Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



29 événements affichés, le premier en 1253 - le dernier en 1332



Mariage de Michel VIII Paléologue avec Théodora Vatatzès

Michel VIII Paléologue épouse en 1253 Théodora Vatatzès (1240-1303), cousine des empereurs Lascaris de Nicée.

Leurs enfants sont :



Mariage d'Étienne V de Hongrie avec Élisabeth de Coumans

Sheihan, khan des Coumans réfugiés en Hongrie pour fuir les Mongols

Étienne V de Hongrie épouse Élisabeth de Coumans, fille de Sheihan. Leurs enfants sont :

La fille de Sheihan est alors baptisée sous le nom d'Élisabeth.



Naissance de Andronic II Paléologue

Andronic II Paléologue naît le 25 mars 1259, fils de Michel VIII Paléologue et de Théodora Vatatzès.



Mariage de Guillaume VII de Montferrat avec Béatrice de Castille

Guillaume VII de Montferrat épouse en 1271 Béatrice de Castille, fille d'Alphonse X le Sage et de Yolande d'Aragon. Leurs enfants sont :



Andronic II Paléologue Associé au trône byzantin

Andronic II Paléologue est associé au trône en 1272.



Mariage d'Andronic II Paléologue avec Anne de Hongrie

Andronic II Paléologue (1259-1332) épouse en 1272 Anne de Hongrie, fille d'Étienne V de Hongrie et d'Élisabeth de Coumans. Leurs enfants sont :

Le mariage avec Anne de Hongrie est arrangé par Michel VIII Paléologue pour des raisons politiques.

Il n'en est pas moins un mariage heureux.



Naissance de Michel IX Paléologue

Michael ou Michel IX Paléologue ou Palaiologos naît en 1277, fils d'Andronic II Paléologue et d'Anne de Hongrie.



Mort d'Anne de Hongrie

Anne de Hongrie meurt en 1281.

Andronic II Paléologue est très affecté de la mort de son épouse.



Mort de Michel VIII Paléologue Empereur byzantin

Andronic II Paléologue Empereur byzantin

Michel IX Paléologue Empereur associé

Michel VIII Paléologue meurt le vendredi 11 décembre 1282 après avoir désigné comme successeur son fils, Andronic II Paléologue.

Impopulaire en raison de son adhésion à la religion romaine, Michel VIII Paléologue est inhumé dans la campagne, en pleine terre.

Ses restes sont, plus tard, transférés dans un monastère.

Michel VIII Paléologue s'attache à la restauration des fortifications de Constantinople et au remplacement de la grosse chaîne qui barrait l'entrée de la Corne d'Or.

Michel VIII Paléologue pourvoit également à la restauration des églises et des monastères orthodoxes, afin de raviver la conscience religieuse de son peuple et ressusciter la renaissance du patriotisme.

Sur le plan financier, cependant, il laisse l'Empire au bord de la faillite.

Michel VIII Paléologue autorise la transmission héréditaire des propriétés reçues en pronoia: au lieu de faire retour au domaine impérial à la mort de leur bénéficiaire, ces terres passent aux héritiers de celui-ci. La conséquence en est la féodalisation des grandes propriétés.

L'obligation d'assistance militaire qui incombait traditionnellement aux pronoiaires, tombe en désuétude sous le règne de Michel VIII Paléologue.

Tout son règne fut essentiellement occupé par la lutte contre la coalition qui menace Byzance restaurée. Il réussit à la disjoindre en s'alliant avec les Tatars, les Hongrois et le pape.

Andronic II Paléologue devient Empereur byzantin en 1282.

Andronic II Paléologue, espérant assurer sa succession, fait couronner basilei associés son fils Michel IX Paléologue et son petit-fils Andronic III Paléologue.

À l'intérieur, Andronic II laisse gouverner ses ministres : Muzalon, Métochites.

Élevé par son grand-père, le jeune Andronic III montre cependant des signes d'impatience, tentant de disposer d'une principauté personnelle en Arménie ou en Morée.



Retour à l'orthodoxie

Andronic II Paléologue monte sur le trône décidé à proclamer la restauration et l'indépendance totale de l'orthodoxie. Son premier acte officiel consiste à dénoncer le IIe concile de Lyon de 1274 et à proclamer le retour à l'orthodoxie. Les prêtres qui ont servi d'émissaires entre Michel VIII Paléologue et le Pape, et qui ont entendu la messe latine, sont exclus du clergé.



Déposition de patriarche Jean Veccos

Joseph Patriarche Orthodoxe

Sous la pression de sa tante Eulogie Palélogue, Andronic II Paléologue rétracte son adhésion à l'Union et fait arrêter, le 26 décembre 1282, le patriarche Jean Veccos, rétablissant le patriarche Joseph sur son trône. Andronic II Paléologue fait également libérer tous les prisonniers qui avaient survécu à la terreur sous Michel VIII Paléologue et fait purifier la basilique Sainte-Sophie de Constantinople.

De même, la restauration du patriarche Joseph ravive la lutte entre arsénites et joséphites, bien que l'ancien patriarche Arsène soi décédé depuis longtemps.



Concile de Constantinople

La restauration de l'orthodoxie engendre cependant des excès qu'Andronic II Paléologue ne tente pas de réprimer. Ainsi, en janvier 1283, un concile se réunit à Constantinople pour juger Jean Veccos.

Appuyé par Athanase, Andronic II Paléologue tente de soumettre à l'impôt les grands propriétaires, laïcs ou religieux mais soulève de grandes protestations.

En 1283, Andronic II Paléologue lève une dîme pour armer la flotte destinée à combattre en Thessalie mais les pronoiaires font supporter la charge de cet impôt sur leurs fermiers, qui voient alors leur situation s'aggraver.



Mort du Patriarche Joseph

Grégoire II Patriarche orthodoxe

A la mort de Joseph, le 23 mars 1283, Andronic II Paléologue croit trouver une solution au conflit entre arsénites et joséphites en nommant patriarche un laïc, Georges de Chypre, connu pour être un éminent érudit et qui monte sur le trône patriarchal sous le nom de Grégoire II. Cette nomination ne calme pas la controverse.



Mort d'Anne de Hongrie

Anne de Hongrie meurt en 1284.

Andronic II Paléologue est très affecté du décès de son épouse.



Mariage de Andronic II Paléologue avec Yolande de Montferrat

Andronic II Paléologue Roi de Thessalonique

Andronic II Paléologue épouse en 1284 Yolande de Montferrat, fille de Guillaume VII de Montferrat et de Béatrice de Castille. Leurs enfants sont:

Ce mariage permet à Andronic de s'assurer le titre de roi de Thessalonique, porté par son beau-père et d'éteindre les prétentions de la famille de Montferrat sur Thessalonique.

Yolande est rebaptisée Irène.



Traité commercial entre Byzance et les Vénitiens

En juin 1285, Andronic II Paléologue signe un traité commercial avec les vénitiens, leur assurant un quartier d'affaires à Constantinople et confirmant les droits de la République de Venise sur a principauté de Négrepont.



Abdication du Patriarche Grégoire II

Athanase Patriarche orthodoxe

Grégoire II doit abdiquer en juin 1289. Pour succéder à Grégoire II, Andronic II Paléologue obtient l'élection au trône patriarcal d'Athanase, ermite du Mont Athos, connu pour son mode de vie ascétique et comme étant attaché aux principes du monachisme primitif. Soucieux de réformer l'Église, Athanase dénonce les excès des prêtres, accusés d'amasser des richesses et confisque les biens des monastères au profit des nécessiteux.



Naissance de Théodore Ier de Montferrat

Théodore Ier de Montferrat ou Comnène Paléologue naît à Constantinople vers 1290, fils d'Andronic II Paléologue et de Yolande de Montferrat.



Installation de Andronic II Paléologue à Thessalonique

Soucieuse de respecter les traditions latines, Yolande de Montferrat, alias Irène, exige que l'Empire soit partagé entre tous les enfants d'Andronic, assurant ainsi un part de l'héritage à ses propres fils au détriment de Michel IX Paléologue.

Andronic II Paléologue s'y oppose et V quitte Constantinople avec ses fils pour s'établir à Thessalonique où elle ne cesse plus d'intriguer contre son époux.



Attaque des vénitiens sur Galata

Guerre entre Byzance et les vénitiens

Le 22 juillet 1296, cependant, les vénitiens attaquent la colonie génoise de Galata et Andronic II Paléologue fait arrêter tous les résidents vénitiens de Constantinople. La rivalité commerciale entre Venise et Gênes conduit ainsi à un affrontement armé entre Venise et Byzance.



Échec de Charles Ier de Valois en Italie

Traité de Caltabellotta

Frédéric II de Sicile Roi de Trinacrie

En 1302, Robert Ier d'Anjou seconde Charles Ier de Valois qui vient avec une armée de secours.

Bernard VI d'Armagnac et Jean II d'Harcourt participent à cette campagne. Jean II d'Harcourt commande la gendarmerie et déploie une grande vaillance.

Charles Ier de Valois est dans l'obligation de demander la paix, car son armée est décimée par les maladies.

Titré duc de Calabre, Robert Ier d'Anjou est envoyé en Sicile auprès de Jacques II le Juste dit le Juste dans son combat contre Frédéric II de Sicile.

Robert Ier d'Anjou remporte plusieurs succès,

Philippe Ier d'Anjou, son frère, est battu.

Frédéric II de Sicile adopte une tactique de harcèlement,

Robert Ier d'Anjou renonce et négocie la paix de Caltabellotta qui est signée, le 31 août 1302.

Elle met fin à la longue lutte opposant la Maison d'Aragon-Catalogne à la Maison d'Anjou, appuyée par la papauté, pour la possession de la Sicile.

Charles II d'Anjou reconnait Frédéric II de Sicile comme Roi de Trinacrie sous le nom de Frédéric III de Trinacrie.

Frédéric II de Sicile s'engage à épouser Éléonore d'Anjou, fille de Charles II d'Anjou et à rendre la Sicile à la Maison d'Anjou à sa mort, clause qui ne sera jamais appliquée.

Frédéric II de Sicile laisse à Charles II d'Anjou tout ce qu'il possède en Calabre et dans le royaume de Naples.

Philippe Ier d'Anjou prisonnier à Cefalù est libéré.

Charles Ier de Valois rentre en France déconsidéré en 1302.

À la suite de cette paix, Roger de Flor et les Almogavres, qui ont combattu avec Frédéric II de Sicile, se retrouvent sans emploi et offrent leurs services à Andronic II Paléologue.

Bernat de Rocafort, l'un des chefs des Almogavres, se fait remarquer en ne voulant pas rendre à Charles II d'Anjou deux châteaux qu'il occupe en Calabre avant d'être payé de la solde qu'on lui doit.



Bataille de Magnésie

Bataille de Nicomédie

En 1302, les armées de Andronic II Paléologue, commandées par son fils aîné, le basileus associé Michel IX Paléologue, sont vaincues par les Turcs près de Magnésie, puis à Nicomédie.

Cette dernière défaite permet aux Turcs d'avancer jusqu'à la Mer de Marmara.

En Asie, pour arrêter l'avance des Turcs, Andronic II Paléologue fait appel à des routiers catalans, les Almugavares, mais se brouille avec ses alliés qui dévastent l'empire et s'établissent dans le duché latin d'Athènes.

Les turcs ne laissent à l'Empire que quelques places en Asie Mineure.



Abdication du Patriarche Jean XII

Athanase à nouveau Patriarche orthodoxe

Le Patriarche Jean XII entre en conflit avec l'Empereur et doit abdiquer en juin 1303, permettant à Andronic II Paléologue de rappeler Athanase. Au cours de son second patriarcat, Athanase reconduit la politique qu'il avait menée lors de son premier règne, ressuscitant l'animosité du clergé et de la population. Il en vient ainsi à dépouiller les patriarches d'Alexandrie, Antioche et Jérusalem de leurs propriétés.



Monastère du Mont Athos placé sous l'autorité du Patriarche

L'instabilité à la tête de l'Église orthodoxe n'est cependant qu'apparente car les patriarches successifs voient leurs prérogatives élargies et renforcées par l'Empereur lui-même.

En novembre 1312, Andronic II Paléologue détache le Mont Athos de son autorité pour le placer sous l'autorité du patriarche, décidant que le Primat des monastères serait désormais nommé par le patriarche.



Mort de Manuel Paléologue

Mort de Michel IX Paléologue

Reniement de Andronic III Paléologue par Andronic II Paléologue

Andronic III Paléologue associé au trône sans pouvoir

S'étant épris d'une dame de Constantinople, Andronic III Paléologue monte un soir une embuscade pour éliminer un de ses rivaux.

Malheureusement, dans la nuit, ses sbires se trompent de victime et assassinent Manuel Paléologue, son frère cadet.

Michel IX Paléologue est tellement affecté par cet accident qu'il meurt le 12 octobre 1320, à Thessalonique.

Andronic II renie son petit-fils, le destituant au profit de Constantin Porphyrogénète, frère cadet de Michel IX Paléologue.

Profitant de l'impopularité de son grand-père, Andronic III Paléologue lui déclare la guerre.

Un compromis est alors trouvé, aux termes duquel Andronic II associe son petit-fils au trône mais conserve l'essentiel du pouvoir impérial, empêchant ainsi Andronic III Paléologue et ses conseillers de réaliser les réformes dont la nécessité se faisait sentir.



Guerre civile entre Andronic II Paléologue et Andronic III Paléologue

La guerre civile reprend en 1326. Soutenu par son cousin Jean VI Cantacuzène, Andronic III mène une propagande destinée à accroître sa popularité dans l'armée comme dans l'opinion publique.



Abdication d'Andronic II Paléologue

Andronic III Paléologue Empereur byzantin

Soutenu par le patriarche, Andronic III force son grand-père à abdiquer le 23 mai 1328.

Le règne de Andronic II Paléologue est marqué par le délabrement des finances publiques, le relâchement du système administratif.

La féodalisation des grands domaines, due aux décisions de son père, détourne d'importants revenus au profit de l'aristocratie et des monastères.

Afin de soutenir l'économie, Andronic II Paléologue réduit les moyens de défense : réduction des effectifs de l'armée, suppression de la flotte de guerre.

Les difficultés économiques entraînent également une dépréciation massive de la monnaie byzantine, la monnaie d'or devenant ainsi un objet de thésaurisation.

Devenu seul empereur, Andronic III Paléologue tente de relever l'empire avec l'aide de Jean VI Cantacuzène.



Retraite d'Andronic II Paléologue dans un monastère

Devenu presque aveugle, Andronic II Paléologue devient moine sous le nom d'Antoine et se retire en 1330 dans le monastère du Monte Athos.



Mort de Andronic II Paléologue

Andronic II Paléologue meurt dans le monastère du Monte Athos le 13 février 1332.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !