Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 1707 - le dernier en 1741



Mariage de Louis de Pardaillan de Gondrin avec Marie Victoire Sophie de Noailles

Louis de Pardaillan de Gondrin, brigadier des armées du Roi, fils aîné du Duc d'Antin, épouse en 1707 Marie Victoire Sophie de Noailles. Leurs enfants sont :



Naissance d'Antoine-François de Pardaillan de Gondrin

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin naît en 1709, fils de Louis de Pardaillan de Gondrin et de Marie Victoire de Noailles.



Naissance d'Antoine-François de Pardaillan de Gondrin

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin naît le 10 novembre 1709, fils de Louis de Pardaillan, de Gondrin (1689-1712) et de Marie Victoire Sophie de Noailles.


Marie Victoire Sophie de Noailles – Chantilly - Musée Condé

Mariage de Louis-Alexandre de Bourbon avec Marie Victoire Sophie de Noailles

Marie Victoire Sophie de Noailles est veuve de Louis de Pardaillan de Gondrin, petit-fils de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart.

Le mariage pourrait être considéré comme nul...

Louis-Alexandre de Bourbon épouse secrètement le 2 février 1723 Marie Victoire Sophie de Noailles. Leur enfant est :

Ce mariage d'amour ne sera rendu public qu'après la mort de Philippe II d'Orléans.

La carrière d'Antoine-François de Pardaillan de Gondrin est facilitée par le remariage de Marie Victoire Sophie de Noailles sa mère, avec Louis-Alexandre de Bourbon, Amiral de France.



Antoine-François de Pardaillan de Gondrin Garde-marine

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin devient Garde-marine en 1727.


Philippe de Vendôme - par Jean Raoux - 1724

Mariage d'Antoine-François de Pardaillan de Gondrin avec Françoise-Gillette de Montmorency-Luxembourg

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin épouse Françoise-Gillette de Montmorency-Luxembourg. Leur enfant est :



Antoine-François de Pardaillan de Gondrin Enseigne de vaisseau

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin devient Enseigne de vaisseau en 1728.



Antoine-François de Pardaillan de Gondrin Lieutenant de vaisseau

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin devient Lieutenant de vaisseau en 1729.



Antoine-François de Pardaillan de Gondrin Capitaine de vaisseau

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin devient Capitaine de vaisseau en 1731.



Campagne à Gênes

En 1732, Antoine-François de Pardaillan de Gondrin commande les vaisseaux du Roi pendant une campagne du Levant.

Joseph de Bauffremont-Courtenay effectue sa deuxième campagne du 1er juin au 30 octobre 1732 à bord du vaisseau Le Tigre, commandé par Antoine-François de Pardaillan de Gondrin au sein d'une escadre de 4 vaisseaux, placés sous les ordres de Claude Aubéry.

Le 6 juin 1732, Claude Aubéry commande une escadre envoyée en rade de Gênes.

La flotte se rend de Toulon à Gênes.

Elle mouille à 2 lieues de la ville et intimide le Sénat de la République de Gênes

Elle obtient que soit remboursé le prix d'un vaisseau français capturé et brûlé par un armateur de Gênes, car ce vaisseau était soupçonné de porter des provisions aux rebelles de Corse.

De Gênes, la flotte met les voiles en direction de Livourne,

Sous les ordres du marquis de Thomas de la Valette, elle va :

De retour, Joseph de Bauffremont-Courtenay quitte le port dès le 1er décembre 1732 ayant sollicité un congé qui lui est donné le 5 décembre 1732.



Troisième campagne Joseph de Bauffremont-Courtenay

En 1733, le Roi voulant prévenir les entreprises de Charles VI de Habsbourg sur nos mers, donne commission à Antoine-François de Pardaillan de Gondrin et au chevalier de Cheylus, de monter La Flore et Le Zéphir, et de croiser en Méditerranée.

Après cette course, qui n'a aucun événement remarquable, à cause de la petitesse des bâtiments impériaux, que les vaisseaux français ne pouvent rejoindre près des côtes, il retourne au port de Toulon.

Joseph de Bauffremont-Courtenay fait sa troisième campagne du 24 juin 1733 au 21 mars 1734 sur le vaisseau L'Heureux, commandé par Antoine-François de Pardaillan de Gondrin.



Antoine-François de Pardaillan de Gondrin Chef d'escadre

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin est promu Chef d'escadre le 21 avril 1735.



Antoine-François de Pardaillan de Gondrin Commandant la flotte du Ponant à Brest

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin devient commandant la flotte du Ponant à Brest de 1737 à 1741.



Mariage d'Antoine-François de Pardaillan de Gondrin avec Marie Françoise Renée de Carbonnel de Canisy

Antoin- François de Pardaillan de Gondrin épouse au château de la Paluelle au diocèse d'Avranches le 11 avril 1737 Marie Françoise Renée de Carbonnel de Canisy (1725-1796), Dame de La Paluelle.



Antoine-François de Pardaillan de Gondrin Lieutenant général des armées navales

En 1738, Antoine-François de Pardaillan de Gondrin est nommé Lieutenant général des armées navales



Antoine-François de Pardaillan de Gondrin Vice-amiral de la flotte du Ponant

En 1739, Antoine-François de Pardaillan de Gondrin devient Vice-amiral de la flotte du Ponant.


Batailles de la guerre de l'oreille de Jenkins

Guerre de l'oreille de Jenkins

En 1739, huit ans après l'incident de la Rebecca, le parti belliciste et les parlementaires tories, ourdissent une manœuvre.

Ils appellent Robert Jenkins, capitaine de la Rebecca, à comparaître devant la Chambre des communes. Il raconte son histoire, demande justice et montre le bocal à cornichons contenant son oreille.

Les parlementaires unanimes poussent un cri d'indignation, invoquent le casus belli, exigent que l'honneur britannique soit lavé de l'insupportable affront.

Contre l'avis de Robert Walpole, premier ministre whig, partisan de la paix, George II de Grande-Bretagne déclare la guerre à l'Espagne le 30 octobre 1739 ou le 19 octobre du calendrier julien,.

La guerre de l'oreille de Jenkins, appelée par les Espagnols Guerra del Asiento, voit s'affronter les flottes et troupes coloniales du royaume de Grande-Bretagne et de l'Espagne principalement dans les Caraïbes.

Elle durera jusqu'en 1748.

Envoyé aux Antilles dans le cadre de l'intervention française dans le conflit anglo-espagnol appelé la guerre de l'oreille de Jenkins, Antoine-François de Pardaillan de Gondrin combat sans succès la flotte britannique.



Mort d'Antoine-François de Pardaillan de Gondrin Marquis d'Antin

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin reçoit le commandement de la flotte de Brest, envoyée aux Antilles combattre les Anglais au début de la guerre de Succession d'Autriche.

Antoine-François de Pardaillan de Gondrin meurt à Brest peu après le 24 avril 1741 de maladie.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !