Ier de Gellone avec Cunégonde d'Austrasie

Guillaume Ier de Gellone épouse vers 786 Cunégonde d'Austrasie, fille de Carloman Ier de Francie, Roi de Bourgogne, Provence, Septimanie et Austrasie, et de Gerberge de Lombardie. Leurs enfants sont :



Naissance de Bernard de Septimanie

Bernard de Septimanie naît vers 795 ou en 800, fils de Guillaume Ier de Gellone et Cunégonde d'Austrasie.



Mariage de Sanche-Loup Ier de Gascogne avec Aznares d'Aragon

Sanche-Loup Ier de Gascogne épouse vers 800 Aznares d'Aragon. Leurs enfants sont :



Mort de Bégon Ier de Paris Comte de Toulouse et de Paris

Bernard de Septimanie Comte de Toulouse

Leuthard Ier de Fézensac Comte de Fézensac et de Paris

Mort de Leuthard Ier de Fézensac

Bégon Ier de Paris meurt le 23 ou le 28 octobre 816.

Ses frères lui succèdent :

Leuthard Ier de Fézensac meurt en 816.



Ordinatio Imperii

Lothaire Ier Roi des Francs

Pépin Ier d'Aquitaine Roi d'Aquitaine

Louis II le Germanique Roi de Bavière et de l'Ostmark.

Louis Ier le Pieux tente dans un premier temps de préserver l'essentiel de son héritage.

Par un texte connu sous le nom d'Ordinatio imperii, en juillet 817, Louis Ier le Pieux associe ses 3 fils en partageant l'héritage entre eux:

En cas de décès des 2 rois, leurs fils hériteraient.

En cas de décès de Lothaire Ier, l'un de ses frères lui succèderait.

Pépin Ier d'Aquitaine assisté de ses parents Gérard, Comte d'Auvergne, et de Bernard de Septimanie, Comte de Toulouse, commet rapidement de nombreuses maladresses, écartant et disgraciant des seigneurs locaux.



Imputation des échecs francs à Pampelune à Bera de Barcelone

Exil de Bera de Barcelone

Rampon de Barcelone Comte de Barcelone, Gérone, Osona et Besalú

Guilhem Comte de Razès et de Conflent

Bera de Barcelone défenseur de la trêve avec les musulmans est accusé d'être responsable des échecs francs à Pampelune.

Le parti belliciste emmené :

qualifie la trêve de contraire aux intérêts nationaux.

En février 820 est convoquée à Aix-la-Chapelle une Assemblée générale.

Bera de Barcelone s'y rend.

Gaucelme de Roussillon y envoie son lieutenant Sanila, qui formule contre Bera de Barcelone une accusation d'infidélité et de trahison.

Le litige, comme il est habituel à l'époque, se règle par un duel judiciaire dans le Palais lui-même.

Bera de Barcelone s'il veut être considéré comme le leader du parti goth, n'a pas d'autre option que d'accepter le défi.

Le duel (à l'origine des futurs tournois médiévaux) se fait à cheval, avec des javelots et des armes légères.

Ce système utilisé par les goths, est quasi inconnu des francs.

Bera de Barcelone qui n'est pas aussi habile que son rival, est battu par Sanila.

Sa déroute entraine la reconnaissance des charges dont il est accusé et, par conséquent, la peine de mort.

L'Empereur Louis Ier le Pieux, qui ne considère pas le comte comme un traitre, commue la peine de mort et l'envoie en exil à Rouen.

Bera de Barcelone résidera dans cette ville jusqu'à sa mort.

Les domaines de Bera de Barcelone sont divisés:



Bernard de Septimanie Duc de Septimanie

Bernard de Septimanie est investi du duché de Septimanie en 820 par Louis Ier le Pieux sous le nom de Bernard Ier de Septimanie.



Mariage de Bernard de Septimanie avec Duoda Sanchez de Gascogne

Bernard de Septimanie épouse à Aix-la-Chapelle le 23 ou 24 ou le 29 juin 824 Duoda Sanchez de Gascogne (vers 800-843), fille de Sanche-Loup Ier de Gascogne et d'Aznares d'Aragon.

Leurs enfants sont :


Possessions de Bernard de Septimanie

Bernard de Septimanie Comte de Barcelone, de Toulouse et d'Autun

Siège de Barcelone

À l'assemblée de février 826 à Aix-la-Chapelle, l'empereur Louis Ier le Pieux désigne comme Comte de Barcelone, le chef du parti de la guerre, Bernard de Septimanie, frère puiné de Bera de Barcelone.

Bernard de Septimanie devient aussi Comte de Toulouse et d'Autun en 826.

En 826, l'émir de Cordoue, Abd Al-Rahman II assiège Barcelone, défendue par Bernard de Septimanie, Comte de Toulouse.

Louis Ier le Pieux demande aux comtes Hugues le Peureux, beau-père de Lothaire Ier, et Matfrid ou Matfried ou Mainfroi d'Orléans d'aider le Comte de Toulouse, ce qu'ils refusent.

C'est à partir de ce moment qu'Hugues est surnommé le Peureux.

Bernard de Septimanie vainc l'émir.



Naissance de Guillaume de Septimanie

Guillem ou Guillaume de Septimanie naît en 825 ou le 29 novembre 826 ou le 28 novembre 827, fils de Bernard de Septimanie et de Duoda Sanchez de Gascogne.



Destitution de Hugues de Tour et de Mainfroi d'Orléans

Louis Ier le Pieux fait destituer Hugues le Peureux et Mainfroi d'Orléans, les deux comtes déserteurs, en 828.

Mainfroi est remplacé à Orléans par Eudes Ier d'Orléans, dont le frère Guillaume est déjà Comte à Blois et Chartres.

Eudes et Guillaume sont cousins de Bernard de Septimanie et alliés au clan des Aquitains.

Ils sont issus de la famille des Gérold de Bavière.

De cette famille est issue Hildegarde la femme de Charlemagne.



Bernard de Septimanie Chambellan

En 829, Bernard de Septimanie, reçu à la cour, s'attire les bonnes grâces de Judith de Bavière, et donc de Louis Ier le Pieux puisque celui-ci subit l'influence de sa femme.

Bernard de Septimanie devient chambellan, maître de la politique.

Les évêques ont de plus en plus de pouvoir puisque Louis Ier le Pieux leur accorde de plus en plus de liberté, ce que Charlemagne avait toujours évité…


Lothaire Ier chef de la résistance

Rébellion de Lothaire Ier, Pépin Ier d'Aquitaine et Louis II le Germanique contre Louis Ier le Pieux

Louis Ier le Pieux prisonnier

Judith de Bavière et Charles II le Chauve otages

La Loire moyenne est le principal théâtre des guerres durant 5 ans à partir de 830.

Lothaire Ier s'instaure chef de la résistance, soutenu par son frère Pépin Ier d'Aquitaine.

Hugues le Peureux et son frère Mainfroi d'Orléans (Les Etichonides) sont pour Lothaire Ier.

Lothaire Ier est marié à Ermengarde de Tours, fille d'Hugues le Peureux.

Leurs adversaires, soutenant l'Empereur Louis Ier le Pieux, sont les fils de Guillaume Ier le Grand :

En 830, Pépin Ier d'Aquitaine et Louis II le Germanique capturent leur père qui promet de ne plus rien faire sans l'accord de ses fils.

Ils veulent tonsurer leur père mais Lothaire Ier s'y oppose.

Heribert ou Herbert, fils de Guillaume Ier le Grand, est aveuglé sur ordre de Lothaire Ier en 830.

Lambert Ier de Nantes prend en otage Judith de Bavière, ainsi que Charles II le Chauve, et les enferme à l'abbaye de Sainte-Croix de Poitiers.

Bernard de Septimanie s'enfuit à Barcelone.

Lothaire Ier entreprend de restaurer le gouvernement et annule le partage qui favorisait Charles II le Chauve.

Pépin Ier d'Aquitaine et Louis II le Germanique sont lésés.

Hilduin de Saint-Denis prend le parti des princes, en particulier de Charles II le Chauve contre Louis Ier le Pieux.

Hilduin de Saint-Denis perd le bénéfice de ses abbayes et est banni.

Il s'enfuit d'abord à Paderborn puis rejoint l'abbaye de Corvey (près d'Höxter sur la Weser), où il est enfermé sur ordre de Louis Ier le Pieux.

En réalité, l'abbé Warin le reçoit généreusement.

En retour, Hilduin de Saint-Denis lui remet des reliques de Saint Vit, qui feront par la suite l'objet d'une vénération particulière à Corvey.

Avant 831, Hilduin de Saint-Denis regagne la faveur de Louis Ier le Pieux.

Hilduin de Saint-Denis retrouve la direction de l'abbaye de Saint-Denis, qu'il réforme.



Mort de Thierry III d'Autun Comte d'Autun

Bernard de Septimanie Comte d'Autun

Thierry III d'Autun meurt en 830.

Le comté d'Autun va à Bernard de Septimanie, frère de Thierry III.



Bernard de Septimanie dépouillé

Bérenger de Toulouse Comte de Barcelone

On accuse Bernard de Septimanie d'adultère avec l'impératrice Judith de Bavière.

Louis Ier le Pieux dépouille Bernard de Septimanie de son duché de Septimanie en 832.

Bérenger de Toulouse devient Comte de Barcelone de 832 à 835.



Mort de Leibulf de Provence

Leibulf de Provence meurt peut-être vers 835.

Bernard de Septimanie reçoit ses honores.



Bernard de Septimanie à nouveau Duc de Septimanie

Louis Ier le Pieux rend à Bernard de Septimanie son duché de Septimanie en 836 parce qu'il l'a soutenu contre ses fils révoltés.



Naissance de Regilinde de Rouergue

Sancia ou Regilinde ou Roselinde ou Regelindis ou Regelinde ou Rogelinde ou Regilinde de Rouergue ou de Toulouse ou de Septimanie naît en 842, fille de Bernard de Septimanie et de Duoda Sanchez de Gascogne.



Mort de Guillaume Ier d'Auvergne

Bernard de Septimanie Comte d'Auvergne

Guillaume Ier d'Auvergne meurt.

Bernard de Septimanie devient comte d'Auvergne.



Campagne de Charles II le Chauve contre Pépin II d'Aquitaine

Mort de Bernard de Septimanie Duc de Septimanie, Comte de Barcelone, de Poitiers et de Toulouse

Guillaume Comte de Toulouse

Sunifred Ier de Barcelone Marquis d'Espagne Comte de Barcelone et d'Ausona

Charles II le Chauve doit mener dès 844 une expédition contre Pépin II d'Aquitaine.

Cependant, subissant un véritable désastre en Angoumois aggravé par le pillage de Nantes, Charles II le Chauve parvient à se rétablir en menant le siège de Toulouse.

Bernard de Septimanie participe à la rébellion de Pépin II d'Aquitaine contre Charles II le Chauve

Ayant favorisé la rébellion de Pépin II d'Aquitaine, Bernard de Septimanie est mis à mort à Toulouse par Charles II le Chauve en 844.

Un comte Guillaume lui succède comme Comte de Toulouse.

Sunifred Ier de Barcelone devient Marquis d'Espagne et Comte de Barcelone et d'Ausona en 844.



Onfroi Marquis de Toulouse

Mort de Onfroi Comte d'Autun

Bernard Plantevelue Comte d'Autun

Mariage de Bernard Plantevelue avec Ermengarde d'Auvergne

Eudes Ier Comte de Mâcon et de Dijon

Onfroi devient Marquis de Toulouse en 863.

Onfroi meurt en 863.

Bernard Plantevelue, cousin d'Onfroi, prend possession du comté d'Autun. Il le restera jusqu'en 869.

Bernard Plantevelue épouse en 863 Ermengarde d'Auvergne, fille de Bernard de Septimanie (ou peut-être de Guérin Ier de Vergy) et de Liégarde d'Auvergne, Dame de Châlon et Vergy. Leurs enfants sont :

Eudes Ier, fils d'Arduin Ier, rentre dans les faveurs de Charles II le Chauve et devient Comte de Mâcon et de Dijon en 863.

Le voilà installé sur les deux côtés de la Saône.

En 863, Eudes Ier aide les moines de Glanfeuil fuyant les invasions normandes à s'installer dans la région de Lons le Saunier.



Mariage de Vulgrin Ier d'Angoulême avec Regilinde de Rouergue

Vulgrin Ier d'Angoulême épouse en 863 ou 866 Rogelinde ou Regilinde de Rouergue, Comtesse d'Agen, fille de Bernard de Septimanie, et de Duoda Sanchez de Gascogne. Leurs enfants sont :

Elle apporte l'Agénois en dot.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !