Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



1 événement affiché, le premier en 1054 - le dernier en 1054



Bataille de Mortemer

À la fin de l'hiver de 1053 à 1054, deux armées franco-angevines envahissent la Normandie :

Le projet est de réunir les 2 armées devant Rouen, la capitale du duché de Normandie.

En face Guillaume le Conquérant choisit une attitude défensive, il constitue également 2 armées :

Les 2 armées ont pour ordres d'éviter l'affrontement et de surveiller les corps adverses, pour n'agir qu'au moment le plus propice.

Hugues de Gournay le Vieux et Hugues II de Montfort-sur-Risle sont aux côtés de Guillaume le Conquérant.

La bataille de Mortemer a lieu sur le territoire de la commune de Mortemer, dans le pays de Bray en Seine-Maritime.

Profitant de la négligence des Français, les Normands attaquent pendant la nuit le camp français, mettant le feu au village.

Surpris dans leur sommeil les Français sont anéantis et les Normands remportent une victoire facile.

L'armée menée par Eudes de France est battue à la bataille de Mortemer.

Guillaume le Conquérant, heureux de cette nouvelle, charge Raoul II de Tosny, son porte-étendard, d'annoncer l'événement à l'armée d'Henri Ier de France.

Au sommet d'une butte, le héraut ducal proclame la défaite de Mortemer à l'armée franco-angevine.

À cette annonce, les deux chefs de l'expédition, Henri Ier de France et de Geoffroy II d'Anjou rebroussent chemin.

Henri Ier de France, Thibault III de Blois et Eudes Ier de Penthièvre, sont vaincus.

Raoul III de Valois participe à la bataille et est fait prisonnier.

Roger de Mortemer, Seigneur de Mortemer-en-Bray (Seine-Maritime), son vassal, à qui on l'a confié, le libère.

Guillaume le conquérant, un autre suzerain de Roger de Mortemer, lui retire ses fiefs en représailles et le bannit.

Roger de Mortemer se réfugie à la cour de Valois.

Roger de Mortemer se réconciliera avec Guillaume le Conquérant un peu plus tard, et il retrouvera ses possessions à l'exception du château de Mortemer qui est confié à Guillaume de Warenne.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !