Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



2 événements affichés, le premier en 1740 - le dernier en 1741


Ivan VI de Russie

Naissance d'Ivan VI de Russie

Mort d'Anne Ire de Russie

Ivan VI de Russie Empereur de Russie

Ivan VI de Russie naît à Saint-Pétersbourg le 23 août 1740, fils d'Antoine-Ulrich Brunswick-Wolfenbüttel et d'Anna Léopoldovna.

N'ayant pas d'enfant, Anne Ire de Russie désigne pour lui succéder le 17 octobre 1740 Ivan VI de Russie, petit-fils de sa sœur.

Anne Ire de Russie désigne Ernst Johann von Biron, son ancien favori, pour assurer la régence.

Anne Ire de Russie meurt le 28 octobre 1740 de la maladie de la pierre, une grave maladie des reins.

Ivan VI de Russie devient Empereur de Russie.


Élisabeth Ire de Russie - portrait par Charles Amédée Philippe van Loo

Anna Léopoldovna Régente de Russie

Burckhardt Christoph von Münnich Premier Ministre

Élisabeth Ire de Russie Impératrice de Russie

Le Comte Bestoujev-Rioumine Chancelier

Anna Léopoldovna démet Ernst Johann von Biron et s'octroie la régence de la Russie le 9 novembre 1741.

Elle confie le gouvernement au feld-maréchal Burckhardt Christoph von Münnich, brillant militaire, à qui elle octroie le titre de Premier Ministre.

Burckhardt Christoph von Münnich édicte un Règlement des fabriques qui contractualise les relations entre les propriétaires et leurs ouvriers et réglementant la journée de travail, limitant la durée du temps de travail.

Néanmoins, des dissensions apparaissent entre les ministres, compromettant la stabilité et le crédit du gouvernement.

Anna Leopoldovna remplace bientôt Burckhardt Christoph von Münnich par Andreï Ivanovitch Osterman.

L'empereur en titre Ivan VI de Russie est alors un nourrisson.

Cependant, frivole, adonnée à ses amants, notamment le comte de Lynar, critiquée pour son entourage Allemand, son mépris affiché pour l'armée et les dissensions qui se font jour dans son entourage et ses ministres, Anna Léopoldovna devient impopulaire, notamment au sein de la noblesse.

Un sentiment national antiallemand réapparaît. L'opinion publique se tourne vers Élisabeth Ire de Russie jugée plus russe.

Aidée et encouragée par le Comte de Lestocq, médecin français, et le marquis de La Chétardie, l'ambassadeur de France, Élisabeth Ire de Russie fomente un coup d'État.

Le 6 décembre 1741 (25 novembre 1741 du calendrier julien), Élisabeth Ire de Russie marche à la tête du régiment Préobrajensky contre le Palais d'Hiver.

Elle fait arrêter Anna Leopoldovna, Antoine-Ulrich de Brunswick-Bevern, son mari, et sa belle-famille. Ils sont enfermés dans une forteresse d'abord en Lettonie puis à Kholmogory dans la région d'Arkhangelsk, où, coupés du monde, ils connaîtront solitude et privations.

Élisabeth Ire de Russie se fait proclamer Impératrice de Russie.

Elle parle couramment le français et un peu l'allemand.

Une fois sur le trône elle s'appuya sur le comte Bestoujev-Rioumine, son chancelier, pour diminuer l'influence germanique qu'elle remplace par celle de la France.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !