Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1590 - le dernier en 1656



Naissance d'Antoine II de Nicolaï

Antoine II de Nicolaï ou Nicolay naît en 1590, fils de Jean III Nicolaï, Seigneur de Goussainville et de Presle, et de Marie de Billy.



Antoine II de Nicolaï Premier Président de la chambre des comptes

Antoine II Nicolaï est pourvu de la charge de Premier président de la Chambre des Comptes par Lettres de mars 1622.



Antoine II de Nicolaï Premier Président de la chambre des comptes

Antoine II Nicolaï est installé Premier président de la Chambre des Comptes le 17 mai 1623.



Assemblée des notables

Antoine II de Nicolaï se distingue à l'assemblée des notables en 1626.



Mariage d'Antoine II de Nicolaï avec Catherine-Marie Amelot

Antoine II de Nicolaï épouse le 15 octobre 1627 Catherine-Marie Amelot, fille de Jean Amelot, Maître des Requêtes et président du grand conseil, et de Catherine de Creil. Leurs enfants sont :



Antoine II de Nicolaï Marquis de Goussainville

Anne d'Autriche, voulant récompenser les services rendus à la monarchie par la maison de Nicolaï depuis plusieurs générations, érige la terre de Goussainville en marquisat en faveur d'Antoine II de Nicolaï et de ses descendants, par lettres patentes du 15 mai 1645.


Le Grand Condé par David Teniers le Jeune

La Fronde des princes

Louis II de Bourbon-Condé, Armand de Bourbon-Conti et Henri II de Valois-Longueville Prisonniers

Destruction du château de Verteuil

De 1650 à 1652, la Fronde des princes est une contestation de l'autorité royale par la haute noblesse. Elle va marquer durablement Louis XIV.

En réaction à ces événements, Louis XIV s'appliquera plus tard à affaiblir les membres de la noblesse d'épée en les obligeant à servir comme membres de sa cour en transférant la réalité du pouvoir à une administration très centralisée et à la noblesse de robe.

En 1650, par rivalité avec Mazarin, Louis II de Bourbon-Condé passe du côté des frondeurs, ce qui déchire le cœur de Charlotte-Marguerite de Montmorency.

La Fronde est dès lors codirigée par Armand de Bourbon-Conti, Louis II de Bourbon-Condé et Henri II de Valois-Longueville.

Louis II de Bourbon-Condé, avide de récompenses pour lui et sa clientèle, s'oppose aux appétits du Cardinal.

Anne d'Autriche ne peut que se tourner vers Jean-François Paul de Gondi et sa puissante coterie. Grâce à Charlotte de Lorraine, sa maîtresse, Jean-François Paul de Gondi se retrouve conseiller intime de Gaston de France, oncle du roi. Anne d'Autriche rencontre Jean-François Paul de Gondi au cloître Saint-Honoré. Jean-François Paul de Gondi accepte de faire défection à la Fronde, en échange du chapeau de Cardinal tant convoité.

Sur ordre de Mazarin, Armand de Bourbon-Conti, Louis II de Bourbon-Condé et Henri II de Valois-Longueville sont arrêtés au Palais-Royal le 14 ou 16 ou le 18 janvier 1650 et emprisonné au château de Vincennes, puis au château de Marcoussis et enfin au fort du Havre. Ils resteront 13 mois en détention.

Anne-Geneviève de Bourbon-Condé, Duchesse de Longueville, quitte la France.

Pendant la Fronde, Henri de Lorraine-Guise reste fidèle à la régente, mais il finit par se brouiller avec Mazarin, et se retire en Alsace.

Durant la Fronde des Princes, François VI de La Rochefoucauld joue un rôle important.

Le château de Verteuil est rasé, par mesure de représailles.

Mais François VI de La Rochefoucauld est amnistié en septembre 1650.

Le 25 novembre 1650, après avoir transféré les princes au Havre, hors de portée de Jean-François Paul de Gondi, Mazarin lui refuse la barrette de Cardinal.

De nouveau, Jean-François Paul de Gondi se retourne, entraînant Gaston de France avec lui. Il réclame le renvoi de Mazarin.

Informé qu'Anne d'Autriche va emmener Louis XIV à Saint-Germain où a fui le cardinal, Jean-François Paul de Gondi ameute la foule, qui va au Palais-Royal vérifier que le roi est bien dans son lit.

Deux meneurs surveillent le sommeil royal. Louis XIV ne pardonnera jamais cette humiliation à Jean-François Paul de Gondi.

Antoine II de Nicolaï défend avec énergie l'autorité du roi durant les troubles de la Fronde.

Les princes tentent d'entraîner la chambre des comptes dans leurs intérêts. Antoine II de Nicolaï fait à Louis II de Bourbon-Condé cette fière réponse : Quand un prince, monseigneur, souffre que l'on méprise l'autorité du roi, il instruit les peuples au mépris de lui-même.



Mariage de Nicolas de Nicolaï avec Élisabeth-Catherine de Fieubet

Nicolas de Nicolaï, fils d'Antoine II de Nicolaï et de Catherine-Marie Amelot, épouse le 6 juin 1654 Élisabeth-Catherine de Fieubet. Leurs enfants sont :



Mort d'Antoine II de Nicolaï Marquis de Goussainville, Seigneur de Silly, de Presles et d'Yvor

Antoine II de Nicolaï meurt le 1er mars 1656. Il est inhumé à Paris, en l'église Saint-Merry.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !