Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1020 - le dernier en 1099



Mariage de Geoffroy II de Thouars avec Agnès de Blois

Geoffroy II de Thouars épouse en 1020 Agnès de Blois, fille d'Eudes Ier de Blois et de Berthe de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Naissance d'Amaury IV de Thouars

Aimery ou Amaury IV de Thouars naît à Thouars vers 1024, fils de Geoffroy II de Thouars et d'Agnès de Blois.



Mariage d'Amaury IV de Thouars avec Aremgarde de Mauléon

Amaury IV de Thouars épouse vers 1045 Aremgarde de Mauléon, fille de Geoffroy de Mauléon. Leurs enfants sont :



Mort de Geoffroy II de Thouars

Amaury IV de Thouars Vicomte de Thouars

Geoffroy II de Thouars meurt vers 1055.

Amaury IV de Thouars devient 11e Vicomte de Thouars en 1055 ou 1058.

En 1055 Amaury IV de Thouars commence par s'allier à Geoffroy II Martel, contre Guillaume le Conquérant.



Siège d'Ambrières

Amaury IV de Thouars participe au siège d'Ambrières, un château construit par Guillaume le Conquérant à la frontière du comté du Maine.



Croisade de Barbastro

Siège de Graus

Bataille de Graus

Mort de Ramire Ier d'Aragon Roi d'Aragon

Sanche Ier Ramirez Roi d'Aragon

Prise de Barbastro

Armengol III d'Urgel Seigneur de Barbastro

En 1063, Alexandre II transforme la Reconquista en guerre sainte. Il la la présente comme une urgence de la chrétienté. Il octroie une indulgence plénière aux soldats qui y participeraient.

La croisade de Barbastro est un épisode de la Reconquista, mais le caractère international de son armée, ainsi que le soutien de la papauté en font un prélude aux Croisades.

Les maigres sources concernant cette croisade sont les récits d'Amatus of Montecassino et d'Ibn Hayyan.

La Reconquista est également prêchée en Bourgogne, avec le soutien de l'abbé Hugues de Cluny, frère de Thomas de Chalon. Cette participation clunisienne est probablement le résultat des tentatives de Ferdinand Ier de Castille d'introduire la réforme clunisienne en Espagne.

Une importante armée, composée de combattants, venant de toute la chrétienté occidentale, débute le siège de Barbastro en 1063. Elle est composée :

Èbles II de Montdidier participe à cette expédition.

Guillaume VIII d'Aquitaine conduit son armée à travers les Pyrénées en passant par Somport et fait la jonction avec l'armée catalane à Gérone.

L'armée complète prend Graus, qui a d'abord résisté à deux assauts.

Ramire Ier d'Aragon meurt le 8 mai 1063 ou le 8 juin 1064 au cours du siège de Graus près de Huesca.

Sanche Ramirez ou Sancho Ramírez est le fils de Ramire Ier d'Aragon et de Gilberge de Cousserans.

Sanche Ramirez devient Roi d'Aragon sous le nom de Sanche Ier Ramirez.

L'armée croisée marche sur Barbastro, qui fait alors parti du taïfa de Lérida, dirigé par al-Muzaffar.

Pour empêcher l'armée chrétienne de progresser, les musulmans pratiquent la tactique de la terre brulée.

La cité, qui n'a pas de secours depuis Lérida, et dont l'approvisionnement en eau est coupé, est assiégée et rapidement prise.

Les croisés pillent et saccagent la ville sans aucune pitié.

On a dit que 50 000 musulmans sont tués.

Le butin des croisés est considérable.

Amaury IV de Thouars part assister Guillaume VIII d'Aquitaine le pour se battre contre les Sarrazins en Espagne. Amaury IV de Thouars participe à la prise de Barbastro et en ramène un riche butin dans sa ville de Thouars.

Les chroniques mentionnent la capture de nombreuses femmes musulmanes ainsi que nombres de trésors.

La direction de la ville est donnée en fief à Armengol III d'Urgel, Comte d'Urgel.

Volontairement grossi par les clunisiens, la prise de Barbastro eu un retentissement énorme dans la chrétienté. Auparavant, les chevaliers qui venaient combattre les Maures en Espagne le faisaient à titre individuels et se plaçaient sous l'autorité d'un roi ou prince local. C'est la première fois qu'une armée franchit les Pyrénées dans ce but. Cette expédition et de ce fait considérée comme un prélude aux Croisades, qui débutent une trentaine d'années plus tard.

Les troupes, chargées de butins et Guillaume VIII d'Aquitaine, pressé de revenir en ses terres, en tirent prétexte pour faire demi-tour et l'expédition tourne court.



Mariage d'Hugues VI de Lusignan avec Hildegarde de Thouars

Hugues VI de Lusignan épouse vers 1065 ou en 1095 Hildegarde de Thouars, fille d'Amaury IV de Thouars, et d'Ameline ou Aurengarde de Mauléon. Leurs enfants sont :


Bataille d'Hastings Tombe d'Harold II Godwinson Tapisserie de Bayeux - Eustache de Boulogne

Bataille d'Hastings

Mort d'Harold II Godwinson Roi d'Angleterre

Mort de Gyrth Godwinson

Mort de Leofwine Godwinson

Edgar II Atheling Roi d'Angleterre

Guillaume le Conquérant conteste avec force l'élection d'Harold II Godwinson.

Il plaide ses droits auprès des cours d'Europe.

Le pape Alexandre II lui donne raison et, pour preuve de son appui, lui fait envoyer un étendard consacré et des reliques.

En tant que Régent de France, Baudouin V de Flandre s'interdit d'accorder l'aide de la France à Guillaume le Conquérant qui projette de conquérir l'Angleterre, mais lui accorde celle des Flamands, le futur Conquérant ayant épousé sa fille Mathilde de Flandre.

Sans attendre, Guillaume le Conquérant lance la construction d'une flotte de débarquement à l'embouchure de la Dive, près de Cabourg.

Roger II de Montgommery ne l'accompagnera pas mais fournit 60 navires pour l'expédition.

Richard d'Évreux est présent à l'assemblée des barons normands qui décide de la conquête de l'Angleterre.

Trop âgé, il ne participera pas à l'expédition, mais la finance une partie, et envoie 80 navires ainsi que son fils Guillaume d'Évreux.

Richard Ier de Clare fait partie des barons qui sont consultés sur l'opportunité de l'invasion de l'Angleterre. Il n'y a néanmoins pas de preuves formelles de sa participation à la phase initiale de la conquête de l'Angleterre.

La flotte se dirige vers Saint-Valéry-sur-Somme et attend les vents favorables.

La duchesse Mathilde de Flandre, assistée de Roger II de Montgommery, de l'Archevêque Lanfranc et de Roger de Beaumont, reste pour gouverner et défendre la Normandie.

À Bayeux, en Normandie, on peut la célèbre "tapisserie de la reine Mathilde".

Elle raconte l'histoire de la Conquête sur 70 mètres de long et environ 50 centimètres de haut.

Cette broderie avait été commandée à des artisans saxons par l'évêque de Bayeux, Otton de Conteville, demi-frère de Guillaume le Conquérant, pour orner le chœur de sa cathédrale.

C'est la première bande dessinée connue.

Elle constitue un inestimable témoignage sur les mœurs et la mode vestimentaire de l'époque.

Eustache de Boulogne, représenté sur la Tapisserie de Bayeux, et reconnaissable par ses moustaches.

Son nom (EUSTATIVS), écrit au dessus, et n'apparaît que partiellement à cause d'une déchirure de la tapisserie

Guillaume le Conquérant quitte la Normandie pour l'Angleterre.

Le 29 septembre 1066, Guillaume le Conquérant débarque sur la plage de Pevensey dans le Sussex, là même où Jules César débarqua avec ses légions 11 siècles plus tôt.

Après le débarquement de Guillaume, toutes les tentatives ultérieures de conquête de l'Angleterre échoueront.

Guillaume a 2 500 chevaliers, 4 500 fantassins, 1 000 archers, parmi eux des Bretons.

Robert Ier Bertrand de Bricquebec figure au rang des barons qui, accompagnent Guillaume le Conquérant.

Amaury IV de Thouars fait partie de l'armée que Guillaume le Conquérant.

En 3 jours après la bataille de Stamford Bridge, Harold II Godwinson force son armée fourbue, constituée des Housecarls, une infanterie réputée, à marcher 240 lieues pour intercepter Guillaume le Conquérant, met en toute hâte son armée en garnison près de Hastings et fait construire des fortifications.

Harold attend l'assaut de Guillaume sur la colline de Senhac, dans les environs de Hastings, près de la ville de Battle.

Amaury IV de Thouars commande un corps d'armée composé de Poitevins, de Bretons et d'Angevins.

Le 14 octobre 1066, après un début de combat indécis, les Normands prennent le dessus sur les troupes d'Harold grâce à leur chevalerie.

Harold II Godwinson, blessé à l'œil par la flèche d'un archer normand, est tué par des cavaliers.

Ses frères Gyrth et Leofwine sont également tués.

La mort d'Harold entraîne la dispersion de ses troupes et la victoire définitive de Guillaume le Conquérant.

Le visage d'Harold étant détruit, on fait venir Edith Swanneck, maîtresse d'Harold, pour identifier le corps, ce qu'elle fait à l'aide d'une marque de naissance connue d'elle seule.

Qu'Harold II Godwinson ait effectivement été tué de cette façon reste incertain, car la mort d'une flèche dans l'œil est traditionnellement associée, au Moyen-Âge, avec le parjure.

Geoffroy III de Bellême, Robert Ier de Beaumont-le-Roger, Eudes III de Champagne et Robert Ier d'Eu, Eustache de Picquigny et Guillaume d'Évreux participent à la victoire d'Hastings

Selon Guillaume de Poitiers, Robert Ier de Beaumont-le-Roger, pour sa première bataille, commande un groupe de chevaliers sur l'aile droite et signe de nombreux exploits.

Il n'obtient pas d'importantes concessions de terres en Angleterre.

Warren Hollister propose comme explication que la conquête intervient à un changement de génération dans la famille de Beaumont.

Roger était âgé et peu intéressé par l'Angleterre, et Robert a été armé chevalier peu de temps avant l'invasion.

Guillaume le Conquérant n'est pas prêt à confier à un jeune homme un territoire important, alors que l'Angleterre n'est pas encore sous contrôle.

Eustache II de Boulogne est le porte-étendard de Guillaume le Conquérant.

Il en obtient de nombreux fiefs sur l'île.

Hamon de Laval suit Guillaume le Conquérant et le sert en Angleterre.

Il obtient de belles terres en Angleterre.

Selon une source normande, le corps d'Harold II Godwinson est enterré sur une falaise surplombant les plages saxonnes mais il est plus probable qu'il soit inhumé dans l'abbaye de Waltham Holy Cross.

La candidature d'Edgar II Atheling au trône est prise sérieusement.

À Londres, les citoyens et l'archevêque Ealdred d'York souhaitent qu'il soit couronné. Mais il n'arrive pas à obtenir le soutien ferme des deux plus puissants comtes survivants du royaume :

Edgar II Atheling devient Roi d'Angleterre en octobre 1066.



Retour d'Amaury IV de Thouars en France

Amaury IV de Thouars ne veut pas se fixer en Angleterre, il reçoit en contrepartie de grandes sommes d'argent.



Mort d'Aremgarde de Mauléon

Mariage d'Amaury IV de Thouars

Aremgarde de Mauléon meurt vers 1070.

Amaury IV de Thouars esf veuf d'Aremgarde de Mauléon.

Amaury IV de Thouars épouse en 1070 Ameline. Leurs enfants sont :



Naissance de Geoffroy III de Thouars

Geoffroy III de Thouars naît vers 1075, fils d'Amaury IV de Thouars et d'Ameline.



Reconstruction du château de Thouars

Construction du château de La Chaize et de l'église Saint-Nicolas

De retour à Thouars, Amaury IV de Thouars fait reconstruire le château de Thouars en 1080.

Amaury IV de Thouars est aussi seigneur de La Chaize près de La Roche-sur-Yon.

Amaury IV de Thouars y fait construire un château à côté duquel il fait construire une église dédiée à Saint-Nicolas.



Guerre entre Amaury IV de Thouars et Pierre de Mortagne

Au début des années 1090, Amaury IV de Thouars fait la guerre à Pierre de Mortagne et prend son château.



Mort d'Amaury IV de Thouars

Herbert II de Thouars Vicomte de Thouars

Amaury IV de Thouars meurt en 1093 assassiné par 2 de ses chevaliers.

Il est inhumé dans l'église Saint Nicolas de La Chaize.

Amaury IV de Thouars est un homme de guerre, mais aussi un homme de culture et de savoir, ce qui est rare à cette époque brutale.

Herbert II de Thouars succède à Amaury IV de Thouars, son père, et devient 12e Vicomte de Thouars en 1093.



Dédicace de l'église Saint-Nicolas de la Chaise

Le 7 décembre 1099, Herbert II de Thouars assiste à la dédicace de l'église Saint-Nicolas de la Chaise, commencée par Amaury IV de Thouars, son père, et qu'il a achevée.

On trouve auprès de lui :

À cette époque on peut mesurer l'étendue de la Vicomté de Thouars par les fiefs qui relèvent d'elle :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !