Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 1751 - le dernier en 1838


Alexandrine de Damas d'Antigny - vers 1750 - château de Valençay - Indre

Mariage de Charles-Daniel de Talleyrand-Périgord avec Alexandrine de Damas d'Antigny

Charles-Daniel de Talleyrand-Périgord épouse le 12 janvier 1751 Alexandrine de Damas d'Antigny. Leurs enfants sont :

Alexandrine de Damas d'Antigny apporte en dot 15 000 F de rente, malgré cela le ménage sera dans la gêne.

Alexandrine de Damas d'Antigny reçoit en usufruit le château de Pravins.

Charles-Daniel de Talleyrand-Périgord et Alexandrine de Damas d'Antigny vivent à la cour de Versailles, désargenté.

Alexandrine de Damas d'Antigny va jusqu'à écrire à Marie-Judith de Vienne, sa mère, pour lui réclamer le linge de ses couches, sans quoi, dit t'elle, elle risque comme la Sainte Vierge d'accoucher dans la paille.


Chaussure orthopédique de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord - conservée au château de Valençay

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord Pied-bot

Selon la version donnée par ses mémoires, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord serait tombé d'une commode en 1758, d'où son pied-bot.

Cette infirmité lui vaut :

François Jacques de Talleyrand-Périgord l'aîné des fils est mort en 1757.

Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord, son frère cadet, prendra sa place

Selon Franz Blei, dans ses mémoires, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord évoque ses parents avec une surprenante antipathie.

Cet accident a influé sur tout le reste de ma vie. C'est lui qui, ayant persuadé à mes parents que je ne pouvais être militaire, ou du moins l'être sans désavantage, les a portés à me diriger vers une autre profession.

Cela leur parut plus favorable à l'avancement de la famille.

Une partie des biographes, comme Jean Orieux, donnent raison à Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, qui laisse entendre que ses parents ne l'aimaent pas, ne tolérant pas qu'il soit simultanément pied bot et Talleyrand.



Naissance d'Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord

Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord naît à Paris le 1er septembre 1762, fils de Charles Daniel de Talleyrand-Périgord (1734-1788), Comte de Talleyrand, et de Alexandrine Damas d'Antigny (1728-1809).



Mariage d'Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord avec Sabine Olivier de Senozan de Viriville

Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord épouse le 2 décembre 1778 Sabine Olivier de Senozan de Viriville (1764-1794). Leurs enfants sont :



Liaison d'Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord avec Anne Jacobée de Caumont

Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord a une liaison en 1795 avec Anne Jacobée de Caumont (1758-1842) .



Mariage de César Laurent de Chastellux avec Adélaïde Louise Zéphirine de Damas d'Antigny

César Laurent de Chastellux épouse à Paris Ier arrondissement le 17 novembre 1813 Adélaïde Louise Zéphirine de Damas d'Antigny (1784-1838). Leurs enfants sont :

Les témoins sont :



Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord Maréchal de camp

Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord devient Maréchal de camp en 1814,



Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord Maréchal de camp

Colonel rattaché au régiment d'Alsace, Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord devient Maréchal de camp en 1814.


Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord- par école française - chateau de Valençay

Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord Lieutenant général

Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord est nommé Lieutenant général honoraire en 1816.


Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord

Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord Duc de Talleyrand

En 1817, Archambaud de Talleyrand-Périgord, frère cadet de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, obtient le titre de Duc de Talleyrand par courtoisie, du vivant de son frère.

Il devient donc 1er Duc de Talleyrand.


Alexandre-Edmond de Talleyrand-Périgord - Portrait par école française - chateau de Valençay dans l'Indre

Mort d'Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord

Alexandre-Edmond de Talleyrand-Périgord 2e Duc de Talleyrand

Archambaud Joseph de Talleyrand-Périgord meurt à Saint-Germain-en-Laye le 3 mai 1838.

Alexandre-Edmond de Talleyrand-Périgord, son fils, devient 2e Duc de Talleyrand le 28 octobre 1838.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !