Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



24 événements affichés, le premier en 778 - le dernier en 890



Mariage de Guérin Ier de Vergy avec Alba d'Autun

Guérin Ier de Vergy épouse en 778 Albane ou Alba d'Autun. Leurs enfants sont :

d'autres auteurs, tel C. Lauranson-Rosaz, considèrent Ermengarde d'Auvergne comme fille de Bernard, Comte d'Auvergne



Mariage de Guillaume de Septimanie

Guillaume de Septimanie a pour enfants :



Naissance de Bernard Plantevelue

Bernard Plantevelue naît à Uzès le 22 ou le 26 mars 841, fils de Guillaume de Septimanie.

De 841 à sa mort en 843, Duoda Sanchez de Gascogne rédige un Manuel pour mon fils, premier traité d'éducation connu.



Commandement militaire régional contre les vikings

À partir de 860, pour lutter contre les vikings, Charles II le Chauve organise et regroupe de vastes régions menacées sous un même commandement militaire. Il nomme ainsi Baudouin en Flandres et Bernard Plantevelue voit sa puissance s'accroître.

Bernard Plantevelu, comte d'Auvergne, ayant tué le comte de Toulouse, est fait comte de Toulouse par Charles II.

Bernard Plantevelu obtient par la suite le Limousin et le Rouergue puis le Berry, l'Autunois et la Septimanie, puis le Poitou (en 879) suivit du Lyonnais et de Mâcon. Il était progressivement devenu le plus puissant personnage de tout le royaume mais allié au roi.

Notons que pour se concilier l'un des plus actifs et redoutable chef viking, Hasting, Charles II lui offrit le titre et le comté de Chartres.



Onfroi Marquis de Toulouse

Mort de Onfroi Comte d'Autun

Bernard Plantevelue Comte d'Autun

Mariage de Bernard Plantevelue avec Ermengarde d'Auvergne

Eudes Ier Comte de Mâcon et de Dijon

Onfroi devient Marquis de Toulouse en 863.

Onfroi meurt en 863.

Bernard Plantevelue, cousin d'Onfroi, prend possession du comté d'Autun. Il le restera jusqu'en 869.

Bernard Plantevelue épouse en 863 Ermengarde d'Auvergne, fille de Bernard de Septimanie (ou peut-être de Guérin Ier de Vergy) et de Liégarde d'Auvergne, Dame de Châlon et Vergy. Leurs enfants sont :

Eudes Ier, fils d'Arduin Ier, rentre dans les faveurs de Charles II le Chauve et devient Comte de Mâcon et de Dijon en 863.

Le voilà installé sur les deux côtés de la Saône.

En 863, Eudes Ier aide les moines de Glanfeuil fuyant les invasions normandes à s'installer dans la région de Lons le Saunier.



Naissance de Guillaume Ier le Pieux

Guillaume Ier d'Aquitaine, dit le Pieux, naît en 863, fils de Bernard Plantevelue et d'Ermengarde d'Auvergne.



Tentative d'assassinat de Charles II le Chauve par Bernard Plantevelue

Robert IV de Hesbaye Comte d'Autun, d'Auxerre et Nevers

À Pîtres, Bernard Plantevelue tente d'assassiner le roi Charles II le Chauve et ses principaux conseillers et s'enfuit après la découverte du complot. Il se maintient contre tous à la tête du comté d'Autun semant la terreur et le malheur partout.

En 864, Robert IV de Hesbaye prend une part importante au concile de Pitres où il amène prisonnier un des instigateurs de la révolte de Charles d'Aquitaine, fils du roi.

En 864, le souverain dépouille Bernard Plantevelue de ses honneurs qu'il donne à Robert IV de Hesbaye, qui entre en possession d'Auxerre et Nevers, et devient le premier personnage de la Bourgogne.



Pillage du Mans

Bataille de Brissarthe

Mort de Robert IV de Hesbaye

Mort de Ramnulf Ier de Poitou Duc d'Aquitaine

Louis II le Bègue Comte d'Autun

Hugues l'Abbé tuteur de Robert Ier de France et Eudes Ier de France

Eudes Ier de France Marquis de Neustrie

En 866, le prince breton Salomon s'est allié au Danois Hasting (Hásteinn) pour une expédition contre l'Anjou, le Maine, et la Touraine. La ville du Mans est saccagée et toute la contrée est ravagée. Louis II le Bègue n'ayant pas su empêcher ce pillage, Robert IV de Hesbaye est rappelé en Neustrie et y reprend ses possessions. Il reçoit, en outre, l'abbaye de Saint-Martin de Tours. Robert IV de Hesbaye parvient à réunir une armée franque alors que les Bretons et Scandinaves se replient avec leur butin. Il a avec lui Ramnulf Ier, Comte de Poitiers, Gauzfrid, Comte du Maine, et Hervé du Maine. Gauzfrid, comte du Maine bat les vikings entre la Loire et le Mans.

Robert, Ramnulf Ier de Poitou et Gauzfrid assiègent les vikings d'Hasting à Brissarthe près Angers.

Une bataille oppose les Francs aux Normands le 15 septembre 866.

Robert IV de Hesbaye et Ramnulf Ier de Poitou sont tués au combat. Robert est tué en repoussant sans casque ni cuirasse une sortie des Vikings qu'il avait enfermés dans l'église.

Hasting n'est pas né en Scandinavie mais dans les environs de Troyes. Toutefois, Hasting préfère embrasser une carrière de mercenaire et de Prince pillard à la tête d'une bande de vikings, au noble métier de paysans qu'exerçaient ses parents sous le joug du servage.

En 866, Charles II le Chauve attribue le comté d'Autun à Louis II le Bègue, son fils, malgré les tentatives de prise du pouvoir par Bernard Plantevelue, toujours présent dans la région.

Eudes n'a que 6 ans. En 866, Hugues L'Abbé, beau-fils de Robert IV de Hesbaye, se voit confier par Charles II le Chauve la tutelle de Robert Ier de France et Eudes Ier de France, les enfants de Robert IV de Hesbaye, ceux-ci étant trop jeunes pour assumer les charges et honneurs de leur père.

Eudes Ier de France hérite du titre de marquis de Neustrie.

Hugues l'Abbé s'acquitte fort bien de son rôle de tuteur et fortifie leur position quant aux places fortes héritées de leur père : Orléans, Meung sur Loire, Blois, et Châteaudun.



Naissance de Raculf de Mâcon

Ranoux ou ou Ranulfo ou Ranulf ou Ranulphe ou Racon ou Racoux ou Raculfe ou Raculph ou Raculf de Mâcon naît en 850 ou en 868, fils de :



Bernard Plantevelue Comte d'Auvergne

Bernard Plantevelue devient Comte d'Auvergne en 868 ou 870 sous le nom de Bernard II d'Auvergne.



Naissance d'Adelinde d'Aquitaine

Adélinda ou Adelinde d'Aquitaine naît en 870, fille de Bernard Plantevelue et d'Ermengarde d'Auvergne.



Mort de Bernard II de Toulouse

Eudes Ier de Toulouse Comte de Toulouse

Bernard Plantevelue Comte de Rouergue, de Toulouse et de Limousin

Bernard II de Toulouse meurt en 872 ou 874.

Eudes Ier de Toulouse devient troisième Comte de Toulouse.

Bernard Plantevelue devient Comte de Rouergue, de Toulouse et de Limousin en 872.



Mort de Bernard II le Veau

Bernard Plantevelue à nouveau Comte d'Autun

Bernard II le Veau meurt en 872, tué par Bernard Plantevelue, Comte d'Auvergne.

Bernard Plantevelue est à nouveau Comte d'Autun.



Bernard Plantevelue maître de l'Auvergne, du Limousin, de Toulouse et du Rouergue

Bernard Plantevelue règne sur l'Auvergne, le Limousin, Toulouse et le Rouergue.

Bernard Plantevelue est allié d'Hugues l'Abbé Marquis de Neustrie en 876.



Eudes Ier de Toulouse Comte de Toulouse

Après une guerre contre Bernard Plantevelue, Comte d'Auvergne, Eudes Ier de Toulouse, frère de Bernard II de Toulouse se réinstalle à Toulouse et devient Comte de Toulouse en 877.



Soulèvement en Francia occidentalis

Rébellion de Bernard de Gothie

Bernard de Gothie Comte d'Autun

Pendant le séjour de Charles II le Chauve en Italie, la Francia occidentalis se soulève.

En 877, Bernard de Gothie, Hugues l'abbé et de Bernard Plantevelue refusent de reconnaître Louis II le Bègue, fils de Charles II le Chauve, comme son nouveau souverain.

Bernard de Gothie devient Comte d'Autun en 877.

Bernard de Gothie, maître de la Gothie, de la Septimanie, du Berry et de l'Autunois, se comporte en véritable roi.



Révolte de Bernard Plantevelue

Thierry le Chambrier Comte d'Autun

En 878, Bernard Plantevelue, Comte d'Auvergne, de Toulouse, d'Autun et d'autre lieu se révolte.

Louis II le Bègue donne le comté d'Autun à Thierry le Chambrier et le charge d'en chasser Bernard Plantevelue.



Révolte de Bernard de Gothie et d'Émenon de Poitiers

Expédition contre Bernard de Gothie

Mort de Bernard de Gothie

Bernard Plantevelue Comte de Berri et de Gothie

Bernard de Gothie et son frère Émenon de Poitiers, isolés et excommuniés, ne peuvent s'opposer en 879 à Bernard Plantevelue qui mène une expédition contre eux et les soumet.

Bernard de Gothie se retire en Bourgogne, où il possède les comtés d'Autun et de Mâcon.

Une expédition pour l'en chasser, à la tête de laquelle doit se mettre Louis II le Bègue.

Mais la maladie de langueur qui le consume depuis longtemps l'arrête à Troyes, d'où il se fait ensuite porter à Compiègne.

La réaction du roi est sans appel, Bernard de Gothie est exécuté, et ses honneurs sont distribués entre plusieurs familles.

Bernard Plantevelue, Comte d'Auvergne, est récompensé par l'attribution du Berri et de la Gothie.


Louis III et Carloman II - peint vers1837 par Charles Auguste Guillaume Henri François Louis de Steuben - Musée national du château et des Trianons à Versailles

Mort de Louis II le Bègue

Louis III de France Roi de Francie occidentale

Carloman II de France Roi de Francie occidentale

Naissance de Charles III le Simple

Alors qu'il prépare une expédition punitive contre les comtes de Poitiers et du Mans, Louis II le Bègue, malade, meurt à Compiègne le 10 ou 11 avril 879.

Il est inhumé le 14 avril dans l'église Notre-Dame de Paris.

De nombreuses concessions ont été faites par Louis II le Bègue aux grands seigneurs.

Son règne est l'époque où s'établissent beaucoup de seigneuries, de duchés et de comtés.

Les seigneurs démembrent la France pour ajouter à leurs domaines, et les plus puissants ou les plus habiles se créent des royaumes.

A la mort de Louis II le Bègue :

Charles III de France, dit le Simple, naît, après la mort de son père, le 17 septembre 879, fils de Louis II le Bègue et d'Adelaïde de Frioul.

Le simple ne signifie pas sot, mais honnête.

Cette naissance d'un enfant mâle remet en cause l'héritage des fils d'Ansgarde d'Hiémois.

Louis III de France et Carloman II de France sont couronnés simultanément en septembre 879 au monastère de Ferrières-en-Gâtinais et règnent ensemble :

Louis III le Jeune veut s'emparer du trône de France, sous prétexte que les deux fils de Louis II le Bègue n'étant pas légitimes, n'y ont aucun droit.

Ramnulf II de Poitou prête serment au nouveau souverain du sud de la Loire, Carloman II de France.

Le mariage d'Adélaïde de Frioul est attaqué par Ansgarde d'Hiémois de Bourgogne et ses deux fils, qui n'hésitent pas à l'accuser d'adultère.



Campagne contre Boson V de Provence

Bernard Plantevelue Comte de Mâcon

Maison Bosonides

Richard le Justicier Duc de Bourgogne

Richard le Justicier Comte Autun

Siège de Vienne

Charles III le Gros Roi d'Italie

Le couronnement de Boson V de Provence a pour effet de resserrer les liens entre les rois carolingiens.

Charles III le Gros et Louis III le Jeune rejoignent dans la lutte leurs cousins Louis III de France et Carloman II de France.

Louis III de France, Carloman II de France et Louis III Le Jeune se rencontrent en juin 880, à Gondreville en Moselle et se mettent d'accord pour lutter contre Boson V de Provence.

Richard le Justicier, défend Autun en 880, pour le compte de son frère.

Mais il préfère traiter avec les rois carolingiens.

Sincèrement et loyalement dévoué au roi Louis III de France, Richard le Justicier mène alors la guerre contre son propre frère Boson V de Provence.

Richard le Justicier le bât près de la Saône, met garnison dans Mâcon au nom des rois Louis III de France et Carloman II de France, et donne le gouvernement de cette ville à Bernard Plantevelue.

Fin 880, la Haute Bourgogne, Autun, Besançon, Chalon, Mâcon et Lyon échappe à Boson pour revenir sous l'autorité des rois carolingiens.

Richard le Justicier reçoit le duché de Louis III de France.

Il est premier duc de Bourgogne.

Les Annales Vedastini rapportent que Théobald d'Arles fils d'Hucbert d'Arles est gravement blessé par Heinricus à la bataille contre Bosonem tyrannum, le tyran Boson V de Provence, en 880.

Avec Hugues le bâtard, il est alors pourchassé par les troupes loyalistes et doit se réfugier en Provence.

Les rois se retrouvent tous ensembles devant Vienne.

Richard le Justicier assiège Vienne.

La ville résiste.

Boson V de Provence a divisé ses forces, il laisse la ville sous le commandement d'Ermengarde, sa femme, et emmène le reste de ses troupes dans les montagnes.

Charles III le Gros quitte le siège et se rend en Italie, pour recueillir la couronne d'Italie.

Louis et Carloman voyant qu'ils ne peuvent pas prendre Vienne, se retirent en novembre 880.



Bernard Plantevelue Comte de Lyon

Bernard Plantevelue devient Comte de Lyon en 884.



Bernard Plantevelue Marquis d'Aquitaine

Charles III le Gros lui donne à Bernard Plantevelue le titre de Marquis d'Aquitaine en 885.



Mort de Bernard Plantevelue

Guillaume Ier le Pieux Comte d'Auvergne, de Mâcon, de Berry et de Lyon

Guillaume Ier le Pieux Marquis de Gothie

Bernard Plantevelue meurt en 885 ou en août 886.

Guillaume Ier le Pieux d'Aquitaine, fils de Bernard Plantevelue, devient Comte d'Auvergne, de Mâcon, de Berry et de Lyon et Marquis de Gothie.



Mariage d'Acfred Ier Effroy avec Adelinde d'Aquitaine

Acfredo ou Acfred Ier Effroy épouse en 890 Adelinde d'Aquitaine, fille de Bernard Plantevelue et d'Ermengarde d'Auvergne.

Leurs enfant sont :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !