Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



5 événements affichés, le premier en 532 - le dernier en 584



Mariage de Clotaire Ier avec Ingonde de Thuring

Mariage de Clotaire Ier avec Arégonde de Thuringe

En 532 ou en 536, Ingonde de Thuringe demande à Clotaire Ier de trouver un mari, digne de sa haute lignée, pour Arégonde de Thuringe. Clotaire Ier ne trouve pas de meilleur prétendant que lui-même.

Clotaire Ier ré-épouse Ingonde de Thuringe et décide d'épouser Arégonde de Thuringe. Il les force à vivre ensemble jusqu'au décès d'Ingonde de Thuringe. Arégonde de Thuringe est la mère de :



Mariage de Chilpéric Ier de Francie avec Audovère

Chilpéric Ier de Francie épouse Audovère. Leurs enfants sont :



Répudiation d'Audovère par Chilpéric Ier de Francie

Chilpéric Ier de Francie répudie Audovère vers 565.


Prince Clovis

Mort du Prince Clovis

Le Prince Clovis, fils de Chilpéric Ier de Francie et d'Audovère, est arrêté à Chelles, transporté à Noisy-le-Grand et assassiné en 580.

Son corps est enterré près d'une chapelle (St Sulpice actuelle).

Frédégonde, sa belle mère, instigatrice du meurtre, fait déterrer le corps et le fait jeter à la Marne.

Un pêcheur le récupère dans ses filets, identifie sa noblesse à sa longue chevelure et lui donne une sépulture correcte.

Le roi Gontran Ier, oncle du prince Clovis, fait rechercher le corps de son neveu.

Un pêcheur le renseigne, le corps retrouvé est alors transféré à la basilique Saint Vincent (actuelle Saint-Germain-des-prés à Paris).

Grégoire de Tour, dans son Histoire des francs, fait le récit de l'assassinat de ce prince.


Mort de Chilpéric Ier de Francie

Mort de Chilpéric Ier de Francie

Clotaire II Roi de Soissons et de Neustrie

Frédégonde d'Ardennes Régente de Neustrie

Assassinat des enfants de Chilpéric Ier de Francie

Chilpéric Ier de Francie meurt le 9 octobre 584 poignardé avec un "scramasaxe" par Landry de Walincourt dans sa résidence de Chelles, laissant un enfant de 4 mois.

Frédégonde d'Ardennes, profitant de la division qui existe entre Gontran Ier, Roi de Bourgogne, et Childebert II, son neveu, Roi d'Austrasie, place Clotaire II, son fils, sous la protection de Gontran Ier qui, touché de cette marque de confiance, le tient sur les fonts baptismaux, et le fait reconnaître Roi de Soissons et de Neustrie, dans une assemblée de la noblesse.

Gontran Ier s'empresse de revendiquer tout l'héritage de Caribert dont Chilpéric Ier de Francie s'était emparé.

Frédégonde d'Ardennes gouverne la Neustrie en tant que tutrice de son fils, Clotaire II.

Pour que le royaume revienne à Clotaire II, Frédégonde d'Ardennes, devenue toute-puissante, n'hésite pas à faire mettre successivement à mort deux fils que son mari avait eu de sa première femme, Audovère, et dont l'un avait épousé Brunehaut, captive à Rouen, mais qui songeait à venger les meurtres de sa sœur et de son mari.

Frédégonde d'Ardennes réussit cependant à assurer la domination de son fils sur les provinces de Rouen, de Rennes et d'Angers, ainsi que sur l'ancien royaume de Chilpéric Ier de Francie.

Brunehaut, de son coté, conserve à son fils Childebert II le royaume de Metz et d'Austrasie de son père Sigebert Ier.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !