Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



1 événement affiché, le premier en 1809 - le dernier en 1809



Bataille de Teugn-Hausen

Les troupes du IIIe Corps de Louis Nicolas Davout se retrouvent isolées non loin de Regensburg ou Ratisbonne sur les rives du Danube.

Avec le Danube derrière lui, une défaite des troupes de Louis Nicolas Davout signifierait certainement la destruction totale de ses forces.

Charles-Louis de Teschen se rend compte de cette position fragile et décide donc de saisir cette chance de détruire l'armée française dans cette région du Danube.

Il dispose 3 corps de son armée et se prépare à l'attaque.

Les Autrichiens se déplacent au Nord, vers Regensburg, la dernière position connue de Louis Nicolas Davout.

Pendant ce temps là, Louis Nicolas Davout a déplacé ses troupes au Sud-est dans l'espoir de rejoindre les troupes bavaroises et les autres unités françaises.

À 11h00, le 19 avril 1809, près du village de Teugn, le IIIe corps du feld-maréchal Friedrich von Hohenzollern-Hechingen, avançant au-delà de la ligne de marche de la division du général Saint Hilaire, réalise qu'il a enfin trouvé le corps de Louis Nicolas Davout.

Il déploie immédiatement son IIIe corps pour repousser l'attaque française inévitable.

Il envoie un message pour informer Charles-Louis de Teschen, et pour lui demander que le IVe corps ainsi que les Grenadiers de réserve d lui soient envoyés en renfort pour affronter Louis Nicolas Davout.

Le terrain autour de Teugn est très boisé.

La configuration du terrain ne facilite pas l'arrivée du courrier.

Quand Charles-Louis de Teschen reçoit finalement le message, il hésite à déployer sa réserve sans plus de renseignement.

À trop hésiter, Charles-Louis de Teschen perd l'occasion de détruire un des corps d'élite de Napoléon.

Louis Nicolas Davout parvient à repousser le IIIe corps de Friedrich von Hohenzollern-Hechingen jusqu'au village d'Hausen, ouvrant ainsi une ligne de communication avec ses alliés Bavarois venant de l'Ouest.

La bataille se termina vers 17 h 00, lorsqu'un violent orage met fin aux combats.

Les deux camps comptent environ 4 000 morts ou blessés, mais le IIIe corps de Louis Nicolas Davout sort indéniablement vainqueur de l'affrontement,.

Louis Nicolas Davout parvient peu après à rejoindre Napoléon Ier près d'Abensberg.

Cette bataille est appelée par erreur bataille de Tengen par les historiens français, ou encore bataille de Thann, Thann se trouvant quelques kilomètres au sud de Hausen.

La bataille marque le début d'une campagne de 4 jours qui se termine par la victoire française à Eckmühl.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !