Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 900 - le dernier en 1043



Mariage d'Adalbert II de Toscane avec Gisèle de Frioul

Adalbert II de Toscane épouse avant 900 Gisèle de Frioul, fille de Bérenger Ier de Frioul, et de Bertile de Spolète. Leurs enfants sont :



Naissance de Bérenger II d'Ivrée

Bérenger II d'Ivrée, dit le Jeune, naît en 900 ou 901, fils d'Adalbert II de Toscane et de Gisèle de Frioul.



Mariage de Boson VI d'Arles avec Willa II de Bourgogne

Boson VI d'Arles épouse en 912 Willa II de Bourgogne, fille de Rodolphe Ier de Bourgogne et de Willa Ire de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Mariage de Bérenger II d'Ivrée avec Willa III de Toscane

Bérenger II d'Ivrée épouse en 930 ou 935 Willa III de Toscane, fille de Boson VI d'Arles et de Willa II de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Naissance d'Adalbert II d'Ivrée

Aubert ou Adalbert II d'Ivrée naît à Autun en 931 ou en 936, fils de Bérenger II d'Ivrée et de Willa III de Toscane.

Il est Marquis d'Ivrée, Comte d' Aoste, Duc de Lombardie.



Conspiration de Bérenger II d'Ivrée pour s'emparer du royaume italien

Lothaire II d'Arles Roi d'Italie

Retour Hugues d'Arles en Provence

Bérenger II d'Ivrée a passé 4 années à la cour de Germanie En 945, il décide à prendre de force le royaume italien. Il réussit à convaincre de nombreux aristocrates en promettant des terres et des honneurs.

Hugues d'Arles se voyant isoler, confie le royaume à son fils Lothaire II d'Arles et retourne en Provence.

Liutprand de Crémone passe au service de Bérenger II d'Ivrée.



Naissance de Rozala d'Italie

Rosala ou Rozala d'Italie ou d'Ivrée ou de Montreuil, dite Suzanne de Toscane, naît en 946 ou en 950, fille de Bérenger II d'Ivrée, Roi d'Italie, et de Willa III de Toscane.



Mort d'Hugues d'Arles

Lothaire II d'Arles Roi d'Italie

Boson II d'Arles Gouverneur de la Provence

Hugues d'Arles meurt à Arles en 947 ou le 10 avril 948.

Lothaire II d'Arles succède à son père sur le trône d'Italie, sous la tutelle de Bérenger II d'Ivrée.

Conrad III le Pacifique veille à remplacer Hugues d'Arles et à maîtriser les pouvoirs de son ou ses successeurs. C'est pourquoi, il éclate la Provence en trois comtés, limitant ainsi l'autorité et les ressources des nouveaux comtes.

Griffon d'Apt est rapidement éliminé.

Les deux frères, sans s'affranchir de l'autorité nominale du roi, deviennent les vrais maîtres du pays.



Ambassade à Constantinople de Liutprand de Crémone

Sous les ordres de Bérenger II d'Ivrée, Liutprand de Crémone est alors envoyé en ambassade à Constantinople auprès de Constantin VII Porphyrogénète en 949.



Mort de Lothaire II d'Arles

Bérenger II d'Ivrée Roi d'Italie

Adalbert de Toscane Roi d'Italie

Adélaïde de Bourgogne prisonnière

Le 22 novembre 950, Bérenger II d'Ivrée fait empoisonner Lothaire II d'Arles, Roi d'Italie exilé en Allemagne.

Bérenger II d'Ivrée s'autoproclame Roi d'Italie et s'empare du pouvoir tout en associant Adalbert II d'Ivrée, son fils.

Bérenger II d'Ivrée propose à Adélaïde de Bourgogne, la veuve de Lothaire II d'Arles, d'épouser son fils Adalbert II d'Ivrée. Elle refuse, il l'enferme.


Othon Ier le Grand recevant la soumission de Bérenger II d'Ivrée

Othon Ier le Grand Roi d'Italie

Othon Ier le Grand Roi des Lombards

Mariage d'Othon Ier le Grand avec Adélaïde de Bourgogne

Conrad III le Pacifique, frère d'Adélaïde de Bourgogne, se plaint à Othon Ier le Grand, Roi de Germanie.

Agapet II appelle à Rome l'empereur Othon Ier pour le défendre contre Bérenger II d'Ivrée.

Début septembre 951, Othon Ier le Grand vole au secours d'Adélaïde de Bourgogne et franchit le Brenner à la tête de ses troupes et entre dans Vérone. Entre-temps, Adélaïde s'échappe de sa prison et se réfugie à Reggio.

Othon Ier le Grand est couronné ou simplement proclamé, selon les sources, Roi des Lombards, Roi d'Italie, le 23 septembre 951 à Pavie.

Le Royaume d'Italie suzerain de l'empire carolingien passe alors sous suzeraineté de l'empire germanique.

Adélaïde de Bourgogne est veuve du roi Lothaire II d'Arles.

Othon Ier le Grand épouse le 25 décembre 951 Adélaïde de Bourgogne, fille de Rodolphe II de Bourgogne et de Berthe de Souabe. Leurs enfants sont :

Ce mariage console Othon Ier le Grand de son veuvage d'avec Édith de Wessex et lui gagne la reconnaissance de l'aristocratie italienne.

Conrad III le Pacifique devient ainsi le beau-frère du roi de Germanie et d'Italie.



Bérenger II d'Ivrée et Adalbert II d'Ivrée vassaux d'Othon Ier le Grand

Bérenger d'Ivrée conserve le marquisat d'Ivrée, mais doit reconnaître comme suzerain Othon Ier le Grand.

Bérenger II d'Ivrée et Adalbert II d'Ivrée se reconnaissent comme vassaux d'Othon Ier en 952.



Naissance de Conrad Ier de Vintimille

Cunrad ou Conrad Ier de Vintimille dit Conon naît vers 954 ou 955, fils Bérenger II d'Ivrée et de Willa III de Toscane.



Liutprand de Crémone à la cour d'Othon Ier le Grand

À son retour de Constantinople, Liutprand de Crémone se brouille avec Bérenger II d'Ivrée, et le quitte vers 955 pour rejoindre la cour d'Othon Ier le Grand.



Révolte de Bérenger II d'Ivrée

Othon II le Roux Roi de Germanie

Brunon de Cologne Régent du royaume de Germanie

Campagne d'Othon Ier contre Bérenger II d'Ivrée

Destitution de Bérenger II d'Ivrée

Bérenger II d'Ivrée Prisonnier

Bérenger II d'Ivrée se révolte. Othon Ier le Grand reçoit un appel du pape Jean XII, dont les terres sont envahies par Bérenger II d'Ivrée.

Pour protéger ses arrières, en 961, Othon Ier le Grand fait reconnaître pour Roi de Germanie Othon II le Roux, le fils qu'il a eu d'Adélaïde de Bourgogne.

Ensuite, tous les futurs empereurs agiront de même avec leur fils à l'instant d'aller en Italie chercher la couronne impériale.

Brunon de Cologne est nommé régent du royaume de Germanie pendant qu'Othon Ier est en Italie.

Othon Ier le Grand redescend en Italie et restaure le pape dans ses possessions. Bérenger II d'Ivrée perd son trône et est à nouveau capturé et emprisonné.


Portrait d'Othon Ier paint par Lucas Cranach Othon Ier le Grand - le cavalier de Magdebourg - statue équestre de 1240 Othon Ier le Grand et Jean XII - miniature de 1450

Othon Ier le Grand Empereur germanique

Privilegium ottonianum

Comme son père et tous ses successeurs, Othon Ier le Grand tient à s'asseoir sur le trône de pierre de la chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle, à la place de Charlemagne.

Othon II de Saxe est élu par ses troupes et devient empereur sous le nom d'Othon Ier le Grand.

Othon Ier et Adélaïde de Bourgogne sont couronné empereur et impératrice d'Occident par le pape Jean XII à Rome le 2 février 962.

Othon Ier le Grand crée un nouvel empire, le Saint Empire romain germanique, qui prétend restaurer l'empire de Charlemagne dont le dernier titulaire était Bérenger Ier de Frioul.

Selon la terminologie des historiens postérieurs, Othon Ier le Grand fonde le 1er Reich allemand.

Mais sans infrastructures ni administration autre que l'Église, le nouvel empire est une pâle copie de l'empire romain, disparu depuis près de 500 ans.

Il couvre le royaume de Germanie, ou d'Allemagne, et le royaume d'Italie, limité à la Lombardie.

L'Empire Germanique englobe le royaume de Bourgogne.

Cette mainmise de l'autorité impériale amène la suzeraineté du royaume bourguignon à glisser doucement vers leurs parents germaniques, tandis que le pouvoir local tombe entre les mains des grands.

La dénomination de Saint Empire romain germanique n'apparaitra qu'au XVe siècle.

Les réformes administratives d'Othon Ier le Grand privilégient le clergé épiscopal et la collégialité des prélats et princes au détriment des monastères.

Jean XII couronne Othon pour le remercier de l'avoir sauvé des griffes de Bérenger II d'Ivrée.

En échange, après moult négociations, Othon Ier le Grand accorde le privilegium ottonianum, confirmation de la Donation de Pépin : l'Empereur reconnaît les États pontificaux, étendus jusqu'aux régions byzantines, en échange d'un serment de fidélité du pape, librement élu, aux représentants impériaux.



Retour d'Othon Ier à Rome

Synode romain

Déposition de Jean XII

Léon VIII Antipape

La mainmise d'Othon Ier le Grand gêne cependant Jean XII. À peine Othon Ier le Grand a-t-il le dos tourné que Jean XII noue des contacts avec Adalbert II d'Ivrée, fils de Bérenger II d'Ivrée, ainsi qu'avec Byzance.

Jean XII se présente comme un jouisseur invétéré. Descendant d'un aventurier romain, il doit à un ordre de son père d'avoir été porté par le peuple de Rome sur le trône de Saint Pierre, sept ans plus tôt,... à 18 ans !

Quand Mayeul de Cluny commence, entre 960 et 965, à diffuser la réforme clunisienne, celui-ci peut compter sur le précieux concours de l'impératrice, Adélaïde, la seconde épouse d'Othon, la sœur du roi de Bourgogne, Conrad III le Pacifique.

L'emprise germanique sur le royaume de Bourgogne se fait sentir :

Jean XII reprend la tradition, abandonnée dès Adrien Ier (772–795), de dater ses actes à partir des années de règne des empereurs byzantins.

Furieux, Othon Ier revient sur ses pas à Rome et Jean XII doit s'enfuir. L'Empereur convoque un synode qui juge Jean XII coupable d'apostasie, d'homicide, de parjure et d'inceste. Il le dépose le 4 ou le 6 décembre 963, ce qui constitue une nouveauté pour une assemblée d'évêques.

Othon Ier, même s'il n'a pas autorité pour intervenir, nomme Pape Léon VIII, le protoscriniaire, un laïc romain. L'absence de documents probants prêche pour l'illégitimité de ce pape.

Othon Ier le Grand modifie son privilège : désormais, l'élection pontificale doit être sanctionnée par l'approbation impériale.

Liutprand de Crémone participe à ce concile.



Mort de Bérenger II d'Ivrée

Bérenger II d'Ivrée meurt à Bamberg en Bavière où il est prisonnier le 6 août 966.



Mariage de Gothelon Ier de Verdun avec Urraque d'Italie

Gothelon Ier de Verdun épouse Urraque d'Italie, fille de Bérenger II d'Ivrée, Roi d'Italie, et de Willa III de Toscane.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !