Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



58 événements affichés, le premier en 1360 - le dernier en 2016



Mariage de Jean Ier de Berry avec Jeanne d'Armagnac

Jean Ier de Berry épouse le 24 juin 1360 Jeanne d'Armagnac (morte en 1388), fille de Jean Ier d'Armagnac et de Béatrice de Clermont.

Leurs enfants sont :



Mariage d'Étienne III de Bavière avec Thadée Visconti

Étienne III de Bavière épouse le 13 octobre 1364 Thadée Visconti, fille de Barnabé Visconti, et de Béatrice Reine delle Scala.

Leurs enfants sont :


Jean Ier de Bourbon-La Marche et Catherine de Vendôme

Mariage de Jean Ier de Bourbon-La Marche avec Catherine de Vendôme

Jean Ier de Bourbon-La Marche épouse à Paris le 28 septembre 1364 Catherine de Vendôme.

Leurs enfants sont :



Naissance d'Anne de Bourbon

Anne de Bourbon naît en 1380, fille de Jean Ier de Bourbon-La Marche et de Catherine de Vendôme.



Mariage de Jean II de Berry avec Anne de Bourbon

Jean II de Berry est veuf de Catherine de France.

Jean II de Berry épouse en 1388 ou 1390 Anne de Bourbon, fille de Jean Ier de Bourbon-La Marche et de Catherine de Vendôme..



Mariage de Louis VII de Bavière avec Anne de Bourbon

Anne de Bourbon est veuve de Jean II de Berry, Comte de Montpensier.

Louis VII de Bavière épouse à Paris le 1er octobre 1402 Anne de Bourbon, fille de Jean Ier de Bourbon-La Marche et de Catherine de Vendôme. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis VIII de Bavière-Ingolstadt

Louis VIII de Bavière-Ingolstadt, dit le Bossu (der Höckrige) ou le Jeune (der Jüngere), naît le 1er septembre 1403, fils de Louis VII de Bavière et d'Anne de Bourbon.



Mort d'Anne de Bourbon

Anne de Bourbon meurt en 1408.



Mariage de Louis VII de Bavière avec Catherine d'Alençon

Louis VII de Bavière est veuf d'Anne de Bourbon.

Catherine d'Alençon est veuve de Pierre d'Évreux.

Louis VII de Bavière épouse en 1413 Catherine d'Alençon.



Mariage de Louis de Bourbon avec Jeanne de Valois

Louis XI décide du mariage de Jeanne de Valois.

Louis de Bourbon, fils de Charles Ier de Bourbon et de Jeanne de Bournan, épouse en 1466 Jeanne de Valois. Leurs enfants sont :



Mariage de Pierre de Bourbon-Busset avec Marguerite de Tourzel d'Alègre

Pierre de Bourbon-Busset épouse le 10 janvier 1498 Marguerite de Tourzel d'Alègre, Dame de Busset, fille de Bertrand de Tourzel d'Alègre, Seigneur de Busset, et d'Isabelle de Lévis. Leurs enfants sont :

Héritier de la terre de Busset par ce mariage, Pierre de Bourbon-Busset fonde la maison de Bourbon Busset.

Pierre de Bourbon-Busset est conseiller et chambellan de Louis XII de France.



Mariage de François Ier de Clèves avec Marguerite de Bourbon-Vendôme

François Ier de Clèves épouse au château du Louvre à Paris le 10 ou le 20 janvier 1538 Marguerite de Bourbon-Vendôme, fille de Charles IV de Bourbon-Vendôme et de Françoise d'Alençon. Leurs enfants sont :

Le contrat de mariage date du 19 janvier 1538 au château du Louvre à Paris.

Un bal masqué est organisé dans lequel :

sont costumés en satyres.



Mariage de Louis III de Bourbon-Vendôme avec Jacqueline de Longwy

Louise de Bourbon-Montpensier Duchesse de Montpensier

Louis III de Bourbon-Vendôme épouse en août 1538 Jacqueline de Longwy, Comtesse de Bar-sur-Seine, fille de Jean IV de Longwy et de Jeanne d'Orléans. Leurs enfants sont :

À l'occasion de ce mariage, François Ier de France rend à sa mère Louise de Bourbon-Montpensier les terres de son grand-père Gilbert de Bourbon-Montpensier :

Le comté de Montpensier est érigé en duché pour l'occasion.

Louise de Bourbon-Montpensier devient Duchesse de Montpensier



Naissance d'Anne de Bourbon-Montpensier

Anne de Bourbon-Montpensier naît en 1540, fille de Louis III de Bourbon-Vendôme et de Jacqueline de Longwy.



Mariage de François II de Clèves avec Anne de Bourbon-Montpensier

François II de Clèves épouse le 6 septembre 1561 Anne de Bourbon-Montpensier.



Mort d'Anne de Bourbon-Montpensier

Anne de Bourbon-Montpensier meurt en 1572.


Louis II de Vendôme - par Dumonstier

Mariage de Louis II de Vendôme avec Laure Mancini

Pour se concilier la cour, Louis II de Vendôme est contraint d'épouser une nièce de Mazarin.

Louis II de Vendôme épouse le 4 février 1651 ou en juillet 1651 à Brühl en Allemagne Laure Mancini, nièce de Jules Mazarin. Leurs enfants sont :

Ce n'est qu'avec ce mariage que César de Bourbon s'assagit.

Il restera fidèle à Anne d'Autriche durant toute la Fronde.


Françoise Louise de La Baume Le Blanc et ses enfants

Françoise Louise de La Baume Le Blanc Demoiselle d'honneur d'Henriette-Anne Stuart

Liaison de Louis XIV avec Françoise Louise de La Baume Le Blanc

En 1661, Françoise Louise de La Baume Le Blanc entre comme demoiselle d'honneur dans la Maison d'Henriette-Anne Stuart, dite Madame.

Discrète, modeste, Françoise Louise de La Baume Le Blanc est une charmante jeune fille aux doux yeux clairs.

Olympe se lie d'amitié avec Henriette-Anne Stuart.

On soupçonne que Louis XIV et Henriette-Anne Stuart sont amants.

Ils font de longues promenades dans les bois pendant la nuit, en compagnie d'Olympe Mancini, ce qui fait jaser la cour et surtout la reine Marie-Thérèse d'Autriche.

Le rapprochement entre le roi et Mademoiselle de La Vallière se fait à travers la stratégie dite, à l'époque, du paravent ou du chandelier : le roi doit feindre de la courtiser afin que l'attention de la Cour ne se porte plus sur son idylle avec Henriette-Anne Stuart. Certains affirment qu'Olympe Mancini est à l'origine de ce stratagème.

François Honorat de Beauvilliers, Comte de Saint-Aignan, pousse Françoise Louise de La Baume Le Blanc dans les bras du jeune Louis XIV.

Françoise Louise de La Baume Le Blanc, qui est secrètement amoureuse de Louis XIV, est ravie.

Louis XIV tombe amoureux de Françoise Louise de La Baume Le Blanc et se détourne d'Henriette-Anne Stuart qui s'emploie alors, avec la complicité d'Olympe Mancini, à détrôner Françoise Louise de La Baume Le Blanc.

Rapidement, Louis XIV en fait sa maîtresse. Leurs enfants sont :

La liaison est rapidement connue et provoque la colère des dévots comme Jacques-Bénigne Bossuet.

Olympe Mancini révèle à la reine l'adultère de Louis XIV, mais Marie-Thérèse d'Autriche est impuissante contre son époux.



Mariage d'Henri Jules de Bourbon-Condé avec Anne de Bavière

Henri Jules de Bourbon-Condé épouse dans la chapelle du palais du Louvre le 11 décembre 1663 Anne de Bavière, fille d'Édouard de Bavière, Prince Palatin du Rhin, et d'Anne de Gonzague de Clèves. Leurs enfants sont :



Naissance de Marie Anne de Bourbon

Marie Anne de Bourbon, dite la première Mademoiselle de Blois, naît à Vincennes le 2 octobre 1666, fille naturelle de Louis XIV et de Françoise Louise de La Baume Le Blanc.


Françoise Louise de La Baume Le Blanc

Françoise Louise de La Baume Le Blanc Duchesse de la Vallière et de Vaujours

Marie Anne de Bourbon Légitimée

En mai 1667, Françoise Louise de La Baume Le Blanc est faite duchesse de la Vallière et de Vaujours.

Marie Anne de Bourbon, sa fille, est légitimée par lettres-patentes de mai 1667.

Aux yeux de tous, c'est le cadeau de la disgrâce.


Madame de Montespan et ses enfants

Liaison de Louis XIV avec Madame de Montespan

Exil de Louis Henri de Pardaillan de Gondrin

Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart devient la maîtresse de Louis XIV, lors de la campagne des Flandres en mai 1667. Leurs enfants sont :

Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart a un appartement à peu de distance de celui de Louis XIV.

Les courtisans clairvoyants n'ont pas de peine à expliquer pourquoi l'un et l'autre se dérobent en même temps au cercle de la reine.

Une longue période de cohabitation débute alors entre Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart et Françoise Louise de La Baume Le Blanc qui est à nouveau un paravent devant dissimuler au public les amours du roi avec une femme mariée.

Dans l'espoir de regagner le cœur du roi qu'elle ne cesse d'aimer, Françoise Louise de La Baume Le Blanc essuie toutes les humiliations que lui inflige Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart.

Louis Henri de Pardaillan de Gondrin, mari de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, fait un scandale à la cour lorsqu'il apprend la liaison de sa femme. Il est promptement enfermé au For-l'Évêque, puis exilé sur ses terres, en Gascogne, d'où il ne sortira presque plus jusqu'à sa mort.

Seule Marie-Thérèse d'Autriche, la reine ne veut pas se douter de la liaison du Roi. Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart a su la persuader de sa vertu.



Françoise Louise de La Baume Le Blanc Carmélite

En 1670, après une longue maladie, peut-être une fausse couche, qui lui fait entrevoir la mort, Françoise Louise de La Baume Le Blanc se tourne vers la religion, rédigeant d'émouvantes "Réflexions sur la miséricorde de Dieu".

Sur les conseils de Bourdaloue, du Maréchal de Bellefonds, premier maître d'hôtel du roi, et de Jacques-Bénigne Bossuet, Françoise Louise de La Baume Le Blanc décide de quitter la Cour pour entrer au très strict couvent des Grandes-Carmélites du faubourg Saint-Jacques.

Obligée de solliciter l'autorisation de Louis XIV pour se retirer, Françoise Louise de La Baume Le Blanc rejette toute solution de couvent "plus douillet".

Afin de la dissuader, Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart lui fait dépeindre, par Françoise d'Aubigné, les privations et les souffrances auxquelles elle s'expose en entrant au Carmel, ainsi que le scandale que ne manquera pas de susciter une telle décision.

Avant de se retirer, Françoise Louise de La Baume Le Blanc tient même à faire des excuses publiques à la reine Marie-Thérèse d'Autriche, ce qui fait grand bruit.

Peu de temps après, elle prononce ses vœux perpétuels, prenant le nom de Louise de la Miséricorde.

Françoise Louise de La Baume Le Blanc confie ses enfants à Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz, la belle-sœur du roi, la princesse palatine, Duchesse d'Orléans.

Au couvent, Françoise Louise de La Baume Le Blanc reçoit plusieurs fois la visite de Marie-Thérèse d'Autriche, de Bossuet, de la marquise de Sévigné et d'Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz.

Quelque temps plus tard, Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz ayant amené Louis de Bourbon et Marie Anne de Bourbon visiter leur mère en son couvent, celle-ci, toute à ses pénitences, refuse d'embrasser Louis de Bourbon, son fils, qui veut se jeter dans ses bras.



Marie Anne de Bourbon Duchesse de la Vallière

Projet de mariage de Marie Anne de Bourbon avec Victor-Amédée II de Savoie

Marie Anne de Bourbon devient Duchesse de la Vallière en 1675 mais continue à être connue sous le nom de Mademoiselle de Blois.

Louis XIV l'aime suffisamment pour la vouloir marier à un prince souverain et songe ouvertement à son cousin Victor-Amédée II de Savoie, Duc de Savoie alors mineur.

Mais la famille de Savoie refuse de s'allier à une bâtarde, fût elle royale.



Naissance de Marie-Anne de Bourbon-Condé

Marie-Anne de Bourbon-Condé, dite Mademoiselle de Montmorency puis Mademoiselle d'Enghien, naît le 24 février 1678, fille de Henri Jules de Bourbon-Condé et d'Anne de Bavière.


Marie Anne de Bourbon - Princesse de Conti

Mariage de Louis Armand Ier de Bourbon-Conti avec Marie Anne de Bourbon

Louis II de Bourbon-Condé, soucieux de rentrer en grâce, ne se retient pas de proposer au roi l'aîné de ses neveux, prince du sang, orphelins dont il a la charge.

Louis Armand Ier de Bourbon-Conti épouse à Saint-Germain-en-Laye le 16 janvier 1680 Marie Anne de Bourbon.

Marie Anne de Bourbon devient princesse de Conti.

C'est le premier mariage entre un prince du sang et un enfant naturel du Roi.

À cette occasion, Louis XIV consent à sa fille une dot d'un million de livres.

Il sait également qu'en mariant sa fille légitimée à un prince du sang, il déshonore pour longtemps les membres des branches cadettes de la famille royale qui se sont révoltées pendant sa minorité...

Après une nuit de noces catastrophique, le mariage restera stérile.

Louis Armand Ier de Bourbon-Conti, amoureux éconduit par sa propre épouse, est la risée de la cour.

Il quitte alors la dévotion et se réfugie dans la débauche puis part combattre les Turcs en Hongrie.



Sièges de Courtrai et Dixmude

Mort de Louis de Bourbon

Louis-Alexandre de Bourbon Amiral de France

L'Espagne déclare la guerre à la France en octobre 1683.

En 1683, Louis Armand Ier de Bourbon-Conti et François-Louis de Bourbon-Conti participent aux sièges de Courtrai et Dixmude.

Camille d'Hostun prend part au siège de Courtrai.

En 1683, Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz obtient pour son pupille, de la part du roi, qu'il puisse combattre en Flandres afin de racheter ses erreurs et tenter de rentrer en grâce.

Louis de Bourbon contracte une maladie durant le siège de Courtrai mené par Sébastien Le Prestre.

Louis de Bourbon meurt en Flandres le 18 novembre 1683, des suites de cette maladie. Il est enterré à la cathédrale d'Arras.

Bien que s'étant dépensé sans compter, Louis de Bourbon ne recevra que peu d'estime de la part de Louis XIV, son père, qui est peu affecté par sa mort, au contraire de Marie Anne de Bourbon, sa sœur, et de Élisabeth Charlotte Wittelsbach von Pfalz, qui le pleurent beaucoup.

Louis-Alexandre de Bourbon reçoit, à l'âge de 5 ans, la charge d'amiral de France

Nommer ses fils légitimés très jeunes à des postes aussi brillants permet au roi de conserver la haute main sur les affaires maritimes pendant les longues années de la minorité.

En 1683, Louis-Auguste de Bourbon est le seul des enfants mâles légitimés de Louis XIV présent à la cour.

Dans le cadre de la Politique des Réunions, Louis XIV s'empare ainsi de Courtrai, ville des Pays-Bas espagnols.



Mariage de Louis III de Bourbon-Condé avec Louise-Françoise de Bourbon

Louis III de Bourbon-Condé épouse le 24 mai 1685 Louise-Françoise de Bourbon dite Mademoiselle de Nantes. Leurs enfants sont :

Louis III de Bourbon-Condé est surnommé le Singe vert par ses contemporains, à cause de sa laideur et de ses dépravations.


François Louis de Bourbon-Conti

Marie Anne de Bourbon atteinte de petite vérole

Mort de Louis Armand Ier de Bourbon-Conti

François-Louis de Bourbon-Conti Prince de Conti

Marie Anne de Bourbon Princesse douairière de Conti

Marie Anne de Bourbon, dont la beauté et la grâce font les beaux jours de la cour, mène une vie joyeuse et galante.

En 1685, Marie Anne de Bourbon est atteinte d'une violente attaque de petite vérole.

Louis Armand Ier de Bourbon-Conti, son mari, rentre de Hongrie au triple galop et soigne lui-même sa femme.

Le couple se réconcilie. La princesse réchappe de la maladie mais son mari la contracte.

Louis Armand Ier de Bourbon-Conti, Prince de Conti, meurt le 9 novembre 1685 en quelques jours.

François-Louis de Bourbon-Conti Comte de La Marche, de Clermont, Prince de La Roche-sur-Yon, devient 3e Prince de Conti.

Veuve à 20 ans, fille du roi et très riche, Marie Anne de Bourbon, devenue princesse douairière de Conti, est une femme libre mais convoitée.

Sa beauté est si renommée que le roi du Maroc en tombe amoureux sur la simple description de son ambassadeur et la fait demander en mariage, ce que Louis XIV refuse poliment.

De son côté, Marie Anne de Bourbon s'éprend d'un capitaine des gardes qui veut profiter de la situation et devenir un courtisan influent.

Il est dans le même temps l'amant de Marie-Émilie de Joly de Choin, une suivante de la princesse, qui elle-même est la maîtresse du dauphin.

La supercherie est découverte par le roi et l'idylle brisée.

La dame d'honneur, Marie-Émilie de Joly de Choin, est renvoyée discrètement pour ne pas indisposer le dauphin qui finira par l'épouser secrètement.

Nonobstant Marie Anne de Bourbon reste la fille préférée du roi et elle visite fréquemment Françoise Louise de La Baume Le Blanc, sa mère dans son couvent.



Mariage de François-Louis de Bourbon-Conti avec Marie-Thérèse de Bourbon-Condé

Ce mariage se fait avec la permission de Louis XIV et une dispense du Pape Innocent XI, en raison de la parenté proche.

François-Louis de Bourbon-Conti épouse à Versailles le 28 juin 1688 Marie-Thérèse de Bourbon-Condé (1666-1732), fille de Henri Jules de Bourbon-Condé (1643-1709), son cousin, 5e prince de Condé et de la Princesse Palatine Anne de Bavière (1648-1723). Leurs enfants sont :

Marie-Thérèse de Bourbon-Condé, petite-fille de Louis II de Bourbon-Condé, l'aime passionnément, mais lui, homosexuel notoire, s'intéresse fort peu à elle.



Naissance de Marie Anne de Bourbon-Conti

Marie Anne de Bourbon-Conti naît en 1689, fille de François-Louis de Bourbon-Conti et de Marie-Thérèse de Bourbon-Condé.



Naissance de Louise Anne de Bourbon

Louise Anne de Bourbon dite Mademoiselle de Sens ou Mademoiselle de Charolais naît en 1695, fille de Louis III de Bourbon-Condé et de Louise-Françoise de Bourbon.



Souhait de mariage de Marie Anne de Bourbon

Marie Anne de Bourbon prétend un moment, mais en vain, épouser son petit neveu le duc d'Anjou devenu le roi Philippe V d'Espagne en 1700.



Liaison d'Emanuel-Francois-Joseph de Bavière avec Louise Anne de Bourbon

Emanuel-Francois-Joseph de Bavière a une liaison avec Louise Anne de Bourbon, fille de Louis III de Bourbon-Condé et de Louise-Françoise de Bourbon.



Marie Anne de Bourbon Princesse douairière de Conti

Marie Anne de Bourbon devient Princesse douairière de Conti en 1709.



Mort de Françoise Louise de La Baume Le Blanc

Françoise Louise de La Baume Le Blanc meurt à Paris le 6 juin 1710 après 36 ans de vie religieuse.

Elle est inhumée dans le cimetière de son couvent, loin de son duché-pairie, où rien n'atteste qu'elle soit venue un jour.

Marie Anne de Bourbon porte le deuil de sa mère.



Mariage de Louis-Joseph de Vendôme avec Marie-Anne de Bourbon-Condé

Louis-Auguste de Bourbon arrange le mariage du duc de Vendôme avec Mademoiselle d'Enghien.

Louis-Joseph de Vendôme épouse à Sceaux en 1710 Marie-Anne de Bourbon-Condé, fille d'Henri Jules de Bourbon-Condé et d'Anne de Bavière.


Philippe de Vendôme -vers 1665 - par Jacob Ferdinand Voet

Mort de Louis-Joseph de Vendôme

Philippe de Vendôme Duc de Vendôme

Louis-Joseph de Vendôme meurt à Vinaros ou Vinaroz en Espagne le 11 juin 1712, des suites d'une indigestion.

Philippe V d'Espagne fait porter le deuil à tout son royaume.

Les restes de Louis-Joseph de Vendôme sont inhumés à l'Escurial à Madrid, dans le caveau des Infants.

Critiqué par ses contemporains qui lui reprochent une grossièreté soldatesque et des mœurs homosexuelles dissolues, Louis-Joseph de Vendôme est l'un des meilleurs généraux de Louis XIV.

Philippe de Vendôme devient Duc de Vendôme.

Ayant l'état religieux comme chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Philippe de Vendôme ne peut hériter des biens de Louis-Joseph de Vendôme, et comme il s'agit d'apanages, ceux-ci font retour au domaine du roi.

Une fois veuve, Marie-Anne de Bourbon-Condé, continue à résider à Anet où elle fait terminer les travaux en cours.

Elle doit combattre les prétentions de Nicolas Desmarets, contrôleur général des finances, qui veut lui enlever la principauté d'Anet pour la réunir à la Couronne.



Achat de l'hôtel de Lorge par Marie Anne de Bourbon

En 1713, Marie Anne de Bourbon, Princesse douairière de Conti, achète l'hôtel de Lorge, rue Saint-Augustin à Paris.



Mariage de Louis IV Henri de Bourbon-Condé avec Marie Anne de Bourbon-Conti

Louis IV Henri de Bourbon-Condé épouse en 1713 Marie Anne de Bourbon-Conti, fille de François-Louis de Bourbon-Conti et de Marie-Thérèse de Bourbon-Condé.



Installation de Marie Anne de Bourbon dans l'hôtel de Lorge

Marie Anne de Bourbon s'installe dans l'hôtel de Lorge en 1715.

Elle conservera cette propriété jusqu'à sa mort.



Achat du château de Choisy par Marie Anne de Bourbon

En 1716, Marie Anne de Bourbon fait l'acquisition du château de Choisy.

Elle conservera cette propriété jusqu'à sa mort.



Mort de Marie-Anne de Bourbon-Condé

Marie-Anne de Bourbon-Condé meurt à Paris le 11 avril 1718, sans laisser de postérité.

Anne de Bavière, mère de Marie-Anne de Bourbon-Condé, recueille son héritage dont le château d'Anet.



Cession du château de Champs-sur-Marne

Cession des biens de Paul Poisson de Bourvallais

Les biens de la Brie de Paul Poisson de Bourvallais, sont mis en adjudication.

Marie Anne de Bourbon, princesse de Conti, achète les domaines de Gournay-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, Noisy-le-Grand.

Le 5 septembre 1718, Paul Poisson de Bourvallais cède le château de Champs-sur-Marne à Marie Anne de Bourbon pour 20 000 livres (une pièce de pain dit Louis de Rouvroy de Saint-Simon).

Paul Poisson de Bourvallais abandonne également son hôtel de la place Vendôme; il est dévolu à Henri François d'Aguesseau, Chancelier de France, c'est-à-dire Garde des sceaux.

Cet hôtel est resté depuis le siège du ministère de la Justice.

Paul Poisson de Bourvallais paie ainsi son amende et bénéficie d'une levée d'écrou.

Il va alors reprendre le cours de ses affaires à la place des Victoires.



Cession de la nue propriété du château de Champs-sur-Marne

Marie Anne de Bourbon à d'importantes dettes vis-à-vis de Charles François de La Baume Le Blanc, Marquis de La Vallière, son cousin. Le 24 décembre 1718, elle éponge ces dettes en lui cèdant la nue-propriété du château de Champs-sur-Marne,.



Cession du château de Gournay-sur-Marne

Élisée de Court achète le château de Gournay-sur-Marne à Marie Anne de Bourbon en 1719. Il en sera propriétaire jusqu'à sa mort.

Élisée de Court modifie le village.

La route principale qui conduit au bac est déplacée pour ne plus passer au pied de son château.

Le bras Saint-Arnoult est comblé pour faire passer la nouvelle route. Le moulin situé à l'entrée de ce bras est détruit.

Une petite maison est construite pour le péager du bac.

Les masures près du château sont détruites.



Retour en France de Jeanne Agnès Berthelot de Pléneuf

Jeanne Agnès Berthelot de Pléneuf revient en France en 1719.

Elle tient un salon plutôt joyeux au château de Bélesbat, près de Fontainebleau, appartenant à son oncle, Jean-Baptiste Berthelot de Duchy, intendant des Invalides.

Voltaire lui consacre une pièce : La Fête de Bélesbat.

S'y réunissent Montesquieu, le duc de Richelieu, Marie Anne de Bourbon et Denis Dodart.



Mort de Marie Anne de Bourbon-Conti

Marie Anne de Bourbon-Conti meurt en 1720.



Fiancailles de Louis XV avec Marie-Anne d'Espagne

Marie Anne de Bourbon chargée de l'éducation de Marie-Anne d'Espagne

On fiance Louis XV avec Marie-Anne d'Espagne qui a 3 ans.

En 1721, connue pour sa droiture et son élégance, Marie Anne de Bourbon est chargée par Philippe II d'Orléans, son beau-frère et régent, de l'éducation de Marie-Anne d'Espagne, infante d'Espagne, fiancée de Louis XV.

Les fiancés se rencontrent en 1722 sur l'île des Faisans en plein milieu la rivière de la Bidassoa ou s'étaient rencontrés Louis XIV et Marie-Thérèse d'Autriche.

Marie-Anne d'Espagne s'installe à Versailles où elle fait les délices de la cour.

Son éducation est supervisée par Marie-Anne de Bourbon, princesse douairière de Conti, femme réputée pour son élégance mais aussi ses qualités de cœur.


Marie Leszczynska

Rupture des fiançailles de Louis XV avec Marie-Anne d'Espagne

Retraite de Marie Anne de Bourbon

Mariage de Louis XV de France avec Marie Leszczynska

Le roi devenant adulte est apte à procréer. Se pose alors la question de l'héritier du trône.

Marie-Anne d'Espagne n'a que 6 ans et Louis IV Henri de Bourbon-Condé redoute de perdre le pouvoir au cas où le jeune roi, de santé fragile, viendrait à disparaître.

En 1725, on prend la décision de rompre les fiançailles de Louis XV avec Marie-Anne d'Espagne et de la renvoyer dans son pays. Marie Anne de Bourbon se retire alors dans ses châteaux où elle mène une vie de plus en plus recluse.

On chercher une nouvelle fiancée. Fleuriau de Morville, l'un des secrétaires d'État, dresse une liste des partis possibles. Cent noms de Princesses européennes sont présentés et l'on n'en retint que 8.

Louis IV Henri de Bourbon-Condé ne peut imposer une de ses sœurs. Aussi refuse-t-il toutes les princesses alliées à la branche rivale des Orléans en dépit des intérêts du Royaume, notamment les filles du Duc et de la Duchesse de Lorraine.

On prête un rôle à Jeanne Agnès Berthelot de Pléneuf dans ces manœuvres.

Le 31 mars 1725, faute de mieux et à la grande déception de la cour et de la nation toute entière, Marie Leszczynska, fille du roi détrôné de Pologne est choisie par Luis XV et André Hercule de Fleury.

Elle vit alors chichement en Alsace d'une pension que lui verse la France. Elle est de 7 ans plus âgée que le roi.

Le 2 avril 1725, Louis IV Henri de Bourbon-Condé demande à Stanislas Ier Leszczynski sa fille en mariage au nom de Louis XV.

Néanmoins, le 15 août 1725, Louis Ier d'Orléans épouse Marie Leszczynska par procuration dans la cathédrale de Strasbourg, devant le cardinal de Rohan, grand aumônier de France.

Le 4 septembre 1725, Marie Leszczynska rencontre Louis XV.

Louis XV de France épouse à la chapelle de la Trinité du château de Fontainebleau le 5 septembre 1725 Marie Leszczynska. Leurs enfants sont :

Seule l'aînée des sœurs se mariera, les autres resteront à la cour, auprès de leurs mères et frères.

Le mariage est consommé le soir même, et le roi fera durer la lune de miel à Fontainebleau jusqu'en décembre. Marie tombe aussitôt amoureuse du roi, qui lui-même en est très épris.

On donne à la nouvelle reine, André Hercule de Fleury comme grand aumônier, et des serviteurs qui ont veillé sur Louis XV enfant, afin de lui permettre de mieux connaître son mari.

Elle se fait instruire dans les questions de cérémonial et d'étiquette et assume ses devoirs de représentation lors des fréquentes absences de Louis XV, à la chasse ou ailleurs.

Grande amatrice de musique et de peinture, elle peint elle-même des aquarelles, c'est elle la véritable mécène de la culture à la cour.

Jeanne Agnès Berthelot de Pléneuf noue une amitié de 2 années qui en fait, pendant un temps, la femme la plus puissante de la cour.

Charles VII Albert de Bavière est à Versailles pour ce mariage.


Marie-Amélie de Saxe vers 1750

Mariage de Charles III d'Espagne avec Marie-Amélie de Saxe

Charles III d'Espagne épouse en 1738 Marie-Amélie de Saxe, fille de Frédéric-Auguste II de Saxe et de Marie-Josèphe d'Autriche. Leurs enfants sont :



Mort de Marie Anne de Bourbon

Marie Anne de Bourbon aura été souvent en désaccord avec ses demi-sœurs, Louise-Françoise de Bourbon et Françoise-Marie de Bourbon, filles de Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart. Avant de mourir, elle obtient d'elles qu'elles se réconcilient.

Marie Anne de Bourbon meurt à Paris le 3 mai 1739.

Elle est enterrée à Paris dans la chapelle de la Vierge de l'église Saint-Roch.



Mort de Louise Anne de Bourbon

Louise Anne de Bourbon meurt en 1758.



Mort de Charles de Bourbon

Charles de Bourbon meurt à Paris le 23 juillet 1760.

Louis-Thomas de Bourbon, son fils, n'est pas reconnu par Louis XV.

Louise Anne de Bourbon hérite du comté de Charolais.

Louis XV lui rachète ce comté de Charolais.



Mariage de Charles II de Roumanie avec Hélène de Grèce

Contre son gré par raison d'État, Charles II de Roumanie épouse le 10 mars 1921 Hélène de Grèce (1896-1982), fille de Constantin Ier de Grèce. Leur enfant est :



Naissance d'Anne de Bourbon-Parme

Anne de Bourbon-Parme naît en 1923, fille de René de Bourbon-Parme (1894-1962) et de Marguerite de Danemark (1895-1992).



Mariage de Michel Ier de Roumanie avec Anne de Bourbon-Parme

Michel Ier de Roumanie épouse en juin 1948 Anne de Bourbon-Parme (1923-1er août 2016), fille de René de Bourbon-Parme (1894-1962) et de Marguerite de Danemark (1895-1992). Leurs enfants sont :


Anne de Bourbon-Parme

Mort d'Anne de Bourbon-Parme

Anne de Bourbon-Parme meurt dans un hôpital de Morges au bord du lac Léman le 1er août 2016.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !