Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



31 événements affichés, le premier en -243 - le dernier en -190



Mariage de Séleucos II Callinicos avec Laodice II

Séleucos II Callinicos épouse Laodice II, fille d'Andromachos ou Andromachus de Perse. Leurs enfants sont :



Naissance d'Antiochos III Mégas

Antiochos III Mégas (le Grand) naît en 242 avant Jésus-Christ, fils de Séleucos II Callinicos et de Laodice II.



Mort de Séleucos III Sôter

Antiochos III Mégas Roi Séleucide

Séleucos III Sôter meurt en 223 avant Jésus-Christ, assassiné par 2 de ses officiers lors d'une campagne contre Attale Ier de Pergame.

Le règne deSéleucos III Sôter est dominé par la lutte en Asie mineure contre Attale Ier de Pergame, Roi de Pergame. Le royaume est terriblement affaibli.

Antiochos III Mégas, son frère, lui succède et devient Roi Séleucide, à l'âge de 19 ans.

Son surnom de Mégas vient du titre de Mégas Basileus (grand roi) qu'il adopte.

L'Égypte possède une hégémonie maritime totale dans tout le bassin oriental de la Méditerranée et les satrapies orientales de l'empire se rendent indépendantes les unes après les autres.

Antiochos III Mégas, sous l'influence du ministre Herméias, va combattre successivement ses différents adversaires et restaurer la souveraineté séleucide. Il réforme l'empire en réduisant la taille des provinces et en établissant un culte du Roi et de son épouse.



Soulèvement de Molon et d'Alexandre

Le début de son règne est marqué par soulèvement et la dissidence de Molon, Satrape de Médie, et d'Alexandre, Satrape de Perse, frère de Molon.

Après un premier échec vers 222 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas réprime le soulèvement et restaure la souveraineté sur les satrapies orientales.



Mariage d'Antiochos III Mégas avec Laodice III du Pont

Antiochos III Mégas épouse en 222 avant Jésus-Christ Laodike ou Laodice III du Pont. Leurs enfants sont :

Son mari lui fait décerner les plus grands honneurs en organisant pour elle un culte dans chaque satrapie.



Soumission de la Médie

Antiochos III Mégas soumet la Médie en 221 avant Jésus-Christ.



Quatrième guerre de Syrie

La quatrième guerre de Syrie se déroule de 221 avant Jésus-Christ à 217 avant Jésus-Christ. Elle oppose Antiochos III Mégas à l'Égypte.



Mort d'Herméias

Herméias meurt vers 220 avant Jésus-Christ assassiné sur ordre d'Antiochos III Mégas.



Prise de Séleucie de Piérie

Antiochos III Mégas s'empare en 219 avant Jésus-Christ de Séleucie de Piérie un important port sur l'Oronte.



Quatrième guerre de Syrie

Antiochos III Mégas marcher sur les possessions égyptiennes. Sans que Ptolémée IV Philopator ne le combatte, Antiochos III Mégas s'empare de plusieurs ports importants comme Seleucie-en-Pierie, Tyr et Ptolémaïs.

En 218 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas s'empare de la Coelé-Syrie (Liban) grâce à la trahison du gouverneur de la ville et de la Palestine.

Laissant croire à Antiochos III Mégas qu'il le redoute, Ptolémée IV Philopator envoie des émissaires pour lui proposer de signer un traité de paix à Antioche avec des délégations corinthiennes, rhodienne et athéniennes.

Profitant de ce répit, Ptolémée IV Philopator réorganise son armée totalisant 62 000 soldats:



Bataille de Raphia

Traité d'Antioche

Antiochos III Mégas marche alors à la rencontre de Ptolémée IV Philopator. Le 22 juin 217 avant Jésus-Christ, les deux armées s'affrontèrent près de Raphia ou Rapihiu (Rafa), une ville de Palestine, au sud de Gaza.

L'armée égyptienne compte un fort centre comprenant la phalange et les mercenaires grecs. Les éléphants et la cavalerie sont massés sur les ailes.

L'effectif total atteint 62 000 soldats mais manque d'homogénéité.

Plus mobile, l'armée séleucide dispose d'une supériorité quant aux éléphants et à la cavalerie qui sont massés sur les ailes. Antiochos III Mégas a massé sa cavalerie lourde (4 000 cavaliers) sur la droite de son armée et s'est joint à elle.

Le plan d'Antiochos III Mégas vise à :

Les éléphants indiens, plus forts et plus nombreux (60 contre 40), enfoncent les éléphants d'Afrique et l'aile gauche égyptienne qui est en déroute. Antiochos III Mégas se lance à la poursuite de cette aile gauche avec son escadron de cavalerie lourde, croyant avoir aperçu son ennemi dans les fuyards.

Ptolémée IV Philopator, en fait se trouve au milieu de son armée et donne l'ordre à son aile droite, commandée par le général Echecratès, d'attaquer l'aile gauche séleucide qu'elle met en déroute. La phalange égyptienne attaque alors son équivalent séleucide déjà aux prises avec la cavalerie et va faire la décision. La phalange séleucide ne tient pas.

Lorsqu'Antiochos III Mégas revient après sa folle poursuite, il ne peut que constater la lourde défaite de son armée.

Ptolémée IV Philopator,ne pousse pas plus loin son avantage et sa campagne militaire se transforme en voyage d'agrément. Le Pharaon se rend à Jérusalem sur l'invitation de son gouverneur.

Sosibios part signer avec Antiochos III Mégas le traité de paix d'Antioche qui redonne à l'Égypte ses possessions syriennes.



Soulèvement d'Achaios II

Antiochos III Mégas se heurte en Asie mineure à la rébellion d'Achaios II qui reçoit un soutien de la part de l'Égypte.

Entre 216 avant Jésus-Christ et 214 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas réduit le soulèvement. Il reprendre le contrôle de la partie orientale de l'Asie mineure.



Naissance de Cléopâtre Ire Syra

Cléopâtra ou Cléopâtre Ire Syra naît vers 215 avant Jésus-Christ, fille d'Antiochos III Mégas et de Laodice III.



Campagnes d'Antiochos III Mégas

Accord d'Antiochos III Mégas avec divers princes indiens

Antiochos III Mégas parvient à rebondir et constitue une armée considérable estimée à 100 000 fantassins et environ 20 000 cavaliers.

Entre 210 avant Jésus-Christ et 204 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas mène alors une série de plusieurs campagnes victorieuses qui le conduise à annexer l'Arménie, la Bactriane (209 avant Jésus-Christ) et la Parthie.

Antiochos III Mégas signe un accord avec divers princes indiens de la région du Pendjab, dont le roi Sophagasenos (Sophagasenus), qui, inquiets de la présence à leurs portes d'une telle armée, lui fournissent des éléphants de guerre afin de s'en débarrasser.



En Orient

Antiochos III Mégas est aux prises avec des révoltes et de l'agitation en Asie Mineure, en Bactriane et dans les satrapies orientales et ne peut entrer dans la grande coalition qu'Hannibal souhaite.

Antiochos III Mégas essuie de sérieux revers contre des rébellions soutenues par l'Égypte.

Il parvint à rassembler une armée de 100 000 fantassins et 20 000 cavaliers qu'il lança dans une série de campagnes pour reconquérir les territoires précédemment perdus.

Ces campagnes militaires durent de 212 à 205 avant Jésus-Christ.



Soumission de l'Arménie

Antiochos III Mégas commença par soumettre l'Arménie.



Campagne contre les Parthes

Antiochos III Mégas reprend Hécatompylos aux Parthes et occupe la Parthie.

Antiochos III Mégas préfére alors faire la paix avec les Parthes afin de se consacrer totalement au conflit contre Euthydeme de Bactriane : il accorda le titre de roi à Artaban Ier en échange de sa vassalité et de l'envoi de troupes parthes pour renforcer son armée.



Campagne contre Euthydeme de Bactriane

Après une rude campagne contre la cavalerie d'Euthydeme (le siège de Bactres dura deux ans), Antiochos III Mégas lui accorde le titre de roi de Bactriane et marie sa fille avec Demetrius, fils d'Euthydeme.



Campagne aux portes de l'Inde

Puis, Antiochos III Mégas franchit l'Hindou-Kouch et passe un accord avec le roi indien Sophagasenos qui lui procure des éléphants de guerre.

Il revint ensuite vers l'Ouest, par l'Arachosie et la Drangiane, à l'embouchure du Tigre.

Il reçoit alors le surnom mérité d'Antiochos III Mégas même si à l'issue de ses campagnes, il a avalisé de fait la perte des provinces orientales de l'empire.



Expédition dans le golfe Persique

Entre 205 avant Jésus-Christ et 204 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas mène une expédition dans la région du golfe Persique contre divers peuples arabes.



Cinquième guerre de Syrie

Entamée en 202 avant Jésus-Christ, la cinquième guerre de Syrie oppose Antiochos III Mégas à Ptolémée V Épiphane.

Après la mort de Ptolémée IV Philopator, Antiochos III Mégas conclut un accord secret avec Philippe V de Macédoine pour se partager les possessions égyptiennes d'Asie Mineure, de Chypre et du sud de la Syrie.

Bien que Philippe V soit stoppé dans son avance par la guerre contre Rhodes, Pergame et leur alliée Rome, Antiochos III Mégas s'empare de la Coelé-Syrie et poursuit sa marche contre l'Égypte.



Bataille du Panion

Antiochos III Mégas attaque Ptolémée V Épiphane, profitant de sa faiblesse.

En 200 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas est vainqueur à la bataille du Panion (source du Jourdain).



Occupation de Pergame par Antiochos III Mégas

De 198 avant Jésus-Christ à 197 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas occupe une partie des possessions territoriales de Pergame.



Hannibal Barca à la cour d'Antiochos III Mégas

Hannibal est menacé d'assassinat et est obligé de quitter Carthage et se réfugie à la cour d'Antiochos III Mégas.

Antiochos III Mégas commet l'imprudence de soulever la méfiance des Romains en accueillant en 196 avant Jésus-Christ ou en 195 avant Jésus-Christ Hannibal Barca à sa cour.

En 196 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas franchit l'Hellespont avec 10 000 hommes pour s'emparer des possessions que les Lagides conservent sur les côtes d'Asie Mineure.



Traité entre Antiochos III Mégas et Ptolémée V Épiphane

En 195 avant Jésus-Christ., la paix est conclue entre Antiochos III Mégas et Ptolémée V Épiphane. Les territoires égyptiens d'Asie Mineure : la Coelé-Syrie (Liban actuel) et la Palestine sont rattachés à l'empire séleucide.

L'empire séleucide connaît alors son apogée.



Mariage de Ptolémée V Épiphane avec Cléopâtre Ire Syra

Ptolémée V Épiphane épouse en 194 avant Jésus-Christ ou en 193 avant Jésus-Christ Cléopâtre Ire Syra, fille d'Antiochos III Mégas. Leurs enfants sont :

Ce mariage amène une paix provisoire entre l'Égypte et les Séleucides mais l'Égypte devient un quasi-protectorat séleucide.

Cléopâtre Ire Syra est déifiée de son vivant, ainsi que son époux.



Conquête de la Thrace

En 194 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas s'empare de la Thrace.



Publius Sulpicius Galba Maximus Ambassadeur auprès d'Antiochos III Mégas

En 193 avant Jésus-Christ, Publius Sulpicius Galba Maximus est ambassadeur auprès d'Antiochos III Mégas.

Rome envoie de multiples ambassades demandant le retrait des Séleucides du continent européen et reprochant l'asile accordé par Antiochos III Mégas à Hannibal en 195.



Titus Quinctius Flamininus négociateur

Mort de Nabis

Eumène II de Pergame en appelle à Rome dans sa dispute contre le roi séleucide Antiochos III Mégas.

Le sénat envoie Titus Quinctius Flamininus négocier avec Antiochos III Mégas en 192 avant Jésus-Christ et le prévenir de ne pas interférer avec la liberté des Grecs. Ces négociations sont un échec.

Dès 192 avant Jésus-Christ, la guerre s'enclenche.

Les Étoliens dresser les cités grecques contre Rome et appellent le roi Antiochos III Mégas.

Nabis entre en guerre avec la ligue achéenne.

Philopœmen vainc de nouveau Nabis.

Nabis demande du secours aux Étoliens.

Nabis meurt 192 avant Jésus-Christ, assassiné par Aleximène, le chef des 1 000 hommes que les Étoliens lui ont envoyés. Le but de ce meurtre est de se concilier l'amitié des Spartiates et les amener à combattre Rome.

Les espérances étoliennes sont déçues. Les spartiates mettent à mort les Étoliens qui avaient commencé à piller la cité puis ils décident de s'allier à Rome.

Nabis aurait été un monstre de cruauté mais, si l'on considère que nos rares sources le concernant appartiennent toutes aux partis adverses, probablement pas plus que ses contemporains.



Bataille des Thermopyles

En 191 avant Jésus-Christ, Antiochos III Mégas, ne suivant pas les avis d'Hannibal Barca, est vaincu aux Thermopyles par Rome.



Bataille de Magnésie

Paix d'Apamée

Les Romains poursuivirent les Séleucides en Asie Mineure.

En 190 avant Jésus-Christ, Hannibal combat contre les Romains aux côtés du roi séleucide Antiochos III Mégas. Du coté romain, Scipion est lui, conseiller technique de son frère.

Antiochos III Mégas est vaincu à la bataille de Magnésie (Manisa) près du mont Silype ou Sipyle en Asie Mineure (en Lydie).

Antiochos III Mégas est contraint d'accepter les conditions humiliantes de la paix d'Apamée qui réduisent son royaume à la Syrie, la Mésopotamie et l'ouest de l'Iran. Rome devient la puissance dominante en Asie Mineure

Le traité prévoit de livrer Hannibal qui se réfugie dans le nord de l'Asie Mineure auprès du roi de Bithynie, Prusias II.

À son retour à Rome, Scipion est accusé par Caton l'Ancien d'être soudoyé par Antiochos III Mégas. Il est acquitté.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !