Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



2 événements affichés, le premier en 1450 - le dernier en 1450


Portrait Charles VII en 1450 Bataille de Formigny

Bataille de Formigny

Pierre de Brézé Sénéchal de Normandie

Mort de William de la Pole

Prise de Domfront

Charles VII de France resserre l'alliance bretonne, précieuse pour la reconquête de la Normandie.

Le 15 avril 1450, Jean de Dunois et Jean II de Bourbon expulse entièrement les Anglais de la Normandie par la victoire de Formigny et peut reconquérir la basse vallée de la Seine.

Jean V de Bueil sert lors de cette reconquête.

Charles de Bourgogne participe cette campagne.

Pierre de Brézé est nommé Sénéchal de Normandie.

Jean II d'Anjou participe aux sièges de Falaise et de Cherbourg.

Après la reconquête française, le Château de Caen perd définitivement tout intérêt stratégique au plan national.

Edmond Beaufort, Comte de Somerset défend très mal la Normandie.

En quelques mois, il perd tout le comté et doit rentrer en Angleterre

Le Parlement et le Conseil du roi Henri VI Plantagenêt ne pardonnent pas la défaite à William de la Pole.

Le 28 janvier 1450, William de La Pole est arrêté et emprisonné à la Tour de Londres.

William de La Pole est banni pour 5 ans.

Le bateau l'emmenant en France est intercepté par une bande de soldats mécontents appartenant au Duc d'Exeter qui le condamnent à mort.

William de La Pole meurt le 2 mai 1450 décapité.

Les Français reprennent le château Domfront le 2 août 1450.


Siège de Cherbourg - par Martial d'Auvergne - Enluminure issue de l'ouvrage Vigiles de Charles VII - XVe siècle Jean V de Bueil

Siège de Cherbourg

Mort de Prigent VII de Coëtivy Amiral de France, Gouverneur de La Rochelle

Jean V de Bueil Amiral de France

Jean V de Bueil Vicomte de Carentan

En mars 1450, Thomas Kiriell débarque à Cherbourg à la tête de 3 000 soldats pour reprendre le Cotentin et le Bessin.

Dernière possession anglaise en Normandie à la suite de la bataille de Formigny, la forteresse est une fois de plus assiégée.

Prigent VII de Coëtivy est Seigneur de Coëtivy, Baron de Retz et Seigneur de Machecoul, du chef de sa femme.

Prigent VII de Coëtivy meurt au siège de Cherbourg le 20 juillet 1450.

Les troupes françaises parviennent à tromper les Anglais en attaquant la forteresse par la grève, à l'aide de batteries sur pilotis, la poudre et les canons enveloppés dans des peaux enduites de suifs pour les rendre imperméables.

Le 12 août 1450, les remparts cèdent sous les attaques, et Jacques Cœur négocie la reddition qui intervient 2 jours plus tard, par le versement de 2 000 écus à la garnison, et la libération du fils de Thomas Gower, commandant anglais du château.

Jean V de Bueil succède à Prigent VII de Coëtivy et reçoit la charge d'Amiral de France.

Jean V de Bueil reçoit le gouvernement de Cherbourg.

Il répare les murailles et complète le système défensif par une tour à 3 batteries du côté de l'embouchure de la Divette, la tour dite des Sarrasins.

L'amiral possède des pouvoirs étendus, sur la marine de guerre, le commerce maritime, et même le droit de justice sur sa juridiction que constituait l'amirauté.

Jean V de Bueil reçoit également la vicomté normande de Carentan.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !