Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



54 événements affichés, le premier en 1504 - le dernier en 1819



Naissance d'Antoine de Noailles

Antoine de Noailles naît à Bordeaux le 4 septembre 1504, fils de Louis de Noailles (1483-1540), Seigneur de Montclar, et de Catherine de Pierrebuffière (morte en 1527).



Mariage d'Antoine de Noailles avec Jeanne de Gontaut

Antoine de Noailles épouse le 30 mai 1540 Jeanne de Gontaut (vers 1520-1586), Dame de Lentour. Leurs enfants sont :


Antoine de Noailles - Portrait par François Clouet

Antoine de Noailles Amiral de France

Antoine de Noailles devient Amiral de France en 1547.



Fiançailles de François II de France et de Marie Ire Stuart

Marie Ire Stuart en France

François II de France et Marie Ire Stuart sont fiancés le 27 janvier 1548, renforçant du même coup l'alliance déjà ancienne entre Écossais et Français.

Cette nouvelle affaiblit la position d'Edward Seymour le Vieux puisque l'Angleterre n'est absolument pas en mesure de s'opposer simultanément aux deux pays.

En 1548, Marie de Guise envoie en France la princesse Marie Ire Stuart où elle est élevée.

Antoine de Noailles organise avec succès l'arrivée de Marie Ire Stuart en France.

Nicolas Durand de Villegagnon commande la flotte envoyée en Écosse pour ramener Marie Ire Stuart à la cour de France.

Il réalise alors un exploit naval considéré jusqu'alors comme impossible pour tromper la vigilance des Anglais.

Après le débarquement des Français à Perth, il contourne en galères l'Écosse par le nord au large des Orcades.

Il descend la mer d'Irlande et fait embarquer Marie Ire Stuart à Dumbarton dans l'estuaire de la Clyde pour gagner Morlaix.



Antoine de Noailles Ambassadeur en Angleterre

Naissance d'Henri de Noailles

Antoine de Noailles devient Ambassadeur de France en Angleterre en 1554,

Henri de Noailles naît à Londres le 5 juillet 1554, fils d'Antoine de Noailles (1504-1562) et de et d'Anne de Gontaut (vers 1520-1586), Dame de Lentour.



Retour de Marie Ire Stuart en Écosse

Marie Ier Stuart revient en Écosse en 1561 après la mort de son époux François II de France.

Antoine de Noailles le retour de Marie Ire Stuart en Écosse.



Mort d'Antoine de Noailles Seigneur de Noailles et de Noailhac, Baron de Chambres, de Monclar et de Carbonnières

Antoine de Noailles est lieutenant du roi en Guyenne et est nommé gouverneur de Bordeaux et gouverneur et capitaine du chateau du Ha.

Une émeute populaire s'organise entre les partisans d'Antoine de Noailles et ceux d'Auguste Benoit Largebaston, son adversaire, premier président du Parlement de Bordeaux.

Antoine de Noailles meurt à Bordeaux le 11 mars 1562.

Son corps est transporté à Noailles.

Il est inhumé en la collégiale de Noailles.

Son cœur est enterré dans la chapelle Saint-André à Bordeaux où Jeanne de Gontaut, sa veuve, lui fait ériger un mausolée.


Anne-Louise Boyer

Mariage d'Anne de Noailles avec Anne-Louise Boyer

Anne de Noailles épouse le 13 décembre 1645 Anne-Louise Boyer. Leurs enfants sont :

Anne-Louise Boyer est dame d'atours de Marie-Thérèse d'Autriche.



Naissance de Louis Antoine de Noailles

Louis Antoine de Noailles naît au château de Peynières à Cros-de-Montvert dans le Cantal le 27 mai 1651, fils de d'Anne de Noailles et d'Anne-Louise Boyer.



François de Salignac de La Mothe-Fénelon au collège du Plessis

Quand François de Salignac de La Mothe-Fénelon exprime son attirance pour une carrière dans l'Église, Antoine de Fénelon, son oncle, l'envoie étudier au collège du Plessis à Paris, dont les étudiants en théologie reçoivent le même enseignement que ceux de la Sorbonne.

Louis Antoine de Noailles étudie la théologie au collège du Plessis à Paris, où il a François de Salignac de La Mothe-Fénelon pour condisciple et ami.

François de Salignac de La Mothe-Fénelon montre un tel talent au collège du Plessis qu'il y prêche avec succès dès 1666.



Louis Antoine de Noailles Docteur en Sorbonne

Louis Antoine de Noailles obtient son doctorat en Sorbonne le 14 mars 1676.



Louis Antoine de Noailles Évêque de Cahors

Louis Antoine de Noailles est pourvu de l'abbaye de l'Aubrac au diocèse de Rodez.

Louis Antoine de Noailles est nommé Évêque de Cahors en mars 1679.



Louis Antoine de Noailles Évêque-comte de Châlons-en-Champagne

Sur l'ordre d'Innocent XI, Louis Antoine de Noailles accepte d'être nommé évêque-comte de Châlons-en-Champagne en juin 1680.

Louis Antoine de Noailles se montre un évêque soucieux de ses devoirs.

Louis Antoine de Noailles confie son séminaire de théologie aux Lazaristes et fonde un petit séminaire.


Louis Antoine de Noailles - École française - Château de Versailles.

Louis Antoine de Noailles Archevêque de Paris

La régularité de sa conduite, les appuis de sa famille et la protection de Madame de Maintenon, conduisent Louis XIV à nommer Louis Antoine de Noailles Archevêque de Paris le 19 août 1695.

Il s'y montre tel qu'en lui-même, manquant de brillant mais pieux, actif et zélé.

Simple de manières, il était aussi accessible aux pauvres qu'aux riches.



Obligation d'entrer au séminaire avant une ordination

En juin 1696, des décrets publiés par Louis Antoine de Noailles prescrivent pour la première fois à ceux qui aspirent à l'état ecclésiastique de résider plusieurs mois au séminaire avant leur ordination.



Louis Antoine de Noailles Commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit

Louis Antoine de Noailles est fait Commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit le 1er janvier 1698.


Françoise Charlotte Amable d'Aubigné vers 1694 avec sa tante Mme de Maintenon - par Louis Elle Ferdinand II (the elder) - 1688

Adrien Maurice de Noailles Gouverneur du Roussillon

Adrien Maurice de Noailles Gouverneur du Berry

Mariage d'Adrien Maurice de Noailles avec Françoise Charlotte Amable d'Aubigné

À la suite d'Anne Jules de Noailles, son père, Adrien Maurice de Noailles devient gouverneur du Roussillon le 6 mars 1698.

Parallèlement, Adrien Maurice de Noailles est gouverneur du Berry du 14 mars 1698 à 1715.

Louis XIV aurait souhaité marier Françoise Charlotte Amable d'Aubigné au prince de Marcillac, petit fils de Mr de la Rochefoucauld.

Mais Mme de Maintenon, détestant la Rochefoucauld (ami de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart.), propose Adrien Maurice de Noailles.

Adrien Maurice de Noailles épouse à Paris et à Versailles les 30 et 31 mars 1698 Françoise Charlotte Amable d'Aubigné. Leurs enfants sont :

Françoise Charlotte d'Aubigné est la nièce et l'héritière de Mme de Maintenon.

Louis Antoine de Noailles (1651-1729), Duc de Saint-Cloud est témoin.

Mme de Maintenon donne 600 000 livres de dot.

Louis XIV donne :

Anne Jules de Noailles donne 38 000 livres de rente au soleil, plus 30 000 livres de rente.

Le ménage ne sera pas très heureux.



Louis Antoine de Noailles Cardinal

Le 22 janvier 1700, Innocent XII remet à Louis Antoine de Noailles le chapeau de cardinal au titre de Santa Maria sopra Minerva.

Plusieurs mois plus tard, Louis Antoine de Noailles préside l'assemblée générale du clergé de France qui eut une grande influence sur l'enseignement de la théologie morale en France.



Construction de l'église Saint-Louis-en-l'Île à Paris

Le 7 septembre 1702, Louis Antoine de Noailles pose la première pierre de l'église Saint-Louis-en-l'Île.



Louis Antoine de Noailles Prieur de Navarre

Louis Antoine de Noailles devient prieur de Navarre en 1704,



Famine en France

Bataille de Malplaquet

Claude Louis Hector de Villars Pair de France

L'hiver 1709 est l'un des plus rigoureux de ce début de siècle. S'ajoute une crise économique entraînant une famine très meurtrière.

Les caisses de l'État sont pratiquement vides et la population est soumise au lourd fardeau de l'occupation ennemie.

En 1709, Louis Antoine de Noailles vend son argenterie pour soulager le peuple, accablé par la famine.

Jean-Baptiste Colbert de Torcy est l'un des inspirateurs de l'appel au sursaut national lancé par Louis XIV en 1709.

Le commandement de l'armée du Nord est rendu à Claude Louis Hector de Villars. Celui-ci ne perd pas de temps et œuvre à sa réorganisation.

Les alliés cherchent à exploiter l'avantage obtenu l'année précédente grâce à Audenarde et à Lille.

Les Français tentent timidement de soutenir Mons assiégé après la chute prématurée de Tournai fin juillet 1709.

Les forces alliées, la plupart autrichiennes et hollandaises, sont commandées par John Churchill, Duc de Marlborough, et Eugène-François de Savoie-Carignan.

Frédéric-Guillaume Ier de Prusse combat sous les ordres d'Eugène-François de Savoie-Carignan et participe directement à la bataille.

Jacques François Édouard Stuart participe à cette bataille.

Les Français sont commandés par Claude Louis Hector de Villars.

Louis-Auguste d'Albert d'Ailly se distingue lors de cette bataille.

Louis III de Mailly-Nesle participe à cette bataille.

Le 11 septembre 1709, à Malplaquet au sud de Mons en Belgique, Eugène-François de Savoie-Carignan amorce une offensive sur l'aile gauche française.

Il y a massé 83 bataillons et n'en laisse que 30 face à l'aile droite française qui, elle, en compte 70.

L'idée directrice de ce plan est de forcer Claude Louis Hector de Villars à engager ses réserves et ainsi à affaiblir son centre.

Il fait au contraire glisser sa première ligne.

Les cavaleries de la maison du roi sous Guillaume François Gibert de Lhène et celles du prince de Hesse-Cassel s'affrontent au centre.

Claude Louis Hector de Villars et Antoine V de Gramont sont blessés lors de cette bataille.

Lorsque la situation est stabilisée, Louis François de Boufflers qui remplace Claude Louis Hector de Villars, préfère ordonner le repli.

Dans cette bataille, la plus sanglante de la guerre de Succession d'Espagne, les alliés sont victorieux mais perdent 20 à 25 000 hommes et renoncent à envahir la France.

Les Français ne perdent qu'environ 12 000 hommes, et se replient en bon ordre sur Bavay et Valenciennes.

Encore une défaite comme ça, sire, et nous avons gagné la guerre.

Les Français croient John Churchill mort qui n'est que blessé.

C'est l'origine de la chanson populaire "Marlbrough s'en va-t-en guerre".

Ce bilan mitigé leur donne aux Français un léger avantage qui leur permet de poursuivre la guerre.

Claude Louis Hector de Villars est fait pair de France en 1709.



Louis Antoine de Noailles Recteur de la Sorbonne et Doyen honoraire de la faculté de droit

Louis Antoine de Noailles devient Recteur de la Sorbonne en 1710 et Doyen honoraire de la faculté de droit.



Installation d'une école de filles à Lagny-sur-Marne

Le 18 mars 1712, Anne-Élisabeth de Saintonge hypothèque sa ferme de Collégien pour garantir une rente de 500 livres destinée à donner des soins aux malades et une éducation convenable aux petites filles de Lagny-sur-Marne, ainsi qu'à celles de Thorigny, lieu de sa naissance.

Suivant le désir de la donatrice, une école de filles, dirigée par des sœurs de Saint-Charles est installée à Lagny-sur-Marne sous le patronage de Louis-Antoine de Noailles, archevêque de Paris.



Louis Antoine de Noailles président président du Conseil de Conscience

En septembre 1715, Philippe II d'Orléans, nomme Louis Antoine de Noailles président du Conseil de Conscience, donnant une revanche éclatante au parti janséniste.

Mais il ne tarde pas à être déçu par l'attitude de Louis Antoine de Noailles.



Mort de Louis Antoine de Noailles

Louis Antoine de Noailles meurt à Paris le 4 mai 1729.

Il est inhumé dans la cathédrale Notre-Dame de Paris.



Mariage de Philippe de Noailles avec Anne-Claudine-Louise d'Arpajon

Philippe de Noailles épouse le 27 novembre 1741 Anne-Claudine-Louise d'Arpajon. Leurs enfants sont :



Naissance de Philippe Louis Marc Antoine de Noailles

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles naît à Paris le 21 novembre 1752, fils de Philippe de Noailles et d'Anne-Claudine-Louise d'Arpajon.

Il est ondoyé en la paroisse Saint Sulpice à Paris le 22 novembre 1752.

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles est Prince et Duc de Poix à sa naissance.



Baptême de Philippe Louis Marc Antoine de Noailles

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles est baptisé en la paroisse Notre-Dame de Versailles le 25 avril 1753.


Henriette Anne Louise d'Aguesseau

Mariage de Jean Louis François Paul de Noailles avec Henriette Anne Louise d'Aguesseau

Jean Louis François Paul de Noailles épouse le 25 février 1755 Henriette Anne Louise d'Aguesseau, Dame de la principauté de Tuguy. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis Marie Marc Antoine de Noailles

Louis Marie Marc Antoine de Noailles naît à Paris le 17 avril 1756, fils de Philippe de Noailles et d'Anne-Claudine-Louise d'Arpajon.

Il est connu sous le nom de vicomte de Noailles.



Mariage de Philippe Louis Marc Antoine de Noailles avec Anne Louise de Beauvau-Craon

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles épouse le 9 septembre 1767 Anne Louise de Beauvau-Craon, fille du maréchal Charles Juste de Beauvau-Craon et de Marie-Charlotte Sophie de La Tour d'Auvergne. Leurs enfants sont :



Philippe Louis Marc Antoine de Noailles Carabiniers

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles entre dans les carabiniers en 1768.



Philippe Louis Marc Antoine de Noailles Capitaine au régiment de Noailles-dragons

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles est nommé capitaine au régiment de Noailles-dragons en 1770.



Mariage de Louis Marie Marc Antoine de Noailles avec Louise de Noailles

Louis Marie Marc Antoine de Noailles épouse le 19 septembre 1773 Louise de Noailles, sa cousine.

Leurs enfants sont :



Philippe Louis Marc Antoine de Noailles Colonel au régiment de Noailles-dragons

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles devient Colonel au régiment de Noailles-dragons en 1774.



Philippe Louis Marc Antoine de Noailles Capitaine des Gardes du corps du roi

Le roi confie à Philippe Louis Marc Antoine de Noailles en 1775 la charge de capitaine des Gardes du corps du roi.



Préparation de l'invasion de l'Angleterre

En 1779, Philippe Louis Marc Antoine de Noailles se prépare à envahir l'Angleterre.



Louis Marie Marc Antoine de Noailles Mestre de camp lieutenant commandant du régiment de roi-dragons

Louis Marie Marc Antoine de Noailles passe en Amérique avec le corps de Jean-Baptiste Donatien de Vimeur.

Le 27 janvier 1782, il est Mestre de camp lieutenant commandant du régiment de roi-dragons.



Philippe Louis Marc Antoine de Noailles Chevalier de l'Ordre de la Toison d'Or

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles est fait chevalier de l'Ordre de la Toison d'Or en 1785 et cité parmi les Chevaliers de l'Ordre de Malte.



Philippe Louis Marc Antoine de Noailles Maréchal de camp

En 1788, Philippe Louis Marc Antoine de Noailles est élevé par Louis XVI au grade de maréchal de camp et commande en Alsace une brigade de chasseurs.



Philippe Louis Marc Antoine de Noailles Député aux États Généraux

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles est Député aux États Généraux de 1789.



Louis Marie Marc Antoine de Noailles Député aux États Généraux

Louis Marie Marc Antoine de Noailles est Député de la noblesse du baillage de Nemours aux États Généraux de 1789. Il se signale dès par ses opinions avancées.

Louis Marie Marc Antoine de Noailles joue un rôle important dans la rédaction des cahiers de doléances de la noblesse pour ce baillage.



Vote de l'abolition des privilèges

Alexandre de Beauharnais a un rôle actif dans les événements de la nuit du 4 août 1789.

Aimery-Louis-Roger de Rochechouart participe à cet événement.

Sur la motion de Louis Marie Marc Antoine de Noailles L'Assemblée nationale vote :



Louis Marie Marc Antoine de Noailles Président de la constituante

Louis Marie Marc Antoine de Noailles exerce une profonde influence dans le comité militaire, et est élu président de la constituante le 26 février 1791.



Louis Marie Marc Antoine de Noailles Maréchal de camp

Louis Marie Marc Antoine de Noailles, faisant partie du comité militaire, devient Maréchal de camp le 23 novembre 1791.

Il est envoyé à l'armée du Nord.



Combat de Quiévrain

Les troupes françaises pénètrent dans les Pays-Bas autrichiens pour aider la Révolution brabançonne.

L'armée française du Nord commandée par Jean-Baptiste Donatien de Vimeur de Rochambeau prend l'offensive contre les Coalisés.

Le 28 avril 1792 cette armée divisée en 3 colonnes, marche sur Mons, Tournai et Furnes.

Auguste Marie Henri Picot de Dampierre est aide de camp de Jean-Baptiste Donatien de Vimeur de Rochambeau.

En avril 1792, Auguste Marie Henri Picot de Dampierre est colonel du 5e dragons sous les ordres de Armand-Louis de Gontaut Biron.

Armand-Louis de Gontaut Biron sort de Valenciennes pour mener des opérations sur Mons.

Il dispose :

L'avant-garde est sous les ordres d'Armand-Louis de Gontaut Biron et le 1er bataillon de volontaires du Nord qui en fait partie est chargé d'occuper le village de Quiévrain.

Armand-Louis de Gontaut Biron arrive le 28 avril 1792 sur Quiévrain où se trouvent les Autrichiens de Johann Pierre de Beaulieu.

Armand-Louis de Gontaut Biron organise ses troupes en 3 colonnes.

Avec les colonnes de gauche et du centre, Armand-Louis de Gontaut Biron repousse quelques Autrichiens.

Mais la colonne de droite tombe nez à nez avec une force autrichienne plus importante.

Armand-Louis de Gontaut Biron est harcelé par les avant-postes ennemis.

Dans la nuit du 29 au 30 avril 1792, un échange de coups de feu provoque brusquement la fuite des 5e et 6e dragons qui se débandent aux cris de Trahison ! Sauve qui peut !.

En cherchant à rallier les fuyards, Auguste Marie Henri Picot de Dampierre est renversé et foulé aux pieds des chevaux.

Le matin du 30 avril 1792, Armand-Louis de Gontaut Biron qui approche de Mons, rebrousse chemin et retrouve les troupes qui sont restées sur place.

Adolphe Édouard Casimir Joseph Mortier a un cheval tué sous lui.

La colonne du général Théobald Dillon s'enfuit prés de Tournai.

Armand-Louis de Gontaut Biron songe à passer à l'offensive avant d'apprendre la déroute d'Arthur Dillon depuis Tournai.

La troisième colonne, sans soutien, est obligée de battre en retraite sans avoir repéré l'ennemi.

Johann Pierre de Beaulieu décide à passer à l'offensive sur le flanc gauche français provoquant la débandade.

L'armée fait retraite jusqu'à Valenciennes et s'y enferme.

Louis Marie Marc Antoine de Noailles démissionne en mai 1792 après cette déroute.

L'offensive de l'armée du Centre de Gilbert du Motier de La Fayette, qui doit, en remontant la vallée de la Meuse, prendre Namur puis Liège est immédiatement stoppée à Givet.

Les divers évènements en Pologne ne permettent pas aux Autrichiens de profiter de leurs avantages et de pénétrer, seuls, en Flandre française, sauvant, selon toute vraisemblance, les armées françaises d'une déroute totale.



Louis Marie Marc Antoine de Noailles en Angleterre

Louis Marie Marc Antoine de Noailles part de France et se rend en Angleterre le 5 juin 1792, à l'aide d'un passeport de la commune de Paris et avec l'agrément du ministre de la guerre Servan.

Dans les archives du ministère de la police, fonds de l'Émigration, se trouve un dossier au nom de Louis Marie Marc Antoine de Noailles, dont la pièce principale est un exposé de ses faits et gestes depuis son départ de France jusqu'au milieu de 1799.

Pendant son absence, son nom est porté sur les listes d'émigrés, ses biens sont confisqués et vendus.


Louis Marie Marc Antoine de Noailles - par Gilbert Stuart, représenté en 1798 quand il vivait à Philadephie

Louis Marie Marc Antoine de Noailles à Philadelphie

Louis Marie Marc Antoine de Noailles se rend à Philadephie en 1793.

Il se lance dans les affaires et spécule sur les terres d'Asylum.



Mort de Philippe de Noailles

Mort d'Anne-Claudine-Louise d'Arpajon

Mort de Marie-Amélie de Boufflers

Philippe de Noailles demeure à Paris.

Il est pris dans la prétendue conspiration des prisons.

Le 9 messidor an 2 soit le 27 juin 1794, le Tribunal révolutionnaire condamne à mort :

Philippe de Noailles est transféré de la prison du Luxembourg à la Conciergerie puis est guillotiné.

Alors que quelqu'un lui lance : Courage, Monsieur le Maréchal !

Il répondit : À quinze ans, j'ai monté à l'assaut pour mon roi ; à près de 80, je monterai à l'échafaud pour mon Dieu.

Anne-Claudine-Louise d'Arpajon meurt le 27 juin 1794 guillotinée à la Barrière du Trône.

Anne-Claudine-Louise d'Arpajon en est la dernière représentante des Arpajon une des plus illustres familles rouergates,.

Marie-Amélie de Boufflers meurt est guillotinée le 9 messidor an II soit le 27 juin 1794.

Ils sont enterrés au cimetière Picpus.

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles devient le 2e Duc de Poix (titre de courtoisie) et 2e Duc espagnol de Mouchy.

Il devient égaelment vicomte de Lautrec, Grand d'Espagne.



Retour en France de Louis Marie Marc Antoine de Noailles

Louis Marie Marc Antoine de Noailles, rentré en France en 1800, reprend du service.



Louis Marie Marc Antoine de Noailles à Saint-Domingue

Louis Marie Marc Antoine de Noailles est envoyé à Saint-Domingue par le Premier Consul en qualité de général de brigade le 2 décembre 1802.



Mort de Louis Marie Marc Antoine de Noailles

Louis Marie Marc Antoine de Noailles livre un combat naval près de la Havane à une corvette anglaise qu'il enlève à l'abordage mais il est frappé mortellement.

Louis Marie Marc Antoine de Noailles meurt le 5 ou le 9 janvier 1804.


Philippe Louis Marc Antoine de Noailles

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles Duc français de Mouchy et Pair de France

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles est créé Duc français de Mouchy et Pair de France en 1817.



Mort de Philippe Louis Marc Antoine de Noailles

Philippe Louis Marc Antoine de Noailles meurt à Paris le 15 février 1819.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !