Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 1629 - le dernier en 1715



Naissance d'Armand Jean de Vignerot du Plessis

Armand Jean de Vignerot du Plessis naît au Havre de Grâce le 3 octobre 1629, fils de François de Vignerot et de Marie-Françoise de Guémadeuc.

Il est le petit-neveu du cardinal de Richelieu.

François de Vignerot, est Marquis du Pontcourlay, Gouverneur du Havre

Marie-Françoise de Guémadeuc, est baronne du Pont et de Rostrenen.



Armand Jean de Vignerot du Plessis Général des galères de France

En 1642, Armand Jean de Vignerot du Plessis devient Général des galères de France.



Mort de François de Vignerot

Armand Jean de Vignerot du Plessis Gouverneur du Havre

François de Vignerot meurt en 1646.

Armand Jean de Vignerot du Plessis, son fils, devient gouverneur de la ville et de la citadelle du Havre et des dépendances.



Bataille navale au large de Capri

Naples se soulève contre les Espagnols et proclame la République napolitaine.

En 1647, Armand Jean de Vignerot du Plessis est envoyé à Naples pour débarquer une batterie et 1 800 hommes offerts par la France aux insurgés.

Fin décembre 1647, Armand Jean de Vignerot du Plessis remporte au large de Capri, face à l'escadre de don Juan d'Autriche, une victoire glorieuse mais non décisive.

Le 29 décembre 1647 don Juan évite un nouveau contact.



Retour Armand Jean de Vignerot du Plessis

Le 1er janvier 1648, don Juan évite un nouveau contact.

Le 5 janvier 1648, faute de port ou de mouillage, Armand Jean de Vignerot du Plessis se trouve contraint de quitter la baie de Naples sans avoir atteint l'objectif de la campagne.



Mariage d'Armand Jean de Vignerot du Plessis avec Anne Poussard de Fors

Anne Poussard de Fors est veuve de François-Alexandre d'Albret, Sire de Pons.

Armand Jean de Vignerot du Plessis épouse le 26 décembre 1649 Anne Poussard de Fors.



Exil de Mazarin

Libération de Louis II de Bourbon-Condé, Armand de Bourbon-Conti et Henri II de Valois-Longueville

Le 7 février 1651, devant l'union des Frondes et suite à des émeutes, Mazarin s'enfuit, obligé de s'exiler en Allemagne.

Le Parlement vote l'expulsion de Mazarin qui a pris les devants.

Louis II de Bourbon-Condé, Armand de Bourbon-Conti et Henri II de Valois-Longueville sont libérés.

Armand Jean de Vignerot du Plessis se range dans le parti de Louis II de Bourbon-Condé.

Dominique d'Estampes-Valençay est membre du conseil de Louis II de Bourbon-Condé, aux côtés d'Armand de Bourbon-Conti et de François VI de La Rochefoucauld en 1651.

Le 8 février 1651, Anne d'Autriche et le jeune Louis XIV essaient de rejoindre Mazarin en exil mais le peuple envahit le Palais du Louvre et empêche la famille royale de partir.

Officiellement, Nicolas Fouquet, procureur général, instruit contre Mazarin.

En sous-main, il tient Mazarin informé jusqu'à son retour en grâce, via son frère Basile Fouquet, dit l'abbé Fouquet, chef de la police secrète du cardinal.

Mazarin continue de gouverner par l'intermédiaire d'Anne d'Autriche et de fidèles collaborateurs comme Hugues de Lionne et Michel IV Le Tellier.

Adepte du népotisme, Michel IV Le Tellier crée un réseau important de clients qui lui permettront d'asseoir son pouvoir à la cour.

Louis II de Bourbon-Condé devenu incontournable dans la direction de l'État, empêche Armand de Bourbon-Conti, son frère, d'épouser Charlotte-Marie de Lorraine, fille de Claude de Lorraine et de Marie Aimée de Rohan.

Armand de Bourbon-Conti se retire à Pézenas, en Languedoc

François-Henri de Montmorency-Bouteville partage les succès et revers de Louis II de Bourbon-Condé, son cousin pendant la Fronde des Princes.

Claude de Rouvroy se tient à l'écart des affaires politiques, bien qu'il prenne le parti d'Anne d'Autriche et de Mazarin lors de la Fronde.



Armand Jean de Vignerot du Plessis Duc de Richelieu

Quinze ans après la mort de son grand-oncle le cardinal de Richelieu, Armand Jean de Vignerot du Plessis reprend le titre de Duc de Richelieu et de Fronsac, par substitution de nom et d'armes. Le 15 janvier 1657, il prête serment au Parlement en qualité de duc et pair.

Héritier d'un bien considérable, il joue, affiche des maîtresses, dépense tout, et se retrouve bientôt criblé de dettes.



Cession de la charge de général des galères

En 1661, Armand Jean de Vignerot du Plessis vend pour 200 000 livres sa charge de général des galères. Il abandonne aussi son titre de gouverneur du Havre.



Partie de paume entre Louis XIV et Armand Jean de Vignerot du Plessis

En 1665, sur une partie de paume contre Louis XIV, Armand Jean de Vignerot du Plessis perd 25 tableaux de sa collection, dont 13 Poussin.



Révolte des Bonnets rouges

En 1675, durant la révolte des Bonnets rouges, le château de Pont-l'Abbé, appartenant à Armand Jean de Vignerot du Plessis, est pillé, puis incendié.



Signature du contrat de mariage de Louis le Grand Dauphin avec Marie-Anne-Christine de Bavière

Jean-Baptiste Antoine Colbert va signer à Munich, le 30 décembre 1679, le contrat de mariage de Louis le Grand Dauphin avec Marie-Anne-Christine de Bavière.

Armand Jean de Vignerot du Plessis devient chevalier d'honneur de Marie-Anne-Christine de Bavière, Madame la Dauphine.



Cession de la charge de chevalier d'honneur de la Dauphine

Toujours dans la nécessité, Armand Jean de Vignerot du Plessis se démet de la charge de chevalier d'honneur de Marie-Anne-Christine de Bavière en 1684 contre 300 000 livres.



Mort d'Anne Poussard de Fors

Mariage d'Armand Jean de Vignerot du Plessis avec Anne Marguerite d'Acigné

Anne Poussard de Fors meurt en 1684.

Armand Jean de Vignerot du Plessis épouse le 30 juillet 1684 Anne Marguerite d'Acigné. Leurs enfants sont :



Cession de la baronnie du Pont

En 1685, Armand Jean de Vignerot du Plessis vend la baronnie du Pont.



Armand Jean de Vignerot du Plessis Chevalier de l'ordre du Saint-Esprit

En 1688, Armand Jean de Vignerot du Plessis est fait chevalier de l'ordre du Saint-Esprit.


Marguerite Thérèse Rouillé de Meslay - Marquise de Noailles et ses enfants vers 1698- par Nicolas de Largillierre - Collection particulière de Georges de Lastic

Mariage d'Armand Jean de Vignerot du Plessis avec Marguerite Thérèse Rouillé de Meslay

Armand Jean de Vignerot du Plessis est veuf d'Anne Marguerite d'Acigné.

Marguerite Thérèse Rouillé de Meslay est veuve de Jean-Baptiste François de Noailles.

Armand Jean de Vignerot du Plessis épouse le 20 mars 1702 Marguerite Thérèse Rouillé de Meslay.



Mort d'Armand Jean de Vignerot du Plessis

Louis François Armand de Vignerot du Plessis Duc de Richelieu

À la fin de sa vie, cherchant à s'introduire auprès de madame de Maintenon, Armand Jean de Vignerot du Plessis devient aussi dévot qu'il a été libertin.

Armand Jean de Vignerot du Plessis est Pair de France, Prince de Mortagne, Marquis du Pontcourlay, Comte de Cosnac, de Barbezieux, de Cozes et de Saujon, Seigneur propriétaire de la juridiction et vicomté du Faou, d'Irvillac, de Logonna et de Villeneuve, Baron du Pont.

Armand Jean de Vignerot du Plessis a dilapidé la fortune des Richelieu.

Tous ses biens sont finalement saisis.

Armand Jean de Vignerot du Plessis meurt à Paris le 20 mai 1715.

Duc de Fronsac, Louis François Armand de Vignerot du Plessis devient Duc de Richelieu en 1715.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !