Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1010 - le dernier en 1183



Naissance d'Annon II de Cologne

Annon II de Cologne naît vers 1010.

Il est issu de la noble famille souabe des Steusslingen et est éduqué à Bamberg.



Annon II de Cologne Archevêque de Cologne

Annon II de Cologne devient le confesseur d'Henri III le Noir qui nomme Annon II de Cologne Archevêque de Cologne en 1056.


Henri IV de Franconie

Mort d'Henri III le Noir Empereur Germanique

Henri IV de Franconie Roi de Germanie

Henri IV de Franconie Roi des Romains

Agnès d'Aquitaine Régente du royaume de Germanie

Henri III le Noir meurt le 5 ou le 11 octobre 1056 à Bodfeld en Allemagne.

Victor II préside aux obsèques impériales le 28 octobre 1056.

Le 5 novembre 1056, Victor II est le principal artisan de l'élection comme empereur d'Henri IV de Franconie, le fils d'Henri III le Noir.

Henri IV de Franconie est couronné Roi des Romains en 1056.

Victor II met en place la régence d'Agnès d'Aquitaine, mère d'Henri IV de Franconie, qui assure cette régence pendant ce temps troublé pour la monarchie germanique, soutenue par :

Annon II de Cologne prend au début une part importante au gouvernement de l'Allemagne pendant la minorité d'Henri IV.

Les ducs allemands profitent de ce moment de faiblesse du pouvoir pour s'émanciper.



Coup d'État de Kaiserswerth

Déchéance d'Agnès d'Aquitaine

Mais bientôt le mécontentement, né des initiatives de la régente Agnès d'Aquitaine, pousse plusieurs princes à la conspiration.

Annon II de Cologne prend la tête de ce soulèvement, et enlève Henri IV de Franconie en 1062 au palais impérial de Kaiserswerth.

Annon II de Cologne cache Henri IV de Franconie dans ses bagages avec les insignes impériaux et s'enfuit à bord d'un bateau par le Rhin.

Henri IV de Franconie essaie sans succès de s'évader en sautant dans le Rhin.

Henri IV de Franconie restera profondément blessé par le déshonneur qui lui est fait.

Dans les mois qui suivent, l'empire est administré par Annon II de Cologne en parfait accord avec les ducs et les grands de Germanie.

Déchue, Agnès d'Aquitaine renonce au pouvoir et se retire en 1062 dans un couvent.



Déposition d'Honorius II Antipape

Bannissement de la cour d'Adalbert de Brême

La charge de Chancelier d'Italie est à cette époque considérée comme faisant partie de l'apanage de l'archevêché de Cologne.

C'est pourquoi Annon II de Cologne décide d'intervenir dans le règlement de la dispute sur l'autorité du pape en 1064.

Annon II de Cologne déclare au synode de Mantoue en mai 1064 qu'Alexandre II est le véritable pontife.

Annon II de Cologne prend toutes les mesures nécessaires pour assurer cette reconnaissance.

En 1064, Otton Ier de Northeim se rend en Italie pour régler le schisme papal.

Honorius II est déposé le 31 mai 1064.

Otton Ier de Northeim contribue largement au bannissement de la cour de l'archevêque Adalbert de Brême.



Majorité de Henri IV de Franconie

Retournant en Allemagne, Annon II de Cologne découvre que le pouvoir est tombé aux mains d'Adalbert de Brême, qui a su gagner la confiance d'Henri IV de Franconie.

Désormais simple précepteur (magister) d'Henri IV de Franconie, Annon II de Cologne abandonne la Cour.

Le 29 mars 1065, Henri IV de Franconie est adoubé et accède ainsi à la majorité.

Agnès d'Aquitaine retient la vengeance d'Henri IV de Franconie contre Annon II de Cologne.

Adalbert de Brême, qui veut garder son ascendant sur Henri IV de Franconie, le retient au nord des Alpes et l'empêche d'intervenir à son tour dans les affaires italiennes de l'empire.



Diète de Tribur

Lors de la diète de Tribur de janvier 1066, Annon II de Cologne, aidé de Sigefroi Ier de Mayence, incite les princes germaniques à chasser Adalbert de Brême de la cour.

Mais Annon II de Cologne ne parvient pas à retrouver sa place de conseiller



Soulèvement contre Annon II de Cologne à Cologne

Une rumeur est colporté : Annon II de Cologne se serait allié à Guillaume le Conquérant contre Henri IV de Franconie.

Annon II de Cologne réussit à contrecarrer le soulèvement contre son autorité à Cologne en 1074.

Lavé de ce soupçon, Annon II de Cologne abandonne tout rôle public


Annon II de Cologne avec les églises et les monastères qu'il a fondés

Mort d'Annon II de Cologne

Annon II de Cologne meurt à l'abbaye de Siegburg le 4 décembre 1075.

Il est inhumé en cette abbaye.

Annon II de Cologne est un grand bâtisseur et fonde des monastères et abbayes à Siegburg, Grafschaft et Saalfeld et fut.

Annon II de Cologne est l'avocat du célibat des clercs et de l'introduction d'une discipline stricte dans nombre de monastères.



Canonisation d'Annon II de Cologne

Annon II de Cologne est canonisé en 1183 par le pape Lucius III.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !