Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



37 événements affichés, le premier en 1655 - le dernier en 1767



Naissance d'Antoine II Crozat

Antoine II Crozat dit le riche est baptisé à Toulouse le 24 avril 1655, fils d'Antoine Ier Crozat, Seigneur de Préserville, un marchand-banquier, et de Catherine de Saporta (1632-1677).

Antoine Ier Crozat est le fils d'un modeste bonnetier d'Albi.



Antoine II Crozat Secrétaire de Pierre Louis Reich de Pennautier

Antoine II Crozat devient secrétaire de Pierre Louis Reich de Pennautier, en 1672.

Antoine II Crozat sera ensuite son caissier.



Achat de la nouvelle ferme du tabac de Saint-Domingue par Françoise d'Aubigné

Françoise d'Aubigné acquiert en 1674, la nouvelle ferme du tabac, un monopole fiscal sur les 2 500 000 livres produites annuellement à Saint-Domingue, qu'elle revend rapidement à un consortium de financiers mené par le banquier Antoine II Crozat, futur entrepreneur de la Louisiane.



Pierre Crozat receveur des tailles de l'ancien diocèse de Saint-Papoul

Antoine II Crozat achète, en 1682, l'office de receveur des tailles de l'ancien diocèse de Saint-Papoul, qu'il fait exercer par Pierre Crozat son frère.



Création de la Compagnie de Guinée

La Compagnie de Guinée est créée en 1685 par Louis XIV une des plus importantes sociétés de la traite négrière entre Nantes et Saint-Domingue.

Antoine II Crozat dirige la Compagnie de Guinée.



Antoine II Crozat Receveur général des finances dans la généralité de Bordeaux

En 1689, Antoine II Crozat devient Receveur Général de la Généralité de Bordeaux, et quitte Pierre Louis Reich de Pennautier, son mentor.

Sa fortune commence à grandir.


Marie Marguerite le Gendre d'Armeny - par Joseph Aved - exposé au Salon de 1741 - Musée Fabre à Montpellier

Mariage d'Antoine II Crozat avec Marie Marguerite le Gendre d'Armeny

Antoine II Crozat épouse à Saint-Eustache à Paris le 12 juin 1690 Marie Marguerite le Gendre d'Armeny. Leurs enfants sont :

Si la noblesse se moque de l'inculture et de la prétention d'Antoine II Crozat, elle n'hésite pas à épouser ses enfants.

Ceux-ci seront donc très bien mariés.

Loin de les pousser dans la finance, Crozat leur achètera des charges dans l'armée, dans les parlements, et leur donne des noms de terre.



Naissance de Louis François Crozat

Louis François Crozat naît à Paris le 1er septembre 1691, fils d'Antoine II Crozat et de Marie Marguerite le Gendre d'Armeny.



Naissance de Marie-Anne Crozat

Marie-Anne Crozat naît en 1695 ou 1696, fille d'Antoine II Crozat et de Marie Marguerite le Gendre d'Armeny.



Cession de la ferme du tabac

En 1697, Antoine II Crozat fait partie d'un consortium de financiers qui rachète la ferme du tabac, jadis propriété de Françoise d'Aubigné.

Cette ferme a le monopole sur les 2,5 millions de livres de tabac vendus chaque année par Saint-Domingue.

Elle abaisse le prix d'achat aux planteurs et relève le prix de vente, pour augmenter la rentabilité.

Revers de la médaille, la production baisse en quantité comme en qualité et les acheteurs préfèrent le tabac concurrent, du Maryland, de Virginie et de la nouvelle colonie de Caroline fondée par des planteurs jacobites venus de la Barbade.

Ces 3 nouvelles régions de production, encore naissantes, en profitent pour supplanter complètement le tabac des îles françaises.

Antoine II Crozat estime que le commerce du sucre, plus rentable que le tabac, doit dominer à Saint-Domingue.



Fondation de la Compagnie royale de la mer du Sud

En 1697, Antoine II Crozat signe l'acte fondateur la Compagnie royale de la mer du Sud, entreprise servant de paravent pour le lucratif, et illégal, commerce interlope avec les colonies espagnoles.

Grâce à ce commerce, Antoine II Crozat va considérablement accroître sa fortune.



Acquisition d'un terrain au 17 de la place Vendôme à Paris

Achat d'une parcelle au 19 de la place Vendôme

Dès 1700, Antoine II Crozat acquière un terrain au 17 de la place Vendôme à Paris.

En 1700, Pierre Louis Reich de Pennautier achète une parcelle au 19 de la place Vendôme à Paris.



Naissance de Louis Antoine Crozat de Thiers

Louis Antoine Crozat de Thiers naît à Paris le 13 juillet 1700, fils d'Antoine II Crozat et de Marie Marguerite le Gendre d'Armeny (1670-1742).

Il est baptisé à Saint Eustache à Paris le 14 juillet 1700.



Monopole de la traite négrière espagnole

En 1701, Antoine II Crozat obtient avec ses associés l'Asiento, c'est à dire le monopole de la fourniture en esclaves de toutes les colonies espagnoles.



Intensification l'activité de la Compagnie de Guinée

En 1701, Louis XIV confie à Antoine II Crozat la mission d'intensifier l'activité de la Compagnie de Guinée.

Antoine II Crozat y réussit, se débarrassant définitivement des planteurs de tabac qui entravent l'essor du sucre.


Hôtel de Crozat et d'Évreux

Construction de l'Hôtel de Crozat

Avant 1703, Antoine II Crozat fait construire par Pierre Bullet au 17 de la place Vendôme l'Hôtel de Crozat.

Antoine II Crozat et Marie Marguerite le Gendre d'Armeny, son épouse, y vivront jusqu'en 1738.



Installation d'Antoine II Crozat et de Pierre Crozat à Paris

Après avoir accumulé une fortune considérable, Antoine II Crozat et Pierre Crozat s'installent à Paris en 1703.



Construction de l'Hôtel de Choiseul

Antoine II Crozat se fait construire en 1704 l'Hôtel de Choiseul à Paris à l'extrémité de la rue de Richelieu, prolongée.

Situé au niveau des nos 90-98 de l'actuelle rue de Richelieu, allant de la rue Saint-Marc aux remparts de Paris, il s'étend dans sa profondeur jusqu'à l'actuelle rue de Gramont, avec de très vastes jardins au-delà des remparts.



Cession par Pierre Louis Reich de Pennautier de sa charge à Antoine II Crozat

Le 5 août 1706, Pierre Louis Reich de Pennautier cède sa charge à Antoine II Crozat.

Il cède aussi le terrain au 19 de la place Vendôme à Paris.


Hôtel d'Évreux - Musée Carnavalet - Histoire de Paris - Entre 1718 et 1736 - Plume et encre noire - lavis - traits au crayon sur papier crème - Hauteur: 20,80 cm x Largeur: 31,90 cm

Mariage de Louis-Henri de La Tour d'Auvergne avec Marie-Anne Crozat

Construction de l'Hôtel d'Évreux

Louis-Henri de La Tour d'Auvergne épouse en 1707 Marie-Anne Crozat, fille de Antoine II Crozat et de Marie Marguerite le Gendre d'Armeny.

Elle lui apporte une dot considérable de 2 millions de livres tournois.

En 1707, Antoine II Crozat porte la parcelle au 19 de la place Vendôme à Paris à 3 800 mètres carrés.

Antoine II Crozat y fait construire l'Hôtel d'Évreux par Pierre Bullet pour y loger Marie-Anne Crozat, sa fille, et Louis Henri de La Tour d'Auvergne, Comte d'Évreux, son gendre.



Antoine II Crozat Seigneur de Vaudeuil

Antoine II Crozat devient Seigneur de Vaudeuil le 27 juin 1711.



Fondation de la Compagnie de la Louisiane

Louis XIV ne pouvant entretenir la Louisiane, accorde à Antoine II Crozat en 1712 le privilège du commerce de la Louisiane française, où vivent des gens de couleur ayant fui Saint-Domingue, des boucaniers et des trappeurs.

Antoine II Crozat fonde de la Compagnie de la Louisiane en 1712.

Premier propriétaire privé et directeur de la colonie de 1712 à 1717, il dispose d'un monopole de 15 ans pour le commerce de ce territoire.

Antoine II Crozat y est actionnaire à hauteur de 0,6 à 0,7 million de livres et cherche des métaux précieux.

Antoine II Crozat obtient le privilège d'y faire venir chaque année un bateau de Noirs.

L'introduction d'esclaves déclenche l'inquiétude des Amérindiens avec lesquels commercent les trappeurs au Nord du Mississippi et une multiplication de conflits très violents.

Les trappeurs canadiens l'accusent de relever le prix des fourrures, dont il a le monopole de la vente, et de les leur acheter à un prix trop bas et de gâcher ainsi le formidable atout commercial qu'est le Mississippi.

Antoine II Crozat est épuisé par ses avances, dépassant 1 250 000 livres et trompé dans son espoir d'ouvrir des communications avec le Mexique.

Antoine II Crozat accepte l'idée que la Louisiane n'est pas une entreprise rentable, d'autant que ses affaires sont plus florissantes à Saint-Domingue.



Famine de 1713

Lors de la famine de 1713, il est demandé à Antoine II Crozat d'aider les pauvres qui sont en train de mourir de faim, alors que ses bateaux chargés de vivres arrivent à bon port.

Antoine II Crozat accepte, mais selon des lettres envoyées à Louis XIV, la nourriture qu'il fournit est avariée.



Création de la Compagnie du Mississippi

La Compagnie du Mississippi est créée en 1713 par le financier Antoine II Crozat pour mettre en valeur la grande Louisiane française.



Cession du château de Trémazan

Louise de Keroual revend la seigneurie du Chastel dont le château de Trémazan en 1714 au financier Antoine II Crozat.



Cession de la baronnie de Thiers

Le 4 septembre 1714, Antoine II Crozat achète la baronnie de Thiers à Antonin Nompar de Caumont.


Antoine II Crozat - portant le collier de l'Ordre du Saint-Esprit - Huile sur toile de Alexis Simon Belle, Musée national du château de Versailles

Antoine II Crozat Trésorier de l'Ordre du Saint-Esprit

De 1715 à 1724, Antoine II Crozat exerce les fonctions de trésorier de l'Ordre du Saint-Esprit.



Dette fiscale d'Antoine II Crozat

La mort de Louis XIV a privé Antoine II Crozat d'un soutien majeur.

Antoine II Crozat aide financièrement Philippe II d'Orléans, mais ce dernier institue une Chambre de justice chargée de rechercher les malversations et abus gains illicites et commerces usuraires faits au détriment et à l'occasion des finances du royaume.

Selon le Journal de l'avocat Barbier, en 1716, cette chambre assujettit Antoine II Crozat à une taxe de 6 600 000 livres.



Restitution à la Couronne de France des privilèges accordés sur la Louisiane

Création de la Compagnie d'Occident

Antoine II Crozat restitue en 1717 à la Couronne de France les privilèges accordés en 1712.

La Louisiane est récupérée par le banquier écossais John Law.

John Law obtient le 23 août 1717 la rétrocession des privilèges de la Compagnie de la Louisiane et de la ferme du tabac.

Pour se lancer dans le grand commerce avec l'Outremer, John Law rachète la Compagnie du Mississippi et crée la Compagnie d'Occident.

John Law crée son système, destiné à convertir l'énorme dette du royaume en actions de la Compagnie d'Occident qui devient bientôt la Compagnie du Mississippi, au capital de 100 millions de livres, réparti en 200 000 actions payables en emprunts d'État.

John Law rachète aussi de force la ferme des impôts indirects aux frères Pâris.

Le système de John Law et ses spéculations se déroulent rue Quincampoix à Paris.

Une vaste opération de propagande en faveur de la colonisation est lancée.

John Law fait valoir auprès du grand public qu'il a lui-même investi dans un immense domaine en Louisiane, juste pour donner confiance car il n'a jamais eu l'intention de développer quoi que ce soit là-bas.



Antoine II Crozat Seigneur de Montcornet

Antoine II Crozat devient Seigneur de Montcornet le 14 avril 1720.



Construction de l'hôtel d'Évreux

Entre 1718 et 1722, Louis-Henri de La Tour d'Auvergne fait ériger un nouvel hôtel particulier, l'hôtel d'Évreux, à Paris, qui devient sa résidence principale.

L'argent provient d'Antoine II Crozat, son beau-père.

Cet hôtel d'Évreux est aujourd'hui plus connu sous le nom de palais de l'Élysée, résidence officielle du président de la République française.



Construction du Canal de Picardie

Antoine II Crozat est placé en 1724 à la tête de la compagnie créée par Gagnard de Marcy, en vue d'ouvrir le canal de Picardie, qui doit relier Saint-Quentin sur la Somme à Chauny sur l'Oise.



Naissance d'Antoinette-Eustachie Crozat du Châtel

Antoinette-Eustachie Crozat du Châtel naît en 1727, fille d'Antoine II Crozat.



Concession perpétuelle pour le Canal de Picardie

Antoine II Crozat obtient en juin 1732 la concession perpétuelle pour le Canal de Picardie, mais les travaux prennent du retard.



Mort d'Antoine II Crozat

Antoine II Crozat meurt à Paris le 7 juin 1738.



Mort de Pierre Crozat

Pierre Crozat meurt au 91-93 rue de Richelieu à Paris en 1740.

Dans son testament, il stipule qu'une partie de ses biens sera vendue aux profits des pauvres.

Une partie de la collection est acquise par Louis-Philippe Ier d'Orléans.

Pierre Crozat lègue les peintures et les statues aux enfants d'Antoine II Crozat ses neveux :



Rattachement du canal de Picardie aux biens de la couronne

En 1767, le canal de Picardie est rattaché aux biens de la couronne.

Les héritiers d'Antoine II Crozat reçoivent une indemnité égale aux sommes avancées, soit 3 millions de livres.

Parmi eux se trouve Louise Honorine Crozat du Châtel.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !