Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 1555 - le dernier en 1599



Mariage de Nicolas de Lorraine avec Jeanne de Savoie-Nemours

Nicolas de Lorraine est veuf de Marguerite d'Egmont.

Nicolas de Lorraine épouse à Fontainebleau le 24 février 1555 Jeanne de Savoie-Nemours, fille de Philippe de Savoie-Nemours, Duc de Nemours, et de Charlotte d'Orléans-Longueville. Leurs enfants sont :

Jeanne de Savoie-Nemours, est pour Louise de Lorraine-Vaudémont une belle-mère pleine d'attention, qui lui fait donner une solide instruction classique et l'introduit à la cour de Nancy à l'âge de 10 ans.



Mariage de Guillaume II de Joyeuse avec Marie de Batarnay

Guillaume II de Joyeuse épouse Marie de Batarnay (1539-1595). Leurs enfants sont :



Naissance d'Anne de Joyeuse

Anne de Joyeuse naît au château de Joyeuse en 1560 ou en 1561, fils de Guillaume II de Joyeuse et de Marie de Batarnay.

Il étudié au collège de Toulouse et suit les cours de Théodore Marsile et Georges Critton.



Anne de Joyeuse au collège de Navarre à Paris

Anne de Joyeuse fréquente le collège de Navarre à Paris, à partir d'août 1572.



Campagne contre les huguenots en Languedoc et en Auvergne

À partir de 1577, Anne de Joyeuse accompagne Guillaume II de Joyeuse, son père, en campagne contre les huguenots en Languedoc et en Auvergne.



Jean-Louis de Nogaret et Anne de Joyeuse proches d'Henri III de France

Jean-Louis de Nogaret entre en décembre 1578 dans le cercle très restreint des proches d'Henri III de France. Jean-Louis de Nogaret devient alors avec Anne de Joyeuse, le plus proche collaborateur du roi.



Anne de Joyeuse Gouverneur du mont Saint-Michel.

En 1579, Anne de Joyeuse reçoit le commandement d'une compagnie d'ordonnance du roi.

Anne de Joyeuse devient gouverneur du mont Saint-Michel.



Siège de La Fère

Jean-Louis de Nogaret Gouverneur de la Fère

Anne de Joyeuse et Philippe-Emmanuel de Lorraine participe au siège de La Fère en août-septembre 1580.

La Fère est reprise aux troupes d'Henri Ier de Bourbon-Condé. Jean-Louis de Nogaret en devient Gouverneur.



Mariage d'Anne de Joyeuse avec Marguerite de Vaudémont-Lorraine

En août 1581, la vicomté de Joyeuse est érigée en duché-pairie avec préséance sur tous les autres ducs et pairs, exceptés les Princes du sang.

Anne de Joyeuse épouse en l'église Saint-Germain-l'Auxerrois à Paris le 23 septembre 1581 Marguerite de Vaudémont-Lorraine, fille de Nicolas de Lorraine et de Jeanne de Savoie-Nemours.

Marguerite de Vaudémont-Lorraine est demi-sœur de Louise de Lorraine-Vaudémont, la reine de France.

Les deux époux reçoivent à leur mariage plus de 300 000 écus du roi.

Le roi offre à Anne de Joyeuse également la terre et seigneurie de Limours.


Anne de Joyeuse

Charles II de Mayenne Amiral de France

Anne de Joyeuse Grand-amiral de France

Charles II de Mayenne est amiral de France jusqu'en 1582, poste qu'il perd au profit du duc de Joyeuse, l'un des deux archimignons d'Henri III de France.

Anne de Joyeuse devient Grand-amiral de France le 1er juin 1582.



Anne de Joyeuse Chevalier de l'ordre du Saint-Esprit

Anne de Joyeuse est promu chevalier de l'ordre du Saint-Esprit le 31 décembre 1582.



Anne de Joyeuse Gouverneur de Normandie

Le 24 février 1583, Anne de Joyeuse est nommé gouverneur de Normandie.



François de Joyeuse Cardinal

François de Joyeuse Archevêque de Toulouse

Grâce à l'influence de son frère Anne de Joyeuse, François de Joyeuse obtient la barrette de cardinal le 23 janvier 1584, à l'âge de 22 ans.

François de Joyeuse devient Archevêque de Toulouse et Abbé de Marmoutier en 1584.

François de Joyeuse se voit attribuer l'Église Saint-Sylvestre en 1585 en tant que cardinal.



Anne de Joyeuse Gouverneur du Havre

En 1584, Anne de Joyeuse devient gouverneur du Havre.



Mort de François d'Alençon Duc d'Alençon et d'Anjou

Henri IV de France Successeur du Roi de France

Création de la Ligue urbaine et de la Ligue nobiliaire

François d'Alençon meurt à Château-Thierry le 10 juin 1584 de la phtisie, la tuberculose.

Appartenant à la branche des Bourbons, Henri IV de France descendant de Robert de France, le dernier fils de Saint-Louis, est le cousin d'Henri III de France au 22ème degré. Suivant l'ordre de primogéniture mâle, la loi salique, il devient le successeur naturel du roi de France.

Henri III de France se réconcilie avec Henri IV de France dont il fait son héritier, soulevant une grande vague de protestation catholique.

Charles III de Lorraine n'accepte pas qu'un protestant puisse devenir roi de France. À cette époque, François de Rosières, un archidiacre de l'évêché de Toul, fait paraître un livre dans lequel il affirme que la maison de Lorraine est issue des derniers carolingiens. Charles III estime être l'héritier du trône de France.

Les catholiques opposent à la "loi salique" une autre loi, qui leur semble tout aussi fondamentale : tous les souverains français doivent être de religion catholique. Dès lors, les catholiques s'organisent en une ligue urbaine, centrée sur Paris, et une ligue nobiliaire, dont les Guise étaient les chefs.

Les ligueurs considèrent Charles Ier de Bourbon comme l'héritier du trône de France.

Anne de Joyeuse reçoit le gouvernement du duché d'Alençon.

Henri de Joyeuse reçoit le gouvernement du duché d'Anjou.

Jean-Louis de Nogaret essaie en vain de convertir Henri IV de France afin d'éviter une guerre de succession.

Son opposition à la Ligue le fait détester d'une très grande partie de la population et une vaste campagne de propagande est entretenue contre lui : on tente même de l'assassiner.

Jean-Louis de Nogaret entreprend de fédérer les catholiques modérés et les protestants autour de l'état royal.

L'adhésion à la Ligue de Philippe-Emmanuel de Lorraine est perceptible dès 1584.

Guillaume V de Hautemer s'attache de nouveau à Henri IV de France et le suit dans toutes ses expéditions.

À la mort du duc d'Alençon en 1584,

Claude de La Châtre se rapproche d'Henri Ier de Guise



Massacre de Saint-Eloi

La reine d'Angleterre et les princes allemands apportent leur soutien aux protestants.

Poussé par Anne de Joyeuse, Henri III de France consent à intervenir.

Anne de Joyeuse commande une expédition contre les Protestants en Poitou.

Il fait massacrer 800 Huguenots à La Mothe-Saint-Héray, le 21 juin 1587. Cette tuerie est appelée massacre de Saint-Éloi.

Anne de Joyeuse s'aliène ainsi la bienveillance d'Henri III de France.

Reçu froidement à la Cour, Anne de Joyeuse, pour échapper à la disgrâce royale, repart combattre les troupes d'Henri IV de France.

Anne de Joyeuse est envoyé dans le Midi avec une armée, tandis que Philippe-Emmanuel de Lorraine, Duc de Mercœur, envahit et ravage le Poitou et bloque Henri Ier de Bourbon-Condé dans La Rochelle.



Bataille de Coutras

Mort d'Anne de Joyeuse

Mort de Claude de Joyeuse

Mort de César de Saint-Lary

Jean-Louis de Nogaret Amiral de France, Gouverneur de Normandie, de Caen, du Havre

Le 20 octobre 1587, Anne de Joyeuse attaque les troupes protestantes à Coutras.

Jean III de Beaumanoir commande l'aile gauche de l'armée royale.

Henri IV de France adopte une tactique innovante dans la façon de disposer ses troupes : il intercale des pelotons de mousquetaires : 5 hommes de front, avec des escadrons de cavalerie, de façon à la soutenir.

La charge des chevau-légers protestants rompt l'armée royale, qui est mise en déroute.

L'infanterie et la cavalerie d'Anne de Joyeuse sont décimées.

Anne de Joyeuse se constitue prisonnier, lorsqu'il est reconnu et tué d'un coup de pistolet.

Anne de Joyeuse est inhumé à Montrésor en Indre-et-Loire.

Henri Ier de Bourbon-Condé est atteint d'un coup de lance lors de cette bataille.

Henri Ier de Bourbon-Condé revient affaibli se reposer à St Jean d'Angély.

César de Saint-Lary meurt lors de cette bataille.

Parmi les 2 000 morts catholiques, se trouve également Claude de Joyeuse, jeune frère d'Anne de Joyeuse, Seigneur de Saint-Sauveur (1569-1587).

Henri IV de France fait rendre le corps d'Anne de Joyeuse à sa famille, et assiste à une messe en l'honneur des ennemis tués.

Maximilien de Béthune combat à côté d'Henri IV de France à Coutras

Charles de Bourbon-Soissons participe à cette bataille.

Jean Héroard participe à cette bataille.

Jean-Louis de Nogaret devient Amiral de France, Gouverneur de Normandie, de Caen et du Havre de Grâce.



Mariage de François de Luxembourg avec Marguerite de Vaudémont-Lorraine

François de Luxembourg est veuf de Diane de Lorraine-Aumale.

Marguerite de Vaudémont-Lorraine est veuve d'Anne de Joyeuse.

François de Luxembourg épouse le 31 mars 1599 Marguerite de Vaudémont-Lorraine.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !