Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



8 événements affichés, le premier en 496 - le dernier en 721



Mort du Pape Gélase Ier

Anastase II Pape

Gélase Ier meurt le 21 novembre 496. Il est fait Saint.

Gélase Ier amplifie la politique d'indépendance totale de l'Église, entamée par Félix III, en particulier vis-à-vis de la cour de Byzance et du nouvel empereur Anastase Ier plus favorable au monophysisme.

Gélase Ier lutte avec acharnement contre le pélagianisme, qui relève provisoirement la tête. Il supprime la dernière fête païenne qui subsiste encore, celle des Lupercales et lui substitue sans doute la fête chrétienne de la Chandeleur.

Anastase II devient le 50e Pape le 28 novembre 496. Romain de naissance, il est le fils d'un nommé Pierre.

Anastase II est peut-être celui qui fut chargé de lire la lettre du pape Félix au concile de Rome, en 485, et les requêtes de Misène au concile de 495.

Dès son élévation au pontificat, Anastase II cherche à ramener les Ariens au sein de l'Église et à rétablir la paix au sein de celle-ci. Il envoie à cet effet des légats: les évêque Crescone et Germain, à Constantinople, avec une lettre pour l'empereur Anastase Ier, dans laquelle il exprime son ardent désir de la réunion, et le prie d'y travailler lui-même. Anastase II prie l'empereur, très humblement, de faire enlever le nom d'Acace, évêque arien de Constantinople, des sacrés diptyques.


Baptême de Clovis Baptême de Clovis

Baptême de Clovis Ier

Clovis Ier respecte alors la promesse faite à Clotilde de Burgondie de se convertir s'il sortait vainqueur de la campagne contre les Alamans.

Tous les rois barbares convertis avant lui s'étaient convertis à l'arianisme, une hérésie chrétienne très mal vue des Gallo-romains, massivement catholiques.

Clovis s'en distingue en adhérant à la religion catholique, l'orthodoxie chrétienne.

Le 25 décembre 496 ou 498 ou 508, Clovis Ier est baptisé à Reims avec 3 000 guerriers francs.

Alboflède de Francie est baptisée à Reims le 25 décembre 496.

Avant tous ses guerriers, il plonge dans le baptistère, une immense piscine dont les archéologues ont retrouvé les restes sous l'actuelle cathédrale. L'évêque Rémi lance au roi la formule célèbre : "Depona colla, Sigamber !", ce qui signifie : "Dépose tes colliers (amulettes des païens), Sicambre (Autre nom donné aux Francs)" souvent comprise comme "Courbe la tête fier Sicambre …"

Médard de Noyon et Godard de Rouen assistent Rémi.

Ce baptême apaise les tensions religieuses existantes entre les Francs païens et la population gallo-romaine chrétienne.

Pour le clergé gallo-romain de l'Église catholique, qui craignait une victoire de l'hérésie arienne, la conversion de Clovis a un caractère providentiel. Il assure à Clovis dès lors le soutien inconditionnel tant financier, politique du clergé, dans la compétition qui oppose les francs à leurs rivaux pour la domination de la Gaule.

Devant le prestige moral acquis, les populations chrétiennes des royaumes ariens voisins : Wisigoths ou Burgondes, facilitent les conquêtes ultérieures de Clovis Ier perçu comme un libérateur.

Anastase II écrit à Clovis Ier pour le féliciter de sa conversion.

On a gardé la lettre par laquelle, Avit de Vienne félicite Clovis Ier de s'être converti.


Symmaque Pape

Mort du Pape Anastase II

Symmaque Pape

Laurent Antipape

Anastase II meurt en 498. L'Église romaine se divisait sur les concessions accordées pour rapprocher l'Orient et l'Occident.

Symmache ou Symmaque, né en Sardaigne vers 450, devient Pape le 22 novembre 498.

L'Antipape Laurent est élu au même moment en 498 par une partie dissidente du clergé qui considère que Symmaque, tout comme son prédécesseur Anastase II, est trop proche de l'Église de Constantinople.

Symmaque a le soutien du roi Théodoric Ier d'Ostrogothie, pourtant arien. Symmaque réunit un concile, avec ses opposants et l'antipape Laurent et restaure une paix relative du clergé pour un temps.



Mort de Philippicos Bardanès Empereur byzantin

Anastase II Empereur byzantin

Philippicos Bardanès, victime d'une conspiration, est renversé et énucléé le 7 juin 713.

Artémios, un fonctionnaire, est choisi pour succéder à Philippicos le 3 juin 713, et couronné empereur le 4 juin 713 sous le nom d'Anastase II.

Le premier souci d'Anastase est celui de la défense. Il entreprend immédiatement la réparation et l'amélioration des fortifications de Constantinople et pourvoit à l'approvisionnement de la population. Anastase II arme une importante flotte et tente de réorganiser l'armée.



Léon III l'Isaurien stratège du thèmes des Anatoliques

L'empereur Anastase II nomme Léon III l'Isaurien stratège du thème des Anatoliques.



Théodose III Empereur byzantin

Prise de Constantinople par Théodose III

En 715, les troupes de Rhodes se révoltent contre l'empereur Anastase II et élisent, Empereur byzantin Théodose III, un percepteur d'impôts. Les troupes de Théodose III prennent Constantinople en août 715 après un siège de 6 mois, et Anastase se retire dans un monastère de Thessalonique.



Révolte d'Anastase II contre Léon III

En 720, Anastase II mène une révolte contre l'empereur Léon III, qui le fait arrêter.



Mort d'Anastase II ex Empereur byzantin

Léon III fait mettre à mort Anastase II en 721.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !