Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



1 événement affiché, le premier en 1471 - le dernier en 1471



Retour Édouard IV d'York en Angleterre

Prise de Londres

Bataille de Barnet

Mort de Richard Neville Comte de Warwick

Mort de de John Neville Marquis de Montagu

Charles le Téméraire offre une assistance militaire à Édouard IV d'York, qui retourne en Angleterre et débarque dans le Yorkshire le 14 mars 1471. Édouard marche sur Londres qu'il prend pendant que Richard Neville reste à Coventry où il a levé des troupes.

Édouard IV d'York se déplace et rencontre Richard Neville le 14 avril 1471 près de la ville de Barnet dans le Hertfordshire à 15 km au nord de Londres.

La bataille de Barnet est décisive dans la guerre des Deux-Roses.

Les deux armées sont de nombre égal mais Richard Neville compte sur le soutien de son gendre George d'York, Duc de Clarence, qui se trouve être le frère d'Édouard IV d'York et veut faire la paix avec ce dernier.

L'armée lancastrienne d'environ 13 000 hommes est commandée par :

Richard Neville est avec les réserves.

L'armée Yorkiste d'environ 10 000 hommes est commandée par :

L'armée lancastrienne est en rang hors de la route à Barnet, avec le flanc gauche sur la voie. Les Yorkistes sont placés de part et d'autre de la route.

Les troupes d'Oxford, aidés par leur position de flanc initiale font un effet de choc au début sur la gauche des yorkistes, mais cela est compensé par les brumes qui rendent difficiles pour les ducs de Somerset et d'Exeter de pousser leur avantage. Les deux armées se retrouvent parallèles à la grande route plutôt que perpendiculaire. Certaines troupes lancastriennes se confondent entre elles comme étant ennemies dans la confusion qui suivit (les symboles de cercle étaient presque identique avec les yorkistes).

Comme la brume se lève et Richard Neville reconnaît sa défaite et il meurt fauché alors qu'il essaie d'atteindre son cheval.

John Neville, son jeune frère, le marquis de Montagu est aussi tué probablement par les troupes du Comte d'Oxford quand le cri de trahison est entendu.

Édouard IV d'York accorde alors la tutelle de François Lovell, encore mineur, à Élisabeth d'York, sa sœur et à John de la Pole, son époux.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !