Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



6 événements affichés, le premier en 1310 - le dernier en 1373



Liaison de Jean Visconti

Jean Visconti a des enfants illégitimes :



Naissance d'Ambroise Visconti

Ambroise Visconti naît en 1343, fils de Barnabé Visconti et de Beltramola Grassi.



Liaisons de Barnabé Visconti

De diverses compagnes ou maîtresses, Barnabé Visconti a de 13 à 20 enfants illégitimes mais reconnus. Parmi ceux-ci citons :

Sagramoro est l'ancêtre des familles :



Excommunication de Barnabé Visconti

Bataille de Solara

À l'expiration du dernier délai pour se présenter en Avignon, le 4 mars 1363, Urbain V proclame Barnabé Visconti hérétique, schismatique, maudit de l'Église et le déchoit de tous ses droits.

La condamnation est étendue à ses fils.

En avril 1363, Barnabé Visconti subit, au fortin de Solara, une lourde défaite militaire par les troupes pontificales de Galeotto Malatesta.

1 000 cavaliers sont faits prisonniers ainsi que 38 condottières dont Ambroise Visconti, fils de Barnabé Visconti.

Barnabé Visconti tente de signer un armistice avec le légat pontifical, le cardinal Albornoz.


Condottieri

Anciens soldats réguliers ou nobles désireux de redorer leur blason, les condottières sont des hommes qui mettent leur art et leur expérience au service des États en guerre en échange d'argent, de terres ou de titres.

Marginaux, féroces et respectés, les Condottieri et leurs mercenaires vont changer la face de l'Italie...



Achat de Reggio d'Émiliepar Barnabé Visconti

Excommunication de Barnabé Visconti

Le 2 mai 1371, en ayant recours à un expédient, Nicolas II d'Este s'empare de Reggio d'Émilie d'autres places qui sont pillée par les troupes de Lucio Lando.

Feltrino Gonzague, vassal du Saint-Siège, qui occupait Reggio d'Émilie, s'enferme dans le château et envoie son fils Guy proposer à Barnabé Visconti la vente de la cité.

Le 17 mai 1371, Barnabé Visconti acquiert Reggio d'Émilie en échange de 50 000 florins et les fiefs de Novellara et Bagnolo et envoie la compagnie de son fils Ambroise Visconti avec 300 lances.

L'administration de Reggio d'Émilie est confiée à Béatrice Reine delle Scala, épouse de Barnabé Visconti.

Lucio Lando, craignant d'être exclu de l'affaire, rencontre Barnabé Visconti à Parme et obtient pour son éloignement un prêt de 40 000 florins.

Depuis Reggio, Ambroise Visconti envahit les campagnes de Modène et de Ferrare.

Quand Grégoire XI s'aperçoit que tous les moyens diplomatiques ont échoué, il place Barnabé Visconti sous l'interdiction.

Mais Barnabé contraint les légats qui lui ont apporté la bulle d'excommunication à manger le parchemin sur lequel son excommunication est écrite, et les abreuve d'injures et d'insultes.



Croisade contre Galéas II Visconti et Barnabé Visconti

Excommunication de Galéas II Visconti et Barnabé Visconti

Épidémie de peste

Mort d'Ambroise Visconti

Prise d'Arona

En février 1373, comme le pape exige la comparution des Visconti à Avignon, Jean-Galéas, Comte de Vertus, veut plaider la cause de son père Galéas II Visconti auprès de Grégoire XI. Il part vers Avignon escorté de Raymond VIII de Turenne, d'Hugues de la Roche et d'Amanieu de Pomiers, capitaine du cardinal-légat Pierre d'Estaing.

Lors de leur retour en Lombardie, le 21 mars 1373, Hugues de la Roche et Amanieu informent officiellement Barnabé Visconti que, ni lui ni son frère n'ont à espérer une quelconque mansuétude pontificale.

Le pape proclame alors une nouvelle croisade contre les Visconti.

En mars 1373, le pape condamne les deux seigneurs de Milan, Barnabé Visconti et Galéas II, pour hérésie et contumace.

Pendant l'été 1373, une épidémie de peste éclate que Barnabé Visconti arrive à juguler avec des décisions drastiques voire cruelles.

C'est aussi pendant cet été que son fils Ambroise Visconti est assassiné près de Caprino Bergamasco au cours d'un affrontement avec les habitants. Barnabé Visconti mate les rebelles et, en représailles, rase le monastère de Pontida qui les avait soutenus.

En 1373, lors d'une offensive générale contre les Visconti, Gantonnet d'Abzac s'empare de la ville d'Arona, près du lac Majeur, et la vend au Saint Siège pour la somme de 2 000 florins.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !