Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 1739 - le dernier en 1799



Mariage de Pierre de Montesquiou avec Gertrude Marie Louise Bombarde de Beaulieu

Pierre de Montesquiou épouse le 21 janvier 1739 Gertrude Marie Louise Bombarde de Beaulieu. Leur enfant est :

Pierre Paul Bombarde de Beaulieu dote Gertrude Marie Louise Bombarde de Beaulieu, sa fille, faisant ainsi revenir la seigneurie de Montesquiou dans la famille.



Mariage de Jean Baptiste Nicolas Benoit Thomas de Domangeville avec Marie Pauline Josèphe de Chalvet de Rochemonteix

Jean Baptiste Nicolas Benoit Thomas de Domangeville Seigneur de Mareuil-sur-Aÿ

Jean Baptiste Nicolas Benoit Thomas de Domangeville épouse à Vernassal en Haute Loire le 25 mars 1761 Marie Pauline Josèphe de Chalvet de Rochemonteix de Vernassal (1744-1774). Leurs enfants sont :

Jean Baptiste Nicolas Benoit Thomas de Domangeville reçoit en cadeau de mariage la Seigneurie de Mareuil-sur-Aÿ.

La famille vit :



Naissance d'Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville naît à Paris le 24 août 1762, fille de Jean Baptiste Nicolas Benoit Thomas de Domangeville et de Marie-Pauline Josèphe de Chalvet de Rochemonteix de Vernassal.



Mort de Marie Pauline Josèphe de Chalvet de Rochemonteix

Marie Pauline Josèphe de Chalvet de Rochemonteix meurt au château de Vernassal en Haute-Loire le 13 décembre 1774.

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville, sa fille, est l'aînée d'une fratrie de 4 orphelins.

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville est placée sous la tutelle :

Son éducation est confiée aux filles du Saint-Sacrement.

Marie Michelle Françoise Pauline de Montmorin Saint-Hérem surnomme Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville, sa cousine, la pauvre grande.


Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville -en 1780 peu après son mariage - par J.-A. Houdon

Mariage d'Antoine Jean-François Mégret avec Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville

Antoine Jean-François Mégret est le tuteur et le cousin germain d'Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville.

Antoine Jean-François Mégret, Comte de Sérilly, épouse avec dispense au Château de Passy en la Paroisse de Véron au diocèse de Sens le mercredi 13 octobre 1779 Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville.

Leurs enfants sont :

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville est Comtesse de Meymont et de Tours en la Paroisse de Cunlhat en Auvergne.

Ainsi qu'elle le confiera plus tard à demi-mot à Marie Michelle Françoise Pauline de Montmorin Saint-Hérem, Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville ne semble pas avoir été très heureuse pendant son union avec un homme d'affaires de 17 ans son aîné et souffrant de crises de goutte.


Antoine Jean-François Mégret - par Danloux

Faillite d'Antoine Jean-François Mégret

La réputation, la position et la fortune d'Antoine Jean-François Mégret attirent à lui de nombreux solliciteurs auxquels il ne sait guère refuser.

Antoine Jean-François Mégret connaît des revers de fortune et fait faillite le 1er juin 1787.

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville, son épouse :



Cession du domaine de Mareuil-sur-Aÿ

En 1788 des dissensions familiales amènent Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville à vendre le domaine de Mareuil-sur-Aÿ à Louis Philippe Joseph d'Orléans.



Condamnation d'Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville

Mort d'Antoine Jean-François Mégret

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville est arrêtée et écrouée à la Conciergerie le 25 germinal an II soit le 14 avril 1794.

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville entre à l'hôpital des prisons à l'Archevêché le 5 floréal an II soit le 24 avril 1794.

Le 21 floréal an II soit le 10 mai 1794, Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville et Antoine Jean François Mégret d'Etigny de Sérilly, son beau-frère, sont condamnée à mort comme complice de Capet et de sa femme,

Antoine Quentin Fouquier de Tinville est l'accusateur public.

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville se dit enceinte de 6 semaines.

Une visite a lieu dans le greffe immédiatement après sa déclaration.

Le document qui constate sa grossesse est signée par Thomas Sérilly, Coffinhal et Grebauval, substitut de l'accusateur public.

Dans le doute, l'officier assermenté, assisté de la sage-femme pour le Tribunal, renvoie la constatation décisive au cinquième mois de la grossesse.

Le Tribunal, par jugement du 22 floréal an II soit le 11 mai 1794, ordonne qu'on sursoit à l'exécution.

Le Moniteur du 23 floréal soit le 12 mai 1794 indique Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville comme ayant été guillotinée.

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville est transférée le 26 floréal an II soit le15 mai 1794 de la Conciergerie à l'hospice de l'Archevêché.

Antoine Jean-François Mégret meurt le 27 mai 1794 Guillotiné.

On ignore par suite de quelles circonstances et à quel moment Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville sera remise en liberté.

Il ressort, en tout cas, d'une pièce des archives qu'au 28 vendémiaire an III soit le 19 octobre 1794 que Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville a quitté l'Archevêché et s'est retirée rue Basse-des-Remparts, Chaussée d'Antin.


Antoine Quentin Fouquier de Tinville jugé par le Tribunal révolutionnaire

Procès d'Antoine Quentin Fouquier de Tinville

Mort d'Antoine Quentin Fouquier de Tinville

Antoine Quentin Fouquier de Tinville est mis en accusation le 14 mars 1795. Antoine Quentin Fouquier de Tinville se rend à la Convention, apprend le décret et repart seul.

Antoine Quentin Fouquier de Tinville va à la Conciergerie, se constitue prisonnier et se laisse écrouer.

Antoine Quentin Fouquier de Tinville et ses 23 coaccusés comparaissent le 8 germinal an III soit le 28 mars 1795 devant le tribunal révolutionnaire.

Six autres coaccusés sont en fuite.

Tous les dantonistes accourent pour venger leur chef.

Antoine Judicis est le nouvel accusateur public.

Il accuse Antoine Quentin Fouquier de Tinville notamment, surtout depuis la loi du 22 prairial an II soit le 10 juin 1794:

Du 9 germinal an III soit le 29 mars 1795 au 12 floréal soit le 1er mai 1795, sont entendus. 419 témoins :

Ainsi Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville, rescapée in extremis de la guillotine, se présente son acte de décès à la main.

Le 12 floréal an III soit le 1er mai 1795, le substitut Cambon prononce son réquisitoire.

Pendant un jour et demi, Antoine Quentin Fouquier de Tinville présente sa défense.

Il termine le 3 mai 1795 en ces termes :

Ce n'est pas moi qui devrais être traduit ici, mais les chefs dont j'ai exécuté les ordres.

Je n'ai agi qu'en vertu des lois portées par une Convention investie de tous les pouvoirs.

Par l'absence de ses membres, je me trouve le chef d'une conspiration que je n'ai jamais connue.

Me voilà en butte à la calomnie, à un peuple toujours avide de trouver des coupables.

Pour résumer sa défense, Antoine Quentin Fouquier de Tinville déclare :

Je suis la hache de la Révolution, punit-on une hache ?.

Les 15 et 16 floréal an III soit les 4 et 5 mai 1795, les défenseurs de ses coaccusés s'expriment.

Le 17 floréal an III soit le 6 mai 1795, la délibération dure 2 heures, et à 5 heures il est donné lecture du jugement.

Antoine Quentin Fouquier de Tinville et 15 de ses coaccusés :

sont condamnés à mort.

Ils sont convaincus de manœuvres et complots tendant :

Sont acquittés et mis en liberté le même jour :

Ramené à la Conciergerie, Antoine Quentin Fouquier de Tinville écrit ces dernières lignes :

Je me suis toujours conformé aux lois, je n'ai jamais été la créature de Maximilien de Robespierre ni de Saint-Just.

Au contraire, j'ai été sur le point d'être arrêté 4 fois.

Je meurs pour ma patrie et sans reproche.

Je suis satisfait : plus tard, on reconnaîtra mon innocence.

Antoine Quentin Fouquier de Tinville meurt à Paris le matin 7 mai 1795 guillotiné en place de Grève.

Il est le dernier guillotiné des 16 condamnés à mort.

Il est d'abord inhumé au cimetière des Errancis, puis ses restes seront transférés aux Catacombes.



Mariage d'Anne-Pierre de Montesquiou avec Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville est seule avec ses enfants encore jeunes, confrontée à ses créanciers, sans réel soutien.

Anne-Pierre de Montesquiou est grand-père.

Anne-Pierre de Montesquiou est un ami sûr et fidèle.

Anne-Pierre de Montesquiou épouse le 3 septembre 1798 Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville.

Ce troisième mariage fait jaser, notamment Anne-Louise Germaine Necker mais Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville est soutenue par ses intimes Pauline de Beaumont et Joseph Joubert.



Mort d'Anne-Pierre de Montesquiou

Il est question de donner à Anne-Pierre de Montesquiou le ministère de la Guerre ou celui des Finances.

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville veille Anne-Pierre de Montesquiou jusqu'à sa fin et contracte sa maladie.

Anne-Pierre de Montesquiou meurt rue Monsieur à Paris le 30 décembre 1798 atteint de la variole noire.



Mort d'Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville est veillée par sa cousine Pauline de Beaumont.

Anne-Marie-Louise-Jeanne Thomas de Domangeville meurt le 17 avril 1799 dans les bras de sa cousine Pauline de Beaumont.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !