Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



25 événements affichés, le premier en 1130 - le dernier en 1196



Mariage de Baudouin IV de Hainaut avec Alix de Namur

Baudouin IV de Hainaut épouse vers 1130 Alix de Namur, fille de Godefroy Ier de Namur, et d'Ermesinde de Luxembourg. Leurs enfants sont :

Par ce mariage, leurs descendants ont hérité du marquisat de Namur.



Mariage de Thierry III d'Alsace avec Sybille d'Anjou

Thierry III d'Alsace est veuf de Marguerite de Clermont-en-Beauvaisis. Sybille d'Anjou est veuve de Guillaume Cliton.

À son arrivée en Palestine, Thierry III d'Alsace épouse en février 1134 Sybille d'Anjou, fille de Foulques V d'Anjou, Roi de Jérusalem, et d' Eremburge du Maine, Comtesse du Maine. Leurs enfants sont :



Naissance de Baudouin V de Hainaut

Baudouin V de Hainaut, dit le Courageux, naît en 1150, fils de Baudouin IV de Hainaut et d'Alix de Namur.



Retour de Thierry III d'Alsace en Flandre

Bataille de Bouchain

De retour en Flandre en 1150, Thierry III d'Alsace se venge et bat Baudouin IV de Hainaut à Bouchain, avec l'aide d'Henri Ier de Namur et de l'évêque Henri de Liège.

L'évêque de Reims s'entremet et une trêve est signée.

Au cours de l'entrevue entre les deux comtes en vue d'une paix, Thierry III d'Alsace promet sa fille Marguerite d'Alsace en mariage à Baudouin V de Hainaut, fils de Baudouin IV de Hainaut.



Mariage de Baudouin V de Hainaut avec Marguerite d'Alsace

Baudouin V de Hainaut épouse au Quesnoy en avril 1169 Marguerite d'Alsace. Leurs enfants sont :

À l'occasion de ce mariage, Baudouin IV de Hainaut fait visiter à plusieurs seigneurs son palais du Quesnoy en construction. Ils ont l'imprudence de monter sur des échafaudages mal étayés qui s'écroulent sous eux.

Certains se relèvent légèrement blessés, mais Baudouin IV de Hainaut a les cuisses et les reins brisés.



Guerre d'Henri Ier de Namur contre Henri III de Limbourg

Avec Baudouin IV de Hainaut et Baudouin V de Hainaut, Henri Ier de Namur mène une guerre en 1170 contre Henri III de Limbourg.



Naissance d'Isabelle de Hainaut

Isabelle de Hainaut naît à Lille le 23 avril 1170, fille de Baudouin V de Hainaut et de Marguerite d'Alsace.



Naissance de Sybille de Hainaut

Sybille de Hainaut dite de Flandres naît en 1171 ou 1179, fille de Baudouin V de Hainaut et de Marguerite d'Alsace.



Mort de Baudouin IV de Hainaut

Baudouin V de Hainaut Comte de Hainaut

Baudouin V de Hainaut Héritier d'Henri Ier de Namur

Baudouin IV de Hainaut meurt le 8 novembre 1171.

Baudouin IV de Hainaut acquiert son surnom de bâtisseur en fortifiant la plupart des villes du Hainaut et en favorisant la construction d'églises et de cathédrales.

Baudouin V de Hainaut devient Comte de Hainaut en 1171.

Henri Ier de Namur désigne comme héritier son neveu Baudouin V de Hainaut.



Naissance de Baudouin VI de Hainaut

Baudouin VI de Hainaut naît à Valenciennes en juillet 1171, fils de Baudouin V de Hainaut et de Marguerite d'Alsace.



Nouvelle guerre d'Henri Ier de Namur contre Henri III de Limbourg

Avec Baudouin V de Hainaut, Henri Ier de Namur mène une nouvelle guerre en 1172 contre Henri III de Limbourg.

Les environs d'Arlon sont ravagés, et Henri III de Limbourg, vaincu, doit réparer les torts qu'il a commis contre le comte de Luxembourg.



Naissance d'Yolande de Hainaut

Yolande de Hainaut naît en 1175, fille de Baudouin V de Hainaut et de Marguerite d'Alsace.



Naissance d'Henri Ier de Constantinople

Henri de Hainaut, futur Henri Ier de Constantinople, naît vers 1176, fils de Baudouin V de Hainaut et de Marguerite d'Alsace.



Départ de Philippe Ier d'Alsace en croisade

Baudouin V de Flandre et Marguerite d'Alsace héritiers de la Flandre

Troisième croisade

Philippe Ier d'Alsace désigne formellement sa sœur Marguerite d'Alsace et son beau-frère Baudouin V de Hainaut comme héritiers en 1177 avant de se croiser.

Hugues IV de Saint-Pol participe avec Philippe Ier d'Alsace, comte de Flandre, à la troisième croisade.

En 1177, Philippe Ier d'Alsace arrive en Terre Sainte avec une armée.

Le royaume de Jérusalem et l'empire byzantin projettent de s'allier pour organiser une campagne commune contre l'Égypte, gouvernée par Saladin.

En apprenant le projet d'attaque franco-byzantine, Saladin quitte Damas pour l'Égypte, afin d'organiser la défense et la résistance du pays.

Une escadre byzantine aborde peu après à Saint-Jean-d'Acre, mais Baudouin IV de Jérusalem, gravement atteint de lèpre ne peut pas prendre la tête de l'armée du royaume.

Baudouin IV de Jérusalem propose à Philippe Ier d'Alsace d'en prendre le commandement.

Philippe Ier d'Alsace décline la régence du royaume de Jérusalem, prétendant qu'il est venu à Jérusalem pour faire ses dévotions et défendre le royaume et non porter la guerre dans des états voisins.

Son refus fait échouer l'expédition et les byzantins retournent chez eux.



Conflit avec le comte de Flandre

En 1180, Philippe-Auguste entre bientôt en conflit avec Philippe Ier d'Alsace, le comte de Flandre, oncle de sa femme, et une grande coalition féodale est nouée. La Flandre dévaste la Picardie et le nord de l'Île-de-France. Le conflit se poursuit progressivement à l'avantage du roi, qui refuse systématiquement le combat, mais manœuvre politiquement. Baudouin V de Hainaut, beau frère du Comte de Flandre, est d'abord son allié de, mais va suivre finalement les intérêts de sa fille Isabelle de Hainaut, Reine de France au bord de la répudiation. La brouille entre les deux comtes est savamment organisée par le roi de France, qui va jusqu'à nommer (à son insu) le Comte de Hainaut comme son représentant face au Comte de Flandre!



Rébellion de Henri II de Champagne et Philippe Ier d'Alsace contre Philippe-Auguste

En 1183, Henri II de Champagne s'allie avec le comte de Flandre Philippe Ier d'Alsace contre le roi de France Philippe-Auguste. À cette coalition participent :

La coalition engage des hostilités contre Philippe-Auguste qui réagit avec beaucoup de vigueur et oblige les coalisés à déposer les armes.



Restitution du village de Pecquencourt à l'abbaye d'Anchin

Le village de Pecquencourt est restitué à l'abbaye d'Anchin en 1186 par Gossuin de Ribemont sur ordre de Baudouin V de Hainaut.



Naissance d'Ermesinde Ire de Luxembourg

Ermessinde ou Ermesinde Ire de Luxembourg ou de Namur naît en 1186, fille d'Henri Ier de Namur et d'Agnès de Gueldre.

Cette naissance remet en cause le plan de succession d'Henri Ier de Namur, qui se considère comme délié de sa promesse envers Baudouin V de Hainaut.



Projet de départ en en Terre Sainte d'Adalbéron de Louvain

En 1187, Adalbéron de Louvain renonce à sa charge ecclésiastique pour se mettre au service de Baudouin V de Hainaut, comme chevalier. Il se destine à partir en croisade en Terre Sainte mais cela ne se réalise pas.



Fiançailles d'Ermesinde Ire de Luxembourg avec Henri II de Champagne

Arbitrage pour l'héritage d'Henri Ier de Namur

En 1188, Henri Ier de Namur, âgé de 76 ans, cherche un protecteur pour Ermesinde Ire de Luxembourg, sa fille, âgée de 2 ans. Il la fiance à Henri II de Champagne.

Ermesinde Ire de Luxembourg vit alors son enfance en France à la cour de Champagne.

Baudouin V de Hainaut ne renonce pas à l'héritage du Luxembourg promis par Henri Ier de Namur. À l'issue d'une guerre et d'un arbitrage de l'empereur Frédéric Ier Barberousse, il est décidé qu'à la mort d'Henri Ier de Namur :



Baudouin V de Hainaut Comte de Namur

Baudouin V de Hainaut devient Comte de Namur en 1188.


Siège de Saint-Jean-d'Acre Blason des Comtes de Flandre Reddition de Saint-Jean-d'Acre

Bataille de Saint-Jean d'Acre

Mort de Jean Ier de Ponthieu Comte de Ponthieu et de Montreuil

Mort de Gérard II de Looz

Louis II de Looz Comte de Looz

Mort de Thibault V de Blois

Alix de France Régente des comtés de Blois et de Chartres

Mort de Philippe Ier d'Alsace

Intégration du Vermandois à la couronne de France

Marguerite d'Alsace Comtesse de Flandre

Mort de Raoul Ier de Clermont-en-Beauvaisis

Louis de Blois Comte de Clermont-en-Beauvaisis

Louis de Blois Comte de Blois, de Chartres, de Châteaudun

Mort de Galéran V de Meulan

Mort de Raoul Ier de Coucy

Abandon de la croisade par Philippe-Auguste

Richard Cœur de Lion arrive à Saint-Jean d'Acre le 7 juin 1191.

Jean Ier de Ponthieu meurt le 30 juin 1191 à Acre en Palestine. Il est inhumé dans l'abbaye Dommartin-des-Prémontrés de Saint-Josse dans le Pas-de-Calais.

Gérard II de Looz meurt à Saint-Jean-d'Acre. Louis II de Looz devient Comte de Looz.

Richard Cœur de Lion prend Saint-Jean-d'Acre le 13 juillet 1191, mettant fin au siège de la ville par Saladin.

Hugues IV de Saint-Pol, Raymond-Roger de Foix, Robert II de Dreux et Gaucher III de Châtillon-sur-Marne participent au Siège de Saint-Jean-d'Acre.

Philippe d'Aumont est mentionné dans la charte d'Acre. Il semble donc qu'il participe à ce siège.

Thibault V de Blois participe à la troisième croisade et meurt lors de ce siège. Il est inhumé dans l'abbaye de Pontigny en Bourgogne.

Alix de France assume la régence des comtés de Blois et de Chartres pendant la minorité de son fils Louis.

Arrivé à Saint-Jean-d'Acre, Philippe Ier d'Alsace est frappé par l'épidémie de peste et meurt le 1er juin ou juillet 1191. Son corps est rapatrié par Mathilde de Portugal et enterré à Clairvaux.

Philippe Ier d'Alsace conservant le Vermandois à titre viager depuis 1186, le Vermandois revient définitivement à la couronne de France.

Marguerite d'Alsace devient Marguerite Ire de Flandre, Comtesse de Flandre. Baudouin V de Hainaut dit le Courageux, son mari, devenu Baudouin VIII de Flandre, gouverne le comté.

La Flandre est amputée de l'Artois en 1191.

Connétable de France, Raoul Ier de Clermont-en-Beauvaisis accompagne Philippe-Auguste pendant la Troisième croisade.

Raoul Ier de Clermont-en-Beauvaisis meurt à Acre le 15 octobre 1191.

Louis de Blois devient Comte de Clermont-en-Beauvaisis en 1191.

Louis de Blois devient Comte de Blois, de Chartres, de Châteaudun en 1191.

Galéran V de Meulan, sous les ordres de Richard Cœur de Lion, meurt en 1191, au siège de Saint-Jean-d'Acre.

Raoul Ier de Coucy meurt à Saint-Jean d'Acre (Ptolèmaïs pendant l'antiquité) en novembre 1191 durant le siège.

Son corps est rapporté et il est inhumé en l'abbaye de Foigny en Thiérache.

Philippe-Auguste, soi-disant malade, rentre précipitamment en France en 1191.



Retour en France de Pierre Augustus II de Courtenay

Mariage de Pierre Augustus II de Courtenay avec Yolande de Hainaut

Fiancailles de Philippe Ier de Hainaut avec Mathilde de Courtenay

Pierre Augustus II de Courtenay revient en France en 1193. Il reste Comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre.

Pierre Augustus II de Courtenay fiance sa fille Mathilde de Courtenay avec son beau-frère Philippe Ier de Hainaut, Comte de Namur.

Pierre Augustus II de Courtenay est veuf d'Agnès Ire de Nevers.

Pierre Augustus II de Courtenay épouse à Soissons le 1er juillet 1193 Yolande de Hainaut dite de Flandres, fille de Baudouin V de Hainaut et de Marguerite d'Alsace. Leurs enfants sont :



Mort de Baudouin V de Hainaut Comte de Hainaut

Baudouin VI Comte de Hainaut

Baudouin V de Hainaut meurt le 18 décembre 1195.

Baudouin VI de Hainaut, héritier par son père, devient Comte de Hainaut. Il réuni les deux branches de la Maison de Flandre qui s'étaient séparées après la mort de Baudouin VI de Flandre.



Mariage de Guichard IV de Beaujeu avec Sybille de Hainaut

Guichard IV de Beaujeu épouse en août 1196 Sybille de Hainaut, fille de Baudouin V de Hainaut et de Marguerite d'Alsace. Leurs enfants sont :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !