Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1563 - le dernier en 1665


Marie II de Bourbon-Saint-Pol

Mariage de Léonor d'Orléans-Longueville avec Marie II de Bourbon-Saint-Pol

Marie II de Bourbon-Saint-Pol est veuve de François Ier de Clèves.

Léonor d'Orléans-Longueville épouse le 2 juillet 1563 Marie II de Bourbon-Saint-Pol, fille de François Ier de Bourbon-Saint-Pol et d'Adrienne d'Estouteville. Leurs enfants sont :

Léonor d'Orléans-Longueville est Duc de Longueville, Comte de Tancarville et de Dunois, Souverain de Neufchâtel et de Vallengin en Suisse.

Léonor d'Orléans-Longueville portera le titre des ducs d'Estouteville sans en prendre le nom, comme l'a demandé François Ier de Bourbon-Saint-Pol, le père de Marie.



Mariage d'Albert de Gondi avec Claude Catherine de Clermont-Tonnerre

Albert de Gondi épouse le 4 septembre 1565 Claude Catherine de Clermont-Tonnerre, Baronne de Retz et de Dampierre, fille de Claude de Clermont-Tonnerre, Baron de Dampierre (mort en 1545).

Leurs enfants sont :



Naissance d'Antoinette d'Orléans-Longueville

Antoinette d'Orléans-Longueville naît au Château de Trie en 1571 ou en 1572, fille de Léonor d'Orléans-Longueville et de Marie II de Bourbon-Saint-Pol.


Antoinette d'Orléans-Longueville

Mariage de Charles de Gondi avec Antoinette d'Orléans-Longueville

Charles de Gondi épouse à Paris le 6 septembre 1587 Antoinette d'Orléans-Longueville. Leurs enfants sont :



Naissance d'Henri de Gondi

Henri de Gondi naît à Machecoul en 1590, fils de Charles de Gondi et d'Antoinette d'Orléans-Longueville.



Mort de Charles de Gondi Marquis de Belle-Île Gentilhomme de la Chambre Général des galères de France et Gouverneur de Fougères

Création du Couvent des Capucins de Machecoul

Henri de Gondi Héritier du duché de Retz

Charles de Gondi veut entrer au Mont-Saint-Michel par surprise pour le prendre.

Charles de Gondi meurt le 22 mai 1596, dans une échauffourée, dont les circonstances resteront mystérieuses.

Antoinette d'Orléans-Longueville, qui aime beaucoup son époux, après les cérémonies qui ont lieu à Nantes, fait rapatrier le corps de son mari à Machecoul et lui organise des obsèques dignes de son rang. Il est inhumé dans le caveau des Gondi.

Antoinette d'Orléans-Longueville décide de fonder à Machecoul le Couvent des Capucins dans lequel on priera spécialement pour le repos de l'âme de son époux. Le corps de Charles de Gondi y est transféré.

Henri de Gondi devient ainsi le nouvel héritier du duché de Retz, toujours détenu par ses grands parents paternels.



Antoinette d'Orléans-Longueville Sœur au Couvent des Feuillantines à Toulouse

Antoinette d'Orléans-Longueville passera encore 3 ans à Machecoul pour défendre les intérêts de ses deux fils, Henri de Gondi, héritier direct du duché de Retz, et Léonor de Gondi tout en laissant leur éducation à des gouvernantes et des précepteurs.

En 1599, Antoinette d'Orléans-Longueville décide d'entrer au Couvent des Feuillantines à Toulouse, devenant Sœur Antoinette de Sainte Scholastique.

Puis Antoinette d'Orléans-Longueville fait un passage par Fontevraud-l'Abbaye.



Fondation de la congrégation des bénédictines de Notre-Dame-du-Calvaire

Antoinette d'Orléans-Longueville fonde en 1617 à Poitiers un nouvel ordre religieux : la congrégation des bénédictines de Notre-Dame-du-Calvaire.



Mort d'Antoinette d'Orléans-Longueville

Antoinette d'Orléans-Longueville meurt au couvent à Poitiers le 24 avril 1618.



Marie-Catherine Antoinette de Gondi Religieuse

Marie-Catherine Antoinette de Gondi, après quelques passages à la cour de Louis XIV, laissant entrevoir une vie mondaine prometteuse, décide finalement en 1665 de devenir religieuse.

Pierre de Gondi, son père, tente, pendant un an, de convaincre sa fille d'abandonner son projet, mais finit par ne plus s'y opposer.

Marie-Catherine devient donc Sœur Antoinette de Sainte-Scholastique, le même nom utilisé jadis par Antoinette d'Orléans-Longueville, son arrière-grand-mère.

Le duc de Retz est chagriné par le départ de sa fille, qui doit partir au Calvaire de Nantes.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !