Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



30 événements affichés, le premier en 1379 - le dernier en 1572



Mariage de Raoul IX de Montfort avec Jeanne de Kergolay

Raoul IX de Montfort épouse en 1379 Jeanne de Kergolay, Dame de Frinaudour et de Quemper-Guézennec, fille de Jean de Kergorlay et de Marie de Léon. Leurs enfants sont :



Mariage de Guy XII de Montmorency-Laval avec Jeanne de Montmorency-Laval

Jeanne de Montmorency-Laval est veuve de Bertrand du Guesclin.

Guy XII de Montmorency-Laval est veuf de Louise de Châteaubriand.

Guy XII de Montmorency-Lavalépouse le 28 mai 1384 Jeanne de Montmorency-Laval, Dame de Tinténiac et de Châtillon-en-Vendelais, fille de Jean de Montmorency-Laval, Seigneur de Châtillon-en-Vendelais, et d'Isabeau de Tinténiac, Dame de Tinténiac et Bécherel. Leurs enfants sont :

Ils sont les ancêtres d'un grand nombre de roturiers, nobles et souverains de toute l'Europe.



Naissance d'Anne de Laval

Anne de Laval naît en 1385, fille de Guy XII de Montmorency-Laval et de Jeanne de Montmorency-Laval.


Guy XIII de Laval - Collégiale Saint-Martin de Montmorency

Mariage de Guy XIII de Laval avec Anne de Laval

Guy XIII de Laval épouse à Vitré le 22 janvier 1404 Anne de Laval, fille de Guy XII de Montmorency-Laval. Leurs enfants sont :

Anne de Laval est Dame héritière de Laval, baronne héritière de Vitré, Vicomtesse héritière de Rennes, de Châtillon, de Gavre, d'Acquigny, d'Aubigné, Courbeveille, Dame héritière de Tinténiac, de Bécherel et de Romillé

À ce mariage sont présents plusieurs évêques et les plus grands seigneurs de Bretagne.

Une des conditions est que les enfants à naître de ce mariage portent les nom et armes de Laval.

Après son mariage, Guy XIII de Laval sert dans les armées de France, sous le nom de comte de Gavre, avec titre d'écuyer banneret.

Il parait à la cour sous ce titre et suit Charles VII de France dans la Guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons.

Guy XIII de Laval a le commandement de 600 hommes d'armes, dont 7 bacheliers, et de 180 écuyers qui forment sa compagnie.



Naissance de Jeanne de Montfort-Laval

Jeanne de Montfort-Laval naît en octobre 1405 ou en 1406 ou 1407, fille de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval.



Naissance de Guy XIV de Laval

François de Laval-Montfort ou Guy XIV de Laval naît le 28 janvier 1406, fils de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval.



Naissance d'André de Montfort-Laval

André de Montfort-Laval ou de Lohéac naît au Château de Montsûrs en 1408, fils de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval.



Naissance de Louis de Laval

Louis de Laval naît vers 1411, fils de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval.



Mort de Guy XII de Montmorency-Laval

Guy XII de Montmorency-Laval meurt le 21 ou 24 avril 1412.

Il est inhumé à l'abbaye de Clermont à côte du grand autel, vis-à-vis, de Béatrix de Bretagne, sa mère.

Jean de Montfort, son gendre, se fait alors appeler Guy XIII de Laval afin d'être associé au pouvoir de son épouse, Anne de Laval.



Naissance de Catherine de Laval

Catherine de Laval naît en 1412, fille de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval.



Guy XIII de Laval en Terre sainte

Guy XIII de Laval prend la résolution d'aller visiter la Terre sainte, et se recueillir sur la Tombe du Christ conformément à un vœu.

Selon l'usage des anciens pèlerins, il appelle par des fondations pieuses la faveur du ciel sur son périlleux voyage.

Avant son départ, Guy XIII de Laval déclare, par lettres du 31 août 1412, qu'il laisse à Raoul IX de Montfort, son père, et Anne de Laval, son épouse, plein pouvoir de garder et gouverner ses terres situées en Bretagne, en Anjou, dans le Maine, en Normandie, en France, en Picardie, en Flandre, dans le Hainaut et en Artois.

S'étant mis en route accompagné d'une suite de gentilshommes, Guy XIII de Laval va droit en Palestine.

Après y avoir satisfait sa piété et dévotion, Guy XIII de Laval prend le bateau en passant par l'île de Chypre, où il visite Charlotte de Bourbon, reine de Chypre, sa parente.



Mort de Guy XIII de Laval

Guy XIII de Laval se rend à Rhodes, ignorant que la peste y règne. Il en est atteint.

Guy XIII de Laval fait son testament dans une vigne, près d'un bourg de Rhodes.

3 jours après, Guy XIII de Laval meurt à Rhodes le 12 ou le 14 août 1414.

Les chevaliers de Saint-Jean lui font des obsèques magnifiques dans l'église Saint-Jean de Rhodes.

Anne de Laval, sa veuve, leur marquera sa reconnaissance, par des privilèges qu'elle accordera dans Laval au commandeur de Thévalle.



Tutelle des enfants de Guy XIII de Laval

À la mort de leur père, les enfants de Guy XIII de Laval, sont mineurs.

Il y a procès pour leur tutelle entre Raoul IX de Montfort, leur grand-père, et Anne de Laval, leur mère.

Elle est adjugée à celle-ci, par sentence de la justice du Mans.

Il y a appel au parlement, qui confirme ce jugement par un arrêt en 1417.



Prise de Segré

Bataille de la Brossinière

En septembre 1423, John de la Pole part de Normandie avec 2 000 soldats et 800 archers pour mener une expédition de pillage dans le Maine et en Anjou,

John de la Pole s'empare de Segré et y rassemble un butin immense et un troupeau de 1 200 bœufs ou vaches.

Il regagne la Normandie, emmenant des otages.

Yolande d'Aragon, belle-mère de Charles VII de France, en sa ville d'Angers, souhaite venger l'affront et le dommage causés à son comté.

Elle fait prévenir Ambroise II de Loré, commandant de Sainte-Suzanne.

Ambroise II de Loré, sachant que Jean VIII d'Harcourt, gouverneur de la Touraine, de l'Anjou et du Maine, est alors à Tours et prépare une expédition en Normandie, lui dépêche un messager.

Jean VIII d'Harcourt vient en toute hâte à Laval, amenant les troupes qu'il a déjà réunies, et mande gens de toutes parts à ce qu'ils se rendissent vers lui.

La reine Yolande d'Aragon, ordonne à Pierre Ier de Beauvau, son chambellan, fort de :

de rejoindre la troupe de Jean VIII d'Harcourt.

Le plus prompt et le mieux accompagné, est Jean de la Haye, Baron de Coulonces, dont on accepte les services malgré la disgrâce dans laquelle il est auprès de Jean VIII d'Harcourt, en lui enjoignant seulement de ne pas se présenter à lui.

Cette concentration se fait très rapidement.

Jean VIII d'Harcourt n'arrive à Laval que le vendredi 24 septembre 1423.

Il en repart dès le samedi 25 septembre 1423 de grand matin, pour aller prendre position sur le chemin que doivent suivre les Anglais, envoyant des coureurs pour surveiller leur marche et le renseigner exactement.

Jean VIII d'Harcourt tient alors conseil avec Pierre d'Alençon, Guy II de Laval-Loué, Louis de Trémigon, Ambroise II de Loré et Pierre Ier de Beauvau.

Il leur apprend que les Anglais sont à 3 lieues et qu'ils passeront, suivant le grand chemin qui longe la Bretagne, au lieu de la Brossinière, le lendemain matin.

Il est conclu que :

La Brossinière fait partie de la commune de Bourgon en Mayenne.

Le dimanche 26 septembre 1423, il y a 2 heures que les troupes sont rangés en bataille quand on voit les éclaireurs anglais qui donnent la chasse aux batteurs d'estrade.

Les cavaliers leur courent sus et les forcent à se replier sur leurs corps de bataille, où ils mettent pied à terre.

Les Anglais, marchent bon train, piquant en terre de gros pieux, derrière lesquels ils peuvent se retrancher au moment de l'attaque de la cavalerie.

Les gens de pied les atteignent de front ;

Le convoi de chariots et de troupeaux leur ferme l'issue par derrière ;

Malgré leur courage, ils ne peuvent résister longtemps.

C'est une boucherie où périssent de 1 200 à 1 400 hommes.

Les autres, parmi lesquels John de la Pole, Thomas Aubourg et Thomas Cliffeton se rendent.

Il n'en échappe pas 120.

De l'autre côté, on ne perd que peu d'hommes : un seul chevalier, Jean le Roux.

André de Montfort-Laval est fait chevalier avec plusieurs de ses compagnons.

Anne de Laval, sur les possessions de laquelle s'est donnée la bataille, fait enterrer les morts.

La bataille appelée la besoigne de la Brossinière est parfois nommée la bataille de la Gravelle. Jadis, le chemin gravelais ou chemin du Roy (mentionné en 1454), était une voie ancienne, permettant d'aller d'Anjou en Normandie.



Mariage de Louis Ier de Bourbon-Vendôme avec Jeanne de Montfort-Laval

Louis Ier de Bourbon-Vendôme est veuf de Blanche de Roucy.

Louis Ier de Bourbon-Vendôme épouse à Rennes le 24 août 1424 Jeanne de Montfort-Laval, Dame de Campzillon, fille de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval. Leurs enfants sont :



Mariage de Guy III de Chauvigny avec Catherine de Laval

Guy III de Chauvigny épouse à Rennes le 7 novembre 1427 Catherine de Laval, fille de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval. Leur enfant est :



Mort d'Anne de Laval Dame de Peillac

Anne de Laval, mère de Guy XIV de Laval, continue d'exercer avec son fils, dans ses terres, l'autorité seigneuriale, partageant même avec lui la dignité comtale.

Anne de Laval meurt à Vitré le 25 janvier 1465 ou le 24 janvier 1466.

Elle est inhumée à Saint-Tugal à Laval.



Mariage de Charles de Silly avec Philippes de Sarrebruches

Charles de Silly, Seigneur de la Rocheguyon et Comte de Rochefort, épouse en 1504 Philippes de Sarrebruches, Vicomtesse de Louvois.

Leurs enfants sont :



Mariage de Jean de Laval avec Renée de Saint-Mars

Jean de Laval est le fils de René de Laval (mort en 1516), Seigneur de Bois-Dauphin, et de Guyonne de Beauvau (morte en 1516), Dame de Pressigny.

Jean de Laval épouse avant le 26 juin 1513 Renée de Saint-Mars. Leurs enfants sont :



Mariage de Guy XVI de Laval avec Anne de Montmorency

Guy XVI de Laval est veuf de Charlotte d'Aragon-Naples.

Guy XVI de Laval épouse le 5 mai 1517 Anne de Montmorency.

Leurs enfants sont :

Anne de Montmorency est la sœur du connétable Anne de Montmorency.

La nouvelle comtesse, Anne de Montmorency, fait son entrée à Laval le 4 juin 1517.

La nouvelle comtesse, Anne de Montmorency, fait son entrée à Vitré le 18 juin 1517.



Naissance d'Anne de Laval

Mort d'Anne de Montmorency

Anne de Laval naît au Château de Comper le 26 ou le 29 juin 1525, fille de Guy XVI de Laval et d'Anne de Montmorency.

Il semble que le nom d'Anne lui fut donné en souvenir de sa mère.

Anne de Montmorency meurt en couche.

Elle est inhumée à la Collégiale Saint-Tugal de Laval, le 23 juillet 1525, par Yves Mahyeuc, Évêque de Rennes.



Mariage de Louis de Silly avec Anne de Laval

Louis de Silly, Seigneur de La Roche-Guyon, épouse le 16 ou le 26 février 1539 Anne de Laval. Leurs enfants sont :

Elle apporte en dot les baronnies d'Acquigny et de Crevecœur.

La baronnie d'Acquigny sort par ce mariage de la maison de Laval qui la possédait depuis plus de 3 siècles.

Une sentence de la vicomté du Pont-de-l'Arche du 22 mars 1539 met en possession Louis de Silly de cette baronnie.



Agrandissement du chœur de l'église paroissiale d'Acquigny

Dès 1543, Louis de Silly et Anne de Laval donnent aux habitants d'Acquigny 16 perches de terrain pour agrandir le chœur de l'église paroissiale.



Naissance de Catherine de Silly

Catherine de Silly naît vers 1545, fille de Louis de Silly et d'Anne de Laval.


René II de Laval - Portrait par François Clouet

Mariage de René II de Laval avec Jeanne de Lenoncourt

René II de Laval épouse le 12 décembre 1547 Jeanne de Lenoncourt (vers 1528-1582), fille du Gouverneur de Valois et Bailli de Vitry. Leurs enfants sont :



Naissance de Charles de Chambes

Charles de Chambes naît en 1549, fils de Philippe de Chambes (vers 1500-1557), Baron de Montsoreau, et d'Anne de Laval (morte en 1557).



Naissance d'Henri de Silly

Henri de Silly naît le 3 septembre 1551, fils de Louis de Silly, Seigneur de La Roche-Guyon, et d'Anne de Laval.


Château d'Acquigny Château d'Acquigny

Construction du Château d'Acquigny

Acquigny s'est développé au confluent de deux rivières :

L'actuel château d'Acquigny, dans l'Eure, est construit à partir de 1557 par Anne de Laval, cousine du roi et première dame d'honneur de Catherine de Médicis.

Il est probable que cette maison a été construite à l'emplacement où se trouvait le manoir de Guillaume de Poissy au XIIIe siècle.

Ce bras alimentait aussi les douves du château et protégeait le prieuré Saint-Mauxe et le village médiéval situé derrière le château actuel.

Anne de Laval veut que l'architecte, Philibert Delorme ou Jacques Androuet du Cerceau, s'inspire de son amour éternel pour son mari et construise sa demeure en utilisant leurs 4 initiales entrelacées.

C'est une construction d'une rare élégance, centrée sur une tourelle d'angle à loggias superposées reposant sur une trompe en forme de coquille Saint-Jacques.

La façade d'honneur est revêtue de nombreux éléments décoratifs qui célèbrent cet amour exceptionnel et la gloire de sa famille.



Aveu d'Anne de Laval à François II de France

Anne de Laval, veuve de Louis de Silly, rend aveu à François II de France de la baronnie d'Acquigny le 14 janvier 1560.



Survivance d'Anne de Laval

Anne de Laval obtient le 5 mai 1572 une dispense du ban et de l'arrière-ban pour la baronnie d'Acquigny.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !