Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



6 événements affichés, le premier en 1306 - le dernier en 1354



Naissance d'Andrea Dandolo

Andrea Dandolo naît en 1306 issu d'une vieille famille de la noblesse vénitienne, qui a fourni 4 doges, de nombreux amiraux et quelques autres citoyens éminents.



Andrea Dandolo Procurateur de la Basilique Saint-Marc

Andrea Dandolo étudie le droit à l'université de Padoue, où il est ensuite professeur de jurisprudence avant son élection. Son parcours dans la vie publique vénitienne est très précoce. En 1331, à seulement 25 ans, Andrea Dandolo est nommé Procurateur de la Basilique Saint-Marc.



Andrea Dandolo Doge de Venise

Andrea Dandolo devient 54ème Doge de Venise élu en 1343, à 37 ans.



Code des lois de la République de Venise

Andrea Dandolo réforme la législation de Venise, promulguant en 1346 un code compilant les lois applicables dans la République.



Révolte de Zara

Guerre de Venise contre les Hongrois et Gênes

Bataille navale de Lojera

Sous le principat Andrea Dandolo, Venise a à soutenir une guerre désastreuse contre les Hongrois, à la suite de la septième révolte de Zara contre la Sérénissime République.

Alliée des Hongrois, Gênes envoie dans l'Adriatique une puissante flotte sous le commandement de Paganino Doria, qui ravage les possessions vénitiennes, et menace Venise elle-même, qui est sauvée par la grande victoire navale de Lojera en 1353.

L'amiral Antoine Grimaldi reçut en 1353 le commandement de la flotte génoise contre les Vénitiens et les Catalans.

Il est sévèrement défait par un ennemi supérieur en nombre.



Mort de Andrea Dandolo Doge de Venise

Marino Faliero Doge de Venise

Andrea Dandolo meurt le 7 septembre 1354.

Il est le dernier doge à avoir été enterré dans la Basilique St-Marc.

Ami de Pétrarque, qui a écrit de lui qu'il était "un homme juste, incorruptible, plein d'ardeur et d'amour pour son pays, érudit, éloquent, sage, affable et humain", il est un grand protecteur des arts.

Andrea Dandolo a écrit deux chroniques latines sur l'histoire de Venise que l'on peut retrouver au tome XII du recueil de Muratori, Rerum Italicarum Scriptores.

Marino Faliero devient le 55ème Doge de Venise élu au premier tour de scrutin le 11 septembre 1354.

Marino Faliero se trouve alors en Avignon, comme ambassadeur de Venise auprès du pape Innocent VI.

Faliero est particulièrement riche et dispose d'un pouvoir important sur sa famille, laquelle a déjà donné deux doges à Venise :

Marino Faliero arrive à Venise le 5 octobre 1354, sur le Bucentaure.

Son arrivée est marquée par un incident qui est qualifié de mauvais augure : perdu dans le brouillard, le navire accoste non pas devant la porte du palais des Doges mais devant les deux colonnes de Saint Marc et de Saint Théodore, entre lesquelles ont traditionnellement lieu les exécutions capitales.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !