Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1130 - le dernier en 1138



Mort d'Honorius II Pape

Innocent II Pape

Anaclet II Antipape

Au début 1130, alors que le pape Honorius II est à l'article de la mort, le cardinal Aymeric, partisan des Frangipani, persuade ce dernier d'instituer une commission de 8 cardinaux pour élire son successeur. Il resterait ensuite au Sacré Collège d'approuver ce choix. En pratique, la commission se trouve composée d'une minorité de pro-Pierleoni, pourtant majoritaire dans le Sacré Collège.

Honorius II meurt dans la nuit du 13 au 14 février 1130. Il est inhumé dans la basilique Saint-Jean du Latran.

Sous le pontificat d'Honorius II sont approuvés l'ordre des Prémontrés, et l'Ordre des Templiers.

Aymeric réunit les 6 autres membres de la commission présents sur place, dont un seul partisan des Pierleoni. Gregorio Papareschi, né à Rome, proche des Frangipani, est donc élu Pape, par six voix contre une, le 14 février 1130 sous le nom d'Innocent II. Le vote est confirmé par 10 autres cardinaux de la même faction, pour la plupart français. La voix de Bernard de Clairvaux fait accepter Innocent II.

Quelques heures plus tard, Pietro Pierleoni ou Pierre de Léon est élu pape par les cardinaux de sa la faction qui est majoritaires, sous le nom d'Anaclet II ou Anicet II. Il est soutenu par les Normands de Sicile et par une majorité des Romains.

Ainsi, Innocent II ne peut être couronné qu'à Sainte-Marie-Nouvelle, et non à la Basilique Saint-Pierre.

Mal inspiré, Guillaume X de Poitiers soutient avec le légat Girard d'Angoulême l'antipape Anaclet II, pendant 5 ans.



Pierre le Vénérable Diplomate

Pierre le Vénérable voyage beaucoup et joue un rôle diplomatique important, notamment lors de l'élection pontificale lorsqu'il reconnaît en 1130 le pape Innocent II contre l'antipape Anaclet II.

Lors de son séjour en Espagne, Pierre le Vénérable fait traduire le Coran de l'arabe en latin.

Connu comme polémiste, Pierre le Vénérable rédigera ensuite des traités pour réfuter les doctrines israélites et musulmanes.

En effet, Pierre le Vénérable recommande d'établir des débats argumentés avec les théologiens des autres religions, plutôt que des Croisades.


Roger II de Hauteville couronné roi de Sicile par le Christ - église de la Martorana de Palerme Roger II de Hauteville - Illustration du Liber ad honorem Augusti de Petrus de Ebulo - 1196

Roger II de Hauteville Roi de Sicile

Roger II de Hauteville reçoit l'investiture royale de l'antipape Anaclet II qui trouve chez le prince normand un de ses rares appuis.

Fort de ce soutien, Roger II de Hauteville s'approprie l'Italie du Sud.

À Palerme le 25 décembre 1130, Anaclet II couronne Roger II de Hauteville Roi de toutes ses possessions.

Il est ainsi le fondateur du Royaume normand de Sicile.

Il prend le nom de Roger II de Sicile pour affirmer la continuité dynastique par rapport à son père, nommé Roger Ier.

Mais ce soutien à l'antipape, qui est par ailleurs son beau-frère, fait de Roger II de Hauteville, l'un des ennemis du pape Innocent II.



Innocent II Prisonnier

Exil d'Innocent II

Excommunication d'Anaclet II

Innocent II est capturé un temps par le roi normand Roger II de Hauteville, Roi de Sicile.

Contraint de quitter Rome, Innocent II se réfugie d'abord en Toscane, puis en Ligurie, et enfin en Provence. Accueilli en France par Suger, Innocent II convoque un synode à Clermont-Ferrand : Anaclet est excommunié en octobre 1130.

Si l'empereur Lothaire II de Supplinbourg ne se montre guère pressé de trancher entre Innocent II et Anaclet II.

Louis VI de France est plus actif, sans doute sur le conseil de Suger. Il convoque à Étampes les archevêques de Sens, Reims et Bourges ainsi que des évêques et abbés, parmi lesquels Bernard de Clairvaux. Celui-ci prend parti pour Innocent II dès que les Frangipani le contactent, et refuse de prendre connaissance du dossier adverse.

À la suite de Louis VI, Henri Ier d'Angleterre prend parti en faveur d'Innocent II.



Consécration de l'église Saint-Nicolas de Beaujeu

Innocent II vient en France chercher un soutien contre son compétiteur, l'antipape Anaclet II.

Innocent II, à son retour, passe par Beaujeu le 13 février 1132, Il consacre l'église Saint-Nicolas de Beaujeu.

Saint-Nicolas est le patron du monastère dont il avait été l'Abbé.

Innocent II la église Paroissiale et y assujettit celle des Étoux comme annexe, de sorte que celle qui était auparavant maîtresse devient servante.



Concile de Pise

Excommunication de Roger II de Hauteville et d'Anaclet II

Rencontre de Bernard de Clairvaux et d'Henri de Lausanne

Innocent II tient en 1135 un concile à Pise réitérant la condamnation d'Anaclet II, de Roger II de Hauteville et des partisans d'Anaclet.

Lors de ce Concile, Bernard de Clairvaux rencontre Henri de Lausanne, moine apostat.



Rencontre de Guillaume X de Poitiers avec Bernard de Clairvaux

En 1135, Guillaume X de Poitiers rencontre Bernard de Clairvaux au château de Parthenay pour le persuader de ne plus soutenir l'antipape Anaclet II.



Campagne militaire de Lothaire II de Supplinbourg en Italie

Prise de Bari et de Salerne

De 1136 à 1137, devant l'insistance d'Innocent II et de Jean II Comnène, l'empereur byzantin, Lothaire II de Supplinbourg mène une campagne militaire contre Roger II de Hauteville, le plus sûr soutien militaire d'Anaclet II.

En 1136, Bari se livre à l'empereur et Salerne est prise.



Appel de Mathilde l'Emperesse et d'Étienne de Blois au Pape

Mathilde l'Emperesse et Étienne de Blois font appel au Pape Innocent II mais ce dernier est en plein conflit envers l'antipape Anaclet II. Il n'envoie une réponse que le 11 décembre 1136 adressée à "Étienne, Roi d'Angleterre".



Mort d'Anaclet II Antipape

Victor IV antipape

Anaclet II meurt en janvier 1138.

Un antipape Victor IV est élu 15 mars 1138.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !