Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



1 événement affiché, le premier en 1126 - le dernier en 1126


Sobeslav Ier de Bohême à Chlumec le 18 février 1126 - par Adolf Liebscher

Bataille de Chlumec

Mort d'Othon II de Moravie Duc d'Olomouc et de Brno

Venceslas Heinrich Duc d'Olomouc

Mort d'Hartung de Holstein

Au moment du dégel, le 18 février 1126, Lothaire II de Supplinbourg et Othon II de Moravie et leur armée traversent la frontière avec la Bohême près du défilé de Naklérov.

Ils rencontrent les troupes de Sobeslav Ier de Bohême près de la forteresse frontalière de Chlumec, en allemand Kulm ou Kuln, ou dans les environs du Lotaruv vrch, le Mont de Lothaire, près Jílové.

Chlumec se situe près de Chabarovice dans les contreforts sud des monts Métallifères.

La localisation exacte du lieu de la bataille est inconnue.

L'avant-garde d'environ 200 chevaliers lourdement armés commandés par Othon II de Moravie est immédiatement attaquée par les forces bohémiennes dans une vallée voisine.

Le corps d'arme principal, avec Lothaire II de Supplinbourg à sa tête, se trouve pris au piège sans possibilité de battre en retraite dans le passage montagneux.

Sobeslav Ier de Bohême remporte une victoire décisive sur les troupes impériales.

Othon II de Moravie meurt pendant ce combat.

Othon III de Moravie, fils d'Othon II de Moravie, passe sa jeunesse en exil dans la principauté de Kiev.

Venceslas Henri d'Olomouc devient Duc d'Olomouc en 1126.

Hartung de Holstein, fils d'Adolphe Ier de Holstein, meurt lors de cette bataille.

Lothaire II de Supplinbourg avec plusieurs de ses hommes liges dont Albert Ier de Brandebourg et Louis Ier de Thuringe sont capturés.

Sobeslav Ier de Bohême ne relâche ses captifs qu'à la condition de son investiture.

L'inféodation de Sobeslav Ier de Bohême par Lothaire II de Supplinbourg met fin à l'état de guerre.

La paix est négociée par Henri de Groitzsch.

Bien que le vainqueur rende formellement l'hommage féodal au vaincu, la position de Sobeslav Ier de Bohême se trouve fortement renforcée.

Afin de commémorer sa victoire, Sobeslav Ier de Bohême fait édifier rotonde sur le sommet du Ríp et la fait consacrer par Jindrich Zdík, l'évêque d'Olomouc.

Elle constitue l'un des plus anciens monuments nationaux Tchèque.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !