Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



21 événements affichés, le premier en 1260 - le dernier en 1319



Mariage de Géraud VI d'Armagnac avec Mathe de Béarn

Géraud VI d'Armagnac épouse en 1260 Mathe de Béarn, fille de Gaston VII de Béarn et de Mathe de Matha. Leurs enfants sont :



Mariage d'Henri II de Rodez avec Mascarose de Comminges

Henri II de Rodez répudie probablement Marquise des Baux.

Henri II de Rodez épouse en 1270 Mascarose de Comminges, fille de Bernard VI de Comminges, Comte de Comminges, et de Thérèse.

Leurs enfants sont :



Naissance de Bernard VI d'Armagnac

Bernard VI d'Armagnac naît vers 1270, fils de Géraud VI d'Armagnac et de Mathe de Béarn.



Mariage de Bernard-Aiz IV d'Albret avec Jeanne de Lusignan

Bernard-Aiz IV d'Albret, fils d'Amadieu VI d'Albret et de Mathe de Bordeaux, épouse en 1277 Jeanne de Lusignan. Leurs enfants sont :



Mort de Géraud VI d'Armagnac

Bernard VI d'Armagnac Comte d'Armagnac et de Fezensac

Géraud VI d'Armagnac meurt en 1285. Bernard VI d'Armagnac devient Comte d'Armagnac et de Fezensac.



Lutte entre les maisons de Foix-Béarn et d'Armagnac

Bernard VI d'Armagnac, Comte d'Armagnac, fils de Géraud VI d'Armagnac et de Mathe de Béarn, la sœur cadette de Marguerite de Moncade, lui conteste la possession du Béarn.

Bernard VI d'Armagnac soutient que le testament de Gaston VII de Béarn, son grand-père, est faux.

Un arrêt de 1293 ordonne un duel entre les deux prétendants, mais est empêché par Philippe IV Le Bel.

Ce conflit dégénère en une guerre larvée entre les maisons d'Armagnac et de Foix-Béarn, qui se déroulera durant la quasi totalité du XIVe siècle.



Mariage de Bernard VI d'Armagnac avec Isabelle d'Albret

Bernard VI d'Armagnac épouse en 1293 Isabelle d'Albret.

Grâce à ce mariage, Bernard VI d'Armagnac porte le titre de Sire d'Albret.



Siège de Saint-Sever

Roger-Bernard III de Foix participe au siège de Saint-Sever, en avril 1295 et est nommé gouverneur des évêchés d'Auch, de Dax et de Bayonne, où il doit faire face à Bernard VI d'Armagnac, qui vit dans le voisinage.



Mariage de Bernard VI d'Armagnac avec Cécile de Rodez

Bernard VI d'Armagnac est veuf d'Isabelle d'Albret.

Bernard VI d'Armagnac épouse à Paris le 10 mai 1298 Cécile de Rodez, fille d'Henri II de Rodez et de Mascarose de Comminges. Leurs enfants sont :



Naissance de Françoise de Fézensac

Françoise de Fézensac ou de Sédilhac naît en 1298, fille de Bernard VI d'Armagnac et de Cécile de Rodez.



Liaison de Bernard VI d'Armagnac

Bernard VI d'Armagnac a une liaison. Leur enfant est :

Il participera aux guerres en Gascogne. Il est capturé par les gens du roi, puis libéré après avoir promis d'être fidèle et loyal au roi. Il quitte les armes, embrasse l'état ecclésiastique, est patriarche d'Alexandrie, puis a l'administration de l'évêché de Rodez, en 1376.



Échec de Charles Ier de Valois en Italie

Traité de Caltabellotta

Frédéric II de Sicile Roi de Trinacrie

En 1302, Robert Ier d'Anjou seconde Charles Ier de Valois qui vient avec une armée de secours.

Bernard VI d'Armagnac et Jean II d'Harcourt participent à cette campagne. Jean II d'Harcourt commande la gendarmerie et déploie une grande vaillance.

Charles Ier de Valois est dans l'obligation de demander la paix, car son armée est décimée par les maladies.

Titré duc de Calabre, Robert Ier d'Anjou est envoyé en Sicile auprès de Jacques II le Juste dit le Juste dans son combat contre Frédéric II de Sicile.

Robert Ier d'Anjou remporte plusieurs succès,

Philippe Ier d'Anjou, son frère, est battu.

Frédéric II de Sicile adopte une tactique de harcèlement,

Robert Ier d'Anjou renonce et négocie la paix de Caltabellotta qui est signée, le 31 août 1302.

Elle met fin à la longue lutte opposant la Maison d'Aragon-Catalogne à la Maison d'Anjou, appuyée par la papauté, pour la possession de la Sicile.

Charles II d'Anjou reconnait Frédéric II de Sicile comme Roi de Trinacrie sous le nom de Frédéric III de Trinacrie.

Frédéric II de Sicile s'engage à épouser Éléonore d'Anjou, fille de Charles II d'Anjou et à rendre la Sicile à la Maison d'Anjou à sa mort, clause qui ne sera jamais appliquée.

Frédéric II de Sicile laisse à Charles II d'Anjou tout ce qu'il possède en Calabre et dans le royaume de Naples.

Philippe Ier d'Anjou prisonnier à Cefalù est libéré.

Charles Ier de Valois rentre en France déconsidéré en 1302.

À la suite de cette paix, Roger de Flor et les Almogavres, qui ont combattu avec Frédéric II de Sicile, se retrouvent sans emploi et offrent leurs services à Andronic II Paléologue.

Bernat de Rocafort, l'un des chefs des Almogavres, se fait remarquer en ne voulant pas rendre à Charles II d'Anjou deux châteaux qu'il occupe en Calabre avant d'être payé de la solde qu'on lui doit.


Siège de Tournai

Campagne de Philippe IV le Bel contre Guy III de Dampierre

Siège de Tournai

Bernard VI d'Armagnac et Hardouin VI de Maillé participent à la campagne menée en Flandre de Philippe IV le Bel.

En septembre 1303, Guy III de Dampierre, ayant réuni son armée aux environs de Douai, arrête Philippe IV le Bel jusqu'à la saison des pluies, qui, venant à tomber en abondance, forcent le monarque de rentrer en France avant d'avoir rien entrepris.

Tournai est assiégée par les troupes anglo-flamandes en 1303.



Litige concernant le Béarn

Revenu dans ses états, Gaston Ier de Foix lutte contre son cousin germain Bernard VI d'Armagnac, Comte d'Armagnac qui lui conteste le Béarn mais le roi Philippe IV le Bel les oblige à conclure la paix le 25 décembre 1303.



Trêve entre la Flandre et la France

Bataille de Zierikzee

Gui de Dampierre Prisonnier

Bataille de Mons-en-Pévèle

Mort de Guillaume Ier de Chalon-Auxerre

Jean II de Chalon-Auxerre Comte d'Auxerre

Humilié, Philippe IV le Bel décide d'en finir coûte que coûte avec ses sujets rebelles en Flandre.

D'abord allié à Édouard Ier d'Angleterre, Amédée V de Savoie se rallie en 1304 à Philippe IV le Bel, et participe aux luttes contre les Flamands.

L'armée, sous les ordres de Gaucher V de Châtillon-sur-Marne, obtient quelques succès pendant l'hiver.

Jean de Charny est convoqué à l'ost de Flandres parmi 28 barons et chevaliers bourguignons.

Louis Ier de Bourbon remporte quelques escarmouches.

Une trêve est conclue au printemps 1304. Le siège de Tournai est levé suite à la trêve.

Philippe IV le Bel cherche un commandant pour sa marine, appelle Reynier Ier Grimaldi auprès de lui. À l'été 1304 il se trouve à Calais.

À l'été 1304, les troupes flamandes, commandées par Gui de Dampierre, mettent le siège devant Zierikzee ou Zierikzée, un port de Zélande, qui fait par ailleurs l'objet d'un blocus naval.

Les 10 et 11 août 1304, une flotte franco-hollando-génoise, commandée par Reynier Ier Grimaldi, attaque l'escadre flamande. La flotte Flamande est totalement anéantie après 2 jours de lutte.

Gui de Dampierre, qui a pris le commandement de ses navires, est capturé.

Des troupes fanco-hollandaises débarquent et dégagent définitivement Zierikzee de son étau.

Une semaine plus tard, le 18 août 1304, l'armée de Philippe IV le Bel bat les milices flamandes de Jean Ier de Namur à Mons-en-Pévèle ou Mons-en-Puelle.

Bernard VI d'Armagnac contribue à la victoire avec 400 cents hommes d'armes et 1 000 sergents à pied.

Jean II de Bretagne, allié de la France, est cité lors de cette bataille de Mons-en-Pévèle, et aux deux sièges de Lille,…

Participent à cette bataille :

Louis Ier de Bourbon se signale lors de cette bataille.

On doit à Gaucher V de Châtillon-sur-Marne en grande partie cette victoire.

Jean IV de Pierrepont meurt lors de cette bataille

Guillaume Ier de Chalon-Auxerre meurt lors de cette bataille. Jean II de Chalon-Auxerre, son fils, devient Comte d'Auxerre.

Les villes du comte de Foix se révoltent contre les agents royaux qui veulent lever une aide pour financer la poursuite des guerres flamandes.

Gaston Ier de Foix soutient ses administrés et refusent de livrer les meneurs. Après une saisie partielle du comté de Foix par le sénéchal de Carcassonne, Gaston Ier de Foix rentre en grâce.



Naissance de Jean Ier d'Armagnac

Jean Ier d'Armagnac naît en 1305 ou 1311, fils de Bernard VI d'Armagnac et de Cécile de Rodez.



Mort de Cécile de Rodez

Cécile de Rodez meurt le 22 mars 1313.

L'activité militaire de Bernard VI d'Armagnac est très onéreuse et concourt à l'appauvrir.

Il est ainsi obligé d'emprunter 2500 florins d'or pour les obsèques de son épouse.



Mariage de Pierre-Raymond Ier de Comminges avec Françoise de Fézensac

Pierre-Raymond Ier de Comminges épouse vers 1314 ou 1320 Françoise de Fézensac, fille de Bernard VI d'Armagnac et de Cécile de Rodez. Leurs enfants sont :



Liberté accordée aux serfs des domaines royaux

Expédition en Flandre

Les Flamands se soulèvent.

Robert de Béthune, qui se refuse sous différents prétextes à exécuter le traité de 1312, est condamné par arrêt de la cour des pairs.

Pour se procurer l'argent permettant de lever une armée, Louis X le Hutin prend des mesures certainement à contrecœur :

Louis X le Hutin ayant sommé toute la noblesse de le rejoindre à Arras pour aller combattre les Flamands, Jean de Joinville répond à cet appel quoique âgé de plus de 92 ans.

Guy Ier de Blois-Châtillon et Bernard VI d'Armagnac participent à cette campagne.

Louis X le Hutin marche contre la Flandre vers mi août 1315.

Malgré les conventions signées avec le Hainaut, le Brabant, l'Angleterre, Louis X le Hutin ne peut bloquer complètement la Flandre.

Entre Lille et la Lys, les inondations et les maladies le contraignent à s'arrêter et il revient sans avoir combattu.



Nomination de Bernard VI d'Armagnac au Conseil étroit

En 1316, en reconnaissance de sa valeur et sa fidélité, Bernard VI d'Armagnac est appelé à faire partie du conseil étroit, créé par Philippe V Le Long.



Mort de Bernard VI d'Armagnac

Jean Ier d'Armagnac Comte d'Armagnac, de Fézensac et de Rodez

Bernard VI d'Armagnac meurt le 15 juin 1319. Il est inhumé à Auch. Jean Ier d'Armagnac devient Comte d'Armagnac, de Fézensac et de Rodez.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !