Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 1690 - le dernier en 1771


Louis-Guillaume de Bade-Bade - margrave de Bade Franziska Sibylla Augusta de Saxe-Lauenbourg

Mariage de Louis-Guillaume Ier de Bade-Bade avec Franziska Sibylla Augusta de Saxe-Lauenbourg

Louis-Guillaume Ier de Bade-Bade épouse le 27 mars 1690 Sibylle Augusta von Sachsen-Lauenburg ou Franziska Sibylla Augusta de Saxe-Lauenbourg. Leurs enfants sont :



Naissance d'Auguste-Georges de Bade-Bade

August Georg von Baden-Baden ou Auguste-Georges de Bade-Bade naît à Rastatt le 14 janvier 1706, fils de Louis-Guillaume Ier de Bade-Bade et de Franziska Sibylla Augusta de Saxe-Lauenbourg.



Auguste-Georges de Bade-Bade Chanoine de la cathédrale de Cologne

Franziska Sibylla Augusta de Saxe-Lauenbourg, sa mère, émet le souhait qu'en tant que cadet de sa famille, Auguste-Georges de Bade-Bade entre dans les ordres.

En 1726, Auguste-Georges de Bade-Bade devient chanoine de la cathédrale de Cologne.



Auguste-Georges de Bade-Bade Doyen du chapitre d'Augsbourg

En 1728, Auguste-Georges de Bade-Bade devient Doyen du chapitre d'Augsbourg.



Abandon de l'état ecclésiastique par Auguste-Georges de Bade-Bade

Auguste-Georges de Bade-Bade quitte l'état ecclésiastique en 1730, avec l'autorisation du pape.


Auguste-Georges de Bade-Bade

Mort de Louis-Georges de Bade-Bade

Auguste-Georges de Bade-Bade Margrave de Baden-Baden

Louis-Georges de Bade-Bade meurt à Rastatt le 22 octobre 1761 sans héritier masculin.

Auguste-Georges de Bade-Bade, son frère, devient le dernier Margrave de Baden-Baden.

Durant son règne, Auguste-Georges de Bade-Bade instaure :


Charles Ier Frédéric de Bade

Mort d'Auguste-Georges de Bade-Bade

Charles Ier Frédéric de Bade Margrave de Bade

Auguste-Georges de Bade-Bade meurt à Rastatt le 21 octobre 1771.

Il appartenait à la branche Bernardine de la Maison de Bade, branche qui s'éteint avec lui.

Conformément au contrat de transmission de 1535, le margraviat de Bade-Bade revient à Charles Ier Frédéric de Bade (qui est protestant).

Charles Ier Frédéric de Bade rassemble ainsi sous son nom l'ensemble des possessions de sa Maison.

Charles Ier Frédéric de Bade devient Margrave de Bade


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !