Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



6 événements affichés, le premier en 610 - le dernier en 682



Naissance de Barbat de Bénévent

Barbatus ou Barbat de Bénévent naît à Vandano di Cerreto vers 610.

Il fut élevé dans l'étude de l'Écriture sainte et dans l'amour de la vertu.



Barbat de Bénévent Curé de la paroisse Saint-Basile de Morcone

Barbat de Bénévent révèle très tôt un rare talent pour la prédication et son évêque le charge de prêcher, et en particulier dans les assemblées rétives et peu enclines à obéir aux commandements divins.

C'est ainsi qu'il devient curé de la paroisse Saint-Basile de Morcone, dans les environs de la cité épiscopale, où il ne rencontra qu'hostilité et insoumission. Cet échec n'entame pourtant en rien ni sa patience, ni sa détermination.

Il revient à Bénévent où un groupe de fidèles lui était désormais attaché à cause de ses qualités d'âme et de sa grande culture spirituelle.



Siège de Bénévent

En 663, Romuald Ier de Bénévent est assiégé dans Bénévent par Constant II le Pogonat, l'empereur byzantin, en personne.

Barbat de Bénévent promet la victoire lombarde et la levée du siège si Romuald Ier de Bénévent et les Lombards acceptent la religion chrétienne.

Constant II le Pogonat est chassé grâce à l'intervention de Grimoald Ier de Bénévent, son père, venu précipitamment en aide de Pavie, capitale lombarde.

À partir de cet épisode, mêlant probablement mythes et réalités, l'évangélisation du duché lombard va s'accélérer.

Grimoald Ier de Bénévent est resté Arien encore imprégné de paganisme lombard.

Romuald Ier de Bénévent décide de se convertir au catholicisme et commence la conversion de ses sujets lombards et bulgares, restés païens, ariens, ou encore plus ou moins attachés à leurs croyances ancestrales.

Romuald Ier de Bénévent propage le culte de saint Michel, amorcé par son père Grimoald Ier de Bénévent.

Sous son autorité, le sanctuaire de l'Archange et le siège de Sipontum passent sous la juridiction de l'évêque de Bénévent, Barbat de Bénévent purifie le culte de Saint Michel qui est en train de se répandre parmi les Lombards.

Grâce à Barbat de Bénévent, le culte envers Saint Michel devient vite l'un des facteurs de l'unification religieuse des Lombards.

L'Archange Saint Michel commence à être considéré comme le protecteur des Lombards, qui, dans la grotte du Mont-Gargan, trouvent leur sanctuaire national.

Romuald Ier de Bénévent fait exécuter à l'intérieur du sanctuaire.



Barbat de Bénévent Évêque de Bénévent

Barbat de Bénévent est élu pour succéder à l'évêque Ildebrand de Bénévent et est sacré le 10 mars 663.

Avant même qu'il devienne évêque, Barbat de Bénévent lutte activement contre le paganisme des Lombards notamment contre le culte de l'arbre et de la vipère, cultes ayant même séduits un certain nombre de chrétiens.



Début du troisième Concile de Constantinople

Sous le règne de Constantin IV Pogonat, commence le troisième Concile de Constantinople en 680. Ce concile est accepté par le pape Agathon.

En 680, Barbat de Bénévent participe :



Mort de Barbat de Bénévent Évêque de Bénévent

Barbat de Bénévent meurt à Bénévent le 19 février 682. Ses reliques se trouvent à Bénévent et à Montevergine.

Il deviendra plus tard le patron de la ville de Bénévent.

On le représente avec un bâton de pasteur parce qu'il a exercé ce métier.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !