Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



1 événement affiché, le premier en 1702 - le dernier en 1702


Bataille de la Baie de Vigo par Ludolf Bakhuizen

Bataille navale de la baie de Vigo

Pendant la guerre de succession d'Espagne, un convoi est chargé de ramener en une fois toute la production des colonies américaines de l'année précédente.

La flotte est composée :

Le convoi quitte La Havane le 24 juillet 1702.

Une flotte anglo-hollandaise de 49 navires dirigée par l'amiral George Rooke, secondé par les amiraux hollandais Philips van Almonde et van der Goes, est envoyé en mission pour s'emparer du port de Cadix.

Le convoi franco-espagnol, alerté du raid anglais, reçoit l'ordre de détourner sa route de Cadix vers Vigo, qu'il atteint le 23 septembre 1702.

George Rooke est tenu en échec à Cadix le 29 septembre 1702 et décide de retourner en Angleterre.

Il fait relâche à Lagos au Portugal.

Là, il apprend que le convoi espagnol a été dérouté vers Vigo.

George Rooke fait voile immédiatement vers Vigo, où il tombe sur l'escadre franco-espagnole en train de décharger le fret.

François-Louis Rousselet a déjà organisé la protection du port en refermant la darse par des herses de mâts de navire qu'il a donné l'ordre d'abattre.

L'entrée du port est couverte par des pièces d'artillerie en batterie depuis les forts de la ville et de l'île San Simón, non loin de Redondela.

Pourtant, le 23 octobre 1702, (le 12 octobre selon le calendrier julien encore utilisé en Angleterre à cette date) George Rooke donne l'ordre d'attaquer, chargeant l'amiral Thomas Hopsonn commandant le Torbay de forcer le barrage de mâts entassés, et de faire débarquer le corps expéditionnaire du Duc d'Ormonde afin qu'il s'empare des redoutes.

L'affrontement se déroule dans la baie de San Simón où les Franco-Espagnols se sont abrités, pensant ainsi pouvoir se garder de toute tentative d'attaque de la part des Anglais.

L'assaut est un succès total pour George Rooke.

Le Torbay parvient à forcer l'entrée du port, les batteries d'artillerie sont capturées.

Le combat fait de nombreuses victimes de part et d'autre. On estime qu'il y a :

De la flotte française, 12 vaisseaux sont détruits, 6 vaisseaux et 2 frégates sont capturés.

De la flotte espagnole, 11 navires sont détruits et 9 sont capturés.

La flotte anglo-hollandaise ne perd aucun bâtiment.

Près de 3 millions de livres ont déjà été déchargés par les Espagnols avant l'assaut mais les vainqueurs récupèrent 14 000 livres de butin.

Cette bataille est souvent mentionnée pour illustrer l'inefficacité de la Royale sous le règne de Louis XIV.

La bataille navale de la baie de Vigo est parfois aussi appelée bataille de Rande.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !