Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



14 événements affichés, le premier en 1720 - le dernier en 1801


Louis VII de Gramont et ses deux fils, Antoine-Antonin et Antoine-Adrien

Mariage de Louis VII de Gramont avec Geneviève de Gontaut

Louis VII de Gramont épouse à la chapelle du palais archépiscopal de Paris le 11 ou le 12 mars 1720 Geneviève de Gontaut (1696-1756). Leurs enfants sont :



Naissance d'Antoine VII de Gramont

Antoine-Antonin ou Antoine VII de Gramont naît à Paris le 19 avril 1722, fils de Louis VII de Gramont (1689-1745) et de Geneviève de Gontaut-Biron (1698-1756).


Antoine VII de Gramont

Mariage d'Antoine VII de Gramont avec Marie Louise Victoire de Gramont

Antoine VII de Gramont devient Duc de Lesparre, le 28 février 1739.

Antoine VII de Gramont épouse le 2 mars 1739 Marie Louise Victoire de Gramont (1723-1756). Leurs enfants sont :



Antoine VII de Gramont Colonel du régiment de Bourdonnois Infanterie

Antoine VII de Gramont possède une compagnie des Gardes Françaises.

Le 19 mars 1740, cette compagnie est donnée à Antoine Adrien Charles de Gramont, son frère, qui en devient capitaine à quatorze ans.

Antoine VII de Gramont est nommé colonel du régiment de Bourdonnois Infanterie.



Antoine VII de Gramont Brigadier Général

Antoine VII de Gramont Duc de Gramont

Antoine Adrien Charles de Gramont Colonel du régiment de Hainaut infanterie

Antoine VII de Gramont est nommé Brigadier Général le 1er mai 1745

Antoine VII de Gramont devient 7e Duc de Gramont.

Louis XV lui accorde le gouvernement du Béarn qu'a eu son père.

Louis XV assigne, sur ce gouvernement :

Le 1er mai 1745 Antoine Adrien Charles de Gramont est fait colonel du régiment de Hainaut Infanterie.



Maladie d'Antoine VII de Gramont

Au début de 1746, Antoine VII de Gramont tombe très gravement malade. Les suites dureront toute sa vie.

Antoine VII de Gramont doit quitter le service et se démet de son grade au mois de février 1746.

Le régiment des Gardes Françaises est donné à Louis Antoine de Gontaut-Biron.

Antoine VII de Gramont devient pour sa famille un sujet de tourment et d'inquiétude.

D'une imagination ardente et maladive, Antoine VII de Gramont se lance dans de folles dépenses, et bien que sa fortune soit considérable, tant de son côté que de celui de Marie Louise Victoire de Gramont, sa femme, il en fait un usage si déréglé que chacun prévoit sa ruine.

Retiré de la cour, où il ne parait qu'à de rares intervalles et seulement par nécessité, Antoine VII de Gramont s'adonne à la musique et aux représentations dramatiques entourés d'artistes qu'il entretient à grands frais et néglige tous les devoirs de sa charge et de sa position.

Marie Louise Victoire de Gramont doit faire inventorier et séparer sa fortune de la sienne pour la sauver du naufrage.



Cession de l'hôtel de Gramont

Réception au Parlement d'Antoine VII de Gramont comme Duc et Pair

En 1749, Antoine VII de Gramont vend à des architectes son hôtel à Paris situé rue Neuve Saint Augustin pour une somme de 450 000 livres.

En 1749, cédant aux remontrances de sa famille, Antoine VII de Gramont se décide à procéder à une cérémonie qu'il a négligée.

Antoine VII de Gramont demande à être reçu au Parlement et à y prendre place comme Duc et Pair. La réception a lieu le 26 août 1749.

Aussitôt il reprit ses mauvaises habitudes et on ne le reverra qu'à de rares occasions.



Liaison d'Antoine VII de Gramont avec Madeleine Josèphe Fauconnier

Antoine VII de Gramont a une liaison avec Madeleine Josèphe Fauconnier (morte en 1784). Leur enfant est :



Cession de la maison de Puteaux

En 1751, Antoine VII de Gramont vend à Louis Jean Marie de Bourbon la maison de Puteaux, construite par Antoine V de Gramont, son grand père.



Mort de Marie Louise Victoire de Gramont

Mort de Geneviève de Gontaut

Antoine Adrien Charles de Gramont Gouverneur du Béarn

Antoine VII de Gramont ne vit plus avec Marie Louise Victoire de Gramont depuis longtemps.

Mais à l'annonce de sa maladie, Antoine VII de Gramont revient auprès d'elle durant 3 semaines.

Marie Louise Victoire de Gramont meurt le 11 janvier 1756 des suites d'une maladie qui la tient depuis longtemps alitée.

Geneviève de Gontaut, mère d'Antoine VII de Gramont, meurt le 15 janvier 1756 d'une longue maladie.

En mars 1756, Antoine VII de Gramont est interdit et doit se démettre du gouvernement de Béarn.

Louis XV le donne à Antoine Adrien Charles de Gramont, son frère, en avril 1756.

Antoine Adrien Charles de Gramont alterne sa résidence entre Versailles et Bayonne, remplaçant aussi son frère dans son gouvernement de la Principauté de Bidache.

Antoine Adrien Charles de Gramont commande aussi toutes les troupes de la partie de la Guyenne qui est dans sa généralité d'Auch, le commandement supérieur de toute la Guyenne étant alors donné à Mr de Langeron, lieutenant général.


Béatrix de Choiseul - par Alexandre Roslin - vers 1774 - collection particulière.

Mariage d'Antoine VII de Gramont avec Béatrix de Choiseul

Béatrix de Choiseul est appelée à Paris, où l'on essaie d'abord, mais sans y réussir, de la marier à Joseph de Bauffremont, qui élude l'alliance.

Peu après, Antoine VII de Gramont épouse à la chapelle de l'hôtel de Noailles à Paris le 16 août 1759 Béatrix de Choiseul (1729 ou 1730-1794). Leur enfant est :

L'union est mal assortie. Femme ambitieuse et d'un caractère ferme, elle est une bibliophile distinguée.

Antoine VII de Gramont consent à cette union sur la promesse que lui fait Étienne-François de Choiseul de lever l'interdit de ses biens.



Mort d'Antoine Adrien Charles de Gramont

Antoine Adrien Charles de Gramont meurt à Bayonne le 22 septembre 1762.

Son caractère forme un contraste frappant avec celui de son frère ainé :



Mariage d'Antoine VII de Gramont avec Marie Henriette du Merle

Antoine VII de Gramont épouse à Fontainebleau le 8 fructidor an II soit le 25 août 1794 Marie Henriette du Merle (1768-1812).



Mort d'Antoine VII de Gramont

Antoine VII de Gramont meurt à Compiègne le 27 germinal an IX le 17 avril 1801.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !