Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



6 événements affichés, le premier en 1737 - le dernier en 1827


Geneviève Louise Rouillé du Coudray - Pastel - Château de Thoiry

Mariage de Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville avec Geneviève Louise Rouillé du Coudray

Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville épouse à Paris en 1737 Geneviève Louise Rouillé du Coudray (1717-1794), fille d'Hilaire Rouillé du Coudray. Leurs enfants sont :



Naissance d'Armand de Machault d'Arnouville

Armand de Machault d'Arnouville naît en 1739, fils de Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville et de Geneviève Louise Rouillé du Coudray.



Charles Henry Louis de Machault d'Arnouville Colonel

Armand de Machault d'Arnouville est nommé maréchal de camp

Charles Henry Louis de Machault d'Arnouville, son frère, lui succède et devient colonel du régiment de Languedoc-Dragons en 1780.



Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville, Armand de Machault d'Arnouville et Charles Henry Louis de Machault d'Arnouville Prisonniers

Mort de Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville Comte d'Arnouville, Seigneur de Garge et de Gonesse

À l'aube de la Révolution, Charles Henry Louis de Machault d'Arnouville, Angélique Élisabeth Jeanne de Baussan et leurs enfants se trouvent à Paris.

Ils quittent la capitale au lendemain de la Prise de la Bastille pour se réfugier à Thoiry.

La famille est dénoncée en décembre 1793 par l'instituteur au bataillon de Montfort auprès du comité de surveillance de la ville.

Il aurait dit que le gendre et le beau frère de Charles Henry Louis de Machault d'Arnouville ont émigré à l'étranger, ce qui représente une faute passible d'emprisonnement.

Les fils de Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville :

sont emprisonné à la prison des Madelonettes du 20 mai à septembre 1794.

Louis de Machault d'Arnouville, fils de Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville, a refusé de prêter serment à la Constitution civile du clergé a émigré.

Tombant sous le coup du décret du 17 septembre 1793, Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville est classé comme suspect.

Jean-Baptiste Machault d'Arnouville, arrêté à Rouen et emprisonné à la prison des Madelonnettes.

Ses biens de Jean-Baptiste Machault d'Arnouville sont saisis, les scellés sont posés sur le château d'Arnouville-lès-Gonesse.

Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville meurt dans sa prison à Paris le 12 juillet 1794 évitant ainsi la guillotine.

Armand de Machault d'Arnouville et Charles Henry Louis de Machault d'Arnouville sont transféré à la maison Montprin.

Condamnés à la guillotine, ils sont sauvés car la chute de Robespierre fait cesser les exécutions à la chaine.

Armand de Machault d'Arnouville et Charles Henry Louis de Machault d'Arnouville recouvrent la liberté le 25 octobre 1794.



Retraite de Louis Charles de Machault d'Arnouville et Armand de Machault d'Arnouville

Louis Charles de Machault d'Arnouville et Armand de Machault d'Arnouville, un se retirent au château d'Arnouville à partir de 1802.



Mort d'Armand de Machault d'Arnouville

Armand de Machault d'Arnouville meurt au château d'Arnouville en 1827.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !