Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



6 événements affichés, le premier en 1767 - le dernier en 1847



Mariage de Jules François Armand de Polignac avec Gabrielle Yolande Claude Martine de Polastron

Jules François Armand de Polignac (1745-1817) épouse le 7 juillet 1767 Gabrielle Yolande Claude Martine de Polastron. Leurs enfants sont :



Naissance d'Armand Jules Marie Héraclius de Polignac

Armand Jules Marie Héraclius de Polignac naît à Paris le 15 ou le 17 janvier 1771, fils de Jules François Armand de Polignac et de Gabrielle Yolande Claude Martine de Polastron.



La famille de Polignac à Venise

Mariage d'Armand Jules Marie Héraclius de Polignac avec Idalie Jeanne Lina de Neukirchen de Nyvenheim

En mars 1790, la famille de Polignac part pour Venise.

Gabrielle Yolande Claude Martine de Polastron marie Armand Jules Marie Héraclius de Polignac, son fils.

Armand Jules Marie Héraclius de Polignac épouse à Carpanedo le 6 septembre 1790 Idalie Jeanne Lina de Neukirchen de Nyvenheim.

Carpanedo est aujourd'hui Albignasego en Vénétie.


Grâce accordée par Napoléon Bonaparte à Idalie Jeanne Lina de Neukirchen de Nyvenheim pour Armand Jules Marie Héraclius de Polignac son époux Exposition du cadavre de Pichegru dans la salle des pas perdus - Gravure parue dans Les Prisons de l'Europe de Jules Édouard Alboise du Pujol et Auguste Maquet en 1845

Procès de Charles Pichegru et de Georges Cadoudal

Jules Marie Héraclius de Polignac Condamné à mort

Mort de Jean-Charles Pichegru

Jean-Charles Pichegru débarque en Normandie en janvier 1804.

Jean-Charles Pichegru est livré par Le Blanc, un de ses anciens officiers.

Jean-Charles Pichegru est arrêté dans la nuit du 28 février 1804 et emprisonné au Temple à Paris.

Le matin du 6 avril 1804 on retrouve le corps de Jean-Charles Pichegru sans vie, une cravate noire serrée autour du cou en tourniquet à l'aide d'une cheville de bois.

La thèse officielle parle de suicide.

Transféré au greffe du tribunal, son corps est inhumé le même jour au cimetière des suppliciés, le cimetière Sainte-Catherine, situé près du cimetière de Clamart à Paris.

Claude-Antoine-Gabriel de Choiseul est impliqué dans la conspiration de Jean-Charles Pichegru et est à nouveau emprisonné et exilé.

Armand Jules Marie Héraclius de Polignac et Auguste Jules Armand Marie de Polignac, son frère, débarquent, secrètement en France.

Tous 2 sont compromis dans la conjuration de Jean-Charles Pichegru et de Georges Cadoudal.

Le procès pour conspiration de Charles Pichegru et de Georges Cadoudal est instruit.

Georges Cadoudal, Rivière, Lajolais et 16 complices sont condamnés à mort.

Armand Jules Marie Héraclius de Polignac est condamné à mort le 9 juin 1804.

Idalie Jeanne Lina de Neukirchen de Nyvenheim son épouse se jette aux pieds de Napoléon Ier qui commue la peine en une détention jusqu'à la paix, suivie de la déportation.

Armand Jules Marie Héraclius de Polignac et Auguste Jules Armand Marie de Polignac, son frère, sont enfermés :

Claude-Jacques Lecourbe est ami du général Jean-Victor Marie Moreau

Lors du procès, Claude-Jacques Lecourbe se déclare hautement pour Jean-Victor Marie Moreau.

Claude-Jacques Lecourbe s'attire ainsi la disgrâce de Napoléon Ier

Jean-Victor Marie Moreau est condamné à 2 ans de prison.

Napoléon Ier est furieux du verdict : Jean-Victor Marie Moreau est condamné comme un voleur de mouchoirs alors qu'une condamnation capitale lui aurait permis de le gracier Jean-Victor Marie Moreau.



Mort de Jules François Armand de Polignac Marquis de Mancini

Armand Jules Marie Héraclius de Polignac Duc de Polignac

Jules François Armand de Polignac meurt à Saint-Pétersbourg le 21 septembre 1817.

Armand Jules Marie Héraclius de Polignac devient 2e Duc de Polignac.



Mort d'Armand Jules Marie Héraclius de Polignac

Armand Jules Marie Héraclius de Polignac meurt à Saint-Germain-en-Laye le 1er mars 1847.

Il est inhumé au cimetière de Picpus à Paris XIIe.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !