Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



1 événement affiché, le premier en 1338 - le dernier en 1338


Bataille d'Arnemuiden

Projet d'invasion de l'Angleterre

Bataille navale d'Arnemuiden

Pillage de Southampton

Les provinces françaises promettent des navires pour envahir l'Angleterre. Réunis à ceux de Philippe VI de Valois, ils doivent permettre de transporter en Angleterre de la grande armée de la mer, formée de 4 000 hommes d'armes Génois, Normands, Picards et Bretons. Les préparatifs se font dans les ports d'Harfleur et de Leure.

Une quittance, du 2 juillet 1338, prouve l'emploi sur la flotte de la poudre à canon, et fixe d'une manière certaine le commencement de l'artillerie moderne en France.

Le 23 septembre 1338, une bataille oppose, prés d'Arnemuiden, port de l'île de Walcheren aux Pays-Bas, une vaste flotte française, commandée par Hugues Quiéret et Nicolas Béhuchet ou Bahuchet à 5 grandes nefs anglaises, transportant un énorme chargement de laine, destinée aux Flamands, alliés d'Édouard III d'Angleterre.

Écrasés sous le nombre et ayant une partie de leurs équipages à terre, les navires anglais se défendent avec une grande vaillance, en particulier le Christofer sous les ordres de John Kingston, chef de la petite escadre. Le Christofer est équipé de 3 canons de fer et d'un canon à main.

Il ne capitule qu'après une journée de lutte et après avoir épuisé tous ses moyens de défense.

Les Français s'emparent de la riche cargaison et intègrent les 5 nefs à leur flotte mais ils ternissent leur victoire par le massacre des prisonniers.

Un dimanche matin d'octobre 1338, Hugues Quiéret prend le havre de Hantonne (Southampton), la pille, charge le butin sur ses nefs et réembarque.

Hugues Quiéret le 8 novembre 1338 charge Thomas Fouques, garde du clos aux Galées du roi, à Rouen, de racheter, à quelque prix que ce soit, les armes que les soudoyers de l'armée réunie à Leure et à Harfleur avaient vendues à des marchands, et que ceux-ci se proposent de porter à l'étranger.

Durant l'hiver, Hugues Quiéret, Nicolas Béhuchet et Barbevaire brûlent les navires anglais de Bristol à Plymouth et font de grands dommages aux Anglais. Ils vont jusque à Douvres et à Sandwich, à Winchelsea, à Rye sur les côtes d'Angleterre.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !